18.02.2019 – CHARTRES NE PARTICIPERA PAS A LA FINALE

Ce samedi se jouait dans les locaux de Chartres le second tour de qualification pour la finale de France au championnat par équipes de jeux de série D1. Les équipes de Oissel (Petit, Legros, Martory), Ronchin (Villiers, Florent, Djoubri) venaient chez les chartrains pour en découdre et trouver leur place en finale de France prévue au mois de juin prochain chez les champions en titre, à savoir l’équipe du DSB Douarnenez.

Au premier tour, Chartres affrontait Ronchin. Villiers, manifestement en forme, a joué une belle partie et s’est défait de Justice 120 à 74 en 13 reprises, alors que Gérimont a battu Djoubri 250 à 77 en 7 reprises. C’est Florent qui apporte la victoire à son équipe contre Gretillat, 200 à 66 en 6 reprises. Au second tour, égalité entre Ronchin et Oissel, grâce à l’égalisation de Petit face à Villiers à la 10ème reprise. Au grand cadre, Florent a remporté sa seconde victoire en 5 reprises, alors que le jeune Martory s’est défait de Djoubri en 4 reprises. Au troisième tour, Chartres jouait sa dernière chance de qualification en finale face à Oissel. Justice est battu contre Petit 102 à 120 en 12 reprises, mais Gérimont a remporté sa seconde victoire contre Martory 250 à 189 en 10 reprises. Le match décisif entre Legros et Gretillat a tourné à l’avantage de Oissel, le chartrain se faisant envoyé à la chaise alors qu’il était à quelques points de la victoire.

Résultats catastrophique pour Chartres qui non seulement a perdu toutes ses chances d’aller en finale, mais va devoir se battre contre la relégation lors du 3ème tour de qualification à Oissel. Bravo à Ronchin et Oissel qui iront défendre leur chance dans la course au titre !

Au tirage avec Florent…
… et Legros.

« Bon… je vais tenter de rester objectif. A mon premier match, j’ai subi la pression que je me suis mis tout seul. Je ne suis pas parvenu à gérer tout ce qui se déroulait dans mon cerveau, j’ai lutté contre le stress, l’enjeu, mon adversaire sur la table et sur la chaise, mes doutes, j’ai subi et j’ai souffert, ne parvenant pas à déployer mes capacités. En vrai toquard, je n’ai été que l’ombre de moi-même. Des fautes de réalisation, des mauvais choix. Bravo quand même à Florent, fidèle à lui-même, qui s’est battu et qui l’a emporté une fois de plus. J’avais ensuite deux heures pour repenser mon cerveau et le restructurer pour performer au second match. Et à ce premier match, même si c’était le bordel dans ma tête, j’ai quand même pu dégager des éléments pour rester confiant. Et c’est ainsi que j’ai débuté ce match contre Legros. Une série de 41 points et des poussières à la première reprise, une seconde série de 117 points environ à la seconde. Bon pour la suite, je ne je suis pas du genre à me plaindre, je me fouette assez lorsque je joue mal ou quand je fais de la merde, et j’adore me critiquer quand je rate. Mais sur ce coup, j’avoue être un peu en colère parce que je n’y suis pour rien, je n’ai pas raté…  c’est alors que j’étais en route pour terminer à 17 points de la fin, que mon arbitre, mal placé, m’a envoyé sur la chaise alors que le point était fait. Un petit massé où ma bille a touché très fin la bille… l’arbitre loin et de l’autre côté n’a rien vu. Mon adversaire, loin et assis, n’a rien vu. Et moi, respectant les décisions du corps arbitral, je ne suis pas du genre à hurler alors en victime résignée je vais m’asseoir. Et de toute façon, un arbitre ne peut pas donner un point qu’il ne voit pas. Du coup je laisse les billes à Benoît, il joue et termine ses 95 points. C’est dommages car cette partie est très très lourde de conséquences. Je savais que je devais performer, je devais gagner et je me suis battu pour revenir en forme à cette seconde partie, qui n’était pas exceptionnelle, mais c’était quand même une bonne partie en 4 coups. Certes j’ai raté 3 fois, 3 fois trop c’est vrai… Mais je l’ai fait, je suis revenu dans ce second match, j’ai fait mon job, mais je perds quand même à cause de cette erreur d’arbitrage qui du coup nous chasse définitivement de la finale et nous bouscule même vers la relégation. Soyez rassuré, je n’en veux à personne, l’avenir est devant et cela ne sert à rien de remuer le passé, ce qui est fait est fait. Désormais, il me reste encore un mois pour me préparer à défendre nos chances en finale de la coupe d’Europe. »

3 réponses sur “18.02.2019 – CHARTRES NE PARTICIPERA PAS A LA FINALE”

  1. Bonjour Xavier, c’est râlant ce genre de problème quand ça arrive, on est un peu déstabilisé quand même, surtout que c’est double peine, le point était fait (mais pas compté) et l’adversaire termine sur la position laissée, et pas de reprise. La personne qui était préposée à la marque n’avait rien vue non plus visiblement…
    C’est dur mais la déception est grande quelquefois quand même surtout quand on joue en équipe et que l’on n’y est pour rien.

  2. Bien dommage que sur un point si important, ni l’arbitre ni le marqueur étaient bien placés, surtout sur un massé…. Cela doit être très frustrant……

Répondre à liet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*