22.06.2017 – DOUARNENEZ CHAMPION DE FRANCE 2017

Le club de Chartres, champion de France en titre, organisait ce week-end la finale du championnat de France par équipes de jeux de série en D1. Avec deux équipes qualifiées pour cette phase finale (Chartres 1 : Gérimont, Gretillat, Justice – Chartres 2 : Girard, Henriksen, Pariot), le BCC accueillait encore le club de Oissel (Legros, Petit, Kahofer)et de Douarnenez (Soumagne, Swertz, Le Deventec).

En demi-finales, Chartres 1 a rencontré Oissel en match aller et retour. Au match aller, les chartrains ont remporté la rencontre, grâce à une victoire de Gérimont sur Legros en deux reprises et de Justice sur Kahofer à la bande, en 11 reprises. Par contre, Gretillat n’a pas été à la hauteur et a subi la loi de Petit au grand cadre. Au match retour, Gérimont a gagné une nouvelle fois son défi contre Legros, mais Justice cette fois-ci a dû céder face à l’autrichien Kahofer, de peu, 120 à 114. Restait la rencontre au cadre 71/2 entre Petit et Gretillat, mais le suisse n’a pas été à la hauteur, malgré de nombreuses occasions de conclure. Petit a terminé ses 200 points, alors que Gretillat restait à 171. Egalité donc entre ces deux équipes et les prolongations allaient devoir les départager : 10% de la distance, une seule reprise. Gretillat a commencé au grand cadre et a réalisé 6 points, alors que Petit n’a réalisé que le point d’entrée. A la bande, Kahofer a gagné sa prolongation face à Justice. Legros a fait la différence et a réalisé ses 25 points pour prendre l’avantage sur Gérimont qui n’a pas de chance en ratant l’égalisation sur un buttage ! Ainsi le sort en a décidé, Oissel s’est qualifié pour la finale.

Dans l’autre demi-finale, Douarnenez n’a fait qu’une seule bouchée de Chartres 2. Le génie hollandais Swertz n’a fait que peu d’erreur face à Girard, une première partie en un coup et la seconde en 3 coups, séries de 250 et 226, et tout ça dans une vitesse et une élégance qui rappelle un belge célèbre. Au grand cadre, Pierre Soumagne a créé surprise en gagnant contre Henriksen en 11 reprises, alors qu’on pouvait s’attendre à ce que le danois allait réagir avec toutes ces reprises. Dans le second match, le danois a subi la loi du français qui a terminé sur une série arrêtée de 197. A la bande, Le Deventec a été accroché par Pariot à la première rencontre en 22 reprises, alors qu’il a fait cavalier seul à sa seconde partie en seulement 8 coups. En conclusion, Douarnenez a fait son tour de chauffe avec Chartres 2 en les dominant complètement.

Lors de la petite finale dimanche matin, les deux équipes chartraines se rencontraient pour se disputer la médaille en chocolat. Là, force est de constater que l’absurdité de la situation a atteint son paroxysme dans les locaux de Chartres, et c’est bien la preuve qu’un club ne peut pas avoir deux équipes du même club dans la même division, c’est ridicule à mon sens. Bref, Chartres 1 a obtenu sa première victoire avec un 200 à 0 sévère du suisse sur le danois au grand cadre, en 3 reprises. Puis Justice et Gérimont, bien accroché pourtant, ont finalement su réagir et remporter leur rencontre.

Pour la finale, le génie hollandais a offert la première victoire à son équipe en dominant Benoît Legros en 5 coups, grâce à la série arrêtée de 232. C’est ensuite au tour de Kahofer de céder face à Le Deventec dans une partie tendue en 15 reprises, 120 à 106. L’autrichien avait pourtant les moyens et les opportunités de faire mieux et de remettre les équipes à égalité. Pour terminer, Johann Petit a sauvé l’honneur des Osseliens en battant Soumagne 200 à 153 en 9 reprises.

Douarnenez a fait carton plein en championnat de France D1 avec cette nouvelle équipe qui affiche clairement ses ambitions sur le plan européen. On se réjouit de voir ce que donnera les confrontations européennes, surtout avec les changement de paysage qui se profilent sur la prochaine saison. Une chose est sûre, c’est que Chartres n’a pas dit son dernier mot, ni en championnat de France, ni en Europe !

04.06.2017 – BILLIARD-ELEARNING C’EST PARTI !

Bien des étapes auront été nécessaires avant la création de cette nouvelle plateforme… Finalement Xavier Gretillat a modernisé son site internet pour intégrer une interface entièrement dédiée à la transmission de connaissances, c’est le Billiard-ELearning !

Pour vous, gratuitement, Billiard-ELearning for free, vous propose de consulter plus de 80 vidéos de la chaîne YouTube, tous les Live non commentés diffusés sur la page Facebook Live Billiard Sharing. Et pas besoin d’avoir un compte Facebook ou YouTube ! Et avec ça, vous avez une prévisualisation gratuite du livre de 711 pages !

Billiard-ELearning for member est une section réservée aux abonnés qui vous propose des Lives avec tous les commentaires pour mieux apprendre et des vidéos commentées… En tout actuellement, ce n’est pas moins de 21 productions, soit 23 heures de jeu commenté ! Chaque mois, plusieurs productions viendront augmenter cette section. Et puis retrouvez également le livre de 711 pages « L’apprentissage du billard français – Jeux de série », avec plus de 730 photos et 1000 dessins, dans une interface de qualité, avec une table des matières, des possibilités de recherches, etc.

Bien du plaisir à vous et n’hésitez pas à faire connaître Billiard-ELearning autour de vous !

15.05.2017 – LE DBC BOCHUM REALISE LE DOUBLE !

Le DBC Bochum a réalisé ce week-end un doublé historique !… champion d’Europe il y a peu à Prague, le DBC Bochum a également remporté la finale des Play-Offs et a conservé son titre de champion d’Allemagne ! C’est la 13ème année consécutive que je participe au championnat allemand pour le DBC Bochum et c’est notre 10ème titre !!!

Jouant pourtant en terre ennemie, malgré leur première place au classement général, le DBC Bochum a d’abord dû se défaire de l’équipe de Krefeld en demi-finale. Les deux premières rencontres sont remportées par le DBC, Sam van Etten a réalisé ses 300 points en seulement deux coups, et Ludger havlik a terminé ses 100 points à la bande en 12 reprises. Aux cadres par contre, Nockemann a obtenu une égalité importante face à Niessen au 71/2 car Gretillat a perdu son match face au hollandais au 47/2. Dans l’autre demi-finale, Merklinde a battu Hilden, en conçédant également une partie, celle de Marek Faus au cadre 71/2, remporté par Maarten Janssen en 10 reprises.

En finale, le premier tour a mis les deux équipes à égalité et a maintenu le suspens jusqu’au bout. Sam van Etten est passé à côté de son match et a laissé filé deux occasions au profit de la star locale Christian Pöther. A la bande par contre, Ludger Havlik n’a laissé aucune chance à Uwe Klein en commençant sa partie très fort. Tout devait donc se décider aux cadres… Gretillat a su tirer profit de son calvaire de la veille pour cette fois s’adapter mieux aux conditions, mieux que son adversaire le jeune Ferry Jong. Il a terminé son match en 4 reprises et a offert la seconde victoire au DBC. C’est donc Nockemann qui a définitivemnent scellé le sort du DBC en gagnant son match avec Marek Faus en 12 reprises. Vainqueur, le DBC a réalisé l’exploit et s’est offert le doublé historique !

« Premier match contre un jeune talent hollandais Jim Van der Zalm, que je ne connais pas mais dont je me méfie comme tous ses jeunes pouces élevés au billard hollandais ! Mais je suis confiant, bien préparé et prêt à en découdre… ça c’est au début… ensuite j’ai connu bien des problèmes liés essentiellement au matériel que je ne parvenais pas à comprendre et à en trouver la clé. C’est vite vu, j’ai perdu en 8 reprises et j’ai eu 8 fois les billes. J’ai réalisé de belles choses en distance et en demi-distance, mais impossible de conserver les billes lorsqu’elles sont ensemble. Le drap était roulant, les bandes anciennes et les billes dures. Pas d’élasticité, pas de rétro et pourtant du matériel roulant. Ce n’est pas une excuse, mais j’ai vraiment eu de la peine. Bref une défaite heureusement sans incidence puisque les autres membres de mon équipe ont joué assez bien pour permettre au DBC Bochum de défendre son titre en finale contre Merklinde.

Pour le second match, dont la victoire de mon équipe dépend, il fallait absolument que je trouves une solution pour ne pas réitérer la déconvenue de la veille. J’ai donc réfléchi, analysé, beaucoup réfléchi et je suis allé au club le matin pour taper quelques points, non pas de distance ou de demi-distance sur lesquels j’avais confiance, mais plutôt sur les billes de près. J’ai fait de la série, plutot belle et longue jusqu’à 250 et après une heure et demie j’ai plié ma queue avec un peu plus de confiance sur ma capacité à jouer petit et à conserver les billes. La réflexion, la préparation avant le match et les quelques points exécutés le matin, m’ont permis de m’adapter aux billes dures et à ce matériel roulant. Résultat… je réalise une première série modeste puis je manque vers 50 je crois. Ce sera ma seule vraie erreur. Mon adversaire qui souffre aussi de la situation me laisse la main et je reviens avec une série de 119 que je termine sur un buttage, en finesse ! A la 3ème reprise, je reprends à nouveau le contrôle des billes et je subis à nouveau la loi du buttage, en finesse, avec effet ! Après ces deux buttages qui m’ont coûté deux reprises, je termine et j’apporte un point important à mon équipe ! »

10.05.2017 – MON EXPERIENCE A BRANDENBURG 2017

 

Brandenbourg 2017 s’est achevé ce dimanche avec les dernières finales à l’artistique, au cinq quilles juniors et au 3 bandes par équipes sur petites tables… J’étais présent dans l’arène ce dimanche matin et j’ai pu assister à la partie entre Caudron et Merckx… lorsque Frédéric termine sa 4ème reprise, il a 35 points alors que son adversaire en a zéro… juste hallucinant, E.T. finira 40 à 11 en 6 reprises.

Bref à mon sens cette aventure Brandenbourg 2017 ne change pas de l’édition précédente. D’un point de vue spectateur, il faut bien admettre qu’il peut s’en mettre plein la vue, tellement de choses à voir dans cette arène que le spectateur s’y perd… il a devant lui 20 tables et il est bien difficile de se focaliser sur l’essentiel. Ça c’est pour autant que spectateur il y a… ce dont je doute. Si on enlève les 500 joueurs, les représentants des fédérations, les familles, les accompagnants, le personnel technique et les organisateurs, je suis pas certain que cet événement a été suivi par un public dont le nombre soit en rapport avec l’importance de la manifestation. Personne ne le saura puisqu’il n’y a pas de statistiques tangibles à ce sujet, les entrées n’étant pas comptabilisées. D’un point de vue du joueur, et là j’exprime uniquement avis, la grandeur de cet événement anonymise le joueur, il devient un numéro qui doit se présenter à telle heure sur telle table. C’est trop grand, il n’y a pas d’âme à cet événement. Le joueur n’est qu’un pion dans une fourmilière géante…
Championnat d’Europe individuel de 3 bandes…

Bien ceci étant dit, passons à mon voyage qui s’annonçait d’entrée intense et longue, 5 championnats d’Europe (47/2, 71/2, bande, 3 bandes individuel et équipes), au minimum 10 matchs, au maximum 19 matchs sur 10 jours… Mon aventure a bien mal commencé par une triste performance au 3 bandes individuel. Certes, je suis mauvais à cette discipline que je tente tant bien que mal d’apprendre, mais quand même… Je ne parviens pas à tirer le parallèle avec mes compétences mentales de jeux de série qui me permettent de d’exprimer ce que je sais faire. Au trois bandes, je suis incapable d’exprimer ce que je sais faire… Mais qu’à cela ne tienne, cela ne va pas me décourager pour autant ! Après ma saison, je me remettrait au travail et j’espère faire mieux la saison prochaine. Bien entendu, je vous passe les résultats détaillés de mes deux matchs contre l’autrichien Kahofer et l’espagnol Martinez qui s’est placé à la 3ème place sur le podium. Là cela me laisse de l’espoir car je l’ai vu joué, très mal joué puisqu’il a gagné misérablement et de peu contre moi… puis la révélation il a joué si bien qu’il s’est hissé en demi-finale. Bref finir à 0.600 de MG, je suis pas fier. Ainsi se termine mon premier jour ! Ça promet…

De bruijn, Caudron, Swertz et Cuenca

Championnat d’Europe à la bande…

Justement, la suite se passe à la bande. Selon toute logique, mes deux matchs au trois bandes sont censé m’être utile… ben oui et non… après tout j’ai pu tester les tables, même si j’ai rien compris à cette patinoire au tout début. Mais quand même au second match, j’ai joué sur le matériel que j’allais sans doute rencontrer le lendemain. Donc oui, la veille m’aura été utile. Et non, parce que prend deux taules en jouant comme une m… c’est pas très rassurant psychologiquement. C’est là-dessus que j’ai travaillé… j’ai réalisé une préparation mentale importante pour gérer chaque élément et le résultat sur la table a été convaincant avec ce premier match avec Baca. Une partie que j’aurais dû liquider en 4 ou 5 reprises, j’avais très vite 80 points… mais un adversaire absent, un relâchement, des erreurs en fin de match et finalement je termine mes 100 points en 8 coups. C’est quand même pas trop mal, mais vu le client sérieux qui suit, cela ne suffira pas. Faut faire mieux. Pour le second match avec le belge Eddy Leppens, nouvelle préparation et je me sentais bien, confiant, et apte à développer mon jeu. Très vite, je prends l’avantage avec une série de 45, mais Eddy répond droit derrière avec 46… on est au coude à coude et là la partie dégénère avec plusieurs reprises de trois bandes. Sur le jeu ouvert, il est le plus fort et il termine ses points à la 14ème reprise. J’entame la reprises, je joue pour 16 points seulement. Petit à petit je prends les billes et je parviens à me placer un rappel une bande en largeur. J’en profite, le regroupement se fait, il ne m’en reste alors plus que 3… mais manque de chance la position obtenue est une vraie m… au millimètre près. Je suis obligé de massé par la grande bande, et la position suivante n’est pas moins délicate et il m’en manque plus que deux. En cas d’égalisation, je suis qualifié. Donc sur cette position, hormis un bande-avant dans la longueur, je n’ai qu’un massé détaché bande-avant par la grande bande, ou alors un bande-avant maximum d’effet avec un retour très fin sur la bille deux… Je choisis la seconde qui semble réalisable, mais je commet l’erreur de jouer trop fort, l’effet ne mord pas assez sur la bande et je manque la bille deux. Voilà, pas d’égalisation, Leppens est qualifié. C’est rageant parce que vraiment je la sentais pour la suite. Mais voilà ainsi est le sport, il aura été le plus fort, et moi le plus faible.

Swertz, Leppens, Gretillat, Cuenca

Championnat d’Europe au cadre 47/2…

Le lendemain, faut revenir avec un nouveau championnat, une nouvelle discipline, le cadre 47/2. Et surtout faut revenir avec cette frustration d’être passé à côté pour si peu et d’avoir été si faible au moment le plus crucial. Faut balayer toutes ces mauvaises pensées et les utiliser pour devenir encore plus fort pour la suite ! Grosse préparation dans ma tête à nouveau pour venir dans l’arène et tenter de gérer tout ce qui pourrait venir perturber la machine. Arrivé pour mon premier match, j’ignorais le nom de mon adversaire Kozac ou Riedel, j’ignorais le résultat de leur match… Finalement c’est Riedel qui se présente. Je joue la première reprise, réalise ce premier point puis manque le second. Mais à la seconde reprise, je déploie le fruit de toute ma préparation et fusille mon adversaire avec 199 de série menée de très belle manière. Voilà un beau succès qui fait plaisir, qui allie une bonne préparation et une bonne maitrise de jeu sur la table. Au second match, Kozac est totalement absent et la qualification est déjà acquise… ce qui m’a affaibli un peu après une très bonne série de 126. Il me faut 5 reprises au total pour finir ce match.

Le lendemain en quart de finale, j’arrive dans l’arène avec une synthèse des jours précédents et une accumulation bien utile pour ma préparation psychologique indispensable pour gérer ma pression et mes démons. Efficace à la perfection, ma tête assassine Niessen 250 à 47 en une reprise. En demi-finale, contre le génie hollandais du moment Swertz, la partie commence à mon avantage et je joue bien, jusqu’à ce que je craque mes nerfs à seulement 12 points de la qualification en finale… Alors que tout va bien, j’ai la ligne et plus que quelques points à faire, je décide de jouer petit pour économiser quelques points facilement, mauvaise décision, je reste trop proche et cela m’oblige à jouer un petit piqué détaché ou un petit bande-avant facile. Je réfléchis pas, je ne regarde rien, j’exécute ce petit bande-avant avec un poil d’effet et surtout une mauvaise visée, je manque… Mes nerfs venaient de craquer. Pathétique. Swertz, dans une réplique incroyable, fait l’étalage de tout son talent et termine la partie ! Mon parcours s’arrête là encore à quelques points du but…

Championnat d’Europe par équipes nationales au trois bandes…

Avec mon partenaire et champion suisse Bezhat Cetin, nous sommes tombés dans le groupe de la Hollande A avec Jaspers et Burgmann, mais d’abord il faut combattre contre les finlandais. Moi aussi je savais pas qu’on jouait en Finlande… Je les vois jouer à l’échauffement, l’un d’eux semble bien maîtriser le sujet, quant au second c’est de la fiction. C’est manifestement un jouer de Snooker de par sa position du corps et son exécution, cela ne laisse aucun doute. Il est terriblement nerveux et donne l’impression de ne pas savoir jouer (c’est moi qui dit ça…).  Je me dit à ce moment-là, que même nous petits suisses, on a peut-être une chance de ramener une victoire. Ben non, cette équipe fragile au début, a très bien joué et mon joueur de snooker a fait des superbes points ! Alors que nous suisses, nous avons manqué notre début de match sans jamais pouvoir rattraper notre retard par la suite. Le match contre la Hollande A, on s’en doutait, ne nous laissait aucune chance de gagner. Quand vous courrez en pleine à 10 km/h, vous avez aucune chance de rattraper un coureur qui lui courre à 20km/h dans il est pas en forme… Malgré tout, c’est notre meilleur match, impossible de donner un résultat individuel avec ce système de scotch double, mais on a joué environ un de moyenne dans cette rencontre. Comme nous pouvions nous en douter déjà dès notre inscription, par de qualification pour l’équipe de Suisse dans ce championnat.

Kahofer, Mata, Cuenca, Christiani

Championnat d’Europe au cadre 71/2…

Mon groupe s’annonce difficile. Un grec accrocheur qui ne lâche jamais rien, Chatzipavlis, et le génie en forme du moment Swertz… Je commence en petite forme avec le grec, qui lui ne parvient pas à donner le change. Je le bats 150 à 39 seulement en 4 reprises. Ce match n’est qu’un échauffement pour celui qui compte avec Swertz. Là encore grosse préparation psychologique pour affronter ce match de tous les dangers, et là encore je m’apprête à gagner contre le hollandais avant de manquer à seulement 13 points de la fin à la seconde reprise. Swertz ne se fait pas prier et termine la distance au coup suivant… Mais j’ai la reprise. Point après point, je finis à mon tour la distance et j’égalise. Swertz se lève et me félicite, j’ignorais à ce moment-là qu’il avait un moins bon résultat d’ensemble que moi et que j’étais qualifié…

Le lendemain, je joue mon quart de finale contre l’espagnol Cuenca. Et là, impossible de maintenir une bonne concentration, j’ai le sentiment de fatigue comme si c’était la journée de trop. Impossile de déployer mon jeu, je suis à côté. Je lutte pour inscrire seulement 100 points au compteur en 5 reprises, pendant que Cuenca fait ses 200 points et se qualifie pour la demi-finale. Je félicite ce joueur espagnol, simple et humble, qui parviendra là à décrocher son premier titre de champion d’Europe de la plus belle des manières, la partie parfaite en finale. Et en plus, il se positionne sur le podium dans les deux autres disciplines, chapeau M. Cuenca !

Ainsi s’achève pour moi douze jours de présence à Brandenbourg… un long périple teinté de belles réussites et d’échecs cuisant. Ainsi va le sport. Mais pas le temps de se reposer, d’autres échéances m’attendent en cette fin de saison !

News 2008

31.12.2008 – ET BONNE ANNEE 2009 !
25.12.2008 – JOYEUX NOEL A TOUS
20.12.2008 – 33EME TITRE DE CHAMPION SUISSE
18.12.2008 – CHAMPIONNAT SUISSE, FINALE BANDE LNA: RENDEZ-VOUS A BALE CE WEEK-END
15.12.2008 – DEUX VICTOIRES DE PLUS EN Allemagne
05.12.2008 – NOUVEAU : CINQ NOUVELLES VIDEOS A LA BANDE
30.11.2008 – CE A LA BANDE : CAUDRON EN OR, GRETILLAT EN BRONZE
25.11.2008 – CHAMPIONNAT D’EUROPE A LA BANDE : C’EST PARTI !
17.11.2008 – BIENTOT DE NOUVELLES VIDEOS…
14.11.2008 – PROMOTION DES JEUX DE SERIE EN Belgique
13.11.2008 – CHAMPIONNAT D’EUROPE A LA BANDE : LES GROUPES SONT FAITS !
10.11.2008 – CHAMPIONNAT D’ALLEMAGNE : VICTOIRES DE BOCHUM AU 2EME ROUND
05.11.2008 – AUXERRE JOUERA EN 1ERE DIVISION
03.11.2008 – 10’000 VISITES SUR CETTE PAGE EN 5 MOIS D’EXISTENCE
01.11.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : CUBRI/ETIKON EN OR ET BOCHUM EN BRONZE
01.11.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : BOCHUM SE QUALIFIE EN DEMI-FINALE
31.10.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : BOCHUM L’EMPORTE SUR JB KUPERS AU PREMIER TOUR
26.10.2008 – CHAMPIONNAT SUISSE : UNE PETITE SURPRISE A BERNE…
18.10.2008 – CHAMPIONNAT D’ALLEMAGNE : CARTON PLEIN POUR LE DBC AU PREMIER ROUND!
15.10.2008 – CHAMPIONNAT D’ALLEMAGNE : LA COURSE AU TITRE COMMENCE !
10.10.2008 – ENVIE DE VOYAGER AUTOUR DU MONDE ?
04.10.2008 – HANS KOEVOETS, CHAMPION SUISSE LNB A LA BANDE A ST-GALL
28.09.2008 – CE PAR EQUIPES 3 BANDES : L’ESPAGNE GAGNE – LA SUISSE FINIT 15EME
24.09.2008 – CE PAR EQUIPES 3 BANDES : DANIELSSON ET CETIN REPRESENTENT LA SUISSE
22.09.2008 – UNE PAGE SPECIALE POUR TOUS LES CHAMPIONNATS SUISSES
16.09.2008 – GRETILLAT ENGAGE PAR AUXERRE EN CHAMPIONNAT DE France
08.09.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : LA TCHEQUIE SE QUALIFIE POUR LA FINALE !
03.09.2008 – LA PREMIERE COLLECTION DE VIDEOS EST TERMINEE !
31.08.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE – QUALIFICATIONS
23.08.2008 – UNE NOUVELLE VIDEO : 100 POINTS A LA BANDE
20.08.2008 – DEBUT DE LA SAISON DES COURS 2008 / 2009
11.08.2008 – LE PROGRAMME ALLEMAND EST DEFINI POUR GRETILLAT ET TILLEMANN
04.08.2008 – ARTICLE DE PRESSE DANS LE JOURNAL DE LA LIBERTE
02.08.2008 – UNE NOUVELLE VIDEO A DISPOSITION
28.07.2008 – NOUVEAUTE: MISE EN LIGNE DE VIDEOS
18.07.2008 – NOUVEL ARTICLE DE PRESSE DU JOURNAL DE MOUDON
13.07.2008 – LE CALENDRIER 2008/2009 DU CHAMPIONNAT ALLEMAND EST SORTI
09.07.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : LA SUISSE IRA EN TCHEQUIE
05.07.2008 – LAURENT GUENET : CHAMPION DE FRANCE MASTERS AU CADRE 71/2
02.07.2008 – LES COURS CONTINUENT PENDANT LA PERIODE ESTIVALE
29.06.2008 – CHAMPIONNAT DU MONDE A LA BANDE A CERVERA EN 2009 !
26.06.2008 – CALENDRIER PROVISOIRE FSB, SAISON 2008-2009
25.06.2008 – REPONSE A LA QUESTION D’UN VISITEUR SUR LA PSYCHOLOGIE
17.06.2008 – DECOUVERTE D’UNE PHOTO PERDUE
16.06.2008 – PRESQUE 2500 VISITES APRES 30 JOURS D’EXISTENCE…
08.06.2008 – CE TROIS BANDES: NOUVEAU RECORD DU MONDE POUR DICK JASPERS
08.06.2008 – CE TROIS BANDES: DANIELSSON TERMINE 3EME DU GROUPE DE QUALIFICATION
05.06.2008 – UNE NOUVELLE PAGE DEDIEE AUX ARTICLES DE PRESSE
28.05.2008 – AJOUT D’UNE NOUVELLE IMAGE
27.05.2008 – « 4. TRES BANDIDOS OPEN » : 3 BANDES A ZURICH
25.05.2008 – UN NOUVEAU BLOG SUR LE BILLARD EN ROMANDIE
18.05.2008 – FIN DE SAISON SUR LE PLAN SUISSE : DEUX NOUVEAUX TITRES POUR XAVIER GRETILLAT
16.05.2008 – MISE EN LIGNE DU SITE INTERNET
01.05.2008 – FIN DE SAISON SUR LE PLAN INTERNATIONAL
31.12.2008 – ET BONNE ANNEE 2009 !

25.12.2008 – JOYEUX NOEL A TOUS
Je vous souhaites à tous et à toutes un Joyeux Noël…

20.12.2008 – 33EME TITRE DE CHAMPION SUISSE
C’est dans le club de Bâle, qui a fêté en 2008 son 100ème anniversaire, que s’est déroulé la finale du championnat suisse à la bande LNA. La logique a été respectée dans ce rendez-vous où Xavier Gretillat obtient, sans gloire, son 33ème titre de champion suisse individuel en LNA. Avec une moyenne générale de 8,50, il est loin des résultats qu’il devra réaliser en avril 2009 lors des championnats du monde de la discipline en Espagne. Le bernois Simon Daellenbach et le fribourgeois Frédéric Saby complètent le podium.

18.12.2008 – CHAMPIONNAT SUISSE, FINALE BANDE LNA: RENDEZ-VOUS A BALE CE WEEK-END
Ce samedi 20 décembre 2008, le club de Bâle organisera la finale du championnat suisse à la bande, LNA. Ouverture des portes à 12h30 et début des hostilités à 13h00 entre Xavier Gretillat (Lausanne), Simon Dällenbach (Bern), Frédéric Saby (Fribourg) et Giorgio Antonopoulos (Zürich). Les parties se joueront en 150 points ou 20 reprises.

15.12.2008 – DEUX VICTOIRES DE PLUS EN ALLEMAGNE
Depuis le début du championnat d’Allemagne, l’équipe du DBC Bochum reste invaincue. Elle n’a pour l’instant concédé qu’un petit point de match nul sur 24 matchs joués. Ce week-end encore, Bochum a gagné 8 à 0 contre son principal rival, le club de Weitmar, diminué par l’absence du belge Niessen engagé en Hollande.
Même score le dimanche contre Frintrop, rencontre dont se souviendra longtemps Blondeel qui a joué à la bande une partie lamentable contre un adversaire qui l’était encore plus… Pour ma part, j’ai rempli mon contrat en apportant deux victoires à l’équipes: deux matchs de 200 points au cadre 47/2 terminés en 4 reprises chacun.
Vous pouvez consulter les résultats ici.

05.12.2008 – NOUVEAU : CINQ NOUVELLES VIDEOS A LA BANDE
Sélectionnées parmi d’autres, cinq nouvelles vidéos de séries à la bande, réalisées à l’entraînement en novembre 2008, sont désormais en ligne. Il s’agit de séries de 121, 122, 123, 128 et 129 points, assez explicites sur les diverses possibilités de manier les billes dans cette discipline. Accédez directement à ma page dédiée aux vidéos. Les prochaines vidéos mis en ligne seront dédiées aux jeux de cadre.

30.11.2008 – CE A LA BANDE : CAUDRON EN OR, GRETILLAT EN BRONZE
Comme d’habitude, toute l’équipe de Tony Verploegen nous a offert une organisation parfaite à Wijchen, dans le Verploegen Zaal, un centre de congrès et de loisirs. Ce savoir-faire se fonde sur une longue expérience puisqu’ils ont déjà organisé neuf autres championnats d’Europe dans les deux dernières décennies. Ce rendez-vous tant attendu à la bande aura été marqué par un niveau de jeu général exceptionnel, preuve s’il en est que cette discipline est en pleine progression.
Premier jour de combat, mardi, avec les préqualifications et les qualifications. De belles surprises dans ces deux tours et déjà de gros résultats. En préqualification, on retrouve déjà de belles moyennes pour ce premier tour où se sont qualifiés Workel (7,40), Daske (8,56), Van Gemert (6,3), Christiani (8,69), Luijsterburg (12,50), Cuenca (5,55) et Le Roy (7,40). Le même jour , au tour suivant, la tuerie commence déjà. Sortent des qualifications Bongers (10,41), Niessen (8,62), Schwertz (6,57), Petit (16,66) qui laisse Van Gemert second du groupe avec quand même 13 de moyenne, Le Deventec (7,35), Cuenca (7,81) et Le Roy (8,06).
Une superbe performance du français Petit qui en plus de se qualifier y met la manière. Du beau jeu, du très beau jeu, il le sait, j’en suis fan. Une partie en 9 coups, série 81, et une seconde partie en 4 reprises seulement avec une superbe série de 104! Bravo Johan, continues?
Le tour final réunit donc 32 joueurs, répartis en 8 groupes. Et c’est au terme de ces batailles que l’on peut voir comme le niveau de jeu s’est élevé ces dernières dans cette discipline: 16 qualifiés, dont dix avec plus de 10 de moyenne générale, une moyenne globale des qualifiés de 10,64! Pas de nouvelles séries de 100 pour ce tour, Petit restant pour le moment le seul à les avoir réalisés. Mais tout de même 98 pour Van Silfhout et de nombreuses séries de 80 ou 70.
Dans les huitièmes des finales , ce sont donc les joueurs suivants, dans l’orde de classification, qui s’affrontent: Caudron (13,88), Van Silfhout (13,39), Gretillat (13,39), Tilleman (12,93), Zenkner (12,93), Le Roy (7,97), de Bruijn (16,29), Remond (10,00), Bongers (11,25), Mata (10,69), Cuenca (8,58), Petit (7,94), Espinasa (6,65), Fortiana (6,34), Niessen (10,02) et Tull (8,00). Pas vraiment de surprise sur les issues de ces 1/8 de finale, hormis peut-être une victoire de Le Roy sur Cuenca en… 30 reprises.
Les qualifiés pour les quarts sont Zenkner (21,42), Tilleman (18,75), Caudron (16,66), Remond (13,63), Niessen (13,63), De Bruijn (10,71), Gretillat (10,71) et Le Roy (5,00). Une bataille rude dans ces quarts, avec au bout une médaille pour les gagnants. Gretillat prend le dessus sur Tilleman en 8 reprises, Remond bat Niessen en 14 reprises, Caudron bat De bruijn en 6 reprises. Superbe dernière partie entre Zenkner et Le Roy: le français menant largement, il se fait finalement atomisé à la dixième reprise par l’allemand qui termine avec une série de 131. L’occasion de rappeler qu’il a déjà été champion d’Europe dans ce jeu et qu’il est recordman d’Europe de la série avec 150 points sur mouche !
Les demi-finales opposent donc Gretillat (18,75) à Zenkner (15,00) et Caudron (25,00) à Remond (10,71). Remond n’ayant été que l’ombre de lui-même, il laisse champ libre à Frédéric pour accéder à la finale. Caudron, actuel champion en titre, réalise les 150 points en 10 reprises, laissant loin son adversaire.
Dans la seconde demi-finale, j’ai bien débuté la partie, menant largement devant l’allemand, puis j’ai lamentablement craqué, manquant de lucidité et d’efficacité, ne parvenant juste pas à finir… Et c’est pourtant pas les occasions qui m’ont manqué de me qualifier en finale. Je reste à 146 points, alors que Zenkner, très solide nerveusement, a fini par remonter tranquillement et réaliser ses 150 points, en 15 reprises.
Ma déception est grande évidemment, après deux titres de champion d’Europe au 47/2, un titre au 71/2, je rêve de pouvoir accrocher de l’or à la bande… Au lieu des secondes places dans cette discipline (3 fois) et des troisièmes places (2 fois). Mais il me faudra attendre encore, apprendre encore et continuer à me battre… Sans craquer cette fois pour aller jusqu’au bout.
La finale, c’est donc Zenkner (10,00) contre Caudron (15,00). Caudron n’a pas fait preuve d’un jeu très fin tout au long de ses parties, mais son style reste toutefois d’une efficacité redoutable. A couper le souffle par tant de facilités… Il bat donc Zenkner en seulement 6 reprises, laissant l’allemand loin derrière lui. Caudron se succède à lui-même et gagne là un nouveau titre de champion d’Europe. Bravo Fréd !
Vous pouvez consulter le site officiel de l’événement ICI ou sur celui de la CEB.

25.11.2008 – CHAMPIONNAT D’EUROPE A LA BANDE : C’EST PARTI !
C’est parti pour le championnat d’Europe à la bande ! Avancé sur le calendrier d’un jour, de manière à pouvoir permettre aux professionnels d’être libre dimanche, on retrouvera les ténors de la discipline, le belge Caudron et le hollandais De Bruijn, ainsi que tous les autres Jaspers, Zenkner, Tilleman, Remond… Dès ce jour, les préqualifications et les qualifications débuteront respectivement dès 09h30 et 16h00. Grosse journée donc pour les organisateurs et les joueurs pour sortir seulement 7 qualifiés qui viendront combler les groupes du tournoi principal. Le championnat débutera donc mercredi dès 10h00 et se poursuivra jeudi. 16 joueurs seront qualifiés pour les huitièmes de finale vendredi. Les quarts de finales auront lieu le même jour. La demi finale et la finale sont prévues samedi. Vous pouvez consulter le site officiel de l’événement ICI.

17.11.2008 – BIENTOT DE NOUVELLES VIDEOS…
Pas moins de cinq nouvelles vidéos sont actuellement en préparation et seront bientôt disponibles. Filmées ces dernières semaines, au moins cinq séries à la bande (entre 120 et 130 points) ont été retenues et vous seront prochainement proposées via ma page dédiée aux vidéos.

14.11.2008 – PROMOTION DES JEUX DE SERIE EN BELGIQUE
Une bonne initiative en Belgique de l’Association des Joueurs Honneurs qui avaient déjà créé le circuit Masters 3 bandes pour promouvoir le sport billard dans leur pays. Désormais, un circuit similaire est organisé aux Jeux de série, avec aussi la participation des meilleures joueurs du pays (Caudron, Niessen, De Backer, Leppens, etc.). Voilà un exemple qui prouve qu’il n’est pas nécessaire de s’asseoir sur les disciplines classiques pour promouvoir le billard. Cette initiative n’est d’ailleurs pas étonnante puisque ce pays compte dans ses rangs des joueurs multidisciplinaires parmi les meilleurs du monde, tant au trois bandes que dans les jeux de série, qui font la réputation du Superprestige devenu un événement incontournable. Désormais, les jeux de série auront aussi leur circuit. Début des compétitions en novembre, vous pouvez consulter le site de l’ AJH.

13.11.2008 – CHAMPIONNAT D’EUROPE A LA BANDE : LES GROUPES SONT FAITS !
Du 25 au 29 novembre aura lieu le prochain championnat d’Europe à la bande à Wijchen, en Hollande. L’équipe Verploegen a déjà réalisé plusieurs éditions par le passé, toujours dans leur centre Zaal Verploegen. Apparemment 60 inscrits, dont tous les ténors, ce qui promet de belles batailles. Dès le jeudi, les derniers qualifiés rejoindront les groupes finaux, à savoir:
Groupe A: Caudron, Fortiana, Justice, Van den Bogaard
Groupe B: Gretillat, Tull, Baudoin
Groupe C: Tillemann, Soumagne, Mata
Groupe D: Van Silfhout, Kahofer, Jaquet
Groupe E: Volleberg, Dessaint, Faus
Groupe F: Remond, Garcia, Ziogas
Groupe G: Zenkner, Villiers, Espinasa
Groupe H: De Bruijn, Gerrassimopoulos, Havlik
News de l’organisateur: ICI.
Vous pouvez consulter les groupes complets de toutes les phases qualificatives ICI.

10.11.2008 – CHAMPIONNAT D’ALLEMAGNE : VICTOIRES DE BOCHUM AU 2EME ROUND
Le deuxième tour du championnat d’Allemagne s’est déroulé ce week-end. Après une petite déception en Coupe d’Europe, Bochum a remporté cette fin de semaine deux victoires lors desquelles la place d’étranger était tenue par le hollandais H. Tillemann. Des excellentes parties dont notamment la partie en 4 reprises de Blondeel samedi, et dimanche l’égalité au cadre 47/2 entre les hollandais Schwertz et Tilleman et la partie sur mouche de Nockemann au cadre 71/2. Vous pouvez consulter les résultats ici.

05.11.2008 – AUXERRE JOUERA EN 1ERE DIVISION
La nouvelle équipe d’Auxerre devait normalement jouer en D2 dans le championnat de France par équipes en saison 2008/2009, avec l’ambition d’accéder à la D1. Bonne nouvelle, elle sera directement engagée en D1, la division suprême pour une éventuelle accession à la coupe d’Europe. Auxerre jouera donc la finale de France D1 avec les cinq autres équipes de la division, du 5 au 7 juin 2009.

03.11.2008 – 10’000 VISITES SUR CETTE PAGE EN 5 MOIS D’EXISTENCE
Un grand merci pour votre intérêt à l’égard de mon site internet. En à peine plus de 5 mois, ma page d’accueil vient d’enregistrer sa 10’000ème visite. J’avoue qu’en entrant sur la toile, je ne m’attendais pas à un tel accueil. Avec des surprises innattendues, des visiteurs de tous les continents, des messages de soutien d’Amérique du Sud, des Etats-Unis, d’Asie, d’Egypte et d’autre encore, toujours agréables à recevoir. Merci à tous.

COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : CUBRI/ETIKON EN OR ET BOCHUM EN BRONZE
La finale de la Coupe d’Europe aux jeux de série a vu la victoire du favori, l’équipe hollandaise Cubri/Etikon (Tillemann, Niessen, De Bruijn). L’équipe de Ronchin (Djoubri, Florent, Villiers) perd la finale face aux favoris, malgré une belle victoire au 71/2 de Florent face au champion belge Niessen.
L’équipe allemande de Bochum (Havlik, Nockemann et Blondeel) termine 3ème suite à sa défaite en demi-finale face à Ronchin. L’équipe d’Andernos (Connesson, Picart, Gerassimopoulos) s’est en effet incliné en petite finale face à Bochum.
Vous pouvez consulter les résultats sur le site du BCCO.

01.11.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : BOCHUM SE QUALIFIE EN DEMI-FINALE
Avec un match nul face à l’équipe de Ronchin, Bochum se qualifie en demi-finale. Havlik a perdu son match en 6 reprises face à Djoubri, Blondeel gagne le sien à la bande face à Villiers, alors que Nockemann réalise une égalité avec Florent au 71/2. Ronchin défend sa place face à JB Küpers.
Vous pouvez consulter les résultats sur le site du BCCO.

31.10.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : BOCHUM L’EMPORTE SUR JB KUPERS AU PREMIER TOUR
La finale de la Coupe d’Europe aux jeux de série a débuté ce week-end à Ronchin en France. Au premier tout, « mon » équipe de Bochum a battu l’équipe hollandaise JB Küpers par 4 à 2. Havlik au cadre 47/2 et Blondeel à la bande l’emportent sur Schwertz et Jaspers. Nockemann lui s’incline face à Volleberg. Bon début donc pour Bochum !
Dans l’autre groupe, Cubri/Etikon avec, pardonnez du peu, Tillemann, Niessen et De Bruijn, n’a laissé aucune chance à Andernos malgré une bonne résistance de Connesson 47/2. La Tchéquie s’est déjà incliné une fois face à Andernos et devra affronter Cubri/Etikon.
Vous pouvez consulter les résultats sur le site du BCCO.

26.10.2008 – CHAMPIONNAT SUISSE : UNE PETITE SURPRISE A BERNE…
Lors de la rencontre entre les équipes de l’ALB I et de Berne (2-16), le représentant lausannois Antonio Gahlina s’est semble-t-il… réveillé ! Cela peut sembler anodin, mais sa série de 140 et sa victoire sur Daellenbach n’est peut-être qu’un début. Son résultat du jour méritait bien un petit coup de chapeau…
Vous pouvez consulter les résultats ici.

18.10.2008 – CHAMPIONNAT D’ALLEMAGNE : CARTON PLEIN POUR LE DBC AU PREMIER ROUND!
Lors de ce premier week-end de championnat allemand par équipes, le DBC Bochum n’a pas vraiment rencontré de difficultés pour gagner tous ces matchs : 8 à 0 contre les équipes du BC Neustadt et GT Buer. Pour ma part, malgré une fatigue pour le moins conséquente, j’ai gagné mes deux matchs… certes sans gloire, mais en exécutant des séries propres et un jeu bien construit. Pour la petite histoire, le GT Buer est un des clubs les plus fréquentés de la région du Nord de l’Allemagne et il aligne pas moins de 23 équipes en championnat… voilà qui laisse songeur. Vous pouvez consulter les résultats ici.

15.10.2008 – CHAMPIONNAT D’ALLEMAGNE : LA COURSE AU TITRE COMMENCE !
Le week-end du 18 et 19 octobre marque le début du championnat allemand par équipes aux jeux de série, la 1. Mehrkampliga. Les équipes en présence vont tenter de reprendre le titre à notre équipe de Bochum. Ce premier round nous opposera samedi dès 1400 à l’équipe du BC Neustadt et dimanche à celle du GT Buer.
Voici les formations des équipes présentes pour cette saison 2008/2009 :
– DBC Bochum :
Ludger Havlik – Thomas Nockemann – Fabian Blondeel – Henri Tillemann – Xavier Gretillat
– BC Hilden :
Hilger Christoph ? Matuszack Uwe ? Wildförster Thomas – Janssen Maarten
– BFR. Weitmar 09 :
Melerski Markus ? Zenkner Wolfgang ? Morawski Jörg ? Niessen Patrick
– Bergisch Gladbacher BC 1926 e.V. :
Kuenstler Helmut ? Luijsterburg Rene ? Will Alexander ? Keul Jürgen -Büscher Axel ? Claessen Johan
– BC Frintrop 1959 :
Wiedemann Horst ? Gertzen Karl-Heinz ? Berger Thomas ? Ortmeier Holger
– TuS Kaltehardt 1915 e.V. :
Benstöm Martin ? Pragst Robert ? Daske Sven ? Swertz Raymund
– BC Grüner Tisch Buer 1931 e.V. :
Brezl Kai ? Gries Roland ? Fischer Jens ? Dröge Dirk
– 1. BC Neustadt/Orla 1997 e.V. :
Simon Franzel ? Orttmann Manuel – Schneider Bernd ? Stöckel Thomas

10.10.2008 – ENVIE DE VOYAGER AUTOUR DU MONDE ?
Qui n’a jamais rêvé de partir en voyage ?… et pourquoi pas en voyage autour du monde ? Et mieux encore, partir pendant plus de 18 mois ? Et bien d’autres le font pour nous… Si vous avez envie d’évasion, de voyager par procuration en lisant leurs aventures et en découvrant les images extraordinaires de leur périple autour du monde… allez sur leur site internet partager leur projet et rêvez avec elles !

04.10.2008 – HANS KOEVOETS, CHAMPION SUISSE LNB A LA BANDE A ST-GALL
Le bâlois Hans Koevoets a gagné le championnat suisse à la bande LNB qui s’est déroulé à St-Gall ce samedi. Je remercie le lausannois Antonio Galinha, 6ème de la compétition, pour nous avoir transmis son compte-rendu. Consultez-le avec les résultats via la page dédiée aux championnats suisses.

28.09.2008 – CE PAR EQUIPES 3 BANDES : L’ESPAGNE GAGNE – LA SUISSE FINIT 15EME
Le championnat d’Europe de 3 bandes par équipes nationales, qui s’est déroulé ce week-end à Challans en France, s’est terminé aujourd’hui et a vu la consécration de l’Espagne. La paire Ruben Lepazpi et Javier Palazòn a battu la première équipe de Belgique formée par Merckx et Forthomme. La Suisse quant à elle n’est pas sortie des poules de qualification. Elle a vaincu l’équipe du Monténégro et a dû s’incliner face à la paire belge Ceulemans et Philipoom. La Suisse finit 15ème du championnat avec une moyenne générale d’équipe de 0,625. Tous les résultats sur le site de la CEB .

24.09.2008 – CE PAR EQUIPES 3 BANDES : DANIELSSON ET CETIN REPRESENTENT LA SUISSE
Du 25 au 28 septembre 2008 se dérouleront à Challans en France le prochain championnat d’Europe par équipes nationales de 3 bandes. L’équipe de Suisse sera composée des joueurs zürichois, Torsten Danielsson et Behzat Cetin. Ils seront en groupe de qualification avec le Montenegro et la Belgique B. Dès jeudi à 16h00, ils défenderont les couleurs helvétiques et rencontreront des joueurs comme Jef Philipoom et Kurt Ceulemanns.

22.09.2008 – UNE PAGE SPECIALE POUR TOUS LES CHAMPIONNATS SUISSES
Une nouvelle page est créée sur ce site pour les résultats des championnats suisses. J’y mettrai tous les résultats en ma possession alors n’hésitez pas à me les envoyer. Si vous souhaitez rajouter un article sur cet événement, vous pouvez aussi me le faire parvenir pour le mettre en ligne. Vous pouvez accéder à cette page via le logo FSB de ma page d’accueil, ou alors directement ici .

16.09.2008 – GRETILLAT ENGAGE PAR AUXERRE EN CHAMPIONNAT DE FRANCE
J’ai été contacté il y a peu par Mikael Devogelaere, un des plus grands talents de la nouvelle génération de joueurs en France, pour jouer à ses côtés dans l’équipe d’Auxerre. Appréciant et admirant ce joueur, je n’ai pas mis long avant de lui donner une réponse positive. C’est donc avec un grand plaisir que je jouerai, pour la saison 2008/2009, dans cette équipe d’Auxerre ambitieuse composée de Mikael Devogelaere, Fabio Venditelli, Fabien Simon, Christophe Gaudry, Franck Jesbac et moi-même.
D’après les premiers commentaires entendus à ce sujet, je devrais donc être le seul joueur étranger à évoluer en championnat de France par équipes aux jeux de série. Est-ce la nouvelle Coupe d’Europe aux jeux de série qui motivera les équipes françaises à engager d’autres joueurs étrangers? Ou est-ce le modèle allemand et hollandais qui se met à influencer les mentalités de l’Héxagone ? Quoi qu’il en soit c’est une bonne chose si les français ouvrent leur championnat à des joueurs étrangers, ne pouvant ainsi que développer la compétitivité de leurs équipes.
Je présenterai plus en détails et ultérieurement cette équipe et ses membres, lorsque la saison aura commencé.

08.09.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : LA TCHEQUIE SE QUALIFIE POUR LA FINALE !
C’est donc un heureux dénouement pour l’équipe de la République Tchèque… Emmenée par Marek Faus, les jeunes Janis Ziogas et Pavel Bohm ont arraché leur qualification aux détriments de l’équipe française de Oissel, au terme d’une rencontre qualificative pleine de suspens ! Retour sur ce week-end de billard dans la salle du TJ Billard Brno :
Au premier tour ce sont les équipes de Suisse et de Oissel qui s’affrontaient… ou presque. Willi Gérimont et David Jaquet n’ont pas trouvé de résistance dans leur discipline respective, à savoir le cadre 47/2 et le cadre 71/2. En effet, les suisses Simon Daellenbach et Sotiris Psiskonis, tous deux du club de Berne, n’ont pas su réaliser le jeu dont ils sont pourtant capables. Manquant ainsi d’expérience et d’efficacité, ils se sont nettement inclinés face au français. Il faut noter l’excellente partie de Gérimont en seulement 4 reprises ! A la bande, c’est un tout autre scénario… En grande forme, Johann Petit a vite pris l’ascendant dans cette partie en totalisant en 4 reprises près de 80 points, avec notamment une très belle série de 47, contre seulement la moitié de points pour Gretillat. Mais le match s’est écarté et quelque peu prolongé, laissant petit à petit le suisse reprendre un peu confiance. Sans grande série (seulement 39 points), Gretillat a remonté au score. A la 13ème reprises, il a manqué la fin du match pour seulement 6 points… Johan Petit a repris le jeu et s’est arrêté sauf erreur à 4 ou 5 points du but. Le suisse a réalisé avec lucidité et sans risque ces 6 derniers points. Tout le monde attendait alors le français à la reprise, pour l’égalisation. Heureusement pour le suisse, il s’en est fallu de peu, seulement deux petits points…
Au second tour, ce sont donc les suisses qui ont essayé de redorer leur blason face à l’équipe nationale tchèque. Au cadre 71/2, une partie fleuve de 21 reprises entre Psiskonis et Bohm dans laquelle ce dernier n’a jamais vraiment été inquiété. Au cadre 47/2, Faus a dominé nettement Daellenbach en pourtant 10 reprises. L’affaire était classée pour les tchèques… A la bande, Gretillat a vite pris le large avec le jeune Ziogas. Même si le suisse a pris le temps de finir son match, il n’a jamais été inquiété par son adversaire.
Au terme de ces deux tours, l’équipe nationale suisse était déjà éliminée… en un petit jour de compétition. La déception était visiblement immense dans le camp des bernois, à l’image de cette photo… Nous les savons capables de terminer des parties sur mouches, alors il est bien évident qu’ils auraient aimé montrer un peu de leur talent. Mais nous espérons que leur déception ne sera que le moteur qui leur permettra de progresser et pourquoi pas défendre nos chances pour la saison prochaine.
Au troisième tour, ce sont les choses sérieuses qui commençaient. Dimanche, dès 10 heures, Oissel et la Tchèquie défendaient leur place en finale de Coupe d’Europe. Décidément en grande forme, Petit a réalisé une partie qui tournait à la démonstration contre Ziogas: 4 petites reprises pour 120 points et déjà un match gagné dans le camp français. Bravo Johann ! Les regards se tournaient sur les matchs aux cadres. Faus a pris le dessus sur Jaquet en 10 reprises, alors que ce dernier a réalisé peu avant une série de 94… Un match gagné pour la Tchéquie et les compteurs retombaient à zéro pour la France… La qualification reposait donc sur les épaules de Gérimont et Bohm. Ce ne fut pas un grand match, mais beaucoup de suspens dans cette partie où Gérimont remontait au score. Bohm a tout de même terminé ses points avant le français, mais ce dernier, décidément très matcheur, n’avait pas dis son dernier mot. Il a tenu la tchéquie et tout le public en haleine pendant la reprise où il a repris les billes et réalisait tranquillement la série. Puis des erreurs et Gérimont s’arrêtait finalement à 230 points ! Oissel déçu, la Tchéquie aux anges !…
Résultats:
– Oissel bat la Suisse 4 à 2
Gérimont : 250 points, 4 reprises, série 122 – Psiskonis : 33 points, série 22
Jaquet : 200 points, 21 reprises, série 49 – Daellenbach : 106 points, série 30
Petit : 118 points, 14 reprises, série 47 – Gretillat : 120 points, série 39
– La Tchéquie bat la Suisse 4 à 2
Bohm : 250 points, 21 reprises, série 64 – Psiskonis : 186 points, série 22
Faus : 200 points, 10 reprises, série 69 – Daellenbach : 51 points, série 12
Ziogas : 66 points, 13 reprises, série 23 – Gretillat : 120 points, série 54
– La Tchéquie bat Oissel 4 à 2
Bohm : 250 points, 11 reprises, série 125 – Gérimont : 230 points, série 76
Faus : 200 points, 10 reprises, série 64 – Jacquet : 148 points, série 94
Ziogas : 2 points, 4 reprises, série 2 – Petit : 120 points, série 54
03.09.2008 – LA PREMIERE COLLECTION DE VIDEOS EST TERMINEE !
La première collection de vidéos aux jeux de série est terminée. Vous retrouvez sur ce site une série de 100 points pour chaque discipline des cadres 47/2, 71/2, 47/1, ainsi que deux séries de 100 points à la bande. La partie libre n’est pas délaissée non plus puisque vous y trouvez une vidéo d’une séance de 10 prises d’américaine réussies. Vous pouvez accéder directement aux vidéos ici .

31.08.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE – QUALIFICATIONS
Peu d?information, pour ne pas dire aucune information reçue sur ce rendez-vous en Tchéquie. L?équipe de Suisse sera composée des bernois Daellenbach et Psiskonis, du Neuchâtelois Giacomini, ainsi que de votre serviteur. Nous partirons vendredi 5 septembre pour Brno, en Tchéquie, où nous disputerons une place en finale de la Coupe d?Europe des Jeux de série. Nous y rencontrerons l?équipe de Oissel / France (Petit, Jacquet, Couespel) et l?équipe nationale Tchèque (Faus, Ziogas, Böhm). Les tours de jeu auront lieu le samedi 6 septembre 2008 à 10h00 et à 14h00, ainsi que le dimanche 7 septembre 2008 à 10h00. L?équipe qualifiée participera à la finale à Ronchin, en France, en novembre 2008.
Retrouvez des informations sur le billard à Brno sur les sites brno.billard.cz et ekulecnik.cz .

23.08.2008 – UNE NOUVELLE VIDEO : 100 POINTS A LA BANDE
Après deux vidéos, en voilà une troisième avec une nouvelle série à la bande, réalisée et filmée à l’entraînement, arrêtée volontairement une fois encore à 100 points. On y retrouve de nombreux exemples, expliqués dans mon livre, sur la façon d’enchaîner les points à la bande dans le coin, mais avec ici la réalisation pratique… Vous pouvez accéder directement aux vidéos ici .

20.08.2008 – DEBUT DE LA SAISON DES COURS 2008 / 2009
Les cours d’été 2008 de l’Académie lausannoise de billard se termineront le jeudi 28 août 2008… et cèdent la place aux cours de la saison 2008 / 2009 qui débuteront le jeudi suivant, le 4 septembre 2008. Cet été ce fut en moyenne une dizaine de personnes, chaque soir de cours, qui ont bravé les chaleurs estivales pour venir apprendre le billard dans les locaux de l’académie. Et cette nouvelle saison continuera au même rythme que les précédentes, à savoir un soir de cours par semaine, le mardi ou le jeudi. Notez les dates et venez nous rejoindre…
– 4, 9, 16, 25 septembre 2008
– 2, 7, 14, 23, 30 octobre 2008
– 4, 11, 20, 27 novembre 2008
– 2, 9, 18, 25 décembre 2008
– 6, 15, 22, 27 janvier 2009
– 3, 12, 19, 24 février 2009
– 3, 12, 19, 24 mars 2009
– 9, 16, 21, 28 avril 2009
– 7, 14, 19, 26 mai 2009
– 4, 11, 16, 23 juin 2009

11.08.2008 – LE PROGRAMME ALLEMAND EST DEFINI POUR GRETILLAT ET TILLEMANN
Le club allemand répartit sa place de joueur étranger entre le hollandais Tillemann et le suisse Gretillat. Les trois autres joueurs sont les locaux Blondeel, Nockemann et Havlik. Le programme étant connu, le patron de cette formation Paul Kimmeskamp, a réparti les tours de jeu en fonction des calendriers nationaux respectifs. Cette saison 2008/2009, le hollandais et vainqueur du Trophée Classic Masters 2007/2008 jouera neuf tours, dont les Play-Offs . Quant à son dauphin, second au même trophée, il montera en Allemagne à sept reprises. Retrouvez le calendrier allemand ici .
04.08.2008 – ARTICLE DE PRESSE DANS LE JOURNAL DE LA LIBERTE
Inspirée par le journal de Moudon, une sympathique journaliste du journal fribourgeois « La Liberté » est venue me rendre visite pour dresser un portrait dans ses colonnes. J’ai joué le jeu des questions-réponses et bien sûr elle a pu s’essayer au billard français. Le lendemain, c’est au tour du photographe de se pointer chez moi… je lui ai donné carte blanche. C’est finalement en habits de compétition qu’il a choisi de faire ses photos. Plutôt réussies. Vous pouvez consulter les photos et l’article de presse .

02.08.2008 – UNE NOUVELLE VIDEO A DISPOSITION
Une nouvelle vidéo est à disposition des visiteurs. Après une série de 101 à la bande, filmée et réalisée à l’entraînement, voilà une petite soeur… une série de 100 au cadre 47/1. Vous pouvez accéder directement aux vidéos ici .Prochainement, vous pourrez découvrir une série similaire au cadre 71/2.

28.07.2008 – NOUVEAUTE: MISE EN LIGNE DE VIDEOS
Petit changement dans la structure du site où toutes les images sont regroupées dans une même section. Vous y retrouvez les photos, les articles de presse et désormais aussi les vidéos. Pour l’instant, seules deux vidéos s’y trouvent… à savoir ma finale du championnat d’Europe à la bande à Cervera avec De Bruijn, ainsi qu’une série de 100 à la bande filmée à l’entraînement. D’autres séries seront filmées et mises en ligne régulièrement, que ce soit au 47/1, au 71/2 ou à la bande. Vous pouvez accéder directement aux vidéos ici .

18.07.2008 – NOUVEL ARTICLE DE PRESSE DU JOURNAL DE MOUDON
Le bouche à oreille régional a fait son oeuvre et Mme Schaer, journaliste au Journal de Moudon, s’est retrouvée chez moi pour faire un portrait à publier dans ses colonnes. Je l’ai accueillie avec plaisir car c’est toujours bon pour le billard d’avoir une petite place dans les médias, généralement plus intéressés par les sports plus populaires. C’est ainsi qu’elle a publié, quelques jours plus tard, cet article de presse . Je la remercie vivement pour l’intérêt qu’elle a porté au billard et à son humble représentant.

13.07.2008 – LE CALENDRIER 2008/2009 DU CHAMPIONNAT ALLEMAND EST SORTI
Le calendrier 2008/2009 du championnat allemand par équipes, la 1.Mehrkampfliga, est enfin sorti.
Les huit équipes en liste sont évidemment le DBC Bochum, champion 2007/2008, ainsi que BC GT Buer, BC Hilden, Bfr. Weitmar I, Bergisch-Gladbacher B, BC Frintrop, TuS Kaltehardt et l’équipe montante BC Neustadt-Orla.
Retrouvez le calendrier sur mon agenda allemand ou en cliquant ici .

09.07.2008 – COUPE D’EUROPE JEUX DE SERIE : LA SUISSE IRA EN TCHEQUIE
La Coupe d’Europe par équipes aux jeux de série débutera sa phase qualificative en septembre 2008. Les onze équipes inscrites sont réparties en cinq groupes:
Groupe A :
DBC Bochum 1926 (DE) : Blomdeel, Nockemann, Havlik
Autriche : Kahofer, Stenzel, Gorthan
Groupe B :
Cubri/Etikon Borculo (NL) : De Bruijn, Niessen, Tilleman, Christiani
CB Miguel Espina (ES) : Fortiana, Mata, Espinasa, Garriga
Groupe C :
CB del CE Idella, Elda (ES) : Garcia, Cuenca, Tornero
J+B Küpers (NL) : Swertz, Bolleberg, Lässig, Daske, Jaspers
Groupe D :
République Tchèque : Faus, Ziogas, Böhm
Oissel (FR) : Petit, Jacquet, Couespel
Suisse : Gretillat, Dallenbach, Psiskonis
Groupe E :
Andernos (FR) : Baudoin, Carrer, Connesson, Gerassimopoulos, Hébrard, Picart
Grèce : Koutros, Chatzipavlis, Tsokantas
Nous irons donc défendre notre place en finale à Brno, en Tchéquie.
Les cinq équipes qualifiées joueront la finale avec le club de Ronchin en France, en novembre 2008.

05.07.2008 – LAURENT GUENET : CHAMPION DE FRANCE MASTERS AU CADRE 71/2
Le plus suisse des français, Laurent Guenet, a gagné ce week-end son troisième titre de champion de France Masters au cadre 71/2 à Ronchin/F, en terminant le championnat avec 27,22 de moyenne générale. Celui qui passe du temps à s’entraîner au billard club de Plainpalais à Genève a battu en finale mon ami Xavier Carrer, patron de Kozoom. Un grand bravo à Laurent pour son titre et aussi à Xavier, pour son résultat et pour son travail sans lequel le monde du billard ne serait pas tout à fait le même aujourd’hui…

02.07.2008 – LES COURS CONTINUENT PENDANT LA PERIODE ESTIVALE
La saison est certes terminée, mais pour les plus motivés les cours internes de l’Académie lausannoise de billard continuent pendant l’été, toujours au même rythme. Les dates sont les suivantes:
– 3, 10, 15, 22 et 31 juillet 2008
– 7, 12, 19, 28 août 2008
La rentrée pour la saison prochaine se fera le 4 septembre.

29.06.2008 – CHAMPIONNAT DU MONDE A LA BANDE A CERVERA EN 2009 !
C’était dans l’air depuis quelques temps déjà… il est maintenant affiché officiellement aux calendriers de la CEB et de l’UMB. Le prochain championnat du monde à la bande aura lieu à Cervera en avril 2009 ! C’est une excellente nouvelle que cette épreuve soit régulièrement renouvelée et bien sûr on ne peut que regretter que de telles iniatives ne soient pas prises pour les modes de jeu du cadre. Après le championnat du monde à Elda Alicante en 2007, l’Espagne se relance dans cette organisation. Cervera est rôdée puisqu’elle a organisé pas moins de trois championnats d’Europe depuis 2003 et l’équipe de notre ami Fortiana saura être à la hauteur !

26.06.2008 – CALENDRIER PROVISOIRE FSB, SAISON 2008-2009
Retrouvez dès maintenant le calendrier provisoire de la Fédération suisse de billard FSB pour la saison 2008-2009. Il vous suffit de cliquer ici .

 

25.06.2008 – REPONSE A LA QUESTION D’UN VISITEUR SUR LA PSYCHOLOGIE
Depuis la création de ce site, j’ai reçu pas mal de questions auxquelles je me suis fait un plaisir de répondre. Je vous livre ici l’une d’elles, celle d’un visiteur qui s’interroge sur une partie du billard trop ignorée, la psychologie. Avec son accord, je publie ici sa question et ma réponse. Si vous avez à votre tour des questions sur le contenu de mon livre ou sur le billard en général, n’hésitez pas à m’en faire part.
Visiteur anonyme:
« Bonjour Xavier,
Je voudrais avoir votre sentiment sur l’approche psychologique de la compétition lorsque je suis confronté à des joueurs que je connais très bien : il m’arrive d’ailleurs de rencontrer des membres de mon club dans des phases éliminatoires de championnat. En effet, je ressens que certains d’entre eux sont plus là pour être fiers de me battre que pour faire une belle partie de billard… comment puis-je y remédier ?
Merci de votre aide. »
Xavier Gretillat:
« Bonjour,
Votre problème est bien connu. A tous les niveaux, tous les joueurs le connaissent. Mais tous n’en ont pas forcément conscience. J’imagine que si vous faites de la compétition, c’est que vous avez déjà un certain niveau. Vous êtes donc pour les autres l’homme à abattre, celui qui représente le défi de chacun, le challenge, la gloire peut-être, la notoriété, il pourra dire « moi je l’ai battu »… enfin bref tout cela. Quant aux joueurs que vous connaissez parfaitement, mieux vaut vous y faire puisque plus vous montez, plus le nombre de joueurs se rétrécit et donc vous finissez par tous les connaître par coeur.
Pour parer à tous les problèmes liés à votre adversaire, vous êtes obligés d’en faire abstraction. Ou alors de trouver un moyen détourné pour vous en défaire. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire… mais bon. Explications.
Pour en faire abstraction, cela doit surtout se faire pendant le jeu. Sur la chaise, ou avant le match, c’est assez normal d’y penser. Là vous pouvez déjà relativiser ou vous en détourner. Mais pendant le jeu, si vous concentrez votre regard sur vos billes et votre pensée uniquement sur vos billes à l’instant présent… vous n’avez plus la moindre place pour penser à autre chose. Et vous finissez par oublier tout le reste, y compris votre adversaire.
Pour vous en détourner, vous pouvez par exemple le tourner en dérision. Etre conscient du ridicule de la situation et en sourire. Ou alors vous pouvez aussi imaginer un adversaire unique, un adversaire imaginaire que vous sert de remplaçant lorsque le vôtre pose problème.
Ce sont des situations que j’ai vécues et des solutions que j’ai utilisées… mais attention, ce ne sont que des propositions et il en existe plein d’autres, probablement autant que d’individus. D’autres joueurs vous feraient sans doute d’autres théories. En fait, c’est à vous de vous construire vos propres solutions. Une chose est certaine, lorsque vous êtes vraiment concentré sur vos billes, votre adversaire n’existe plus. »

17.06.2008 – DECOUVERTE D’UNE PHOTO PERDUE
Cette image est le produit de la séance photo la plus extraordinaire à laquelle je me suis soumis… c’était il y a quelques années pour le journal suisse allemand « Schweizer Illustriert ». J’avais décidé de laisser libre cours à l’imagination du photographe… ce n’est qu’après une bonne heure de pose, d’installation et de prise de lumière, de changement de position presque centimètre par centimètre, sans pouvoir bouger, que notre artiste réalise cette photo que je croyais avoir perdu. Malheureusement, je n’ai rien pu récupérer de mieux qu’une image réduite. Retrouvez-là dans ma galerie, ou directement ici .

16.06.2008 – PRESQUE 2500 VISITES APRES 30 JOURS D’EXISTENCE…
Le 16 mai 2008, après plusieurs mois de travail, j’ai eu enfin le plaisir de mettre en ligne mon site internet… avec cette idée de base, presque idéologique, d’offrir un ouvrage en prévisualisation libre. Je partais alors à la découverte, sans savoir ce que m’apporterait cette nouvelle expérience. 30 jours plus tard, le bilan est plutôt positif: presque 2’500 visiteurs se sont attardés sur mon site, dont certains ont des origines pour le moins inattendues… habitant des contrées où aucune promotion n’a été faite comme par exemple l’Amérique du Sud. Merci à tous pour cet accueil favorable.

08.06.2008 – CE TROIS BANDES: NOUVEAU RECORD DU MONDE POUR DICK JASPERS
Le hollandais Dick Jaspers remporte la finale de ce championnat d’Europe de trois bandes à Florange/F en battant le suédois Blomdahl en trois sets seulement: 15 points en 2 reprises, 15 en 1 et 15 en 5… Incroyable, cette moyenne de 5,625 est un nouveau record du monde. Son dauphin Blomdahl perd cette finale avec… 3 de moyenne ! Monsieur Jaspers termine ce rendez-vous avec la moyenne générale de 2,169. Des chiffres qui font tourner la tête. Notre représentant suisse, le zürichois Danielsson, prend la 24ème place du championnat. Le classement général sur le site officiel dédié à l’événement.

08.06.2008 – CE TROIS BANDES: DANIELSSON TERMINE 3EME DU GROUPE DE QUALIFICATION
Lors des championnats d’Europe de trois bandes qui ont lieu encore en ce moment à Florange/F, le représentant suisse Danielsson, du club de Zürich, termine troisième de son groupe de qualification. Il a perdu ses deux matchs contre le hollandais Jaspers et le grec Kasidokostas qui terminent les qualifications avec respectivement 1,7 et 1,5 de moyenne générale. Si Danielsson n’a pas eu l’ombre d’une chance face à ces deux joueurs, il a quand même réalisé une belle partie face au luxembourgeois Hamm, match qu’il remporte à 0,955 de moyenne. Il termine finalement 3ème du groupe avec 0,758 de moyenne générale. Tous les résultats de ce championnat sur le site officiel dédié à l’événement.

05.06.2008 – UNE NOUVELLE PAGE DEDIEE AUX ARTICLES DE PRESSE
Un jour de pluie, on décide de faire un peu d’ordre chez soi et on découvre une fourre contenant quelques photos et des articles de presse… des souvenirs oubliés… Jamais je n’ai collectionné les articles de presse en Suisse et encore moins à l’étranger. Dans le fond, je crois que je n’apprécie guère l’aspect public qui découle des résultats sportifs. Mais chaque article de presse, c’est un peu de billard relaté dans les journaux locaux et donc un peu de publicité pour notre sport… C’est pour que notre sport soit mieux connu que je me plie avec plaisir à cette vie publique.
Vous retrouverez ces articles de presse, ici , sur la nouvelle page dédiée à ce sujet.

28.05.2008 – AJOUT D’UNE NOUVELLE IMAGE
Je ne m’y attendais pas, et pourtant j’ajoute déjà une nouvelle image à ma galerie… il s’agit d’un splendide dessin d’une élève, Tiffany, qui visiblement possède aussi du talent pour manier les crayons. Retrouvez cette reproduction dans ma galerie, ou directement ici .

27.05.2008 – « 4. TRES BANDIDOS OPEN » : 3 BANDES A ZURICH
Pour la quatrième fois, un Open de trois bandes est organisé en Suisse.
Après le succès remporté par l’édition lausannoise du « Tres Bandidos Open », en mai 2007, la prochaine édition sera jouée de nouveau à Zurich. C’est ainsi que le Billard Club Zürich a le plaisir de vous inviter au 4ème TRES BANDIDOS OPEN, le samedi 31 mai 2008.
Tous les renseignements sur le site du billard club de Zürich .

25.05.2008 – UN NOUVEAU BLOG SUR LE BILLARD EN ROMANDIE
Notre ami lausannois Antonio Galinha lance son blog… en vrai passionné de billard français, il nous offre les nouvelles locales de l’Académie lausannoise de billard et plus largement de Suisse romande billard.romandie.com .

18.05.2008 – FIN DE SAISON SUR LE PLAN SUISSE : DEUX NOUVEAUX TITRES POUR XAVIER GRETILLAT
C’est dans le nouveau club de Berne qu’a pris fin ce week-end la saison de billard, avec les championnats suisses au cadre 47/2 et au cadre 71/2. A part votre serviteur, tenant des deux titres, il y avait également mon seul rival le bernois Simon Daellenbach (en photo), le lucernois Antonio Moreno, le neuchâtelois Vincent Giacomini et le juniors de la Chaux-de-Fonds Michael Voegtlin.
Cette année encore, Simon a manqué sa chance en perdant la finale au cadre 47/2, avec 125 points en trois reprises et une série de 82. Et il a remis cela le dimanche au cadre 71/2 puisqu’il s’est incliné avec 155 points en 5 reprises, m’obligeant tout de même à terminer le match sur une série de 118. A ma grande surprise, je reste ainsi invaincu en championnat suisse individuel depuis 12 ans maintenant, le nombre de mes titres se monte désormais à 32.
J’espère que Simon, motivé par sa participation aux coupes d’Europe de la saison prochaine, saura mettre un terme à cette série.

16.05.2008 – MISE EN LIGNE DU SITE INTERNET
Après des mois de travail, j’ai enfin le plaisir de partager avec vous ce site internet. Intéressé par l’idée de pouvoir mettre en consultation mon ouvrage, je me suis mis à apprendre les bases rudimentaires nécessaires à la création de mon site internet. Grâce aux conseils avisés du Siteduzéro.com , j’ai finalement conçu ce site tout seul, avec un super programme… le Bloc-notes de Windows ! Si, c’est possible ! Donc je vous prie d’avoir un peu d’indulgence et n’hésitez pas à participer à l’amélioration de mon site en m’envoyant un petit mail. J’espère que vous aurez du plaisir à parcourir ce site.

01.05.2008 – FIN DE SAISON SUR LE PLAN INTERNATIONAL
Cette saison 2007/2008 fut pour moi quelque peu mitigée par des succès mais également des échecs.
Dans le championnat allemand, notre équipe de Bochum finit à la première place et s’offre son 19ème titre national. Après 15 matchs tout au long de la saison, la formation du DBC Bochum (de gauche à droite: Havlik, Tillemann, Nockemann et Blondeel) bat en finale des Play-Offs son seul conccurent sérieux, à savoir le Bfr Weitmar (Melerski, Morawaski, Zenkner, Niessen).
Pour ma part, j’ai participé à 8 rencontres. J’ai rempli ma part du contrat en remportant toutes mes parties au cadre 47/2 et en m’inclinant face à Zenkner à la bande. Mais je n’ai jamais réussi à fournir un jeu vraiment de qualité, m’octroyant certes des victoires mais sans gloire. Une seule partie réalisée en un coup fut à la hauteur de mes attentes.
En championnat d’Europe, j’ai entamé la saison par une belle performance pour moi, à Domburg/NL, au cadre 71/2, où j’ai obtenu la médaille de bronze. J’ai perdu en 1/2 finale face au champion hollandais Tillemann qui deviendra d’ailleurs le nouveau champion d’Europe. Tout au long de mon parcours, j’ai réalisé de belles parties avec des séries de 243, 244 et 247 et un nouveau record personnel, celui de ma moyenne générale (54.6)
Rendez-vous catastrophe à Athènes/GR au championnat d’Europe au cadre 47/2. Je n’ai pas passé le cap des qualifications en m’inclinant face à Kahofer/AT et Cuenca/ES. J’avais certes hérité d’un groupe assez fort, mais pas besoin de cette excuse pour me rendre compte que j’ai mal joué et que le jeu fourni ne méritait pas une qualification. C’est le jeune prodige français, Pierre Soumagne, qui confirme son rang en s’offrant un second titre européen consécutif.
La saison européenne s’est terminée à Carvin/FR pour le championnat d’Europe à la bande. Dans des conditions de jeu extrêmement difficiles où la seule certitude était qu’aucune trajectoire ne pouvait être rectiligne, je me suis battu et je suis parvenu à sortir mon épingle du jeu en me hissant jusqu’à la finale. Pour ma part, aucun résultat à noter… jamais je n’ai réussi à maîtriser le matériel et les billes pour réaliser une longue série. D’ailleurs, aucun joueur n’a fait de résultats, avec des déconvenues incroyables comme celle de Jean-Paul De Bruijn, champion du monde. Dans ce championnat, c’est finalement le belge Frédéric Caudron qui parvient le mieux à s’exprimer et à s’adapter aux circonstances… il accroche ainsi un nouveau titre à son palmarès.
Le classement annuel de la CEB « Classics Master Trophy », pour la saison 2007/2008, se clôture par la victoire du hollandais Tillemann, suivi par votre serviteur à la seconde place, et le français Soumagne sur la troisième marche du podium.

News 2009

28.12.2009 – LA TRADUCTION ANGLAISE DU LIVRE AVANCE…
14.12.2009 – VICTOIRE DE BOCHUM SUR NEUSTADT
08.12.2009 – BOCHUM GAGNE CONTRE SES PRINCIPAUX RIVAUX
06.12.2009 – CREATION D’UN SECOND SITE INTERNET
30.11.2009 – JB KUPERS REMPORTE LA COUPE D’EUROPE DES JEUX DE SERIE
23.11.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE, AUXERRE PERD AU PREMIER TOUR
05.11.2009 – CM 3 BANDES LAUSANNE: KASIDOKOSTAS BAT MERCKS EN FINALE
12.11.2009 – CM 3 BANDES LAUSANNE: PAS DE SUISSE DANS LES 16 QUALIFIES
12.11.2009 – CM 3 BANDES LAUSANNE: VICTOIRE FACE A RODRIGUEZ
11.11.2009 – CM 3 BANDES LAUSANNE: CA COMMENCE… PAR UNE DEFAITE !
28.10.2009 – UN TROISIEME SUISSE AU CHAMPIONNAT DU MONDE DE LAUSANNE
27.10.2009 – TOURNOI INTERNATIONAL DE TRIATHLON, VIENNE
20.10.2009 – DEBUT DE SAISON EN ALLEMAGNE : BOCHUM GAGNE !
20.10.2009 – DERNIERE PROMOTION AVANT LE CHAMPIONNAT DU MONDE…
12.10.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… A LA SEMAINE OLYMPIQUE !
06.10.2009 – CHAMPIONNAT DU MONDE: LA LISTE DES JOUEURS ET LES GROUPES
27.09.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP CAROLINE LAUSANNE !
20.09.2009 – CHAMPIONNAT D’EUROPE CADRE 71/2 : MATA CHAMPION !
18.09.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU COMPTOIR SUISSE !
08.09.2009 – CHAMPIONNAT D’EUROPE AU CADRE 71/2 A HERTEN
05.09.2009 – LA SAISON DES COURS 2009/2010 A REPRIS A L’ALB
03.09.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A VILLENEUVE!
28.08.2009 – CHAMPIONNAT SUISSE AU CADRE 71/2
05.08.2009 – LE LIVRE EN VERSION ANGLAISE
20.07.2009 – CHAMPIONNAT D’EUROPE AU CADRE 47/2: CAUDRON IMPERIAL !
11.07.2009 – CHAMPIONNAT D’EUROPE AU CADRE 47/2 AU BARRAGE CLUB A ATHENES
23.06.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A AVENCHES!
22.06.2009 – LES COURS DE L’ALB CONTINUENT CET ÉTÉ
17.06.2009 – LE CALENDRIER 2009 / 2010 DE LA FSB EST SORTI
17.06.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE MASTERS AU CADRE 71/2
12.06.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A ALLAMAN !
08.06.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES D1: RONCHIN CHAMPION
07.06.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES D1: AUXERRE DERNIER
03.06.2009 – FINALE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES D1
25.05.2009 – HENDRIKSEN ETABLIT UN NOUVEAU RECORD DE SUISSE
22.05.2009 – HENDRIKSEN A ODENSE / DK POUR LE CE 3 BANDES
21.05.2009 – XAVIERGRETILLAT.COM : DEJA UNE ANNEE D’EXISTENCE !
14.05.2009 – MICHAEL VOEGTLIN : CHAMPION SUISSE JUNIORS
14.05.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… A LA FETE DU SPORT A GENEVE !
11.05.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE : AUXERRE DYNAMIQUE !
03.05.2009 – WOLFGANG ZENKNER, CHAMPION DU MONDE A LA BANDE
28.04.2009 – CHAMPIONNAT DU MONDE A LA BANDE: C’EST PARTI !
26.04.2009 – DIANE WILD ELUE AU COMITE DIRECTEUR DE LA CEB
25.04.2009 – NOUVELLE VIDEO AVEC TOUS LES RAPPELS DE LARGE
21.04.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A NEUCHATEL !
19.04.2009 – HENDRIKSEN CHAMPION DE SUISSE 3 BANDES
19.04.2009 – DBC BOCHUM REMPORTE SON 20EME TITRE DE CHAMPION D’ALLEMAGNE !
14.04.2009 – CHAMPIONNAT SUISSE 3 BANDES : FINALE A LAUSANNE – 18/19 AVRIL
07.04.2009 – FINALE DES PLAY-OFFS A BOCHUM LE WEEK-END DU 18 ET 19 AVRIL
06.04.2009 – FORTHOMME EN DEMONSTRATION A LAUSANNE
26.03.2009 – AVEZ-VOUS DEJA VU UN BILLARD EN VERRE ?
22.03.2009 – LES 16 PARTICIPANTS AU CHAMPIONNAT DU MONDE A LA BANDE 2009
22.03.2009 – LES QUALIFIES POUR LA FINALE DU CHAMPIONNAT SUISSE 3 BANDES
20.03.2009 – LES JOUEURS MASTERS PRENNENT EN MAIN LEUR AVENIR
17.03.2009 – 12 PRETENDANTS AU TITRE POUR LE CHAMPIONNAT SUISSE DE TROIS BANDES
10.03.2009 – BILAN POSITIF POUR LA PREMIERE PROMOTION AU CENTRE COOP
02.03.2009 – PREMIER MATCH NUL POUR BOCHUM QUI RESTE EN TETE
26.02.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A CRISSIER !
22.02.2009 – UN NOUVEAU RENDEZ-VOUS AU CALENDRIER DE LA CEB
20.02.2009 – LES QUEUES LAYANI COMME NOUVEAU PARTENAIRE
11.02.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009 !05.02.2009 – LES COUPS ORIGINAUX D’ANTONIO GALINHA
20.01.2009 – NOUVELLES VIDEOS TECHNIQUES – 67 RAPPELS DE LONG
18.01.2009 – BOCHUM TOUJOURS LEADER EN Allemagne
13.01.2009 – CHAMPIONNAT DU MONDE DE TRIATHLON PAR EQUIPES NATIONALES
12.01.2009 – BILLARD CLUB AUXERROIS
01.01.2009 – LAUSANNE: ANNEE DU CENTENAIRE ET DU CHAMPIONNAT DU MONDE

28.12.2009 – LA TRADUCTION ANGLAISE DU LIVRE AVANCE…
Depuis maintenant plusieurs mois, le livre présenté sur ce site est en traduction. Avec l’aide de Mr. Tuan Hoang, un joueur carambole des Etats-Unis, nous mettons en place une traduction approximative en langue anglaise pour aider les anglophones à comprendre cet ouvrage.
C’est actuellement plus des 2/3 du livre, soit 19 chapitres, qui sont traduits et présentés librement sur la page dédiée à ce travail. Lorsque celui-ci sera terminé, le fichier anglais sera fourni en complément, sur demande et sans frais, à ceux qui souhaitent acquérir le livre.
Consultez le livre ici.

14.12.2009 – VICTOIRE DE BOCHUM SUR NEUSTADT
Beaucoup de kilomètres pour l’équipe de Bochum qui s’est déplacé en nombre à Neustadt an der Orla, dans l’ancienne Allemagne de l’Est. Une délégation de 16 personnes est venue supporter notre équipe qui s’est imposée face à la formation de Neustadt par 8 à 0. Pas de grands exploits dans cette rencontre, une partie pour ma part en 4 reprises pour 200 points au cadre 47/2. Tous les résultats ici.

.12.2009 – BOCHUM GAGNE CONTRE SES PRINCIPAUX RIVAUX
Ce week-end s’est déroulé la suite du championnat d’Allemagne par équipes de jeux de série. La formation de Bochum a vaincu ses deux principaux rivaux, soit les clubs de Weitmar et de Kalterhardt, par 8 à 0. Une bonne opération dans la course à la première place du championnat, avant l’organisation des Play-Offs. Mes deux matchs au cadre 47/2 ont été gagnés en respectivement 4 et 6 reprises. Pas de gloire, mais de bonnes sensations en retour qui laissent présager de bonnes perspectives. Tous les résultats ici.

6.12.2009 – CREATION D’UN SECOND SITE INTERNET
A Noël 2008, j’ai découvert par hasard une construction pour le moins originale… la crèche de Noël de Dommartin, dans un petit village du Gros de Vaud. Cette réalisation extraordinaire était l’oeuvre de M. Jean-Michel Judlin, un personnage complètement passionné et probablement un peu fou pour passer autant de temps, avec tant de patience et de minutie… des qualités qui se retrouvent chez nous joueurs de billard. Totalement inconnu des médias, j’ai décidé alors de lui donner un coup de main, bénévolement, en lui créant un site internet. Ce petit coup de pouce – je l’espère – pourra l’aider à se faire connaître. Visitez ce nouveau site internet et découvrez en image une crèche de Noël comme vous n’en avez jamais vue… la crèche de Noël de Dommartin.

30.11.2009 – JB KUPERS REMPORTE LA COUPE D’EUROPE DES JEUX DE SERIE
La formation de JB Kupers (Swertz au cadre 47/2, Van Silfhout au cadre 71/2 et Jaspers à la bande) remporte la finale de la coupe d’Europe par équipes des jeux de série, ce week-end à Borculo en Hollande, face au club allemand de Bochum (Havlik, Nockemann et Blondeel). Les équipes de Soissons (France) et de Cubri Etikon (Hollande) complètent le podium. D’excellents résultats dans ce tournoi auront certainement ravi les internautes et les spectateurs et promettent de beaux jours à cette manifestation. On peut notamment citer un Swertz en grande forme qui enchaîne deux séries de 300 au cadre 47/2, la partie parfaite de 250 au cadre 71/2 de Nockemann, et bien d’autres…
Tous les résultats sur le site de Borculo.

23.11.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE, AUXERRE PERD AU PREMIER TOUR
L’équipe d’Auxerre s’est retrouvée ce week-end, sur ses terres, pour disputer le premier tour du championnat de France par équipes en D1. Ce début de saison n’a pas sourit à notre équipe puisqu’elle perd 2 à 1 contre Oissel, renforcée cette saison par l’autrichien Kahofer, puis également 2 à 1 contre Ronchin, champion de France en titre. Le championnat n’est pas perdu pour autant puisque Auxerre rencontrera encore deux fois Oissel et Ronchin.
Pour ma part, je suis arrivé avec une fatigue que je n’avais encore jamais connue. Mais bien dans ma tête. Je pouvais m’attendre à jouer bien pire que cela… une victoire sur Petit en 5 reprises, avec une série de 176, et une défaite avec Florent en 5 reprises également. J’ai mal joué, mais franchement ce n’est pas étonnant au vu des circonstances. Ce qui me rassure, c’est que désormais mon déménagement est terminé et je vais pouvoir reprendre le travail.

15.11.2009 – CM 3 BANDES LAUSANNE: KASIDOKOSTAS BAT MERCKS EN FINALE
Le jeune grec Filipos Kasidokostas devient le nouveau champion du monde !
Après deux finales perdues en 2003 et 2004, il obtient à Lausanne la consécration tant attendue… Evoluant à 1,869 de moyenne générale – la meilleure du tournoi – il a battu successivement Kim, blomdahl, Leppens et en finale Mercks.
Tous les résultats sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

13.11.2009 – CM 3 BANDES LAUSANNE: PAS DE SUISSE DANS LES 16 QUALIFIES
Ce n’est pas une surprise, il n’y a aucun suisse dans les 16 qualifiés aux 1/8 de finale de ce championnat du monde qui se déroule jusqu’à dimanche à Lausanne, au palais de Beaulieu. Le champion suisse Hendriksen et le genevois Niederlander ont perdu leurs matchs de qualification et terminent dernier de leur groupe.
Les 16 qualifiés sont :
Le champion du monde en titre Zanetti (IT), Jaspers (NL), Sanchez (ES), Blomdahl (SE), Caudron (BE), Horn (DE), Merckx (BE), Kim (KR), Heo (KR), Forthomme (BE), Leppens (BE), Funaki (JP), Philipoom (BE), Tasdemir (TR), Kasidokostas (GR), Rudolf (DE).
A noter tout de même 5 belges dans les qualifiés et une moyenne générale de tous les prétendants au titre de 1,384 ! La suite samedi dès 11h00 avec les 1/8 de finale.
Tous les résultats sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

11.11.2009 – CM 3 BANDES LAUSANNE: VICTOIRE FACE A RODRIGUEZ
Ce championnat du monde de billard trois bandes se poursuit à Lausanne avec la suite des qualifications et l’entrée en lice des ténors de cette discipline… et des résultats fantastiques à l’image de ceux de Roland Forthomme qui bat son adversaire du jour à plus de 2 de moyenne, en achevant sa partie avec un sets en 2 reprises, série de 13! Venez nombreux découvrir ces champions au Palais de Beaulieu à Lausanne.
Ma seconde partie face au péruvien Rodriguez a été remportée par 3 sets à 1. Un premier set difficile et disputé gagné en 23 reprises, puis un second set remporté plus facilement en 14 reprises. Le péruvien se reprend et gagne le troisième set en 13 coups avant de s’incliner sèchement dans le quatrième set en 12 reprises. Une victoire un peu inattendue face à un joueur de qualité qui n’a été, ce jour-là, que l’ombre de lui-même. Victoire surprise peut-être, mais victoire quant même… Ce championnat du monde s’arrête là pour moi, quelle que soit l’issue de la dernière partie entre Kasidokostas et Rodriguez.
Tous les résultats sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

11.11.2009 – CM 3 BANDES LAUSANNE: CA COMMENCE… PAR UNE DEFAITE !
C’est parti pour le championnat du monde de trois bandes !!!… Enfin doivent se dire les organisateurs, Diane Wild la présidente en tête, après une longue année de promotion intense et des années de préparation. A 10h30 tous le monde était dans l’arène pour le début de la fête du billard à Lausanne… ça dure jusqu’à dimanche et je vous encourage à venir nombreux découvrir le billard, le site du championnat du monde, son village, les joueurs et leur talent!
Pour ma part, force est de constater que le trois bandes n’est pas ma spécialité, mais je suis quand heureux de m’enrichir de cette expérience… qui tourne court dès le premier match, en ouverture de championnat, contre le grec Kasidokostas qui m’assassine en trois sets secs: 15 en 12, 15 en 9 et 15 en 6… 1,66 de moyenne, rien à redire. Moi j’ai subi la découverte de l’inconnu pendant les deux premiers sets, subissant aussi un jeu très défensif, puis je me suis réveillé au troisième set en alignant 10 points en 5 reprises. Trop tard. Une défaite tout de même logique pour un match où je ne regrette que deux ou trois points. La suite demain 12 novembre avec mon second match.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

08.11.2009 – TRIATHLON DE VIENNE REMPORTE SANS GLOIRE PAR GRETILLAT
Le tournoi international de triathlon (bande, cadre 71/2 et 3 bandes) a été remporté sans gloire par le suisse Gretillat. Ce rendez-vous célébrait le 40ème anniversaire du WBA, club organisateur de ce superbe tournoi qui allie les trois disciplines. C’est pourtant le champion autrichien Arnim Kahofer, second au classement général, qui a brillé durant ces trois jours, signant les meilleurs résultats dans toutes les disciplines. Seul le tchèque Marek Faus, classé quatrième, lui a volé la vedette au cadre 71/2 signant la meilleure partie et du coup la meilleure série de 150. Le nouveau champion du monde à la bande 2009 est arrivé troisième pour juste un point de classement. Quant au vainqueur, il a réalisé des résultats très médiocres, mais a fait preuve de tenacité dans les moments clés. Les autrichiens Gorthan et Huber ont eux aussi réalisé de belles performances.
Vous pouvez consulter les résultats ou consulter le site du WBA.

28.10.2009 – UN TROISIEME SUISSE AU CHAMPIONNAT DU MONDE DE LAUSANNE
Suite à un abandon, le genevois Jan Niederlander, 1er remplaçant dans la liste officielle des joueurs du prochain championnat du monde de billard aux trois bandes à Lausanne, gagne sa place et intègre le groupe à l’allemand Horn et au Mexicain Vera. Il devient ainsi le troisième représentant suisse avec le champion national Hendriksen, de Zürich, et son dauphin Gretillat, de Lausanne. Belle récompense pour Jan Niederlander qui a dominé pendant de nombreuses années le billard par trois bandes en Suisse en obtenant de nombreux titres nationaux.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

27.10.2009 – TOURNOI INTERNATIONAL DE TRIATHLON, VIENNE
Du 6 au 8 novembre 2009, le Wiener Billard Assoziation, WBA de Vienne, organise un tournoi international pour les 40 ans de leur club. Heinrich Weingartner et sa troupe invite donc 6 joueurs à disputer en poule unique un triathlon, à savoir le cadre 71/2 (150 points), la bande (100 points) et le 3 bandes (30 points). Parmi les participants, on retrouve l’autrichien Arnim Kahofer, du WBA, champion d’Europe au cadre 47/2 et à la libre, ainsi que deux compatriotes René Gorthan et Gerhard Huber. On y verra également l’allemand Wolfgang Zenkner, champion du monde à la bande en 2009, le tchèque Marek Faus, vice-champion d’Europe au cadre 71/2 cette année, ainsi que le suisse Xavier Gretillat.
Vous pouvez consulter le programme ou consulter le site du WBA.

20.10.2009 – DEBUT DE SAISON EN ALLEMAGNE : BOCHUM GAGNE !
C’est reparti avec le championnat allemand 1. Mehrkampf. avec les huit meilleures équipes, à savoir Weitmar, Bochum, Hilden, Kaltehardt, Langenfeld, Buer, Krefeld et Neustadt. Lors de ce premier round, mon équipe de Bochum a fait le carton plein en battant Krefeld et Buer deux fois 8 à 0! L’équipe était composée du jeune hollandais Koen à la libre, et des traditionnels locaux Blondeel à la bande, Havlik au cadre 47/2 et Nockemann au cadre 71/2. Déjà titrée l’année dernière, l’équipe de Bochum a de grandes ambitions cette année pour conserver son titre et conquérir la couronne européenne. Le prochain tour de jeu aura lieu le 14 et 15 novembre. Tous les résultats ICI.

20.10.2009 – DERNIERE PROMOTION AVANT LE CHAMPIONNAT DU MONDE…
Dernière action promotionnelle pour le billard en Suisse romande avant l’ouverture officielle du championnat du monde qui se déroulera du 11 au 15 novembre à Lausanne, à Beaulieu. C’est donc dans le centre Coop Charpentier de Morges que se déroule cette dernière promotion, du 21 au 24 octobre. Durant ces journées, de nombreuses démonstrations et concours seront proposés aux visiteurs qui pourront ainsi découvrir les joies du billard.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

12.10.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… A LA SEMAINE OLYMPIQUE !
Dans la promotion du billard en Suisse et du championnat du monde de billard trois bandes qui se déroulera en novembre à Beaulieu Lausanne, l’Académie lausannoise de billard présente notre sport lors de la 29ème Semaine Olympique à la place de la Navigation à Lausanne, du 11 au 15 octobre 2009. Durant ces journées, de nombreuses démonstrations et concours seront proposés aux visiteurs qui pourront ainsi découvrir les joies du billard.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

06.10.2009 – CHAMPIONNAT DU MONDE : LA LISTE DES JOUEURS ET LES GROUPES
Ca commence à se préciser… Un peu plus d’un mois avant l’ouverture du championnat du monde de billard trois bandes à Beaulieu Lausanne, l’inscription est close et la liste des joueurs est sortie. Les groupes. également. Que du beau monde et, personnellement, je me réjouis de pouvoir y participer et de voir évoluer des champions de trois bandes.
En attendant le début de la compétition, la promotion du billard continue dans notre région avec prochainement la semaine olympique à Lausanne et le centre Coop de Morges.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

27.09.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP CAROLINE LAUSANNE !
Le billard continue de ce montrer du 30 septembre au 3 octobre 2009. Dans la dynamique du championnat du monde de billard trois bandes qui se déroulera en novembre à Beaulieu Lausanne, l’Académie lausannoise de billard présente notre sport au Centre commercial de la Coop Caroline à Lausanne. Durant ces journées, de nombreuses démonstrations et concours seront proposés aux visiteurs qui pourront ainsi découvrir les joies du billard.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

20.09.2009 – CHAMPIONNAT D’EUROPE CADRE 71/2 : MATA CHAMPION !
L’espagnol Esteve Mata est devenu le nouveau champion d’Europe au cadre 71/2, titre conquis lors de la dernière édition à Herten du 7 au 13 septembre 2009. Ce championnat a été organisé dans le Glas Haus, une sorte de tour de verre offrant une atmosphère de verdure, un peu comme dans une énorme serre. Notre jeune champion a glané ici sa première médaille d’or dans un championnat d’Europe et gageons que ce ne sera pas la dernière. On le pressentait déjà au vu de sa saison nationale tout à fait exceptionnelle et cette fois, il l’a fait… Mata est champion d’Europe. Et de quelle façon: sur prolongation en finale avec le tchèque Faus, en prolongation lors des demi-finales avec le belge Niessen, déjà plusieurs fois titré dans cette discipline. Un très beau parcours pour Mata qui a démontré ici sa capacité à se battre et à gagner. Sûr que ce succès ne sera pas le dernier.
Excellent parcours également pour le tchèque Faus qui bute pour la seconde fois en finale. Son tour viendra c’est certain. Le belge Niessen prend la troisième place et signe la meilleure moyenne du tournoi, plus de 60, deux fois supérieure à tous ses conccurents, preuve en est qu’il oeuvre dans sa spécialité. Le hollandais Volleberg créé la surprise avec cette médaille de bronze après avoir éliminé son compatriote Tilleman, alors champion d’Europe en titre. Beau parcours également des français Florent et Devogelaere qui ne passent pas la rampe des ¼ de finale.
Pour ma part, je me suis retrouvé éliminé dans les phases qualificatives. Une première rencontre avec le champion allemand Nockemann, également double champion d’Europe au cadre 71/2. Lors des trois premières reprises, l’allemand prend largement l’avantage avant que je parvienne à remettre les compteurs à égalité à la 4ème reprise. Puis après nous subissons tous les deux les désagréments du matériel. Pour ma part, sur les 6 dernières reprises du match, j’ai raté quatre fois à cause du matériel… Soit trois fois par buttage, et une fois sur une position de ligne dans l’ancre où la bille joueuse verse complètement à l’intérieur du billard et manque ainsi très nettement le carambolage. Dans ces conditions difficiles, c’est finalement Nockemann qui termine en premier la partie et moi qui reste à juste 20 points du but. Rien n’était pourtant fini dans ce groupe. Le second match avec le hollandais Gielens commence comme le précédent s’est terminé… Un buttage après seulement 5 points. Mais je ne me suis pas démonté, j’ai bien croché, j’étais bien dans ma tête et ce match n’était qu’une formalité. Le troisième match avec Ad Klijn était le match de la qualification. Il n’avait pas vraiment fait des performance inquiétantes jusque lé, mais je connais bien ce joueur et je le sais très dangereux. Ce qui s’est avéré lorsqu’après deux reprises il avait déjà réalisé 170 points. A seulement 30 points du but pour mon adversaire, il fallait que je remonte pour me qualifier sans pour autant prendre le risque de lui offrir la victoire. Il termine ses points à la 5ème reprise et il ne me reste que la reprise pour égaliser et ainsi me qualifier. A la reprise, je joue point par point dans des situations très difficiles et finalement je parviens à construire mon jeu. Puis vint la difficulté de trop qui m’a obligé à écarter les billes et me retrouver dans une situation très difficile… Je rate à seulement 36 points du but. Ce championnat s’arrête là pour moi… Il faut accepter les échecs et la déception. Vivement le prochain…
Tous les résultats sur le site de la CEB.

18.09.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU COMPTOIR SUISSE !
Grande opportunité pour le billard de se montrer du 18 au 27 septembre 2009… au Comptoir Suisse, à Beaulieu Lausanne. Un stand de 90 m2 mis à disposition du billard, de l’Académie lausannoise de billard et de la promotion pour le prochain championnat du monde qui se déroulera en novembre 2009 au même endroit. C’est effectivement dans une halle du Palais de Beaulieu que se déroulera ces joutes mondiales du billard par trois bandes.
Après toute une série de rendez-vous promotionnels dans les centres Coop, c’est désormais dans le cadre du fameux Comptoir Suisse que le billard se montre en vitrine. Des dizaines de milliers de visiteurs vont pouvoir nous rendre visite à la Halle no9, découvrir le billard et ses subtilités, assister aux matchs et participer aux concours.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

08.09.2009 – CHAMPIONNAT D’EUROPE AU CADRE 71/2 A HERTEN
Le hollandais Tilleman va défendre son titre lors du prochain championnat d’Europe au cadre 71/2 qui se déroulera du mercredi 9 au dimanche 13 septembre 2009, à Herten… au sein de la Glashaus communale, une sorte de tour de verre offrant une ambiance de serre vivante et lumineuse. Tous les résultats sur le site de la CEB.

05.09.2009 – LA SAISON DES COURS 2009/2010 A REPRIS A L’ALB
L’Académie lausannoise de billard relance sa saison de cours dès ce jeudi 3 septembre 2009. Ce sont pas moins de 42 dates qui sont au programme, toujours selon le même principes des alternances entre deux mardis et deux jeudis. Chaque soir, les élèves sont répartis en trois groupes, le premier à 18h, le second à 19h et le troisième dès 20h.
Voici les dates: 3, 8, 15, 24 septembre 2009 – 1, 6, 13, 22, 29 octobre 2009 – 3, 10, 19, 26 novembre 2009 – 1, 8, 17, 24, 29 décembre 2009 – 5, 14, 21, 26 janvier 2010 – 2, 11, 18, 23 février 2010 – 2, 11, 18, 23 mars 2010 – 8, 15, 20, 27 avril 2010 – 6, 13, 18, 25 mai 2010 – 3, 10, 15, 22 juin 2010.

03.09.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A VILLENEUVE !
C’est parti pour la dernière ligne droite de la promotion du billard dans notre région, avant le prochain championnat du monde de billard trois bandes qui aura lieu en novembre à Beaulieu à Lausanne. Cette semaine, c’est donc du 2 au 5 septembre, au centre commercial Coop de la Riviera à Villeneuve, que notre sport se montre au public. Durant ces journées, de nombreuses démonstrations et concours seront proposés aux visiteurs qui pourront ainsi découvrir les joies du billard.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

28.08.2009 – CHAMPIONNAT SUISSE AU CADRE 71/2
Le samedi 22 août 2009 a eu lieu au cub de Berne le dernier championnat suisse de la saison 2008/2009, à savoir celui de la LNA au cadre 71/2. C’est vraiment sans gloire – et c’est rien de le dire – que j’ai gagné ici mon 35ème titre de champion suisse. Il me reste encore quelques semaines pour me préparer au championnat d’Europe de la discipline qui aura lieu en septembre en Allemagne. Tous les résultats ici.

05.08.2009 – LE LIVRE EN VERSION ANGLAISE
Avec la précieuse collaboration de M. Tuan Hoang, j’ai le plaisir de vous livrer ici onze chapitres de mon livre, traduits en anglais, en consultation libre. Il s’agit là d’une traduction approximative destinée à aider les anglophones dans leur compréhension. Quatre autres chapitres vont rapidement venir s’ajouter à ceux-ci et j’espère que la suite suivra d’ici la fin de l’année.
M. Tuan Hoang, 47 ans, se présente ici en quelques mots. Il vit à San Jose en Californie/USA. Ingénieur designer pour hardware de profession, il aime les disciplines classiques du billard français et le ping-pong. il a commencé à jouer au billard durant ses hautes études au Vietnam et il a appris en regardant les erreurs des autres. Il a recommencé à pratiquer le billard sérieusement en 2008, après 10 ans d’arrêt. Grâce à la lecture et à la traduction de mon ouvrage, il dit s’être bien amélioré. Il aimerait beaucoup que le billard français soit plus populaire aux Etats-Unis et espère que cette version anglaise encouragera plus de gens à apprendre et à jouer au billard français.
Je profite ici pour le remercier de son travail. Tout comme lui, j’espère que cette traduction, même approximative, aidera les anglophones dans leur apprentissage du billard.
Consultez le livre ici.

20.07.2009 – CHAMPIONNAT D’EUROPE AU CADRE 47/2 : CAUDRON IMPERIAL !
Le belge Frédéric Caudron vient de décrocher un des seuls titres qui lui manquait à son palmarès, à savoir celui de champion d’Europe au cadre 47/2. Il vient de réaliser cette performance au terme d’une semaine très chaude à Athènes en Grèce. Ce rendez-vous a été organisé du 14 au 19 juillet 2009, d’une main de maître par le Barrage Club et suivi par de nombreux internautes puisque les matchs étaient diffusés en live sur internet.
Frédéric Caudron termine également avec un nouveau record en poche… Il devient recordman d’Europe de la moyenne générale au cadre 47/2 avec 130… et succède ainsi au français Francis Connesson qui avait gagné alors avec 120 de moyenne générale.
Caudron a débuté ce championnat dès les préqualifications et son parcours parle de lui-même: 200 points en 1 reprise et 200 en 2 en pré-qualifications, 200 en 1 et 200 en 2 en qualifications, 250 en 2, 250 en 1 et 250 en 2 en tournoi principal, 300 en 4 en 1/8ème de finale, 300 en 3 en ¼ de finale, 300 en 1 en ½ finale et 300 en 2 en finale, soit en tout 2750 points en 21 reprises. Frédéric Caudron démontre à nouveau sa suprématie dans le monde du billard et nous prouve une fois de plus qu’il est le seul à maîtriser ainsi les jeux de série et le trois bandes. Félicitations à lui…
Ce championnat d’Europe a aussi eu d’autres surprises… En vrac: l’élimination de Jacquet au profit du seul grec en 1/8 de finale, Thalassinos, lequel d’ailleurs a perdu pour seulement 8 points face à Mata en 1/8 – l’extraordinaire parcours de l’espagnol Mata (107 de MG) avant sa chute en 1/8 et son élimination en ¼ de finale – la victoire du français Dupont sur son poulain Soumagne, champion d’Europe en titre, et sa chute aux pieds du podium en ¼ de finale – l’élimination de Nockemann, Schwertz et Cuenca dans des groupes très relevés – les parcours très prometteurs des français Gérimont et Devogelaere, le premier chutant en ¼ de finale en prolongation face à Niessen et le second perdant à 32 points de l’égalisation face à Caudron en ¼ de finale aussi – la moyenne générale de 97 de Mika – la partie parfaite à 300 points de Caudron en tout juste 35 minutes… – un tour dédié à la Belgique lors duquel Niessen, Leppens et Caudron réalisent en même temps les 250 points en une seule reprise ! – une organisation parfaite du Barrage Club et de ses maîtres Chatzipavlis, assistés par une horde de top models – un repas du dimanche soir totalement impovisé, avec l’Acropole en toile de fond et pas moins de 25 personnes françaises, suisse, espagnoles, autrichienne et allemande – et comme toujours au Barrage Club une fiesta finale où les français ont donné le ton de folie, menés par un Soumagne et un Gérimont aux lunettes improbables !!!! Bref, si vous n’étiez pas à Athènes ce week-end, réservez déjà votre place pour 2010 et le CE au cadre 71/2.
Pour ma part, j’avoue être certes déçu d’avoir perdu la finale, mais en même temps très surpris de mon parcours… Car rien ne me prédisposait à parvenir en finale et ainsi glaner une 14ème médaille européenne. J’avais une préparation difficile, voire inexistante, lors de ces derniers mois très chamboulés. A seulement trois semaines de l’échéance, accident de travail avec à la clé 5 points de suture à l’oeil gauche, une érosion de la cornée et donc l’impossibilité de jouer pendant plusieurs jours, et encore une vision floue de l’oeil gauche pendant le championnat. Dépourvu de préparations techniques et conceptuelles, je me suis rendu à Athènes avec un gros point d’interrogation dans mes bagages… Seul aspect que je pouvais maîtriser, la préparation mentale sur laquelle j’ai fait un gros effort… Récompensé également par un peu de chance au tirage il faut bien le dire. En effet, à part Soumagne qui m’a descendu d’entrée de jeu en deux reprises, le reste de mon parcours m’a aidé à prendre gentiment confiance en moi, en ma vision, en mon jeu, en ma technique. J’ai pu me mettre en place et devenir à chaque round un peu meilleur: 5 reprises et 4 reprises en tournoi principal avec père et fils Chatzipavlis, puis 4 reprises avec Guenet en 1/8, puis 3 reprises en ¼ avec Dupont, puis 2 reprises en ½ finale avec Faus. J’ai quand même eu la chance que mes adversaires ne m’ait pas sorti une grosse partie dont ils sont tous capable, me permettant ainsi de me qualifier jusqu’en finale. La qualité de mon jeu a été la meilleure en ¼ de finale avec Dupont avec la réalisation de belles séries, bien menées, du joli jeu, mais encore friable sur la distance de 300. C’est l’effort que j’ai fait pour préparer la ½ finale, tenir la distance et aller jusqu’au bout… Ce que j’ai presque fait, ne ratant qu’à 257 points, mais par contre avec une qualité de jeu moindre et une longue lutte qui usé de mes ressources encore disponibles pour la finale. Cette finale justement, j’ai eu ma chance. Mais je l’ai laissée passer ne réalisant que 28 points et ratant la reprise. J’avoue ne pas avoir été en bonne condition pour entamer cette finale, qui justement, au-delà du titre en jeu, devait être la partie la plus difficile de mon parcours. Mais pour gagner avec Frédéric, il faut être au top et il est clair que lors de cette fin de semaine, je n’ai jamais fourni une qualité de jeu sur la distance comme je sais être capable. Donc voilà… Un parcours très honorable quand même, surtout inattendu pour moi.
Je tiens finalement à remercier celles et ceux qui m’ont soutenu, que ce soit en live lors de mes matchs ou sous forme de messages d’encouragements et de félicitations. Les résultats de ce championnat via Billiards Tours ou Kozoom ou encore CEB.

11.07.2009 – CHAMPIONNAT D’EUROPE AU CADRE 47/2 AU BARRAGE CLUB A ATHENES
La pause estivale vient à peine de commencer et nous voilà déjà sous le soleil et surtout la chaleur grèque… Le championnat d’Europe au cadre 47/2 aura lieu du 14 au 19 juillet 2009, au Barrage Club à Athènes. Libres de tous rendez-vous, les professionnels du trois bandes comme Leppens, Caudron, Christiani seront également de la partie pour notre plus grand plaisir.
Pour ma part, j’aurai la chance de jouer avec le champion d’Europe en titre Pierre Soumagne, ainsi qu’avec le patron du Barrage Club, Nikos Chatzipavlis, joueur talentueux et surtout très tenace…
La liste complète des joueurs et les groupes sont à découvrir sur le site de la CEB.

23.06.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A AVENCHES !
Juste après sa semaine au centre commercial Coop d’Allaman, le billard est à nouveau représenté du 24 au 27 juin 2009 au centre commercial Coop Milavy, à Avenches. Venez nous rendre visite, découvrir le billard et ses subtilités, assister aux matchs et participer aux concours. Cette action s’inscrit dans la promotion du championnat du monde de billard de trois bandes qui s’organisera à Lausanne en novembre prochain.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

22.06.2009 – LES COURS DE L’ALB CONTINUENT CET ETE
Les cours internes de l’Académie lausannoise de billard continuent cet été. Terminés officiellement le 23 juin prochain, les cours à la libre et aux jeux de série reprennent dès la semaine suivante durant toute la pause estivale. Ils se dérouleront aux dates suivantes: 2-9-14-21-30 juillet, 6-11-18-27 août. Reprise de la saison le 3 septembre. Ces cours durant l’été sont une solution pour continuer à pratiquer le billard pendant les vacances scolaires.
Trouvez ici le formulaire d’inscription. Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

17.06.2009 – LE CALENDRIER 2009 / 2010 DE LA FSB EST SORTI
Le nouveau calendrier pour la saison 2009 / 2010 de la Fédération Suisse de Billard est sorti. Quelques modifications ont été apportées cette prochaine saison, notamment à cause du rendez-vous exceptionnel qui se déroulera en novembre 2009 à Lausanne: le championnat du monde de trois bandes. Cet événement sera une vraie fête nationale pour le billard en Suisse. Consultez le calendrier ici. Tous les renseignements sur le site de la Fédération Suisse de Billard.

17.06.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE MASTERS AU CADRE 71/2
L’Académie Toulousaine de Billard nous fait savoir qu’elle organise les 19, 20 et 21 juin la finale de France Masters de cadre 71/2 et que des matches seront diffusés en direct sur Kozoom. Après le championnat de France Masters au cadre 47/1, l’élite française se retrouve pour le grand cadre. Cet événement est à suivre sur le site de l’ATB ou le site du championnat.

12.06.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A ALLAMAN !
C’est reparti pour la suite de la tournée promotionnelle du billard dans notre région et en Suisse. La semaine prochaine, du 17 au 20 juin, le billard se montre au centre commercial Coop d’Allaman. N’hésitez pas à venir nous rendre visite, découvrir le billard et ses subtilités, assister aux matchs et participer aux concours. Cette action s’inscrit dans la promotion du championnat du monde de billard de trois bandes qui s’organisera à Lausanne en novembre prochain.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

08.06.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES D1: RONCHIN CHAMPION
Le championnat de France a été remporté par l’équipe de Ronchin. Marc Picot et ses protégés ont battu en finale l’équipe de Soissons. Djoubri a battu Dupont au 47/2, Florent a fait match nul face à Soumagne au 71/2 et Villiers a pris le dessus sur Remond à la bande. Le club de Ronchin remporte son premier titre de Champion de France JDS D1. La médaille de bronze revient à Andernos qui a battu en petite finale l’équipe de Oissel.
Un grand bravo à Ronchin pour ses victoires. Vous pouvez consulter les résultats via Kozoom.

07.06.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES D1: AUXERRE DERNIER
La finale du championnat de France a lieu ce week-end à Andernos-les-Bains et l’aventure est déjà terminée pour la formation d’Auxerre. Au-delà de toutes polémiques faisant rire les uns et pleurer les autres, le sport a parlé… Sur la table, Auxerre a mal joué et a perdu. C’est le sport, tel que nous l’aimons.
Auxerre arrive dernier du championnat. Elle a perdu donc contre les deux équipes de son groupe à savoir Oissel (Johann Petit, Willy Gérimont et David Jacquet) et Soissons (Alain Remond, Patrick Dupont et Pierre Soumagne). Score sans appel puisque aucun de nous n’a gagné la moindre partie, seul Mikael Devogelaere a réalisé un match nul face à Gérimont.
Pour ma part, j’ai très mal joué. Pas de doutes… mais c’est ainsi, le sport est ainsi. Et le blâme de mes défaites m’est plus utile que la louange de mes victoires. Mais j’ai été heureux de participer à ce championnat et tout particulièrement de rencontrer Johann et Alain, deux grands joueurs que j’apprécie tout particulièrement. Rien que pour cela, je remercie Auxerre de m’avoir accueilli dans sa famille… et nous sommes tous impatients de nous retrouver la saison prochaine pour en découdre dans un championnat qui promet des sacrés chamboulements dans les rangs des équipes.
Bravo à Voisins qui se classe 5ème et qui a au moins eu le mérite de remporter deux victoires, une sur la table et l’autre dans l’esprit sportif. Bonne chance aux quatre demi-finalistes. Tous les résultats en direct sur Kozoom.

03.06.2009 – FINALE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES D1
Du 5 au 7 juin 2009 aura lieu à Andernos-les-Bains la finale du championnat de France par équipes D1, avec la participation évidemment de l’équipe locale d’Andernos, mais également d’Auxerre, Soissons, Voisins, Oissel et Ronchin. Les deux premières équipes seront qualifiées pour les zones européennes et défendront leurs chances pour le titre européen en fin d’année.
Auxerre va évidemment tout donner pour gagner le titre de champion de France ou tout au moins se qualifier pour l’Europe. Mais il y aura fort à faire au vu de la valeur exceptionnelle des autres équipes en compétition.
Pour ma part, je mesure la chance que j’ai, en tant qu’étranger, de participer à ce championnat de France et je remercie le club d’Auxerre d’avoir fait ce pas vers moi. Je suis ravi de prendre part à ce qui ressemble à s’y méprendre, au vu de la valeur des participants, à un championnat d’Europe !25.05.2009 – HENDRIKSEN ETABLIT UN NOUVEAU RECORD DE SUISSE
Le championnat d’Europe au trois bandes, organisé ce week-end à Odense, au Danmark, a été remporté par l’espagnol Daniel Sanchez. Celui a remporté la finale, face au belge Frédéric Caudron, en faisant la différence dans un 5ème set très serré gagné 15 à 13 ! Le podium est complété par Blomdahl et Tasdemir.
Le suisse d’adoption Hendriksen est passé tout proche d’une qualification en 1/8 de finale. En effet, en phase qualificative, il a failli battre le grec Polychronopoulos: 15 à 4 au premier set gagné, puis perd de justesse le second set 13 à 15, avant de s’incliner au troisième set 6 à 15, avec tout de même une moyenne de 1,7 ! Il s’incline également face à Merckx en deux sets secs, mais à 1,5 de moyenne. Le match avec l’italien Papa est facilement remporté par le zürichois. Il termine donc à la troisième place de son groupe, avec 1,482 de moyenne générale, ce qui constitue le nouveau record de Suisse !
Tous les résultats sur le site consacré à l’événement.

22.05.2009 – HENDRIKSEN A ODENSE / DK POUR LE CE 3 BANDES
Le champion suisse de trois bandes, le zürichois Hendriksen, défend ses chances actuellement et jusqu’au 24 mai 2009 au championnat d’Europe trois bandes à Odense au Danemark. Il sera confronté dans sa poule à Merckx, Polychronopoulos et Papa. Ses matchs et ses résultats sont à suivre sur le site consacré à l’événement.

21.05.2009 – XAVIERGRETILLAT.COM : DEJA UNE ANNEE D’EXISTENCE !
Le 16 mai 2008, je mettais en ligne mon site internet sans trop savoir ce qui m’attendait… 12 mois plus tard, l’heure du bilan est arrivé avec les inévitables statistiques.
La page d’accueil du site a vu passer presque 25’000 visiteurs qui ont pu lire 84 news concernant mon actualité ou celle du billard en Suisse. Au total, le site a vu 44’000 visites pendant cette année et 145’000 pages ont été consultées. Les visiteurs proviennent essentiellement des principaux pays européens, mais également du monde entier… c’est assez surprenant de savoir que des gens du Canada, des Etats-Unis, de Colombie, Pérou, Argentine, Brésil, Vénézuela, Uruguay, Puerto Rico, Polynésie, Madagascar, Maroc, Turquie, Egypte, Japon, Vietnam, Russie, Ukraine, etc. visitent régulièrement mon site internet. Le livre en consultation libre a été accueilli avec un écho largement positif et les mails fusent du monde entier. Répondre à des inconnus passionnés sur des sujets divers de billard est riche d’enseignement. Le site est venu s’enrichir également d’une rubrique vidéos pour les séries et la technique. Ces productions ont été vues dans l’ensemble plus de 70’000 fois sur YouTube.
Dans un avenir proche, les news vont continuer de refléter mon actualité et celle de ce pays. D’autres vidéos techniques vont venir compléter la gamme déjà présentée. De plus, le livre sera très probablement traduit en anglais, en partie ou en intégralité, par un passionné localisé aux Etats-Unis. La version anglaise sera également en liberté sur le site et disponible en qualité optimale tout comme la version française.

14.05.2009 – MICHAEL VOEGTLIN : CHAMPION SUISSE JUNIORS
Le week-end dernier avait lieu la finale du championnat suisse juniors à la partie libre, à Colombier.
Deux prétendants au titre, le lausannois Joel Duvoisin et Michael Voegtlin, de La Chaux-de-Fonds. Les deux autres lausannois Roecker et Montauro ont un niveau inférieur et se disputaient la médaille de bronze, acquise finalement par Gabriel Montauro. Pas de grands résultats à ce tournoi, tant pour Duvoisin que pour Voegtlin, mais le duel a quand même tourné à l’avantage du chaux-de-fonnier qui bat, en « finale », le lausannois 150 à 93 en 13 reprises. Voegtlin est certes talentueux, il est travailleur et appliqué, mais il lui manque encore le déclic qui lui permettra de jouer à son vrai niveau et d’aller rejoindre ceux qu’ils côtoient sur le plan européen, les jeunes Schwertz et Böhm.

14.05.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… A LA FETE DU SPORT A GENEVE !
Ca continue pour la suite de la tournée promotionnelle du billard dans notre région et en Suisse. Ce week-end, samedi 16 et dimanche 17 mai 2009, le billard se montre à la Fête du Sport à Genève. Parmi les 70 activités sportives proposées, vous trouverez à coup sûr votre coup de coeur ! Les centres sportifs du Bout-du-Monde et de la Fontenette accueillent la Fête du sport organisée par la Ville de Carouge et la Ville de Genève. Quelque soit votre âge, vous pourrez participer, admirer, vous initier et vous enthousiasmer dans un cadre sportif exceptionnel. Toutes les activités sont entièrement gratuites et ouvertes à tous. C’est de ce décor sportif de rêve que vous allez retrouver le billard, proposé par les clubs de Genève et de Plainpalais, associés pour l’occasion à l’Académie lausannoise de billard.
Cette action s’inscrit dans la promotion du championnat du monde de billard de trois bandes qui s’organisera à Lausanne en novembre prochain.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

11.05.2009 – CHAMPIONNAT DE FRANCE : AUXERRE DYNAMIQUE !
Ce week-end a eu lieu le 1/4 de finale du championnat de France par équipes en 2ème division. Les quatre gagnants ont obtenu leur place en finale de France qui aura lieu en juin.
D’où l’importance de ce round pour le club d’Auxerre qui a mis le paquet pour obtenir sa qualification: Venditelli à la libre, Devogelaere au cadre 47/2 et Gretillat à la bande !… soit l’exacte formation de l’équipe de D1. Le règlement français en vigueur l’autorise, mais n’empêche pas la polémique sur laquelle le mercenaire que je suis n’a pas à se prononcer.
D’un point de vue sportif, Auxerre recevait ce week-end, en match aller et retour, l’excellente formation d’Andernos, avec les deux jeunes talents Dubernet et Hébrard, ainsi que le champion de France en titre à la bande Bernard Baudoin. De belles parties en perspective… Auxerre en a profité pour présenter sa nouvelle équipe à la presse et même à la radio. Pour les combats, Venditelli remporte ses deux matchs à la libre, Devogelaere fait de même au cadre 47/2 en réalisant ses 200 points en 4 et 6 reprises. A la bande en 100 points, Gretillat gagne son premier match nettement en 8 reprises, mais Baudoin domine la seconde manche. Ce n’est que dans la lutte finale que Gretillat l’emporte sur le fil, 100 à 97 en 14 reprises.
Pour ma part, je suis heureux d’être dans cette nouvelle équipe, avec le talentueux Devogelaere et le combattant Venditelli. J’y ai rencontré un club dynamique, des gens sympathique et j’y ai été accueilli chaleureusement comme dans une nouvelle famille. Ils font de moi le premier étranger à évoluer en championnat de France par équipes, imitant ainsi les autres nations européennes. Merci à eux et rendez-vous pour la finale du championnat de France par équipes de 1ère division !

03.05.2009 – WOLFGANG ZENKNER, CHAMPION DU MONDE A LA BANDE
Photos de JPB. Merci à lui…
Le 18ème championnat du monde à la bande s’est déroulé à Cervera, en Espagne, du 30 avril au 3 mai. Il a été organisé par le club de Fortiana, la Casal de Cervera, dans ce qui était au XVIIIème siècle l’église de la seule université de Catalogne… Personne n’avait encore joué dans un tel endroit, tout simplement gigantesque et extraordinaire ! Une organisation excellente, médias et télévision présente, du public en nombre et la preuve une fois de plus que le jeux de série, plus particulièrement la bande, n’a rien à envier aux trois bandes.
Dans les poules qualificatives, le groupe A a logiquement vu s’imposer le hollandais De Bruijn et l’autrichien Kahofer face à Ziogas, le jeune Tchèque et le japonais Mori.
La logique a été respectée dans la poule B avec la qualification du belge Caudron et du suisse Gretillat face aux dangereux Cuenca et Daske, respectivement espagnol et allemand. Surprise tout de même dans ce groupe où le suisse bat Caudron en 6 reprises, lui ravissant ainsi la première place du groupe.
La poule C, la plus difficile avec trois joueurs prétendants à un podium. C’est le hollandais Tilleman, grand perdant de la journée, qui laisse sa place au belge Niessen et au français Remond. L’espagnol Carriga a impressionné dans sa première partie, mais n’a pas su s’imposer par la suite.
Dans la poule D, c’est l’allemand Zenkner – malgré un départ catastrophique – qui s’impose dans ce groupe avec la star locale, l’espagnol Fortiana. L’égyptien Fouda et le coréen Cho étaient encore un cran en-dessous.
Reclassés en deux groupes, les 8 joueurs qualifiés ont participé à la phase finale. Les deux premiers de groupe s’affrontaient pour la finale et le titre suprême.
Dans la poule E, que du beau monde… De Bruijn, Remond, Caudron et Niessen. De Bruijn impérial a gagné ses trois matchs, termine avec 18 de moyenne pour cette journée et se qualifie pour peut-être se succéder à lui-même. Niessen, diminué, a perdu tout ses matchs. La médaille de bronze revient à Caudron qui a perdu face à De Bruijn en 5 reprises. Il s’en est fallu de peu pour le français Remond qui doit regretter ses chances de médaille et ses trois petits points qui lui manquaient pour s’imposer face à Caudron.
Dans la poule F, Zenkner a dominé la phase finale. Il a battu Kahofer en 6 reprises et Fortiana en seulement 5 reprises. Les jeux était déjà faits puisqu’avec de tels résultats il avait déjà conquis sa place en finale avant même le dernier tour. La médaille de bronze avaient dès lors deux prétendants: Gretillat et Kahofer. C’est l’autrichien qui a su déployer son jeu alors que le suisse n’a été ce jour-là que l’ombre de lui-même. Pour le plus grand désespoir de son public, Fortiana a terminé dernier de son groupe.
La finale opposait donc le champion du monde en titre Jean-Paul De Bruijn, celui qui a dominé la discipline ces dernières années avec 6 titres de champion d’Europe, et l’allemand Wolfgang Zenkner, également champion d’Europe et détenteur du record de la meilleure série continue de 291. Zenkner a pris le large dès les premières reprises et De Bruijn n’a pas su s’accrocher. Un dernier cadeau de sa part et Zenkner finit sur une série de 54. L’allemand décroche là sa première couronne mondiale… Comme il le dit lui-même, c’était son tour cette fois-ci ! Bravo Wolfgang.
D’un point de vue personnel, il y a eu du bon et du mauvais dans ce championnat. Du bon il y en eu jeudi et vendredi où je me suis bien battu dans les deux premiers matchs, avec comme plaisir final au troisième match une belle victoire face à Caudron en juste 6 coups. Le mauvais est venu samedi… Dès le premier match avec Fortiana où je m’impose tout de même en 15 reprises, je ressens déjà les problèmes. Et ceux-ci ont vite pris le dessus dans la partie suivante avec Kahofer, décisive pour la médaille de bronze. J’ai relevé un peu la tête dans le début de mon troisième match, avec Zenkner, mais en vain. Lorsque la quête de la médaille était terminée, je me suis effondré et j’ai tout lâché. Pas fier d’avoir baissé les bras, mais la déception était grande. Cette expérience a relevé des grands manques techniques et mentaux qu’il me faudra travailler à l’avenir si je veux pouvoir aller plus haut. J’ai du pain sur la planche… Alors au travail !
Tous les résultats sur le site du CM.

28.04.2009 – CHAMPIONNAT DU MONDE A LA BANDE: C’EST PARTI !
Jeudi 30 avril 2009 débutera le championnat du monde à la bande à Cervera en Espagne. 16 joueurs vont se disputer le titre suprême en quatre jours de compétition.
Groupe A: De Bruijn (NL), Kahofer (AT), Ziogas (CZ), Mori (JP)
Groupe B: Caudron (BE), Gretillat (CH), Cuenca (ES), Daske (DE)
Groupe C: Tillemann (NL), Remond (FR), Niessen (BE), Garriga (ES)
Groupe D: Zenkner (DE), Fortiana (ES), Cho (KO), Fouda (EG)
Suivez les résultats sur le site du CM.
26.04.2009 – DIANE WILD ELUE AU COMITE DIRECTEUR DE LA CEB
J’ai le plaisir de vous annoncer que lors de l?assemblée générale de la CEB (Confédération européenne de billard) qui s?est déroulée ce samedi 25 avril 2009 au Caire, Madame Diane Wild, présidente de l’Académie lausannoise de billard et du comité d?organisation du Championnat du Monde 3 bandes 2009 à Lausanne, a été élue en tant que membre du Comité directeur de la CEB.
Elle est ainsi la première dame à entrer au comité de cette association continentale depuis la création de la CEB en 1958 à Genève. Toutes mes félicitations à Diane Wild pour sa brillante élection.

25.04.2009 – NOUVELLE VIDEO AVEC TOUS LES RAPPELS DE LARGE
Après les trois vidéos mises en ligne dernièrement avec les 67 rappels de long, je vous propose une nouvelle vidéo démontrant les 33 rappels de large décrits dans mon ouvrage « L’apprentissage du billard français » aux pages 252 à 271. Prochainement, ce sera au tour des prises d’américaine à être filmées sur le même principe. Vous pouvez accéder aux vidéos ici.

21.04.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A NEUCHATEL !
C’est reparti pour la suite de la tournée promotionnelle du billard dans notre région et en Suisse. Cette semaine, dès mercredi 22 jusqu’au samedi 25 avril, le billard se montre au centre commercial Coop de la Maladière à Neuchâtel. N’hésitez pas à venir nous rendre visite, découvrir le billard et ses subtilités, assister aux matchs et participer aux concours. Cette action s’inscrit dans la promotion du championnat du monde de billard de trois bandes qui s’organisera à Lausanne en novembre prochain.
Tous les renseignements sur le site de l’Académie lausannoise de billard.

19.04.2009 – HENDRIKSEN CHAMPION DE SUISSE 3 BANDES
La finale du championnat suisse de trois bandes a offert une nouvelle victoire au zürichois d’adoption: René Hendriksen. Ce danois d’origine confirme son rang de numéro un helvétique. Les lausannois Gretillat en 2ème place, Ha Trin en 3ème place, le zürichois Danielsson au 4ème rang, le joueur de la Chaux-de-Fonds Unturk en 5ème position et finalement le sympathique Saint-Gallois Ma Tien pour la dernière place.
Des performances médiocres dans ce championnat qui reflètent malheureusement le niveau national. Même Hendriksen n’a pas réalisé de grandes performances. Pour ma part, l’analyse est sans concession: il me reste beaucoup de travail ! Je suis confronté à des difficultés que je ne connais pas dans les jeux de série et qu’il m’est difficile de gérer le moment venu. En vrac, je peux citer le manque de confrontation et de matchs au 3 bandes, le manque de solutions puisque je ne travaille pas vraiment encore ce jeu, une lecture des points erronée, une gestion difficile des 50 secondes, un problème de rythme de jeu qui diffère complètement des jeux de série, un manque de confiance en mes capacités, et ce n’est qu’un aperçu car la liste est encore longue. Mais j’ai aussi quelques avantages sur mes adversaires helvétiques, comme par exemple une capacité à me battre et à sortir des bons résultats lorsqu’il le faut… Je n’ai perdu qu’un seul match, le premier contre mon camarade de club Khai, à 0,300 de moyenne… au revoir rêve de belle moyenne générale, dès le premier match les dés étaient jetés ! Mais les autres parties, je me suis relevé gentiment et je me suis battu pour finalement reprendre assez de confiance pour remporter tous les autres matchs. Même Hendriksen, qui a perdu notre rencontre, ne doit son titre de champion qu’à notre second set qu’il remporte 15 à 13 ! Bref, des résultats à oublier, une expérience de plus qui va m’aider à travailler et à progresser.
Bravo à Hendriksen pour son nouveau titre et pour sa qualification au prochain championnat du monde de 3 bandes qui aura lieu en novembre à Lausanne. Pour ma part, j’y serai aussi grâce à une Wildcard offerte par la Fédération suisse de billard. Ma seconde place à ce championnat suisse, et peut-être plus encore la manière de l’acquérir, mettra un terme je l’espère à une inutile polémique sur cette wildcard tant convoitée.
N’oubliez pas de visiter le site internet de l’Académie lausannoise de billard.

19.04.2009 – BOCHUM REMPORTE SON 20EME TITRE DE CHAMPION D’ALLEMAGNE !
La finale des Play-Offs, organisé dans les locaux du DBC, s’est terminé par la victoire du DBC Bochum ! L’équipe s’offre là son 20ème titre de champion d’Allemagne.
Les demi-finales n’ont pas offert du grand spectacle, avec des partie plutôt moyennes et quelques surprises avec Tillemann et Nockemann qui s’inclinent tous deux face à des adversaires remontés. Le DBC prend quand même l’avantage sur le BC Hilden, grâce à la moyenne. Quant à Weitmar, l’équipe gagne contre TuS Kaltehardt.
En finale, de grands matchs aux rendez-vous: Havlik – Melerski à la libre, match nul, 300 à 300 en une reprise ! Blondeel – Zenkner à la bande, 100 à 33 en 8 reprises. Tillemann – Morawski au cadre 47/2, 200 à 24 en une reprise ! Nockemann – Niessen au cadre 71/2, 0 à 150 en une reprise !
Bravo au DBC qui s’offre aussi une nouvelle opportunité d’aller remporter le titre européen. Vous pouvez consulter les résultats sur le site du DBC.

14.04.2009 – CHAMPIONNAT SUISSE 3 BANDES : FINALE A LAUSANNE – 18/19 AVRIL
La finale du championnat suisse de trois bandes aura lieu dans les locaux de l’Académie lausannoise de billard le week-end du 18 et 19 avril 2009. Samedi dès 10h30 et dimanche dès 09h30, sept tours de jeu auront lieu pour les 6 joueurs qualifiés, à savoir Hendriksen (tenant du titre), Gretillat, Untürk, Ha Trin, Ma Tien, Danielsson. L’entrée est libre.
Ces joueurs vont non seulement se disputer le titre de champion suisse, mais également la qualification pour le prochain championnat du monde de trois bandes, organisé à Lausanne, au Palais de Beaulieu, en novembre de cette année.
De plus, juste avant cette grande finale, le champion belge Roland Forthomme sera en démonstration le mercredi 15 avril, dès 19h15 pour une grande soirée exhibition. Concernant les autres événements promotionnels durant toute l’année 2009 et le championnat du monde de trois bandes organisé à Lausanne en novembre 2009, vous pouvez consulter le site internet de l’Académie lausannoise de billard.

07.04.2009 – FINALE DES PLAY-OFFS A BOCHUM LE WEEK-END DU 18 ET 19 AVRIL
Au terme de la saison, le DBC Bochum prend provisoirement la tête du championnat et se voit ainsi confier l’oragnisation des Play-Offs. Ce sera donc le week-end du 18 et du 19 avril que se rencontrerons les quatre meilleures équipes du championnat allemand, à savoir le DBC Bochum, BC Weitmar 09, TuS Kaltehardt et BC Hilden. De très belles têtes d’affiche parmi les joueurs présents avec le gratin des champions hollandais, belges et allemands.
Les rencontres débuteront le samedi 18 avril dès 10h30 et pourront être suivies tout le week-end en direct sur internet, via le site du DBC.

06.04.2009 – FORTHOMME EN DEMONSTRATION A LAUSANNE
Dans le cadre de cette grande année promotionnelle du billard en Suisse romande, l’Académie lausannoise de billard a invité le sympathique champion belge Roland Forthomme. Il sera à l’académie du 14 au 16 avril 2009 pour y donner des cours et des démonstrations.
Le mercredi 15 avril, dès 20h00, une grande soirée exhibition aura lieu dans les locaux de l’ALB avec un apéro et l’accueil du public dès 19h15. Venez nombreux saluer le talent et les performances de ce champion.
Concernant les autres événements promotionnels durant toute l’année 2009 et le championnat du monde de trois bandes organisé à Lausanne en novembre 2009, vous pouvez consulter le site internet de l’Académie lausannoise de billard.

26.03.2009 – AVEZ-VOUS DEJA VU UN BILLARD EN VERRE ?
Faut le voir pour le croire… c’est australien. J’ignore ce qui a bien pu passer dans la tête du concepteur pour imaginer un billard en verre, mais il faut bien avouer qu’elle a beaucoup d’allure cette table de billard ! Vous n’y croyez pas ?… Allez voir le site internet Nottage Design ou visionnez la vidéo de démonstration.

22.03.2009 – LES 16 PARTICIPANTS AU CHAMPIONNAT DU MONDE A LA BANDE 2009
Ca y est, les joueurs du prochain championnat du monde à la bande, qui se déroulera du 30 avril au 3 mai 2009 à Cervera, en Espagne, sont désormais connus. Le mode de jeu par la bande, une des disciplines les plus difficiles des jeux de série, demeure probablement la discipline la plus valorisante pour les jeux de série et pour sûr que l’Espagne ne s’y est pas trompée en prenant l’organisation de ce championnat du monde ! Vous pouvez consulter la liste des participants ici.

22.03.2009 – LES QUALIFIES POUR LA FINALE DU CHAMPIONNAT SUISSE 3 BANDES
Ce samedi se sont déroulés les deux éliminatoires du championnat suisse 3 bandes LNA à Zürich et à La Chaux-de-Fonds. 12 joueurs en tout pour seulement 6 places offertes lors de la finale qui se déroulera au mois d’avril à Lausanne, organisatrice des prochains championnat du monde en novembre 2009. Les places étaient chères car tous ont l’envie de gagner le titre de champion suisse et ainsi obtenir sa qualification pour ce grand rendez-vous. Les qualifiés pour la finale sont : Hendriksen, Klaus, Gretillat, Danielsson, Untürk, Khai.

20.03.2009 – LES JOUEURS MASTERS PRENNENT EN MAIN LEUR AVENIR
Excellente nouvelle pour notre sport… Messieurs Pascal Dessaint, Patrick Dupont, Nicolas Gerassimopoulos, Willy Gérimont, Laurent Guenet, Jérémie Picart , Pierre Soumagne et Johann PETIT sont les membres fondateurs de l?Association des Joueurs de Billard Masters, née le 7 mars 2009.
Son objet est de : « Rassembler les joueurs qui composent l?élite du Billard Carambole, et plus particulièrement les joueurs évoluant dans les Jeux de série, afin de mobiliser tout moyen, pour proposer et/ou faciliter la réalisation de tous projets, toutes actions ou toutes organisations, de préférence en partenariat avec la Fédération Française de Billard, pour favoriser la professionnalisation de ses membres » (extrait de l?art.2 des Statuts).
L’AJBM pense qu?il y a beaucoup à faire pour valoriser les Jeux de Série, leurs promotions et leurs médiatisations, tout particulièrement le mode de jeu à la bande. Espérons que cet engagement et leur mobilisation apportera un plus à notre sport et peut-être une ouverture sur la voie de la professionnalisation.

17.03.2009 – 12 PRETENDANTS AU TITRE POUR LE CHAMPIONNAT SUISSE DE TROIS BANDES
Finalement ce sont douze inscrits qui se retrouveront samedi prochain, le 21 mars 2009, pour les demi-finales du championnat suisse de trois bandes LNA. En cette année exceptionnelle, beaucoup vont tout donner pour conquérir le titre et trouver une place au championnat du monde qui se déroulera à Lausanne en novembre prochain.
Les joueurs sont répartis en deux groupes:
– A Zürich: Rene Hendriksen, Behzat Cetin, Ma Duy, Martin Klaus, Alex Niederlander, Xavier Gretillat
– A La Chaux-de-Fonds: Jan Niederlander, Torsten Danielsson, Alpay Untürk, Michel Boulay, Khai, Werner Paulus
La finale se jouera à 6 joueurs à l’Académie lausannoise de billard, organisatrice du championnat du monde.

10.03.2009 – BILAN POSITIF POUR LA PREMIERE PROMOTION AU CENTRE COOP
Le premier rendez-vous promotionnel s?est terminé samedi 7 mars au Léman Centre Coop de Crissier. Force est de constater que ces quatre jours de présence ont été un moyen fantastique de promouvoir le billard et le championnat du monde. Le passage dans le centre commercial est énorme et le billard ne peut pas avoir une meilleure présence pour se présenter au public.
Le prochain rendez-vous se déroulera au centre La Maladière à Neuchâtel, du 22 au 25 avril 2009. Venez nombreux. Vous pouvez consulter le site internet de l’Académie lausannoise de billard.

02.03.2009 – PREMIER MATCH NUL POUR BOCHUM QUI RESTE EN TETE
La formation du DBC Bochum a fait carton plein samedi contre l’équipe de Tus Kalterhardt: Havlik en deux coups à la libre, excellente partie de Blondeel en 5 reprises, deux ont suffit pour Gretillat au 47/2, alors que Nockemann a dû se battre en 10 reprises face à Riedel qui avait fait un très bon départ.
Dimanche, la même formation a affronté son principal rival, l’équipe de Weitmar. L’excellent Melerski et le combattant Zenkner sont venus à bout de Havlik et de Blondeel, permettant ainsi à leur équipe de mener 4 à 0 après le premier tour. Aux cadres, Gretillat a battu Morawski en deux reprises et Nockemann a sorti l’artillerie lourde, 3 reprises, face au champion belge Niessen. Cette rencontre se termine donc sur une égalité mais ne remet pas en cause le classement général.
Vous pouvez consulter les résultats ici.

26.02.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009… AU CENTRE COOP A CRISSIER !
C’est parti pour cette folle année de promotion pour le billard dans notre pays et notre région. Début donc la semaine prochaine, du 4 au 7 mars 2009, au Léman Centre Coop de Crissier… Pendant 4 jours, le billard affichera sa présence dans le centre commercial et assurera une promotion pour notre sport. N’hésitez pas à venir nous rendre visite, découvrir le billard et ses subtilités, assister aux matchs et participer aux concours.
Le site internet de l’Académie lausannoise de billard s’est maintenant étoffé et a ouvert sa nouvelle section dédiée au championnat du monde de trois bandes, organisé en novembre 2009 au Palais de Beaulieu à Lausanne, et à toute les activités promotionnelles liées à cet événement cette année.

22.02.2009 – UN NOUVEAU RENDEZ-VOUS AU CALENDRIER DE LA CEB
Un petit dernier rendez-vous, venu tardivement au calendrier de la CEB. Mais mieux vaut tard que jamais. Nous retournerons donc en Grèce, à Athènes, en plein mois de juillet 2009, pour disputer le championnat d’Europe au cadre 47/2.

20.02.2009 – LES QUEUES LAYANI COMME NOUVEAU PARTENAIRE
J’ai été approché par M. Thierry Layani, patron des queues du même nom, bien connues en Europe pour la gamme spéciale dédiée à Frédéric Caudron, meilleur joueur de tous les temps. Cette fois, notre québécois d’origine souhaitait que je représente ses produits en jouant avec les queues Layani.
Je n’étais personnellement pas à la rercherche de partenaires, et encore moins de nouveau matériel car ma queue Adams de toujours me convenait très bien. Mais séduit par le personnage et par l’approche qu’il a de ses produits, j’ai accepté de tester son matériel sans engagement et, s’il me convenait, représenter ses produits.
La phase test vient d’être réalisée et j’avoue avoir été très surpris par la qualité de ce matériel. Je n’ai eu aucune phase d’adaptation, ma nouvelle queue Layani, une Fuerza II, m’a immédiatement convenu et les points se sont enchaînés comme avec mon ancienne queue. Plus surprenant encore, j’étais septique avec le procédé Layani posé d’origine sur ses queues’ mais là aussi, j’ai décidé de lui laisser la vie sauve tant j’ai été étonné par le répondant de ce procédé multicouches.
Il semble donc que l’essayer, c’est l’adopter. Tant que je serai satisfait de mon matériel Layani, j’accepte ce nouveau partenariat et je ferai connaître ma satisfaction autour de moi.

11.02.2009 – LE BILLARD EN FETE EN 2009 !
Voilà donc les premières nouvelles officielles… Pour la promotion du prochain championnat du monde de billard par trois bandes, qui aura lieu du 11 au 15 novembre 2009 au Palais de Beaulieu à Lausanne, l’Académie lausannoise de billard ( ALB) qui fête son centenaire et qui organise ce rendez-vous unique, promet tout au long de l’année 2009 une grande et large promotion du sport billard en Suisse et plus particulièrement en Suisse romande.
Pour son année de promotion, l’ALB a eu la chance de trouver un parrain exemplaire pour la soutenir dans son organisation. Il s’agit du judoka suisse Sergei Aschwanden, champion d’Europe et vice-champion du monde, médaillé de bronze au Jeux olympiques de Pékin en 2008.
« Je suis un perfectionniste de la technique et de la précision, voilà pourquoi je soutiens le championnat du monde 09 de billard à Lausanne »
L’année 2009 verra le billard en premier plan dans notre région avec des partenaires presse et radio exclusifs qui couvriront les différents événements de l’année. Un film promotionnel sera diffusé dans les médias et dans les salles de cinéma. Le billard sera présent lors de grandes manifestations telles que:
– 16 et 17 mai 09 de 10h00 à 17h00, à la Fête du Sport à Genève, Centre sportif du Bout-du-Monde
– 18 au 27 septembre 09, au Comptoir Suisse, Palais de Beaulieu, Lausanne
– 11 au 15 octobre 09, à la Semaine olympique, place de la Navigation à Lausanne
L’Académie lausannoise de billard organisera dans ses locaux :
– 18 et 19 avril 09, la finale du Championnat Suisse 3 bandes LNA
– 15 avril 09 à 20h00, démonstration du champion belge de 3 bandes Roland Forthomme
à l’ALB, avenue Dapples 34f, Lausanne.
Enfin et surtout, le billard sera en promotion dans sept grands centres commerciaux COOP en Suisse romande. De nombreuses initiations, démonstrations auront lieu lors de ces semaines promotionnelles, ainsi que des concours avec plus de 550 entrées aux Bains d’Ovronnaz à gagner. Notez les rendez-vous suivants:
– 4 au 7 mars : Léman Centre, Crissier
– 22 au 25 avril : La Maladière, Neuchâtel
– 15 au 20 juin : Littoral Centre, Allaman
– 24 au 27 juin : Milavy Centre, Avenches
– 2 au 5 sept. : Centre Riviera, Rennaz
– 30 sept. au 3 oct. : Centre Caroline, Lausanne
– 21 au 24 octobre : Centre Charpentiers, Morges
JOUEZ POUR LA SEP
Le samedi matin, dans les sept centres COOP, aura lieu une action en faveur des personnes atteintes de sclérose en plaques. Venez au stand et tentez un défi ! Pour chaque défi réussi Merck Serono, Division de Merck (Suisse) SA, versera frs 10.- , au Centre romand de la société SEP.
« J’ai la chance d’être en bonne santé et ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde. C’est pourquoi je m’engage en faveur de la SEP » S. Aschwanden, parrain du championnat du monde.

05.02.2009 – LES COUPS ORIGINAUX D’ANTONIO GALINHA
Antonio Galinha, notre figure incontournable de l’Académie lausannoise de billard, s’est fait plaisir en filmant 40 coups dits « spectaculaires ». Il nous livre ses réalisations via son blog et les mets à disposition sur Youtube. Vidéos 1 / 2 – 2 / 2.

20.01.2009 – NOUVELLES VIDEOS TECHNIQUES – 67 RAPPELS DE LONG
La mise à disposition de vidéos continue… avec le lancement d’une gamme technique.
Pour commencer, trois vidéos qui regroupent en tout 67 schémas de rappels de long. Toutes ces positions sont reprises, dans le même ordre, du chapitre concerné, pages 182 à 251 du livre « L’apprentissage du billard français – Jeux de série ». Vous y trouvez toutes les indications nécessaires à la réalisation de ces points.
Accédez directement à ma page dédiée aux vidéos.

18.01.2009 – BOCHUM TOUJOURS LEADER EN ALLEMAGNE
Bochum conserve la première place du classement,. malgré le fait qu’il lui manque un tour de jeu. Ce samedi, la formation n’a pas eu de peine à venir à bout de Hilden. Seul Wildförster prend deux points face Havlik, en réalisant la partie parfaite. Vous pouvez consulter les résultats ici.
Bonne nouvelle également… le patron de l’équipe, Paul Kimmeskamp, prouve une fois de plus sa fidélité et son équité dans cette formation puisqu’il reconduit les mêmes engagements pour les deux prochaines saisons.

13.01.2009 – CHAMPIONNAT DU MONDE DE TRIATHLON PAR EQUIPES NATIONALES
Formidable initiative en Belgique ! Waterloo organisera pour trois années consécutives le championnat du monde de triathlon par équipes nationales. Ce rendez-vous exceptionnel avait été organisé en Allemagne pendant plusieurs années, dans la grande Messe d’Essen, puis la dernière fois en 1995 à Hennef/D. Ceux qui ont vécu cet événement de grande envergure à Essen devraient se réjouir… En effet, ce système de triathlon par équipes a l’avantage de réunir les ténors des jeux de série et du trois bandes. Du grand spectacle en vue… Rendez-vous en octobre 2009 !

12.01.2009 – BILLARD CLUB AUXERROIS
Allez rendre visite au nouveau site internet du Billard club Auxerrois. Les informations concernant l’équipe et ses joueurs, avec lesquels je disputerai la finale du championnat de France en juin 2009, figurent également dans ce site. Vous pouvez aussi découvrir cette équipe sur la page de mon site dédiée à ce sujet, ICI

01.01.2009 – LAUSANNE: ANNEE DU CENTENAIRE ET DU CHAMPIONNAT DU MONDE
Bonne nouvelle en ce début d’année… l’Académie lausannoise de billard, l’ALB, a mis en ligne son nouveau site internet. Je vous encourage à le découvrir, quand bien même il n’est pas tout à fait terminé.
L’année 2009 est l’année du billard à Lausanne ! Pour fêter son 100ème anniversaire, l’Académie lausannoise se lance dans une grande année promotionnelle pour le billard, avec de très nombreuses manifestations, démonstrations et actions publicitaires… la finale du championnat suisse et, comme point culminant de cette année folle, l’organisation du Championnat du monde de trois bandes en novembre 2009, à Beaulieu à Lausanne.
Les informations seront certainement en ligne sur le nouveau site de l’ALB, mais elles seront également relayées via mon site.

News 2010

25.12.2010 – VOEUX DE FIN D’ANNEE
14.12.2010 – NOUVEAU PARTENARIAT AVEC GABRIELS
08.12.2010 – LE DBC BOCHUM A NOUVEAU EN TETE DU CLASSEMENT
06.12.2010 – HENDRIKSEN REPREND SON TITRE DE CHAMPION SUISSE
24.11.2010 – 1ER CHAMPIONNAT DE JEUX DE SERIE PAR EQUIPES EN Espagne
20.11.2010 – LE DBC BOCHUM POURSUIT SUR SA LANCEE
15.11.2010 – LES 6 QUALIFIES A LA FINALE SUISSE DE 3 BANDES
11.11.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE DE 3 BANDES: 12 PRETENDANTS AU TITRE
31.10.2010 – LE DBC BOCHUM ENTAME LA SAISON PAR DEUX VICTOIRES
26.10.2010 – SANCHEZ EST LE NOUVEAU CHAMPION DU MONDE DE TROIS BANDES
19.10.2010 – CHAMPIONNAT DU MONDE DE TROIS BANDES A SLUISKIL
07.10.2010 – LE LIVRE DE GRETILLAT SUR LA BOUTIQUE KOZOOM
04.10.2010 – NOUVEAU SITE DE NATHALIE ZOLLINGER: WWW.ZOLLINGER-SPS.CH EN LIGNE !
26.09.2010 – SERIE DE 185 FILMEE A LA BANDE ET… LES VACANCES !!!!
24.09.2010 – CHAMPIONNAT D’EUROPE 3 BANDES : LA SUISSE ELIMINEE
17.09.2010 – ZANETTI ET KASIDOKOSTAS ASSURENT LE SUCCES DU TRES BANDIDOS OPEN
14.09.2010 – COLLABORATION AVEC KOZOOM
06.09.2010 – TRES BANDIDOS OPEN: DES CHAMPIONS DU MONDE A LA CHAUX-DE-FONDS
28.08.2010 – AMELIORATION DANS LA SECTION VIDEOS
15.08.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE CADRE 71/2 ANNULE ! DECEVANT…
30.07.2010 – REPRISE DES COURS A LAUSANNE
29.07.2010 – FIN DE L’EXPERIENCE AVEC AUXERRE
23.07.2010 – LE CALENDRIER ALLEMAND 2010/2011 EST SORTI
22.07.2010 – REPRISE DE L’ENTRAINEMENT
13.07.2010 – GRETILLAT A L’ARRET
24.06.2010 – LE SUISSE DANIELSSON AU CHAMPIONNAT D’EUROPE 3 BANDES
18.06.2010 – LA SECTION VIDEOS D’ENTRAINEMENT EST EN LIGNE !
13.06.2010 – LE CALENDRIER 2010/2011 DE LA FSB EST SORTI
07.06.2010 – NOUVEAU LOGO POUR SWISS-BILLARD.COM
29.05.2010 – NOUVELLE VIDEO: 47 POSITIONS DE PRISES D’AM
16.05.2010 – WWW.XAVIERGRETILLAT.COM… DEJA DEUX ANS !
10.05.2010 – FINALES PLAY-OFFS 2010 DBC BOCHUM CHAMPION
08.05.2010 – FINALES PLAY-OFFS 2010 DBC BOCHUM ET HILDEN EN FINALE05.05.2010 – FINALES PLAY-OFFS 2010 EN LIVE AU DBC BOCHUM
30.04.2010 – LES QUALIFIES POUR LA SUPER CUP CMT DE 2011
29.04.2010 – ZENKNER ROI DE LA BANDE
19.04.2010 – DERNIER TOUR GAGNANT POUR BOCHUM
10.04.2010 – BILLARD ROMANDIE – LE BLOG INSOLITE
07.04.2010 – LE REVE DU BILLARD CHEZ SOI
25.03.2010 – LE BILAN D’UNE DECENNIE
17.03.2010 – CMT SUPERCUP AUX JEUX DE SERIE EN 2011
20.02.2010 – VIDEOS SUR YOUTUBE: PLUS DE 200’000 VISIONNAGES
15.02.2010 – DANIELSSON, NOUVEAU CHAMPION SUISSE TROIS BANDES
12.02.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE TROIS BANDES – FINALE A ZURICH
10.02.2010 – FAIRE LE PAS ENTRE LA TABLE DE BILLARD ET DE POKER
08.02.2010 – CHAMPIONNAT PAR EQUIPES EN ALLEMAGNE ET EN France
25.01.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE 3 BANDES: LES QUALIFIES POUR LA FINALE
17.01.2010 – IDEM POUR LES CHAMPIONNATS SUISSES A LA BANDE
09.01.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE CADRE 47/2: GRETILLAT CONSERVE SON TITRE
 .
14.12.2010 – NOUVEAU PARTENARIAT AVEC GABRIELS
C’est avec plaisir que j’annonce un nouveau partenariat avec la maison Loontjens, propriétaire de l’entreprise Gabriels, productrice des tables de billard du même nom. Jouant moi-même sur un modèle Vision, ce partenariat semblait logique et devrait permettre, à l’avenir, de déboucher sur des synergies des échanges entre nos sites internet.
.
08.12.2010 – LE DBC BOCHUM A NOUVEAU EN TETE DU CLASSEMENT
Lors du dernier tour du championnat allemand par équipes aux jeux de série, l’équipe du DBC a remporté ses deux rencontres contre Hilden par 6 à 2 et contre Langenfeld par 8 à 0. Alors que Weitmar concédait un match nul ce dimanche, le DBC reprenait la première place du classement. Pour Gretillat, ses débuts en compétition furent difficiles puisqu’il entamait une partie avec Wildförster qui réalisait les 200 points sur mouches le samedi. Gretillat n’est pas parvenu à égaliser en ne réalisant que 30 points à la reprise. Le lendemain, le suisse remportait son match malgré les doutes en 5 reprises. Prochain tour en début janvier.
Suivez les rendez-vous et les résultats ici.
.
06.12.2010 – HENDRIKSEN REPREND SON TITRE DE CHAMPION SUISSE
Ce week-end a eu lieu la finale du championnat suisse trois bandes LNA à Zürich. Avec trois participants, ce club se montre comme étant le plus fort dans cette discipline. Le champion sortant Danielsson n’est pas parvenu à faire mieux que la troisième place. Son collègue de club Hendriksen a quant à lui obtenu à nouveau le titre de champion suisse en gagnant tous ses matchs en deux sets, sauf celui contre le lausannois Boulaz qui le pousse dans ses retranchements en trois sets. D’ailleurs le lausannois signe une belle performance puisqu’il prend la seconde place. Sûr que ses efforts paieront et qu’il prendra le titre lors d’une prochaine édition. Consultez les résultats ici.
.
24.11.2010 – 1ER CHAMPIONNAT DE JEUX DE SERIE PAR EQUIPES EN ESPAGNE
Une bonne nouvelle qui nous vient tout droit d’Espagne… Le week-end prochain débutera le premier championnat d’Espagne par équipes au Jeux de série, après manifestement des tractations difficiles avec la fédération nationale. Il y aura 9 équipes en compétition qui lutteront pour le titre sur le même principe que dans les autres pays européens, à savoir des équipes de 3 joueurs au cadre 47/2, 71/2 et à la bande. Pour l’heure trois équipes s’annoncent d’ores et déjà plus fortes, à savoir l’équipe Centelles avec Garriga, Cuenca et Mata, l’équipe Alzira avec Garcia et Albert, ainsi que l’équipe Granollers avec Espinasa, Tusset et Gasso.
Une bonne nouvelle pour l’Espagne qui espère devenir une ligue importante en Europe et qui sait peut-être engager des joueurs étrangers. Pour ma part M. Cuenca, ta news m’intéresse…
Consultez la liste des équipes et le planning,
.
20.10.2010 – LE DBC BOCHUM POURSUIT SUR SA LANCEE
Le deuxième tour du championnat d’Allemagne a été bénéfique à la formation de Bochum qui s’impose face à ses conccurents, Bergisch-Gladbach et GT Buer. Le champion en titre a tout de même dû concéder des points avec une défaite de Nockemann contre le hollandais Luijsterburg en 5 reprises au cadre 71/2 et une défaite le lendemain du hollandais Workel face à Fisch à la partie libre, en trois reprises. Le capitaine du DBC, Fabian Blondeel, continue sur sa lancée à la bande avec deux victoires en seulement 5 et 8 reprises ! Havlik continue lui aussi avec des victoires au cadre 47/2 avec deux belles performances en 3 reprises.
Suivez les rendez-vous et les résultats ici.
.
11.11.2010 – LES 6 QUALIFIES A LA FINALE SUISSE DE 3 BANDES
Ce week-end a eu lieu les éliminatoires pour le championnat suisse de 3 bandes LNA. Rien de bien palpitant au niveau des résultats puisqu’aucun des joueurs n’est parvenu à se hisser au-dessus des 0,800 de moyenne générale. Trois groupes de quatre joueurs répartis entre Lausanne et La Chaux-de-Fonds pour élire les 6 qualifiés.
A Lausanne, Gretillat a entamé son premier match par une défaite catastrophe, ce qui l’a obligé à gagner ses deux matchs suivants pour accéder à la finale. Résultats misérables, hors mis une belle lutte ‘ 15 à 14 au 3ème set – pour vaincre le champion suisse en titre, Danielsson, qui prend tout de même la première place à Lausanne. Le jeune Boulaz, invité pour l’occasion, réalise des résultats prometteurs en oscillant entre bons et moins bons. Le zürichois Paulovic pensait avoir fait l’essentiel en battant Gretillat au premier tour pour s’assurer une qualification, mais c’était sans compter la victoire de ce dernier sur son confrère Danielsson. A La Chaux-de-Fonds, ce sont Hendriksen, Boulaz, Unturk et Capraro qui s’emparent des places de qualifiés. Regrettons encore l’absence du sierrois Rech qui a dû faire forfait pour des raisons personnelles. Nous pensons bien à lui.
Force est de constater que ce championnat suisse 3 bandes ressemble à une peau de chagrin, tant par les résultats que par le nombre d’inscrits. Aucun joueur de Bâle, aucun joueur de Genève comme Alex et Jan Niederlander, Roger Freymond qui pourraient pimenter ce championnat. La finale du championnat suisse 3 bandes se déroulera à Zürich le 4 décembre 2010, avec les zürichois Hendriksen et Danielsson, le lausannois Boulaz, les chaux-de-fonniers Unturk et Capraro. Le lausannois Gretillat étant engagé avec son équipe allemande de Bochum, il cèdera sa place à ‘ logiquement ‘ le meilleur 3ème de ces qualifications, à savoir le zürichois Cetin.
.
11.11.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE DE 3 BANDES: 12 PRETENDANTS AU TITRE
Le zürichois Torsten Danielsson va remettre en jeu son titre de champion suisse de 3 bandes. Ce samedi 13 novembre se déroulera les éliminatoires du championnat suisse de 3 bandes, saison 2010/2011, à Lausanne et La Chaux-de-Fonds. Les prétendants sont Hendriksen, Cétin, Paulovic et Danielsson de Zürich, Michel et Mathieu Boulaz, Khai et Gretillat de Lausanne, Unturk de La Chaux-de-Fonds, Rech de Sierre, Berger de St-Gall et Ma de Basel. Les matchs se dérouleront en deux sets gagnants de 15 points, limités à 20 reprises.
.
31.10.2010 – LE DBC BOCHUM ENTAME LA SAISON PAR DEUX VICTOIRES
La nouvelle saison a débuté en Allemagne pour le championnat par équipes. Le tenant du titre, le DBC Bochum, va tout faire pour conquérir une nouvelle fois son titre. Paul Kimmerskamp aligne à nouveau la même formation, à savoir les locaux Fabian Blondeel, Thomas Nockemann et Ludger Havlik, ainsi que le hollandais Koen Workel et le suisse Xavier Gretillat.
Dans ce premier round, le DBC a gagné deux fois 8 à 0 contre Tus Kaltehardt et Sonsbeck/Goch. Nockemann n’a pas eu de souci au cadre 71/2, Havlik a battu le jeune et talentueux champion hollandais Schwertz au cadre 47/2, le capitaine de l’équipe Blondeel a réalisé une superbe partie de 100 points en deux reprises à la bande avec une série arrêtée de 98, et Workel a lui aussi brillé une fois en deux reprises à la partie libre.
Suivez les rendez-vous et les résultats ici.
.
26.10.2010 – SANCHEZ EST LE NOUVEAU CHAMPION DU MONDE DE TROIS BANDES
L’espagnol Daniel Sanchez, déjà deux fois champion du monde de trois bandes, vient d’obtenir son troisième sacre en battant en finale à Sluiskil le belge Eddy Leppens. Ce dernier accède là à son meilleur niveau dans un championnat du monde. Il a poussé le nouveau champion dans ses retranchements en gagnant les deux premiers sets, mais l’espagnol a repris le dessus au troisième set avec une série de 9 et remportait ensuite les trois derniers sets. Tous les résultats sur le site officiel www.wkdriebanden.nl.
.
19.10.2010 – CHAMPIONNAT DU MONDE DE TROIS BANDES A SLUISKIL
Du 20 au 24 octobre se déroulera à Sluiskil le championnat du monde de 3 bandes. Après une organisation exceptionnelle à Lausanne en 2009, ce championnat s’annonce comme étant encore plus grand avec des infrastructures montées pour l’occasion et une couverture médiatique extraordinaire.
48 joueurs vont s’affronter dès demain, avec le nouveau champion du monde en titre le grec Kasidokostas. Tous les ténors seront là pour tenter de le détrôner. Hélas, aucun Suisse ne sera en lice puisque le champion suisse, le zürichois Torsten Danielsson, ne sera que troisième remplaçant en cas de désistement.
La société Kozoom Production annonce sur son site Kozoom une couverture médiatique jamais vue. Leur équipe assurera, en plus de la couverture web, la production HD de l’événement pour la deuxième chaîne paneuropéenne Eurosport2, la télévision nationale hollandaise NOS et la chaîne locale Omroep Zeeland. Trois matches seront diffusés en direct et en HD sur Eurosport2 : quart de finale – Samedi 23 octobre – 19h30-22h00, demi-finale – Dimanche 24 octobre – 10h00−12h30, finale – Dimanche 24 octobre – 14h30-17h00.
Ceux qui ne peuvent se rendre à Sluiskil pourront néanmoins suivre l’intégralité de la compétition en direct et gratuitement sur le site officiel www.wkdriebanden.nl. Passionnés de carambole et de trois bandes, à vos écrans !
.
07.10.2010 – LE LIVRE DE GRETILLAT SUR LA BOUTIQUE KOZOOM
Résultat de la collaboration avec Kozoom, portail incontournable dans le monde du billard, le livre de Xavier Gretillat « L’apprentissage du billard français – Jeux de série » se retrouve sur la boutique Kozoom Store, accessible désormais par ce biais. Cette nouveauté devrait contenter ceux qui souhaitaient un paiement sécurisé en ligne.
La prévisualisation du livre « L’apprentissage du billard français – Jeux de série » est toujours possible, dans son entier, et complètement gratuite. Bien sûr, vous pouvez toujours commander l’ouvrage – en qualité optimale – en suivant les instructions du bon de commande dans la rubrique livre.
Retrouvez le livre sur Kozoom Store ou accédez à Kozoom.
.
04.10.2010 – NOUVEAU SITE DE NATHALIE ZOLLINGER: WWW.ZOLLINGER-SPS.CH EN LIGNE !
Après avoir créé en 2008 son propre site internet www.xavergretillat.com, Xavier Gretillat s’était lancé dans la construction d’un second site en 2009 pour un autre passionné et créa www.crechededommartin.com.
En 2010, il lance son troisième site internet pour Mme Nathalie Zollinger, infirmière et ambulancière de profession, qui développe ses activités de soins et premiers-secours de façon indépendante. Vous pouvez désormais lui rendre visite sur www.zollinger-sps.ch.
.
26.09.2010 – SERIE DE 185 FILMEE A LA BANDE ET… LES VACANCES !!!!
Dès ce jour votre serviteur sera en vacances bien méritées et tant attendues… Une semaine de détente et de farniente, les doigts de pied en éventail sous le soleil de la Mer Rouge.
Mais avant de partir, Xavier Gretillat a filmé sa dernière série de 185 points à la bande et vous la livre en attendant son retour.
Pour accéder à la section vidéos.
.
24.09.2010 -CHAMPIONNAT D’EUROPE 3 BANDES : LA SUISSE ELIMINEE
Dans le groupe C, la Suisse a d’abord rencontré l’équipe du Monténégro, à priori accessible à nos compatriotes. Mais si Danielsson gagne très modestement son match à 0.666 de moyenne, son camarade Behzat s’incline face au joueur du Monténégro. Suite à cet échec, la paire suisse devait battre la belgique pour continuer l’aventure. Mais les champions belges, Eddy Merckxs en photo et Eddy Leppens n’ont laissé aucune chance aux suisses. Finalement, la Suisse quitte l’aventure avec une moyenne générale d’équipe de 0.496. La suite de ce championnat d’Europe 3 bandes par équipes est à suivre directement sur le site de la CEB.
.
17.09.2010 – ZANETTI ET KASIDOKOSTAS ASSURENT LE SUCCES DU TRES BANDIDOS OPEN
Le 6ème « Tres Bandidos Open » s’est déroulé les 11 et 12 Setembre 2010 au Cercle des Amateurs de Billard de La Chaux-de-Fonds. Pour la première fois aux côtés de 24 « Bandidos », deux joueurs de classe mondiale, Filippos Kasidokostas (champion du monde 2009) et Marco Zanetti (champion du monde 2008 et 2002) ont participé à ce tournoi en qualité d’invités d’honneur. Ils ont conquis le public, non seulement par leur jeu presque extraterrestre, mais aussi par leur grande humilité et leur très grand fair-play.
Comme prévu, ils ont remporté les deux premières places. Dans un premier temps Marco Zanetti s’était incliné face à Filipos Kasidokostas sur le score de 15 à 5. Mais, après un match palpitant contre le dernier rescapé du tableau des perdants, Behzat Cetin, il a fait parler son expérience et a remporté la finale en deux sets : 15 à 2 et 15 à 9.
Consultez les résultats en détails ici ou consultez le site du CAB.
.
14.09.2010 – COLLABORATION AVEC KOZOOM
On ne présente plus Kozoom… Avec Xavier Carrer en tête, toute l’équipe Kozoom se donne depuis maintenant une décennie pour la promotion de notre sport billard. Avec le temps, il est devenu le portail internet incontournable du billard en Europe et dans le monde. L’équipe a développé ses activités en devenant également le partenaire incontournable des productions vidéos, des couverture médiatiques retransmises sur les grandes chaînes comme Eurosport, et des retransmissions en live des grands rendez-vous. Ils sont devenus professionnels et ont besoin du soutien de tous les joueurs de billard.
A ce titre, ne pleurez pas le temps de la gratuité. Si nous voulons un jour devenir médiatisé, la société Kozoom doit être soutenue. Personnellement je n’ai pas hésité une seconde à investir 7 euros par mois pour bénéficier ainsi de la totalité des services Kozoom, vidéos, live streaming, fiches techniques, accès au simulateur, etc… Quant au forum, il va certes s’appauvrir en nombre mais il gagnera en qualité, ce qui n’est pas regrettable en souvenir du triste record de posts dont j’ai fait l’objet avec Auxerre.
J’ai le plaisir de collaborer dès aujourd’hui avec Kozoom pour la publiication dans la rubrique concernée de fiches techniques – effectuée au moyen du simulateur Kozoom – à tous les jeux de série. J’y apporterai les commentaires nécessaires à leur compréhension et répondrai à toutes vos questions.
Consultez Kozoom ou accédez directement aux fiches techniques ici.
.
06.09.2010 – TRES BANDIDOS OPEN: DES CHAMPIONS DU MONDE A LA CHAUX-DE-FONDS
Le week-end du 11 et 12 septembre, le club de billard de la Chaux-de-Fonds CAB accueille la 6ème édition du Tres Bandidos Open, un tournoi de trois bandes open lancé à l’initiative du BCZ, le club de billard de Zürich. Ce tournoi primé rassemble chaque année les meilleurs joueurs du pays et nous ne pouvons que féliciter le BCZ pour son initiative et les autres clubs pour leur soutien.
Cette année, c’est un rendez-vous exceptionnel qui attend les passionnés de trois bandes. Non seulement ils vont disputer leurs matchs sur les anciennes tables utilisées lors du championnat du monde de trois bandes organisé en 2009 à Lausanne, mais en plus ils se battront contre deux invités de marque: Filipos Kasidokostas, le grec actuel champion du monde en titre, et Marco Zanetti, l’italien double champion du monde de la discipline.
Ces deux champions font honneur de leur présence et ce sera l’occasion pour tous de côtoyer des champions. Alors amateurs de trois bandes et amateurs de billard, déplacez-vous nombreux au CAB les 11 et 12 septembre 2010 !
Consultez le flyer officiel ou le site du CAB.
.
28.08.2010 – AMELIORATION DANS LA SECTION VIDEOS
Comme quoi vos commentaires peuvent être utiles. Sur conseils d’un internaute, la section « vidéos d’entraînement » a été modifiée. Désormais, seule la liste apparaît pour vos choix et votre sélection s’ouvrira dans une page indépendante. De plus, l’avance ou le recul rapide est fonctionnel, ce qui permet de passer directement aux séquences désirées. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Basculez sur la section vidéos.
.
15.08.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE CADRE 71/2 ANNULE ! DECEVANT…
Le championnat suisse initialement prévu le 3 septembre 2010 est annulé. Il n’y aura pas de champion suisse dans cette discipline cette saison et c’est bien dommage. Le club de Berne avait éventuellement annoncé que cette finale pouvait s’organiser dans ses locaux, ce d’autant plus que les bernois Psiskonis et Daellenbach y participent habituellement. Mais le premier ne s’est même pas inscrit et le second annonce sa démotivation. Ne reste donc que deux inscrits dans cette compétition, complétée par deux autres joueurs, mais malheureusement plus d’organisateurs. Même le grand Lausanne s’y refuse. La dernière finale de LNA aux jeux de série organisée par Lausanne date de la saison 2005/2006… Ca fait loin. Dommage.
.
30.07.2010 – REPRISE DES COURS A LAUSANNE
La saison de cours internes à l’Académie Lausannoise de Billard reprendra le jeudi 2 septembre 2010 dans les locaux de l’ALB. Les dates seront les suivantes, toujours en alternance avec deux mardis et deux jeudis:
2-7-14-23 septembre 2010
5-12-21-28 octobre 2010
2-9-18-25-30 novembre 2010
7-16-23-28 décembre 2010
4-13-20-25 janvier 2011
1-10-17-22 février 2011
1-10-17-22-29 mars 2011
7-14-19-26 avril 2011
5-12-17-24 mai 2011
2-9-14-21-30 juin 2011
.
29.07.2010 – FIN DE L’EXPERIENCE AVEC AUXERRE
Les ambitions du club d’Auxerre et de son président ne pourront pas se concrétiser cette saison 2010/2011. Les événements n’ont pas pris la tournure espérée et malheureusement l’équipe n’a pas été à la hauteur de ses ambitions. Quoi qu’il en soit, j’apprends seulement ce jour que l’équipe d’Auxerre ne pourra pas renouveler nos engagements pour la saison prochaine. C’est donc pour moi la fin de l’expérience avec l’équipe d’Auxerre en championnat de France de D1. Libre de tout engagement, je reste ouvert à toute proposition.
.
23.07.2010 – LE CALENDRIER ALLEMAND 2010/2011 EST SORTI
Le calendrier allemand de la nouvelle saison 2010 / 2011 est sorti. Cette année encore, la formation du DBC Bochum va devoir défendre son titre face aux principaux prétendants Kalterhard, Weitmar et Hilden. Pour le DBC, le patron Paul Kimmeskamp continue à accorder sa confiance aux mêmes joueurs. C’est ainsi que l’équipe sera à nouveau composée de Fabian Blondeel, Ludger Havlik et Thomas Nockemann. La place d’étranger sera partagée entre le suisse Xavier Gretillat et le hollandais Koen Woerkel. Pour consulter les rendez-vous et les résultats, vous pouvez basculer sur la section Agenda – Allemagne.
.
22.07.2010 – REPRISE DE L’ENTRAINEMENT
Je remercie ici tout ceux qui m’ont fait parvenir un mot de sympathie et j’en profite pour préciser que mes yeux me permettent de reprendre ce jour mon activité professionnelle et l’entraînement au billard. Les suites médicales dureront encore quelques semaines, en espérant qu’aucune complication ne vienne perturber ma capacité visuelle.
.
13.07.2010 – GRETILLAT A L’ARRET
Ce n’est pas qu’il boude son site internet’ du tout. Juste après avoir lancé son nouveau logo swiss-billard avec l’ouverture du domaine www.swiss-billard.com et sa nouvelle gamme de vidéos d’entraînement, le joueur suisse Xavier Gretillat a dû s’arrêter pour des problèmes de santé. Atteint à l’’il par une érosion de la cornée, celle-ci s’est compliquée avec une conjonctivite virale agressive et une infection cornéenne obligeant le joueur suisse à se plonger dans l’obscurité. Il reprendra dès que possible ses activités.
.
28.06.2010 – CHAMPIONNAT D’EUROPE 3 BANDES: JASPERS EN OR, DANIELSSON DEHORS
Le hollandais Dick Jaspers a gagné a gagné son troisième titre de champion d’Europe de 3 bandes en signant les meilleurs résultats de la compétition. Il bat en finale le belge Eddy Merckx en finissant ses deux derniers sets en 2 et 3 reprises. L’italien Zanetti et le turque Tasdemir finissent 3ème. Le représentant et champion suisse avait pourtant fait un début de compétition prometteur en échouant contre Zanetti malgré une belle performance. Il n’a malheureusement pas su concrétiser face aux deux autres joueurs de son groupe pourtant à sa portée. Il termine la compétition à la 30ème place. Tous les renseignements sur le site du championnat, ici.
.
24.06.2010 – LE SUISSE DANIELSSON AU CHAMPIONNAT D’EUROPE 3 BANDES
Aujourd’hui a débuté le championnat d’Europe de 3 bandes à St-Wendel en Allemagne. Le représentant suisse, titulaire du club de Zürich, Torsten Danielsson, entame le premier match de son groupe contre l’italien Marco Zanetti, ancien champion du monde détrôné par Kasidokostas lors de la dernière édition de Lausanne. Malgré une défaite sèche en deux sets, 15-10 et 15-9, le suisse s’est bien défendu en évoluant à 1,268 de moyenne… une belle performance qui laisse présager de belles chances de qualification dans ce groupe G où il rencontrera encore le belge Philipoom et le suèdois Pennör. Tous les renseignements sur le site du championnat, ici.
.
18.06.2010 – LA SECTION VIDEOS D’ENTRAINEMENT EST EN LIGNE !
Après les vidéos techniques et de séries posées sur YouTube, voici l’ouverture d’une nouvelle section dédiée aux vidéos d’entraînements. Vous retrouverez ici des vidéos filmées par une caméra fixe, retransmettant en intégralité des séances d’entraînement complètes et des séries au cadre 71/2, à la bande et au cadre 47/1. Environ une ou deux nouvelles vidéos viendront agrémenter la liste chaque semaine, créant ainsi au fil des mois une bibliothèque importante de vidéos… à disposition gratuitement des internautes. Basculez sur la section vidéos.
.
13.06.2010 – LE CALENDRIER 2010/2011 DE LA FSB EST SORTI
Le calendrier 2010/2011 de la Fédération Suisse de Billard est sorti. Pas de grands bouleversements pour cette nouvelle saison qui débute par une finale LNA au cadre 71/2 dès le 4 septembre. Le solde des championnats s’enchaîne selon la coutume. Un rendez-vous international à Lausanne qui, après le championnat du monde de 2009, organise le biathlon international par équipe Suisse-France le 18/19 septembre 2010. A noter également que le Très Bandidos, le seul tournoi à primes, est organisé par le club de La Chaux-de-Fonds le 11/12 septembre 2010.
Consultez le calendrier complet ici.
.
07.06.2010 – NOUVEAU LOGO POUR WWW.SWISS-BILLARD.COM
Nouveauté pour le site personnel de Xavier Gretillat, joueur de billard suisse, qui répond aussi désormais sous le nom de www.swiss-billard.com. Cette nouveauté s’accompagne également d’un nouveau logo rappelant ainsi ce nouveau nom de domaine. Sous le nom de www.swiss-billard.com, Xavier Gretillat pourra ainsi promouvoir son site personnel sans pour autant mettre son nom à l’affiche.
.
29.05.2010 – NOUVELLE VIDEO: 47 POSITIONS DE PRISES D’AMERICAINE
Elle a mis du temps à arriver… mais elle en valait la peine. Cette vidéo démontre les 47 positions de prises d’américaine décrites dans le chapitre concerné, pages 319 à 348 du livre « L’apprentissage du billard français – Jeux de série ». Vous y trouverez toutes les explications nécessaires à la réalisation de ces points. En 9 minutes et 50 secondes, vous trouvez ici 47 solutions pour positionner l’américaine et terminer votre partie ! Vous pouvez aussi accéder à la vidéo directement par YouTube.
.
23.05.2010 – MICHAEL VOEGTLIN CHAMPION SUISSE JUNIORS
Ce samedi 22 mai a eu lieu la finale du championnat suisse juniors à la partie libre, distance à 200 points ou 25 reprises. C’est le jeune Michael Voegtlin qui a gagné cette épreuve et confirme ainsi sa place de numéro un dans ce pays. Participaient à cet événement les jeunes lausannois Roecker et Montauro, ainsi que les favoris le lausannois Duvoisin et le chaux-de-fonnier Voegtlin. Dans le match décisif entre les deux favoris, c’est Voegtlin qui finit la distance en premier, avec une série finale de 105, alors que son adversaire était à seulement 6 points du but. Duvoisin égalise à la reprise, 200 à 200 en 7 reprises. Mais Voegtlin gagne le titre grâce à des résultats meilleurs, 20 de moyenne générale (contre 13 pour Duvoisin). A noter aussi les progrès en matière de série puisqu’il réalise celle de 100 points à chacun de ses matchs.
.
16.05.2010 – WWW.XAVIERGRETILLAT.COM… DEJA DEUX ANS !
Ce site a été lancé le 16 mai 2008’ créé modestement à la base pour mettre à disposition mon ouvrage, il faut bien reconnaître que ce site a un peu évolué. Sans être dynamique, il est tout de même en mouvement permanent avec plus de 140 news diffusées sur la home page visitée près de 50’000 fois, la mise à jour des résultats et du calendrier suisse et international, la publication des quelques couvertures de presse, et la mise en place d’une traduction en anglais du livre. En tout, ce sont près de 350’000 pages qui ont été consultées depuis la création. Les vidéos techniques et conceptuelles proposées depuis 18 mois via YouTube sont fort appréciées du public avec près de 250’000 visionnages.
Les projets sont toujours la finalisation de la traduction en anglais de mon ouvrage qui je l’espère devrait aider les anglophones à comprendre ce livre. Une aide similaire en espagnol et peut-être même en portugais sont en attente. Une nouvelle vidéo sur les prises d’américaine doit être réalisée. Et un autre projet fou et novateur est en train de voir le jour’ mais je n’en dirai pas plus car il est techniquement difficile à mettre en place.
Un grand merci à vous ‘ fidèles internautes du monde entier ‘ sans qui ce site ne pourrait pas vivre.
.
10.05.2010 – FINALES PLAY-OFFS 2010 DBC BOCHUM CHAMPION
Le DBC Bochum conserve son titre de champion d’Allemagne et confirme son rang dans la hiérarchie de ce pays. Accrochés dès le premier tour, tant à la bande qu’à la libre, Blondeel et Havlik parviennent quand même à gagner leur match. Au second tour, toujours très tendu, Gretillat bat Wildförster et Nockemann vient à bout de Janssen.
DBC Bochum ‘ HIlden
Libre : Havlik 300/2 S298 Hilger 272/2 S270 ‘ bande : Blondeel 100/25 S41 Matuszak 89/25 S28 ‘ cadre 71/2 : Nockemann 150/8 S68 Janssen 43/8 S13 – cadre 47/2 : Gretillat 200/6 S96 Wildförster 158/6 S64.
Un grand merci à www.youreventlive.nl pour la transmission des matchs en direct sur internet. Les résultats sur le site du DBC.
.
08.05.2010 – FINALES PLAY-OFFS 2010 DBC BOCHUM ET HILDEN EN FINALE
Ce samedi 8 mai se sont déroulés les demi-finales des Play-Offs 2010 du championnat d’Allemagne. Organisé par le tenant du titre, le club du DBC Bochum, cette grande finale réunit les quatres meilleures formations du pays au terme du championnat. Dans ces demi-finales, le DBC Bochum a gagné contre Tus Kaltehard et Hilden s’est défait du favori Weitmar.
DBC Bochum ‘ Tus Kaltehard
Libre : Havlik 300/8 S193 Jansen 22/8 S7 ‘ bande : Blondeel 100/8 S39 Benstöm 18/8 S6 ‘ cadre 71/2 : Nockemann 1/1 S1 Schwertz 150/1 S150 ‘ cadre 47/2 : Gretillat 200/1 S200 Berger 1/1 S1.
Bfr Weitmar ‘ BC Hilden
Libre : Niessen 300/1 S300 Hilger 300/1 S300 ‘ bande : Zenkner 100/18 S34 Matuszak 73/18 S23 ‘ cadre 71/2 : Morawski 168/10 S72 Wildförster 200/10 S82 ‘ Melerski 64/11 S18 Janssen 150/11 S55
La finale opposera dès demain, dimanche 9 mai, à 11h00, le DBC Bochum au BC Hilden. Les matchs sont retransmis en direct !!!… Grâce à www.youreventlive.nl , vous pouvez suivre les matchs en live via le site du DBC.
.
05.05.2010 – FINALES PLAY-OFFS 2010 EN LIVE AU DBC BOCHUM
Le week-end prochain du 8 et 9 mai se déroulera dans les locaux du club de Bochum les Finales Play-Offs 2010 pour l’attribution du titre suprême en Allemagne. Les quatre premières équipes du championnat allemand (DBC Bochum, Bfr. Weitmar 09, BC Hilden und TuS Kaltehardt ) se rencontreront dès samedi à 11h00. Parmi elles, il y aura quelques uns des meilleurs joueurs européens des jeux de série, à savoir Blondeel, Nockemann, Gretillat, Niessen, Wildförster, Swertz et Zenkner. Vous pourrez obtenir tous les résultats et suivre les parties en live sur le site du DBC.
.
30.04.2010 – LES QUALIFIES POUR LA SUPER CUP CMT DE 2011
Au terme de ces trois saisons, voici la liste officielle des joueurs qualifiés pour participer à la Super Cup CMT qui se déroulera du 18 au 22 mai 2011 à Haarlo en Hollande:
Cadre 47/2: Gretillat, faus, Soumagne, Djoubri, Caudron, Kahofer, Niessen, Mata
Cadre 71/2: Faus, Tilleman, Mata, Niessen, Cuenca, Devogelaere, Volleberg. Gretillat
Bande: Gretillat, Zenkner, Caudron, Remond, Van Silfhout, Tilleman, Villiers, Leroy
.
29.04.2010 – ZENKNER ROI DE LA BANDE
Du 21 au 25 avril s’est déroulé le dernier championnat d’Europe de la saison. Après Mata au grand cadre, Djoubri au petit cadre, tous se sont retrouvés à Llinares del Valles, en Espagne, pour tenter de conquérir le titre à la bande. C’est au club local parfaitement organisé pour ce type de rendez-vous, avec leur 4 tables de match, les gradins et la buvette que les joutes ont eu lieu entre ces 56 joueurs. Avec pour toile de fond la piscine, malheureusement trop froide pour y piquer une tête.
Pas de grands résultats dans ces préqualifications où seuls des espagnols se sont rencontrés. Mais déjà une tête émerge à ce stade, il s’agit d’Albert Tornero avec plus de 7 de moyenne.
Dans les qualifications, c’est déjà une autre histoire’ on constate dès à présent que le niveau général de ce mode de jeu est à la hausse. Meilleur deuxième, l’espagnol Gutierrez se qualifie avec presque 10 de moyenne générale. Le français Legros se distingue aussi avec une moyenne de 8,6. Avec quatre autres qualifiés à environ 6 de moyenne, des séries de 50 et plus, cette mouture de qualifiés a déjà de quoi impressionner.
Dans le tour final, dès le jeudi, c’est la guerre qui débute !… Tout le monde veut se faire sa place au soleil et à ce jeu rien n’est joué d’avance !
Dans le groupe A, Zenkner effectue un départ catastrophique en gagnant de justesse contre un Schwertz qui avait pourtant la partie en main. Le duel entre Jacquet et Achard tourne facilement à l’avantage de l’Oisselien. Au second tour, l’allemand et le hollandais gagnent sans gloire contre les français en 16 et 18 reprises. Mais au troisième round, l’allemand se réveille et écrase Achard en 3 reprises, avec une série de 78. Schwertz se qualifie aussi aux dépends de Jacquet.
Dans le groupe B, le suisse Gretillat effectue un départ tonitruant’ 125 en 3 reprises avec la première série de 100 du tournoi, soit 110 ! Kahofer reste impuissant dans ce duel qui semble se répéter à chaque championnat ! Dans le duel entre français, Villiers prend le dessus sur Justice. Dans le tour suivant, Villiers gagne contre le suisse dans une longue partie en 15 reprises, 125 à 108, alors que Kahofer se reprend et gagne contre Justice en 8 reprises, série 87. Troisième round décisif’ Gretillat bat Justice sans gloire en 16 reprises, alors que la surprise vient de Villiers, décidément très combatif, qui sort Kahofer en 5 reprises. L’autrichien rentre à la maison avec plus de 14 de moyenne générale !
Dans le groupe C, pas de surprise pour les français Remond et Baudoin qui se qualifient avec respectivement 13,3 et 7 de moyenne. L’espagnol Campana et le hollandais van den Boogaard n’ont pas su produire un jeu qui aurait pu inquiéter leurs adversaires.
Dans le groupe D, ce fut la lutte entre Mata, Faus et Leroy. L’allemand Riedel, même s’il a bien joué avec plus de 6 de moyenne, n’a jamais inquiété ses adversaires. Dans les duels, Mata gagne ses trois matchs. De peu contre Leroy qui à son tour prend le dessus de quelques points sur Faus’ le tchèque rentre aussi à la maison avec 8,43 de moyenne. Bravo à Leroy qui s’est bien battu.
Dans le groupe E, surprise pour Niessen qui joue mal et laisse le champ libre aux espagnols Fortiana et Albert Tornero, Dommage pour le français Le Deventec qui aurait pu, dans un groupe avec de tels résultats, en profiter pour se qualifier.
Le groupe F, De Bruijn fait la démonstration en 3, 9 et 5 reprises, plus de 22 de moyenne. C’est l’espagnol Cuenca qui tire son épingle du jeu pour obtenir lui aussi sa qualification.
Fin de parcours pour les français Dupont et Legros, celui-ci ayant fait pourtant forte impression avec un jeu de qualité. Qualification pour le hollandais Van Silfhout et l’étonnant Espinasa qui prend la première place du groupe avec 9,1 de moyenne.
Dans le dernier groupe, mention spéciale au français Petit qui se qualifie avec plus de 10 de moyenne et qui a dû se battre pour y parvenir, un match nul au premier tour, une série de 104 au second et un match remporté de quelques points pour terminer. Le hollandais Tull est le second qualifié avec une belle série de 77.
Les 1/8 de finale débutent par une surprise, Petit explose De Bruijn en 6 reprises ! Exit le hollandais, avec 20 de moyenne générale il rentre tout de même à la maison. Remond se qualifie en 14 reprises avec seulement 9 points d’avance sur Fortiana. Zenkner atomise Baudoin en 8 reprises, série de 77. Toujours aussi combatif, Villiers remonte et l’emporte sur Cuenca en 22 reprises et pour seulement 3 points’ l’espagnol peut nourrir des regrets dans cette partie qu’il tenait en main. Surprise encore au second round où Leroy sort Mata en 10 reprises. Tull bat son compatriote Schwertz en 14 reprises, alors que Van Silfhout écrase Espinasa en 8 coups avec la troisième série de 100, soit 113. Pas de difficulté pour Gretillat qui se qualifie dans un match facile en 14 reprises avec Gutierrez.
Les ¼ finales se jouent alors pour l’acquisition de la médaille. Sur 8 joueurs, 5 français se battent pour une médaille. Pas de cocorico, mais force est de constater que le niveau s’est bien haussé dans l’hexagone. Ce fut la lutte entre Villiers et Petit en 18 reprises, ce dernier méconnaissable passe à côté de la médaille alors que la partie était à sa portée. Zenkner aussi à la lutte face à Leroy qui perd pourtant en 17 reprises. Grosse partie pour Gretillat qui sort un grand match en 6 reprises pour éliminer Van Silfhout. Le français Remond élimine Tull dans un match à sens unique.
Les demi-finales opposent donc Remond à Zenkner, et à nouveau Gretillat à Villiers. Tout est possible et peut-être une finale exclusivement française. Mais le Suisse ne s’incline pas une seconde fois face à Villiers et l’emporte sur son terrain en 16 reprises. L’allemand aussi réalise une série de 97 pour vaincre Remond.
La finale oppose donc Zenkner, champion du monde et vice-champion d’Europe en titres, à Gretillat pour la quatrième fois finaliste dans cette discipline. L’un qui va se rendre Dieu incontesté de la bande’ l’autre qui va venger ses trois précédentes défaites et remporter ce dernier titre qui lui manque encore. Mais cette finale est à sens unique’ Zenkner qui joue bien ne rencontre pas l’opposition qu’il mérite et l’emporte en 9 reprises.
Bravo à Wolfgang, toujours aussi touchant, presque étonné à 56 ans de remporter tant de victoires. Wolfgang le comédien en jeu, Wolfgang le combattant, il demeure l’un des meilleurs dans cette discipline. Il fête sa victoire en s’octroyant un plongeon dans la piscine !
Ce dernier championnat d’Europe a mis fin à la saison 2009/2010 et le ranking annuel du CMT Classic Master Trophy a été attribué pour la 4ème fois au suisse Gretillat qui s’est hissé, avec ce dernier résultat, en tête de ce classement, détrônant ainsi l’espagnol Mata, 2ème, et le tchèque Faus, 3ème.
Un mot quand même sur le niveau de jeu général qui manifestement augmente au fil des ans. De nos jours, jouer 10 de moyenne ne suffit plus. Les 8 premiers ont ensemble plus de 10 de moyenne. Il faut faire 15 ou 20 pour l’emporter. A l’image de De Bruijn, éliminé, qui signe la meilleure moyenne de 20,4. Trois joueurs qui réalisent une série de 100 et une autre arrêtée à 97’ Ce sont des signes que le jeu a beaucoup évolué en une décennie.
« Pour ma part, mon championnat débute par une partie avec Kahofer. Un duel que je connais bien, mais qui s’est soldé à l’avantage de l’autrichien les dernières fois. Pas question que cela se produise ici’ bonne préparation mentale et d’entrée une grosse partie’ 14 points, 110 à la seconde et un pour finir à la troisième. Bien content d’avoir gagné contre mon pote Kahofer, déjà un bout de fait pour ma qualification. Un second match le soir avec Villiers’ lequel m’embarque dans une longue partie difficile, sur son terrain, pour grignoter petit à petit les 125 points qu’il réussi en 15 reprises. Une confiance entamée après quelques reprises et la lutte qui se dessine dans cette partie. Villiers à ce jeu-là a été plus fort, moi qui avait plutôt l’intention d’en finir plus rapidement. Ma qualification dépendait dès lors de mon troisième match avec Justice. Très dangereux joueur’ mais pas cette fois. Heureusement pour moi, je n’ai pas eu à combattre pour obtenir mon droit de jouer les 1/8 de finale. Un très bon match pour débuter mais deux matchs nettement moins bons’ rien de bien terrible pour entamer la suite avec confiance’ confiance primordiale dans cette discipline sans laquelle il est bien difficile de faire des points. Le lendemain, une rencontre heureusement pas difficile, un peu de chance au tirage. Je m’offre sans peine la qualification pour les ¼ de finale face à un espagnol dépassé par le stade auquel il était déjà parvenu. Mais toujours pas de feeling pour réaliser de vrais résultat’ certes 14 reprises n’est pas si mal, mais j’ai de la peine à décoller, je fais des erreurs sur des points faciles. Et pourtant je sais que dès le tour suivant, cela ne suffira plus’ En ¼ de finale, j’affrontais Van Silfhout qui venait tout juste de faire une série de 113, en pleine confiance lui. Pas de quartier, c’est vraiment dans les grands matchs difficiles que je donne le meilleur de moi et là encore je parviens à être fort mentalement pour réaliser une bonne performance. Une série de 74 et j’atomise le hollandais en 6 reprises incapable de revenir. Certainement qu’après une série de 113 au tour précédent il aurait espéré mieux. Me revoilà à nouveau en demi-finale, c’est ma 16ème médaille européenne. Victoire importante en plus car cette accession en ½ finale me permet de détrôner Mata et Faus au classement général du CMT. Des points positifs avec deux belles parties, mais aussi des points négatifs’ difficile de tirer un vrai bilan de santé à l’aube de ces demi-finales. Ma partie en 6 coups me permet de tomber contre Villiers avec l’avantage d’avoir déjà joué contre lui, je connais son jeu et je peux établir une tactique bien précise. Le but étant de tout donner au début de la partie pour prendre l’avantage d’entrée et en finir au plus vite’ ou alors, et c’est ce qui s’est produit, jouer sur son terrain de la longueur dans le cas où le début se passe mal. Effectivement, le départ s’est très mal passé pour moi, Villiers joue bien tout de suite et prend le large immédiatement avec une série de 69. Pour ma part, je commets beaucoup d’erreurs et peine à revenir, alors que lui semble vouloir en finir rapidement. Les reprises s’accumulent et je joue les points avec beaucoup de prudence, enchaînant les petites séries et finissant par revenir. Et finalement terminer le match avant lui. Voilà une victoire comme je n’ai pas l’habitude d’en avoir, une victoire sur la durée, sur la prudence excessive, sur l’usure’ c’est rare mais pas désagréable de temps en temps. Mais il est clair qu’une partie en 16 reprises n’allait pas suffire pour s’adjuger le titre en finale face à Zenkner. Ce titre que j’ai laissé filer trois fois déjà, deux fois avec De Bruijn et une fois avec Caudron. Cette fois c’est le champion du monde en titre qui se dresse devant moi. Beaucoup diront que la pression m’a consumé dans cette finale, mais je ne pense pas car je suis habitué et je pense avoir su gérer cette pression. Il me manquait toutefois la confiance nécessaire pour faire une série indispensable dans une finale. Zenkner lui jouait bien, tout roulait. Moi j’ai manqué de réussite, pour preuve il m’a laissé 4 fois les billes avec à chaque fois une position super délicate, quasi impossible à exploiter. Mais surtout je n’ai pas réussi à élever le niveau de mon jeu, je n’ai pas pris certains risques à certains moments alors que parfois j’en ai trop pris. Je n’ai pas réussi à profiter des positions de demi-distance pour conduire un jeu plus serré. Bref j’étais à côté’ lui était dedans’ il a gagné sans que j’ai pu lui offrir une réelle résistance. Zenkner est devenu le maître de la bande. Et moi je maudis ces quatre essais manqués et ce rêve d’être titré dans les trois disciplines de série.
Impossible de terminer ce compte-rendu sans dire un mot sur les gens formidable qui nous ont logés’ une famille qui a rénové en gîte rural ‘ Masia Can Felip – une vieille demeure de XIIIème siècle. Magnifique endroit et nous avons été soignés comme leurs propres enfants. Ils ont été super et nous ont choyés comme des hôtes de marque. Je suis heureux d’avoir fait leur connaissance et je leur ai naturellement laissé, en guise de remerciements, mes deux trophées obtenus un peu grâce à eux. »
Tous les résultats ici.
.
19.04.2010 – DERNIER TOUR GAGNANT POUR BOCHUM
Ce week-end du 17 et 18 avril s’est déroulé le dernier tour du championnat allemand. Pas de grand suspens pour l’équipe de Bochum qui était déjà bien accrochée à la première place du classement, quels que soient les résultats du week-end. Mais celui-ci s’est quand même achevé par deux victoires sur ses principaux conccurents, soit TuS Kaltehard et Hilden. Six victoires contre deux défaites tout de même dans le camp de Bochum, soit la première samedi où Schwertz a battu un Gretillat méconnaissable et la seconde dimanche lorsque Havlik s’est fait surprendre à la partie libre. Le club de Bochum organisera en mai 2010 la finale Play-Off du championnat allemand pour la course au titre, avec les quatre meilleures formations de la saison. On y retrouvera tous les étrangers du circuit avec notamment Schwertz, Niessen, Gretillat, mélangés aux meilleurs joueurs allemands ! Tous les résultats ici.
.
10.04.2010 – BILLARD ROMANDIE – LE BLOG INSOLITE
Si vous ne connaissez pas le blog de notre ami Galhina , n’hésitez pas à lui rendre visite ! Antonio est un fou du billard qui met à disposition sur son blog toute sorte de vidéos sur des coups très spéciaux, mais aussi sur la partie libre ou sur l’américaine. Vous y trouvez aussi des news, des liens sur des bizzaries, des billards comme vous n’en avez jamais vu, des quizz, bref tous plein de choses pour le moins insolite !!!
D’ailleurs ce mot, Antonio en a fait une qualité qui se reflète autant dans son jeu que dans sa personnalité. Jusque dans ses réalisations avec pour exemple mon livre «L’apprentissage du billard français ‘ jeux de série» qu’il a imprimé et relié ‘ c’est rien de le dire – de façon originale.
.
07.04.2010 – LE REVE DU BILLARD CHEZ SOI
Quel joueur de billard n’a jamais rêvé d’avoir un billard à la maison ‘ C’est un peu le rêve de tous’ mais il n’y a pas que des avantages. Loin de là. Gare aux dangers du billard chez soi !
Et pourtant à la base, cela peut paraître vraiment idyllique : s’entraîner n’importe quand, plus aucun trajet, plus de temps pour travailler, sans être dérangé à tout instant, prendre soin de son matériel, etc. Mais avoir un billard chez soi coupe aussi le joueur de cette ambiance de club dont il a souvent besoin, il devient solitaire et la pratique de sa passion sans aucun échange peut devenir moins intéressant. S’astreindre à des séances d’entraînement tout seul est bien plus difficile sorti du contexte d’une académie à l’aspect social non négligeable.
Au-delà de ça, avoir un billard chez soi implique d’avoir de la place’ beaucoup de place. Et nécessite aussi un investissement important puisque cette place supplémentaire coûte de l’argent, tout comme d’ailleurs l’achat et l’entretien, le changement et la pose des draps.
J’ai la chance de posséder un billard à mon domicile depuis plus de 15 ans maintenant et j’ai eu l’occasion de l’installer personnellement dans six logements différents. Croyez-moi’ ce n’est pas une sinécure: la démonter, la transporter et la remonter, bref la déménager est une sacrée aventure !… et je viens tout juste de l’achever pour la sixième fois. Ma table de billard a trouvé depuis quelques jours un emplacement de choix’ dans des conditions idéales tant pour mon entraînement que pour l’accueil d’éventuels stagiaires.
.
25.03.2010 – LE BILAN D’UNE DECENNIE
Le prochain championnat d’Europe à la bande qui sera organisé en avril à Llinares, en Espagne, sera le dernier de la saison, et aussi le dernier championnat d’Europe avant la Supercup aux jeux de série de 2011’ cette année marquera peut-être aussi un tournant dans l’organisation des championnats d’Europe et il sera intéressant de voir ce que la CEB mettra en place pour le futur.
En attendant, les statistiques réalisées sur ces trois dernières saisons ont suscité passablement d’intérêt. L’occasion donc de l’étendre de quelques années’ jusqu’à la dernière décennie. Voici le classement des médaillés européens depuis 2001, par joueur et par nation.
Incroyable domination du hollandais De Bruijn à la bande qui a conquis 5 fois la couronne dans sa discipline de prédilection.
Etonnante moisson du belge Niessen et du suisse Gretillat, avec respectivement 12 et 15 médailles, démontrant ainsi leur présence dans toutes les disciplines.
Et toujours le meilleur, le belge Frédéric Caudron, qui marque cette décennie de « seulement » 4 titres, tout à fait étonnant au vu du très faible nombre de championnats que ce professionnels de trois bandes a pu disputer dans les jeux de série.
2009/2010
47/2 Ronchin, Djoubri, Gretillat, Florent, Cuenca
71/2 Herten, Mata, Faus, Volleberg, Niessen
2008/2009
47/2 Athènes, Caudron, Gretillat, Faus, Niessen
Bande Wijchen, Caudron, Zenkner, Gretillat, Remond
2007/2008
Bande Carvin, Caudron, Gretillat, Tilleman, Van Silfhout
47/2 Athènes, Soumagne, Kahofer, Mata, Tilleman
71/2 Domburg, Tilleman, Faus, Gretillat, Cuenca
2006/2007
47/2 Herten, Soumagne, Niessen, Kahofer, Mata
Bande Cervera, De Bruijn, Gretillat, Havlik, Caudron
71/2 Athènes, Gretillat, Niessen, de Vogelaere, Cuenca
2005/2006
Bande Courtrai, De Bruijn, Blondeel, Gretillat, Leppens
47/2 Delden, Blondeel, Niessen, Gretillat, Nockemann
71/2 Ecully, Tillemann, Niessen, Edelin, Kahofer
2004/2005
47/2 Mataro, Kahofer, Gretillat, Edelin, Van Silfhout
Bande Aalten, De Bruijn, Jaspers, Remond, Blondeel
71/2 Cervera, Niessen, Mata, Garcia, Faus
47/2 Hoeselt, Caudron, Niessen, De Backer, Gretillat
2003/2004
Bande Cervera, Remond, Van Silfhout, de Bruijn, De Backer
47/2 Hellemmes, Gretillat, Kahofer, Tillemann, Castaner
71/2 Winschoten, Niessen, Edelin, Gretillat, Van den Heuvel
2002/2003
71/2 Ronchin, Niessen, Kahofer, Van Silfhout, Carrer
47/2 Wijchen, Christiani, Van der Spoel, Blondeel, Niessen
Bande Amsterdam, De Bruijn, Van der Spoel, Garcia, Claessen
2001/2002
47/2 Grubbenworst, Gretillat, Edelin, Blondeel, Van Silfhout
Bande Wijchen, De Bruijn, Gretillat, Amell, De Backer
71/2 Ronchin, Niessen, Nockemann, Blondeel, Christiani
.
17.03.2010 – CMT SUPERCUP AUX JEUX DE SERIE EN 2011
La CEB avait décidé de modifier les systèmes du CMT et d’organiser en 2011 un super championnat d’Europe avec les huit meilleurs joueurs de chaque discipline de série (47/2, 71/2 et bande), basé sur un ranking des trois dernières saisons (2007/08 ‘ 2008/09 ‘ 2009/10). Ce tournoi sera organisé à Borculo en Hollande, du 2 au 5 juin 2011.
La saison 2009/2010 prendra fin au mois d’avril avec le dernier championnat d’Europe à la bande, organisé à Llinares en Espagne. Avant même de mettre un pied sur le sol ibérique, voici une petite récapitulation. Si ces calculs sont bons, voici donc les joueurs qualifiés pour cette SuperCup :
Cadre 71/2
56 pts – Faus / CZ (28 + 28)
50 pts – Tilleman / NL (36 + 14)
38 pts ‘ Mata / ES (36 + 2)
32 pts ‘ Niessen / BE (20 + 12)
24 pts ‘ Volleberg / NL (20 + 4)
24 pts – Cuenca / ES (20 + 4)
24 pts – De Vogelaere / FR (14 + 10)
22 pts ‘ Gretillat / CH (20 + 2)
Cadre 47/2
58 pts ‘ Gretillat / CH (28 + 28 + 2)
48 pts ‘ Faus / CZ (20 + 14 + 14)
42 pts ‘ Soumagne / FR (36 + 4 + 2)
36 pts – Caudron / BE (36 + 0 + 0)
36 pts – Djoubri / FR (36 + 0 + 0)
36 pts ‘ Kahofer / AT (28 + 4 + 4)
34 pts ‘ Niessen / BE (10 + 20 + 4)
32 pts ‘ Mata / ES (20 + 8 + 4)
Pour la bande, il manque encore les résultats du prochains championnats en Espagne. Mais pour l’heure, Caudron, Gretillat, Zenkner et Remond sont assurés de leur qualification à la SuperCup à la bande.
72 pts ‘ Caudron / BE (36 + 36)
48 pts – Gretillat / CH (28 + 20)
38 pts – Zenkner / DE (10 + 28)
32 pts ‘ Remond / FR (12 + 20)
30 pts ‘ Tilleman / NL (20 + 10)
25 pts – Van Silfhout / NL (20 + 4)
16 pts – Volleberg / NL (14 + 2)
16 pts – De Bruijn / NL (8 + 8)
.
09.03.2010 – CHAMPIONNAT D’EUROPE CADRE 47/2 – DJOUBRI EN OR
Du 3 au 7 mars s’est déroulé à Ronchin le championnat d’Europe au cadre 47/2, saison 2009/2010, pour la succession à Frédéric Caudron qui avait gagné ce titre la saison précédente à Athènes. Succession très ouverte avec des favoris qui se sont tout de suite fait connaître’
En pré-qualifications, ce sont les hollandais Van Silfhout et Tillemann qui s’annoncent en grande forme avec leur 400 points en respectivement 5 et 4 reprises. Avec d’entrée de jeu une moyenne générale de 100, Tillemann se profile déjà comme un conccurrent sérieux.
Le lendemain, dans les poules de qualification, c’est clairement Nockemann l’homme du jour, avec une moyenne générale de 125.00 !
Dans le groupe A justement, Nockemann explose ses adversaires en réalisant ses 250 points en 3, 1 et 2 reprises. C’est le suisse Gretillat qui se qualifie également aux détriments du tchèque Ziogas, pourtant capable de bien mieux, et de l’autrichien Gorthan.
Beaucoup de surprises dans le groupe B’ un jeune Workel qui explose le tchèque Faus en deux reprises et une belle série de 250. Un ronchinois Florent qui assome le hollandais Schwertz en deux reprises également, avant de gagner sa qualification contre un Workel méconnaissable. C’est Faus qui arrache sa qualification à la moyenne grâce à sa dernière partie en deux reprises face à Florent et une belle série de 250 !
Déceptions dans le groupe C où l’on attendait beaucoup plus des belges Niessen et Deraes, qui se qualifient tout de même avec des résultats bien modestes pour des champions de leur envergure. Rappellons tout de même que Niessen a gagné le titre très disputé en Belgique avec 150 de moyenne générale’ alors qu’il se qualifie ici avec une meilleure partie à 50 de moyenne et une série de 236.
Trois français dans le groupe D qui ne laissent aucune chance au sympathique autrichien Huber. Villiers cède ses chances à Jacquet et Devogelaere. Le duel entre les deux tourne de justesse à l’avantage de Jacquet 250 à 244.
Dans le groupe E, on attendait Soumagne et Dupont. Ce sont finalement l’espagnol Cuenca et le hollandais Van den Boogaard qui profitent des contre performances des favoris. Grosse déception donc pour Soumagne qui cède deux parties : 250 à 0 en 2 reprises face à Cuenca et ‘ plus étonnant ‘ 250 à 248 en 16 reprises face à Van den Boogaard’ Rappellons aussi que le jeune et talentueux français était en grande forme jusque là dans les championnats de France’
Dans la poule F, c’est le hollandais Van Silfhout et l’autrichien Kahofer qui l’emportent dans des duels très serrés. Pour preuve, Van Silfhout l’emporte sur Gérimont 250 à 234 et sur Kahofer 250 à 217, Kahofer l’emporte sur Gérimont 250 à 238. Le français subit là deux défaites de justesse, ce qui le relègue hélas à la troisième place du groupe.
Dans le poule G, Tillemann continue sa démonstration de force en liquidant ses deux premières partie en seulement 2 reprises’ avant de s’effondrer au troisième match face à un Guenet qui le coiffe au poteau 250 à 247 en 6 reprises. Le français a de quoi être déçu car il gagne contre le grand favori mais tombe face au modeste allemand Lässig, pourtant en 7 reprises. Le champion espagnol, aussi favori pour le titre, s’offre la seconde place du groupe.
Dans le dernier goupe, c’est le jeune tchèque Bohm qui prend la première place du groupe, avec le ronchinois Djoubri comme dauphin. Grosse déception pour son compatriote Petit qui laisse filer sa qualification dans une partie à sa portée face à Bohm, en 7 coups.
Le samedi dès 11h se sont déroulés les huitième de finale de finale’ Le système de l’élimination directe rend les combats plus difficile et la tension est perceptible. Peu importe la moyenne, désormais seule la victoire compte. Pour preuve, Nockemann a besoin de 6 reprises (autant que la veille en trois matchs’) pour se défaire de Van den Boogaard. Bohm qui avait joué 250 de série en qualification cède face à Deraes en 13 reprises. Niessen met fin aux rêves de Devogelaere en 5 reprises. Djoubri assome Van Silfhout, méconnaissable, en 5 reprises également. Florent fait de même avec son compatriote Jacquet en 6 coups. Gretillat l’emporte sur Tillemann dans une partie à rebondissements en 5 reprises. Faus met fin au parcours de Kahofer en 5 reprises. Et le duel espagnol entre Cuenca et Mata tourne à l’avantage du premier cité.
Dans les quart de finale,le suisse Gretillat assomme le belge Deraes en deux reprises et termine son match avec 289, la meilleure série du tournoi. L’enfant du pays Djoubri fait de même en trois reprises avec l’ambitieux Nockemann, qui a de quoi être déçu’ Les surprises continuent avec Florent qui élimine Niessen en 7 coups, alors que Cuenca s’offre la victoire grâce à une magnifique série finale de 180 qui coiffe au poteau Faus, resté à 292’ voilà 8 points qu’il regrettera.
Les demi-finales sont à sens unique’ Gretillat bat Florent 300 à 20 en deux reprises alors que l’homme du jour, Djoubri, bat l’espagnol 300 à 8 en 4 reprises.
La finale voit la consécration de Brahim Djoubri, le ronchinois très soutenu et applaudi, dans une partie en 7 reprises. Bravo à lui qui avait déjà obtenu ce titre il y a plus de dix ans. Pour reprendre ses mots, ce ne sont pas les dieux qui lui ont donné cette victoire ‘ c’est juste la loi du sport ‘ mais il n’a pas manqué de remercier son dieu à lui, Jean Marti, qui a assisté à chacun de ses points en finale.
Un mot concernant l’organisation fort sympathique du club de Ronchin qui s’est gentiment proposé de la reprendre au pied levé, puisque le club de Hulst / NL s’est désisté au dernier moment. Faut dire tout de même que la magnifique salle de Ronchin se prête tout particulièrement à l’organisation de ce type d’événement, avec leur 4 tables de billard match, et la possibilité d’accueillir du public en nombre. Un bémol toutefois au sujet de leur matériel, quelque peu déconcertant, empêchant la précision et donc la maîtrise des billes. Un grand merci à Marc Picot et à toute son équipe pour cette belle fête du billard’ en espérant y revenir prochainement.
Consultez les résultats ici.
« Petite analyse personnelle et intransigeante de mon parcours’
Ma première partie face à un modeste autrichien Gorthan foire complètement dès l’échauffement. Dès les premiers points, le cauchemar se profile, mes sensations et ma vision m’abandonnent, je ne vois plus, je ne sens plus, je ne sais plus jouer. Certains connaissent le phénomène, d’autre pas, pour ma part j’ai déjà rencontré cela quelques fois sans jamais pouvoir y remédier dans la même partie. Juste un exemple’ un simple rappel de long, en rétro direct, distance 30 centimètres, angle fermé, je le rate alors que je ne cherchais rien d’autre que le point. Résultat’ 11 points ou plutôt 11 carambolages en 5 reprises’ le championnat commencent bien ! Puis le fruit d’un travail psychologique herculien me permet à la sixième reprise, point après point, de retrouver mes moyens et mes capacités. La partie s’achève finalement à la septième reprise. Une belle victoire car c’est la première fois que je maîtrise ma masturbation psychologique en pleine partie, en pleine série même. Mais j’ai eu chaud car c’est mon adversaire qui m’a offert autant de reprises. D’autres n’ont pas eu cette chance.
Lors de la seconde partie, je devais confirmer ces sensations durement acquises lors du précédent match. Je n’en ai pas eu l’occasion puisque Nockemann m’a trucidé sur mouche. « Je n’avais qu’à pas le laisser commencer » me dirai-je plus tard’ la reprise est ratée et je dois reporter ma quête de sensations à la troisième partie. Décisive.
C’est avec une confiance toute relative que j’aborde ce troisième match. Je joue ma qualification et seule la victoire m’y mènera car Ziogas a une meilleure moyenne que moi. Mais les 239 points faits en deux reprises à la fin de la partie de Gorthan m’ont permis de retrouver mon jeu et j’assomme le jeune tchèque en deux reprises, en terminant sur une série de 243. Ouf’ l’essentiel est fait. Etonnamment, ce parcours chaotique du début m’aura certainement bien rendu service dans ma petite tête.
Quatrième partie, huitième de finale, celle de tous les défis’ avec Tillemann, très en forme cette semaine, mais qui a connu un fléchissement la veille avec Guenet. Il me faut gagner, c’est sans doute la partie la plus difficile pour moi. Grosse préparation psychologique avant d’aborder ce match qui commence à l’avantage du hollandais, mais je l’assomme derrière avec une série bien menée, très prudente et peu rythmée, de 186. Pas démonté pour deux sous, Tillemann remet une couche de 146 et rate’ s’en suit deux reprises plus difficiles sur le tapis, mais aussi nerveusement. Son ultime erreur à 251 à la 5ème reprise lui restera fatale. Victoire importante face à un candidat très sérieux au titre. Victoire bon pour mon moral et ma confiance pour la suite.
Cinquième match, quart de finale, face au belge Deraes. Une appréhension face à ce joueur redoutable ‘ il le prouve chaque année à Blankenberge ‘ et sur ma capacité à me contenir face au rythme lent qu’il impose toujours dans ses parties. Je suis moi-même pas toujours rapide mais lui me dépasse dans ce domaine. Heureusement, il n’a fait que peu de points après mes 11 points sur mouche et me laisse l’opportunité de finir avec 289 points, une très belle série bien conduite.
Dimanche, sixième match, demi-finale’ surpris d’être encore une fois accroché à une médaille. A moi de déterminer la couleur. A nouveau bien préparé pour aborder ce match avec le français Florent, je ne lui laisse que peu de chance en commençant par une série de 145 arrêtée à cause d’un buttage sur un coulé et terminée juste après, à la seconde reprise, avec 155 de série. Pas grand chose à dire sur ce match, expédié tout comme le précédent.
Septième et dernier match, la finale, avec l’enfant du pays, Brahim Djoubri. Le sympathique, le comique, le gai-luron, toujours de bonne humeur, dans sa région, dans sa ville, dans son club, sur son billard d’entraînement, avec son public, son président, son dieu, ses fans. Malgré toute la préparation psychologique faite à ce sujet, force est de constater que cette énergie commune qui errait autour de cette table ce jour là a pesé lourd sur mes épaules. Très lourd. Comme si l’allié de mon adversaire devenait palpable, comme si toutes ses pensées se matérialisaient pour devenir physiquement réelles. C’est la première fois que je ressentais cela et j’avoue qu’il m’a été difficile de le gérer tout au long de la partie, pendant mes séries. Mais la principale erreur commise dans ce match fut ailleurs, une erreur pourtant connue que je n’aurais pas dû faire et qui m’a coûté les trois premières reprises’ j’ai commencé cette partie comme j’ai terminée la dernière, comme si elles étaient en continuité. Mais elles ne le sont pas, les compteurs doivent êtres remis à zéro, la confiance doit à nouveau se gagner point après point. Et pourtant j’ai commencé ce match comme si je continuais la série de 155 de Florent. Résultat : une prise de risque inconsidérée à la première reprise, un point laissé à la confiance subconsciente au lieu d’en reprendre les paramètres à la seconde reprise, un point par la bande immanquable sur la table de Florent, mais différent sur la table de Brahim’ trois erreurs, trois reprises de trop. Djoubri lui continuait à enchaîner ses points, sans se poser de questions, dans un style très libre mais efficace qui lui a offert une sacrée longueur d’avance. Puis deux ou trois reprises plus difficiles, positions tactiquement plus écartées. Puis vint la série, un peu tard pour commencer la partie’ 147 points qui se terminent sur une erreur vraiment stupide ‘ mais ne le sont-elles pas toutes ‘… ‘ un piqué où la bille est restée dedans de quelques millimètres. C’est à cette reprise sans doute que je peux imputer cette erreur à la pression, non pas de l’enjeu ‘ c’est ma 9ème finale ‘ mais bel et bien la pression qui pesait de toute ses forces sur mes épaules. Je voulais la sortir cette bille, mais elle n’est pas sortie. De l’extérieur, on pourrait légitimement penser qu’il n’y avait qu’à jouer plus fort. Mais dans le jeu, la justesse prédominait et je n’avais nul besoin de retrouver un réflexe préhistorique pour sortir une bille plus qu’il ne le fallait. Et pourtant, sans doute aurais-je dû’ Brahim termine son match. Bravo à lui. Je n’ai aucune excuse, c’est la loi du sport. Il a été le plus fort. Moi je regrette juste ces trois premières reprises.
Voilà l’aventure se termine donc avec une 15ème médaille européenne sur les neuf dernières saisons. Pas de quoi être mécontent tout de même. Bien qu’un 4ème titre ne m’aurait pas déplu. Déception tout de même’ une prochaine fois peut-être. »
.
20.02.2010 – VIDEOS SUR YOUTUBE: PLUS DE 200’000 VISIONNAGES
Les vidéos réalisées par Xavier Gretillat sur la conception (séries à la libre, cadre 47/2, 71/2 et 47/1) et sur la technique (rappels de long/large) ont déjà été vues globalement plus de 200’000 fois sur YouTube… succès assez surprenant pour de si modestes créations. La prochaine annoncée, soit les prises d’américaine, se fait attendre. Que les internautes s’arment de patience… En attendant, consultez les vidéos ici.
.
15.02.2010 – DANIELSSON, NOUVEAU CHAMPION SUISSE TROIS BANDES
Ce week-end s’est déroulé la finale du championnat suisse de trois bandes LNA à Zürich, en lieu et place du club de Bâle initialement prévu. On peut remercier le club de Zürich d’avoir pris cette organisation au pied levé, mais certainement pas des conditions de jeu mises à disposition des joueurs. De mémoire, je n’ai pas souvenir d’avoir joué dans d’aussi mauvaises conditions, tant au niveau des bandes que des billes… et il semble pourtant que trois jeux de bille neufs n’auraient pas ruiné l’organisateur. Jouer du tam-tam pendant ce week-end aura bien entaché notre plaisir.
D’un point de vue sportif, les trois zürichois, manifestement bien à l’aise sur leurs aires de jeu habituelles, ont raflé les trois premières places. Un Danielsson en super forme (1,025 de MG) a détrôné Hendriksen qui signe tout de même la meilleure moyenne générale (1,125). Le troisième homme du club, Cetin, prend la médaille de bronze. Quant aux invités romands, force est de constater qu’ils n’ont pas brillé face à la domination des zürichois. Certes le matériel y est pour beaucoup, certes le plaisir n’y était plus du tout, mais ce n’est pas tout… de mon point de vue en tout cas.
Au-delà de toute polémique sur le matériel mis à notre disposition pour une finale de championnat suisse LNA, où le vainqueur ira quand même défendre les couleurs de la Suisse sur du matériel neuf en championnat d’Europe, championnat du monde individuel et par équipes, il me semble qu’il aurait été décents, voire respectueux, de faire un effort dans ce sens, réduisant quand même l’avantage des locaux qui se sont littéralement baladés.
Pour ma part, l’analyse de mon championnat est sans transigeance. Même si je dois jouer sur du matériel pourri, avec des billes qui ne le sont pas moins, des bandes qui jouent au tam-tam, je dois m’adapter… et je n’y suis pas arrivé. Loin de là. Même après six matchs, je n’ai toujours pas compris… Mon incapacité flagrante à m’adapter et à trouver les solutions qui convenaient m’a fortement énervé et mon mental est très vite parti en vrille… Mon incapacité à récupérer la situation a, là aussi, été flagrante. A défaut d’avoir pris du plaisir à jouer, je serai rentré de Zürich avec une expérience de plus, sans la doute la pire, mais expérience tout de même utile. A méditer.
Consultez les résultats de la finale ici.
12.02.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE TROIS BANDES – FINALE A ZURICH
Dès samedi 13 février 2010 à 13h00 se déroulera dans les locaux du club de Zürich la finale du championnat suisse de trois bandes. Six prétendants en poule unique se disputeront la victoire, sur deux jours, à savoir les Zürichois Hendriksen, tenant du titre, Danielsson et Cetin, le sierrois Rech et les lausannois Boulaz et Gretillat. Les matchs se disputeront en sets de 15 points et chacun aura à coeur de voler le titre à Hendriksen, toutefois grand favori au vu du très modeste niveau dans ce pays.
.
10.02.2010 – FAIRE LE PAS ENTRE LA TABLE DE BILLARD ET DE POKER
« Ancien champion de billard professionnel français, Nicolas Dervaux est depuis 2006 professionnel de poker et sponsorisé par une célèbre salle en ligne, où il dispense à l’occasion des cours sur le jeu. La réussite immédiate de ce parisien de 35 ans amène à réfléchir sur les passerelles qui peuvent exister entre les deux disciplines, et les qualités communes qu’elles peuvent toutes deux demander.
La maîtrise technique.
Sans maîtrise la puissance n’est rien clamait un certain slogan. Tant en matière de billard que de poker la maxime est évidemment vraie. Personne ne pourra s’improviser joueur de billard ou de poker sans en avoir appris les rudiments et au final posséder les qualités requises pour réussir. Certes, au poker la chance jouit d’une grande influence qui permettra à un amateur de battre un pro (ce que l’on ne verra pas au billard), mais en théorie seulement sur le court terme. Et même si une certaine gloire du poker du nom d’Amarillo Slim Preston s’était faite connaître pour ses parties de billard remportées avec un manche à balai, le succès conserve toujours le plus de chances d’être au rendez-vous avec l’expérience et les bons outils.
La concentration et la patience.
Lorsque l’on sait qu’un coup de billard se joue bien souvent au millimètre, ou que le résultat dans un tournoi ne tient bien souvent qu’à un fil, à savoir une ou plusieurs décisions critiques, la concentration est sans doute l’un des paramètres qui rapproche le plus les deux sports. Certains auront déjà cela dans leurs gênes, d’autres en viendront à se mettre au yoga. L’une des difficultés de la chose réside en tous les cas dans le fait de parvenir à garder tous ses sens en éveil durant parfois de longues heures. Quant à la patience, qu’elle soit liée à une absence de bonnes cartes ou à devoir « faire la chaise » pendant que l’adversaire enquille les boules, elle s’avérera une alliée ô combien précieuse.
La résistance au stress et à la fatigue.
Intimement liés à la concentration et composantes inhérentes des longues parties (parfois nocturnes) de billard et de poker, le stress et la fatigue sont des ennemis toujours plus vicieux qu’ils n’y paraissent. Bien qu’elles ne soient pas toujours assimilées à des sports (surtout le poker), les deux disciplines en conservent le besoin d’une bonne hygiène de vie, que ce soit en termes de forme physique et mentale, pour celui qui veut réussir.
La passion.
Sous-estimée, c’est pourtant aussi la passion qui guide bien souvent les hommes vers la victoire. Ajoutez-y l’esprit de la gagne et vous obtiendrez le cocktail détonnant ayant déjà réussi à de nombreux champions du feutre, cartes ou queue de billard en mains ! »
Article rédigé par F. Guillemot pour Poker Listings.
.
08.02.2010 – CHAMPIONNAT PAR EQUIPES EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE
Ce week-end fut un tour chargé pour les championnats par équipes à l’étranger…
Le premier en Allemagne où l’équipe de Bochum, composée de Blondeel, Nockemann, Havlik et Gretillat rencontrait la formation de GT Buer samedi et de Langenfeld dimanche. Le DBC n’a laissé aucune chance à ses conccurents en remportant deux fois 8 à 0 ses rencontres. De beaux résultats ce week-end avec Havlik qui réalisait deux fois la série de 300 à la libre et Gretillat qui exécutait également la partie sur mouche avec une belle série parfaitement maîtrisée de 200 au cadre 47/2. Blondeel évoluait sans forcer à plus de 10 de moyenne à la bande. Le DBC renforce ainsi sa place de numéro un dans le championnat allemand.
En France se déroulait aussi le second tour du championnat de France par équipes de D1, avec une nouvelle rencontre au sommet entre Ronchin, Oissel et Auxerre, cette dernière étant diminuée de Gretillat qui évoluait en Allemagne et de Devogelaere retenu par son travail. Victoire une nouvelle fois de Ronchin. Après ce second tour, il semble donc que l’équipe d’Auxerre n’a plus aucune chance de se qualifier pour la finale de France.
Tous les résultats ici.
.
25.01.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE 3 BANDES: LES QUALIFIES POUR LA FINALE
Ce week-end a eu lieu les demi-finales du championnat suisse 3 bandes LNA, à Lausanne et à Zürich. Les qualifiés pour la finale, qui se disputera à Bâle le week-end du 13 février, sont les lausannois Gretillat et Boulaz, les zürichois Cetin, Danielsson et Hendriksen, ainsi que le Sierrois Rech. Consultez les résultats de la demi-finale ici.
.
17.01.2010 – IDEM POUR LES CHAMPIONNATS SUISSES A LA BANDE
Le club de Genève du CGAB a organisé ce week-end la finale du championnat suisse à la bande LNA. Quatre joueurs se sont rencontrés, à savoir le bernois Daellenbach, le Zürichois Antonopoulos, le franco-suisse de Fribourg Frédéric Saby et le lausannois Gretillat, tenant du titre. Pas de changement dans la hiérarchie suisse à la bande, Gretillat enregistre son 37ème titre national. Après sa moyenne générale un peu décevante de 50,00 réalisée au cadre 47/2 la semaine dernière, bien difficile de se surpasser et faire de grandes performances dans ces conditions à la bande… il termine son championnat avec 8,66 de moyenne générale. Consultez les résultats ici.
.
09.01.2010 – CHAMPIONNAT SUISSE CADRE 47/2: GRETILLAT CONSERVE SON TITRE
Le club de Luzern organisait aujourd’hui le championnat suisse LNA au cadre 47/2. Quatre prétendants au titre dans ce tournoi, à savoir les deux bernois Psiskonis et Daellenbach, le luçernois Moreno et le tenant du titre, le lausannois Gretillat. Ses deux plus sérieux adversaires ayant mal joué ce jour-là, Gretillat n’a pas eu de peine à conserver son bien. Il remporte là et sans gloire son 36ème titre individuel de LNA. Consultez les résultats ici.

News 2011

28.12.2011 – LAUSANNE BILLARD MASTERS: LES TETES D’AFFICHE SONT CONNUES!
20.12.2011 – NOUVELLE VIDEO EN CAMERA MOBILE: J’AI BESOIN DE VOTRE AVIS !
14.12.2011 – CHARTRES SE BAT FACE AUX CHAMPIONS DE FRANCE
08.12.2011 – CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES JDS: ANDERNOS ET OISSEL A CHARTRES
29.11.2011 – CAUDRON MAITRE DE LA BANDE EUROPENNE POUR LA 6EME FOIS
22.11.2011 – CHAMPIONNAT D’EUROPE A LA BANDE A CERVERA
17.11.2011 – BOCHUM BAT NEUSTADT ET OBERURSEL
02.11.2011 – OPEN ZURICH 2011 : MA DUY BAT DAN
18.10.2011 – BOCHUM COMMENCE PAR DEUX VICTOIRES
09.10.2011 – ANAG BILLIARD CUP : MATA EN MAITRE !
08.10.2011 – LAUSANNE BILLARD MASTERS: L’ASSOCIATION EST NEE ! 20.09.2011 – ACTUALITES DU DEBUT DE SAISON
27.08.2011 – EN VACANCES JUSQU’AU 18 SEPTEMBRE…
15.08.2011 – LAUSANNE BILLARD MASTERS PREVU EN 2013 !
14.08.2011 – REPRISE DES COURS INTERNES A LAUSANNE LE 22 SEPTEMBRE
04.08.2011 – TRIATHLON EN TCHEQUIE
22.07.2011 – LA CEB PRECISE SES ORIENTATIONS – INFO KOZOOM
06.07.2011 – GRETILLAT ENGAGE PAR CHARTRES EN D1
27.06.2011 – LA CEB ANNONCE UNE ERE NOUVELLE !
26.06.2011 – LES COURS DE L’ALB CONTINUENT EN ETE !
16.06.2011 – CHAMPIONNAT D’EUROPE TROIS BANDES : DEFAITE DE BOULAZ
13.06.2011 – LE LAUSANNOIS MICHEL BOULAZ AU CHAMPIONNAT D-EUROPE TROIS BANDES
30.05.2011 – LA FEDERATION SUISSE A UN NOUVEAU SITE INTERNET
26.05.2011 – HAARLO: LA FIESTA DES JEUX DE SERIE
16.05.2011 – LES JEUX DE SERIE A L’HONNEUR A HAARLO
11.05.2011 – ZURICH A NOUVEAU CHAMPION SUISSE
24.04.2011 – STAGES INDIVIDUELS AVEC GRETILLAT
17.04.2011 – GRETILLAT UNE NOUVELLE FOIS TITRE A LA BANDE
13.04.2011 – CENTELLES ET BOCHUM SE QUALIFIENT
29.03.2011 – PLAY-OFFS : LA FINALE A BOCHUM !
21.03.2011 – LA SUISSE 23EME A VIERSEN
19.03.2011 – 38EME TITRE SUISSE DANS LA DOULEUR
15.03.2011 – BOCHUM S-INCLINE FACE A
03.03.2011 – COUPE D’EUROPE PAR EQUIPES AUX JEUX DE SERIE 23.02.2011 – LA SUISSE AU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TROIS BANDES
12.02.2011 – DBC BOCHUM – HAVLIK TOUJOURS PLUS FORT
04.02.2011 – COUPE D’EUROPE PAR EQUIPES AUX JEUX DE SERIE 26.01.2011 – CHAMPIONNAT DE HOLLANDE – PENTATHLON
19.01.2011 – LA SEMAINE BLANKENBERGE EST TERMINEE !
12.01.2011 – LE DBC BOCHUM CONFORTE SA PLACE DE LEADER
02.01.2011 – NOUVEAUTES EN 2011 POUR LE LIVRE !

 

28.12.2011 – LAUSANNE BILLARD MASTERS: LES TETES D’AFFICHE SONT CONNUES!

Les têtes d’affiche sont déjà communiquées pour la première édition du Lausanne Billard Masters. Il s’agit de Dick Jaspers, Frédéric Caudron, Torbjörn Blomdhal, Jérémy Bury, Marco Zanetti, Martin Horn. Deux joueurs suisses viendront compléter ce splendide plateau. Le site internet ouvrira en janvier.

20.12.2011 – NOUVELLE VIDEO EN CAMERA MOBILE: J’AI BESOIN DE VOTRE AVIS !

Chers internautes… j’ai besoin de votre avis!

J’ai eu l’idée de filmer mes vidéos avec une caméra qui vous donne l’impression de jouer à ma place… ou presque! Avec cette caméra mobile, vous distinguez beaucoup mieux les positions et les paramètres du point… accrochez-vous les premières secondes car l’image inhabituelle du mouvement va vous surprendre. Mais après un court instant, vous bougez et jouez avec moi!

J’ai besoin de savoir si cette nouvelle façon de filmer peut vous séduire… ou pas! J’ai donc mis à votre disposition une même série de 140 au cadre 71/2 avec les trois options: une vidéo avec caméra fixe, une vidéo avec caméra mobile, et une vidéo avec les deux caméra fixe et mobile.

Définissez vous-même le genre de vidéos que vous aimeriez voir à l’avenir. Donnez-moi votre avis!

14.12.2011 – CHARTRES SE BAT FACE AUX CHAMPIONS DE FRANCE

Le week-end dernier s’est déroulé le premier round des championnats de France de jeux de série en D1. Chartres recevait à domicile l’équipe de Oissel, champion de France en 2009/2010 et l’équipe d’Andernos, champion de France en 2010/2011. Que des poids lourds dans ce groupe.

Le premier tour voit l’équipe de Chartres opposée à Oissel. Le premier à rapporter une victoire est Gretillat en réalisant ses 200 points au cadre 71/2 sur mouche. Petit s’incline à la reprise à 33 points à cause d’un cruel buttage. A la bande, le chartrain Justice démarre en trombe avec 95 points en 4 reprises face à Arnim Kahofer. Mais l’autrichien ne se laisse pas faire et profite des faiblesses de Justice pour revenir au score. Justice finit ses 120 points, mais Kahofer égalise à la reprise. Gérimont au cadre 47/2 ramène également une victoire face à David Jacquet, en 6 reprises. Chartres bat ainsi Oissel par 5 à 1.

Le second tour n’a pas créé la surprise. Le récent médaillé de bronze au championnat d’Europe à la bande remporte son match de peu face à Kahofer, décidément pas en forme, en 14 reprises. Picart se défait de Petit en 15 reprises au cadre 71/2. Belle performance de Gerassimopoulos qui finit sa partie en 8 reprises sur une série de 208 ! Andernos remporte cette rencontre face à Oissel par 6 à 0.

Le troisième tour entre Chartres et Andernos s’achève par un match nul. Au cadre 71/2, Gretillat vient à bout de Picart en deux reprises, en terminant sur une série de 156. A la bande, Justice ne réitère pas sa performance de la veille et s’incline face à Baudoin en 15 reprises. Tout se joue au cadre 47/2 dans une partie qui devait revenir nettement à Gérimont. Malgré un magnifique passage aussi manqué qu’inutile à seulement 22 points du but, Gérimont finit ses 250 points en 13 reprises et Gerassimopoulos égalise. Egalité 3 à 3 donc entre Chartres et Andernos.

« Pour ma part, je ne peux pas me plaindre de mes résultats. Je n’ai commis qu’une seule erreur sur mes 400 points, je me suis battu et j’ai lutté pour finir la distance en une ou deux reprises. Mais au-delà du résultat, ma victoire a été de parvenir à gérer la pression ambiante et les difficultés spécifiques de ce championnat. Comme un tour de magie mentale, je suis parvenu à maîtriser ces éléments et ainsi développer toutes mes capacités techniques et conceptuelles. Ma victoire est là.

Je tiens aussi à remercier chaleureusement tous les chartrains qui nous ont accueilli avec tant de gentillesse. Nous avons rencontré des gens formidables et nous nous réjouissons d’y retourner. Merci à vous. »

08.12.2011 – CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES JDS: ANDERNOS ET OISSEL A CHARTRES

Le week-end du 9 et 10 décembre 2011 verra l’ouverture du championnat de France par équipes de jeux de série D1, à savoir cadre 47/2, bande et cadre 71/2.

Le premier tour pour Chartres se déroulera à la maison… la formation de Chartres (Formont – Girard -Gérimont -Pariot – Justice – Gretillat) rencontrera les équipes de Oissel (Petit – Jacquet – Kahofer – Couespel – Collé – Geyer) et d’Andernos (Baudoin – Gerassimopoulos – De Backer – Connesson – Picart – Carrer).

Les matchs débuteront à 14h au Billard Club Chartrain.

29.11.2011 – CAUDRON MAITRE DE LA BANDE EUROPENNE POUR LA 6EME FOIS

Le dernier championnat d’Europe de l’ère des Classics Masters Trophy s’est déroulé du 23 au 27 novembre 2011 à Cervera en Espagne. Un grand chapeau aux organisateurs qui nous ont offert là un grand tournoi et un grand merci aussi à Xavier Carrer et son équipe de Kozoom pour avoir couvert l’événement en direct sur la toile !

Il y a eu du grand jeu durant ce championnat à la bande, tant durant les qualifications initiales avec notamment l’allemand Havlik qui a évolué à un très haut niveau, que dans les qualifications de groupes. Un seul chiffre qui m’a été glissé par un homme qui officia un jour comme coach lorsque son poulain fut hélas éliminé, un homme fort avenant envers moi pour qui la statistique n’a aucun secret’ il se reconnaîtra’ les 16 derniers joueurs disputant les 8èmes de finale étaient ensemble à plus que 9 de moyenne générale !!! Cela montre indéniablement les progrès qui ont été réalisé dans cette discipline et que jouer 10 de moyenne de nos jours n’est plus suffisant pour sortir du lot.

Les 8èmes de finales ont vu l’élimination de Gretillat, Zenkner, Mata, Niessen. Les quarts de finales ont fin au rêves de Remond, Kahofer, Faus. Tous balayés par des pseudos outsiders français et espagnols enragés’ ou tout simplement terrassés par eux-mêmes. Les demi-finales ont ouvert la voie royale à De Bruijn et Caudron pour une finale de rêve entre les deux maîtres de la bande, deux styles bien différents, mais seul celui de Caudron pouvait se mettre en place dans de telles conditions. Il le dit lui-même dans son interview en spécifiant qu’il ne prend pas autant de risque que les joueurs de petits jeux. Des conditions idéales pour celui qui mène de front et avec constance autant le jeu de coin, que les billes en demi-distance ou en pagaille sur toute la table. Bravo à Frédéric pour son 6ème titre de champion d’Europe.

Ca fait toujours mal d’encourager les cocoricos bleu-blanc-rouge, mais tout de même’ alors un grand coup de chapeau aussi aux français qui s’octroient certes une place sur le podium, mais surtout six places dans les dix premiers. Avec des jeunes joueurs qui ont montré du talent, je pense notamment à Le Deventec qui a évolué souvent à 10 de moyenne. Et également aux espagnols, Espinasa en tête et sa magnifique 3ème place !

« Pour ma part, ce championnat marquera un tournant dans ma carrière billardistique. Je pense avoir beaucoup de progrès à faire dans plein de domaines et il est désormais temps que j’adapte mon travail en conséquence. Pourtant bien préparé dans ma tête, ce championnat a débuté selon toute logique par de bons résultats en pareilles circonstances. Un premier match contre un allemand que je sais très dangereux en tout juste 8 reprises. Bien que n’ayant pas réalisé de grande série dans ce match, je restais confiant pour la suite. Et j’avais raison, sur le même modèle de préparation, mon second match fut aussi « facile » que le premier, en seulement 6 reprises, contre un Faus capable d’élever son niveau de jeu suffisamment pour obtenir une place sur le podium. Une maîtrise étonnante en fonction des circonstances, à savoir une aire de jeu tout sauf plate qui ne facilitait pas le petit jeu et les rappels dans le coin. Le lendemain, il me restait mon troisième match face à Legros. Même si ma qualification était déjà acquise, il me restait l’opportunité de rester dans les premières places des qualifiés et donc ce match était tout aussi important que les autres, surtout face à ce sympathique français qui avait démontré des qualités de jeu qui pouvait faire trembler les meilleurs ! Un match qui a plutôt bien débuté, mais qui a tourné en fin de jeu. Même si j’ai terminé ce match en 13 reprises, les derniers points furent déjà difficiles et j’étais bien content de ne pas devoir prolonger la partie’ la faille s’était déjà creusée, le doute s’est immiscé.

Conscient de cela, je me suis préparé à affronter mes huitièmes de finale contre mon ami Laurent Guenet dans les mêmes conditions, avec tout de même le doute installé de la veille et également la quasi-certitude que mon adversaire allait en profiter et faire voyager les billes. Mais j’ai déjà vécu pareille situation et je m’étais préparé en conséquence. Sans savoir que ce que j’allais vivre dépassait tout ce que j’avais pu connaître jusque-là’ Le moment venu, dès les premiers points, je me suis rendu compte que la situation était grave’ Difficile de se l’imaginer, mais peut-être certains joueurs de compétition le comprendront’ je pourrais appeler cela le trou noir ! Je ne vois plus rien, je ne sens plus rien, tout est flou’ incapable de voir où je dois toucher la bande ! Et surtout incapable de savoir comment y aller !

Alors la lutte a été dure dès les premières reprises, un cauchemar que j’ai essayé de maîtriser. Point après point, j’ai été en quête de ma capacité à voir, à toucher et à diriger mes billes. Reprise après reprise, malgré toutes mes erreurs, j’ai tenté de les mettre à profit pour me remettre en selle’ Sur la seconde moitié de la partie, j’avais retrouvé un peu de sensations, réalisant des points de distances et de demi-distance, mais peinant à prendre une position favorable. J’avoue aussi objectivement avoir eu de la malchance à trois reprises. La première, lorsque je suis enfin parvenu à me regrouper les billes, un rappel de long, une bille qui tombe, un masque et rien à jouer ! Je sais que cela arrive fréquemment en jeu, mais là ce fut plus rude à accepter. Puis peu après, une nouvelle fois les billes, un placement par la petite bande et voilà le buttage qui m’enlève le point. Jusqu’à la avant-dernière reprise où Laurent me laisse un cadeau que je tente de mettre à profit point après point, une américaine un peu large, quelques points en finesse et puis placement pour un changement d’aile. Et sur le placement en finesse’ buttage !!! Et trop tard, Laurent finit ses points. La reprise ne fut pas mieux pour moi. L’élimination était là, énorme déception pour moi, celle de n’avoir pas su conserver mon niveau, celle de n’avoir pas su empêcher ce tourbillon de se présenter, de n’avoir pas su éviter qu’il ne m’emporte, de n’avoir pas su m’en sortir à temps’ j’ai fait preuve d’une fragilité. J’ai déjà connu pareil cauchemar, je suis parvenu parfois à m’en sortir en cours de partie, notamment lors de mon premier match à Ronchin au 47/2, mais cette fois-là’ ce cauchemar là’ je ne m’en suis pas sorti.

Voilà de quoi me faire fourmiller d’idées, en tout cas cela me donne matière à travailler pour mes futures années d’entrainement’ Bravo à Laurent d’avoir su gérer la situation jusqu’au bout et dommages que la route se soit arrêtée pour lui au tour suivant. Xavier de Kozoom me demandait si j’avais été malade ‘… non pas physiquement en tout cas, je n’étais pas malade. J’ai juste été faible c’est tout. »

Les résultats sur le site de la CEB ou sur Kozoom.

22.11.2011 – CHAMPIONNAT D’EUROPE A LA BANDE A CERVERA

Le dernier championnat d’Europe à la bande de l’ère des Classic Masters CMT se déroulera cette semaine à Cervera en Espagne. Habitués de cette organisation, l’équipe de Cervera a déjà organisé plusieurs championnat d’Europe et un championnat du monde. Tousa les ténors de la discipline seront présents, dont notamment les trio de tête à savoir Zenkner, Caudron et De Bruijn. La compétition sera rude pour avoir le droit de les défier en phase finale ! Ce championnat est retransmis par kozoom. Un grand merci à Xavier Carrer et son équipe pour faire le déplacement et permettre à tous les internautes de suivre ces matchs qui s’annoncent dores et déjà captivant.

17.11.2011 – BOCHUM BAT NEUSTADT ET OBERURSEL

Le championnat d’Allemagne par équipes aux jeux de série s’est poursuivi ce week-end du 12 et 13 novembre 2011, avec la rencontre pour le leader du DBC Bochum des équipes de Neustadt et d’Oberursel. Aucun joueur dans ces équipes n’avait les épaules assez larges pour mettre en difficulté le DBC Bochum. De plus, la formation a réalisé des bonnes parties et c’est donc logiquement que le DBC s’impose deux fois par 8 à 0. Tous les résultats ici.

02.11.2011 – OPEN ZURICH 2011 : MA DUY BAT DANIELSSON EN FINALE

Le Billard Club de Zürich a organisé son traditionnel tournoi Open au trois bandes, lors duquel seize inscrits des différents clubs de Suisse se sont disputés les premières marches du podium. Pour cette nouvelle édition, c’est le saint-gallois Ma Duy qui a vaincu en finale le zürichois Torsten Danielsson, auteur des meilleurs résultats du tournoi. Félicitations au BCZ pour l’organisation de cette nouvelle édition.

23.10.2011 – LE BILLARD A LA SEMAINE OLYMPIQUE

Encore une belle démonstration de l’énergie déployée par l’Académie lausannoise de billard pour la promotion du billard dans notre région. Pour la 3ème année consécutive, l’ALB a participé à la semaine olympique, 31ème du nom du dimanche 16 au jeudi 20 octobre 2011. Le long des quais d’Ouchy et sous une grande tente à la Place de la Navigation, ce ne sont pas moins de 40 activités sportives et culturelles proposées gratuitement aux jeunes de 9 à 15 ans. Sur plus de 5000 participants, environ 500 jeunes ont pu s’initier au billard carambole grâce à la mise en place de deux billards montés par les membres de l’ALB. 4 enfants par table pendant 30 minutes, ceci dès 10h00 du matin jusqu’à 17h00, ont découvert les spécificités du billard Français. Les moniteurs, membres des clubs de l’ALB, de Renens et d’Yverdon ont transmis leur passion sans failles, malgré les conditions toujours un peu spéciales à l’extérieur, sous tente. Le plaisir que les enfants ont montré efface rapidement la fatigue que le bruit, le soleil, le froid et la pluie de mercredi ont généré chez les plus âgés d’entre nous !! Rendez-vous l’année prochaine pour la 32ème semaine olympique !

Merci à Daniel Viquerat pour cette information.

18.10.2011 – BOCHUM COMMENCE PAR DEUX VICTOIRES

Le week-end du 16 et 17 octobre 2011 a marqué la reprise du championnat d’Allemagne par équipes. Le DBC Bochum a rempli son contrat en apportant deux victoires par 8 à 0, la première contre GT Buer et la seconde contre Merklinde. Pas de grandes formations pour s’opposer à l’équipe du DBC et donc peu de résultats étincelants pour ce week-end. Mais les victoires sont là et c’est l’essentiel. Tous les résultats ici.

09.10.2011 ‘ ANAG BILLIARD CUP: MATA EN MAITRE!

Encore une preuve que les jeux de série peuvent encore intéresser, tout particulièrement sous leur forme la plus attractive, celle du triathlon ! Ce week-end s’est déroulé l’ANAG Billiard Cup à Olomouc en Tchéquie, la 7ème plus grande ville de ce pays et surtout la capitale historique de la Moravie. Dans cette cité de 150’000 habitants, dont près de 25’000 universitaires, M. Wytek, grand patron d’ANAG, a invité 6 joueurs pour participer à un triathlon (cadre 71/2, bande et trois bandes). Fan de billard, cet homme reconduira la même formule l’année prochaine, mais cette fois en doublant les participants.

Les premiers à prendre part à ce tournoi international ont été le champion du monde Wolfgang Zenkner (Allemagne), les champions d’Europe Arnim Kahofer (Autriche), Esteve Mata (Espagne), Marek Faus (Tchéquie), Xavier Gretillat (Suisse) ainsi que le champion tchèque Martin Bohac. La formule de ce tournoi fut une vraie tuerie, puisque les distances étaient courtes soit seulement 100 points au cadre 71/2, 50 points à la bande et 15 points en trois bandes ! De quoi rendre les joueurs nerveux’

Dans le groupe A, le premier match a tourné en faveur du champion du monde Zenkner face à Gretillat qui pourtant a eu les moyens de renverser la vapeur à tout moment. Notamment au 71/2, avec une belle série arrêtée par un buttage, et à la bande où les millimètres ont fait basculer le résultat d’un rappel de long parfait en un vrai cauchemar impossible ! 3 à 0 pour l’allemand. Bien mauvais début pour le suisse. Au second match, Zenkner a flanché. Capable du meilleur comme du pire, c’est bien le pire que l’allemand a fourni en cédant les trois sets à un Faus pourtant en difficulté dans son premier match, notamment à la bande où il ne gagne que 31 à 29 en 15 reprises. Au troisième match, le suisse n’avait pas le choix, il devait l’emporter trois à zéro face au Tchèque. Mais ce début de saison allait continuer à être difficile pour lui. Bien que réalisant au 71/2 une série quasi parfaite de 80, il reste toujours à quelques points du but, laissant la possibilité à un Faus très nerveux de finir la partie à son avantage. A la bande, ce fut une série parfaite et cinglante de 50, à la deuxième reprise, qui permettait au suisse de remettre les pendules à l’heure. Puis aux trois bandes, ce fut une partie terriblement défensive qui mena les deux joueurs à égalité. Insuffisant pour le suisse qui laisse la qualification à Faus et Zenkner.

Dans le groupe B, le premier match opposait les champions espagnol et autrichien. Mata marqua immédiatement son terrain en réalisant les 100 points en un coup au 71/2, déstabilisant Kahofer qui s’inclinait encore à la bande avec seulement 34 points en 8 reprises et aux trois bandes avec 9 points en 13 reprises. Au second match, le champion autrichien remit l’église au milieu du village en trucidant son adversaire Bohac, très dangereux, en réalisant la meilleure performance du tournoi, avec une reprise au 71/2, 4 reprises à la bande et 4 reprises au trois bandes. Pour la dernière partie, Mata a enlevé les rêves de Bohac en jouant deux reprises au 71/2, 7 reprises à la bande. Le tchèque enlève quand même un point en égalisant aux trois bandes en 15 reprises.

Le dimanche, Faus et Kahofer ont réalisé une belle demi-finale. Le tchèque a remporté le premier jeu au 71/2 par 100 à 72 en une seule reprise, l’autrichien a gagné nettement la suivante à la bande en 4 reprises. La différence a dû se faire aux trois bandes et c’est Faus qui s’est démarqué en réalisant une série de 7. Le patron du tournoi, M. Wytek, pouvait être heureux que son poulain soit en finale.

Dans la seconde demi-finale, le calme espagnol affrontait la nervosité de l’allemand. Celui-ci entamait très concentré une belle série de 62, mais ce fut la seule car il fallut en tout 5 reprises à Mata pour terminer ses 100 points. Même scénario à la bande où Mata creusa l’écart dès le début. Bien que le champion du monde de la discipline remonta jusqu’à l’égalité, l’espagnol ne trembla pas pour finir en 5 reprises. Très disputé, le trois bandes finit par une égalité en 17 reprises, sauvant l’honneur de l’allemand certainement bien déçu de ne pas être finaliste.

La finale s’est donc déroulée à guichet fermé entre Mata et Faus. Dans une ambiance tendue, Mata et Faus se sont disputés le premier match au 71/2. L’espagnol s’est montré le plus fort, mais sans gloire. Puis Faus a atomisé Mata à la bande en finissant sur une série de 48 à la bande à la 3ème reprise. C’est donc aux trois bandes que le titre de cette première ANAG Billiard Cup s’est joué. Face à un Faus inexistant dans la première partie du match, l’espagnol a fini par vaincre le tchèque dans une partie à sens unique.

Encore un grand merci à M. Wytek qui prouve par son initiative que le jeu de série peut encore séduire. Radio, télévision et journaux et surtout public furent au rendez-vous de cet événement. Il est d’autant plus dommage de constater que les instances dirigeantes en Europe ne rament pas dans le même sens. Merci également à nos plus ferventes supportrices pour qui le temps fut parfois long’

08.10.2011 – LAUSANNE BILLARD MASTERS: L’ASSOCIATION EST NEE!

Le 5 septembre 2011 a vu naître la nouvelle association Lausanne Billard Masters. Présidée par Diane Wild, membre du comité directeur de la CEB et président de l’Académie lausannoise de billard, cette association a pour but principal l’organisation d’un tournoi international réunissant les meilleurs joueurs du monde de billard par trois bandes. Dans les buts officiels de l’association, celle-ci se veut promouvoir le billard en général et non seulement le trois bandes par l’organisation du Lausanne Billard Masters’ espérons qu’un jour peut-être une ou plusieurs autres disciplines pourront aussi être à l’affiche. Quoi qu’il en soit, cette initiative peut devenir un vrai moteur à la promotion du billard dans notre pays et mérite tout notre soutien, le mien y compris. J’encourage donc tous les clubs et tous les joueurs de billard de Suisse à devenir membre de cette association, pour une modeste contribution de 100 francs, en soutenant le financement, la promotion et l’organisation de cet événement. Inscrivez-vous ici.

20.09.2011 – ACTUALITES DU DEBUT DE SAISON

Fini les vacances, c’est la reprises de l’entraînement et tout bientôt des compétitions avec un premier week-end à Olomouc pour un tournoi international de triathlon sur invitation, avec pour invité Zenkner, Soumagne, Faus, Kahofer et Bohac. Le week-end suivant, ce sera le début du championnat de France par équipes en D1, avec Chartres (Gérimont et Juctice). Le programme des rencontres, ainsi que la composition des poules sont sortis. Ce sera ensuite le début des championnats d’Allemagne avec l’équipe de Bochum. Puis enfin le dernier championnat d’Europe de l’ère enterrée par la CEB, à la bande, à Cervera en Espagne. Un début de saison chargé en défis, mais fort motivant. En attendant, je remets une nouvelle vidéo d’une série au cadre 47/1.

27.08.2011 – EN VACANCES JUSQU’AU 18 SEPTEMBRE…

Attention, M. Xavier Gretillat est en vacances du 28 août 2011 au 18 septembre 2011.

Le site internet restera statique durant cette période. Si vous envoyez un message, merci de patienter jusqu’à son retour pour obtenir une réponse.

15.08.2011 – LAUSANNE BILLARD MASTERS PREVU EN 2013 !

L’Académie lausannoise de billard avait fêté son centenaire en 2009 en organisant toute une série de manifestations et de promotions pour le billard en Suisse, avec comme point final l’incroyable organisation du championnat de monde qui s’était déroulé en novembre 2009 au Palais de Beaulieu à Lausanne. Tout le monde s’en souvient tant la manifestation était prestigieuse et l’organisation parfaite.

Aujourd’hui, la présidente de l’ALB Diane Wild, siégeant également au comité directeur de la CEB, annonce que son association va organiser du 15 au 17 mars 2013 le « Lausanne Billard Masters », une compétition internationale de trois bandes sur invitation, dotée de primes. A ce stade, il s’agirait d’inviter 6 joueurs figurant le le top 10 du classement mondial de trois bandes, ainsi qu’un joueur suisse et un joueur local de l’ALB. Sans en dire plus pour le moment, Mme Wild espère reconduire cette manifestation tous les ans ou tous les deux ans.

14.08.2011 – REPRISE DES COURS INTERNES A LAUSANNE LE 22 SEPTEMBRE

Le 25 août marquera la fin de la saison estivale pour les courageux qui ont bravé la chaleur. Les cours interne pour la saison 2011/2012 débutera le jeudi 22 septembre 2011 et prendra fin le 28 juin 2012. Les dates retenues sont les mardis et jeudis suivants :

22-29 septembre 2011

04-11-20-27 octobre 2011

01-08-17-29 novembre 2011

06-15-22-27 décembre 2011

03-12-19-24-31 janvier 2012

09-16-21-28 février 2012

08-15-20-27 mars 2012

05-12-17-24 avril 2012

03-10-15-22-31 mai 2012

07-12-19-28 juin 2012

Pour y prendre part, c’est tout simple. Vous prenez contact avec le responsable à l’Académie lausannoise de billard ou vous venez sur place au premier cours pour vous inscrire.

04.08.2011 – TRIATHLON EN TCHEQUIE

Une bonne initiative de la part de la Tchéquie qui s’offre l’organisation d’un tournoi international de Triathlon qui se déroulera du 7 au 9 octobre 2011, à Olomouc/CZ. Le français Pierre Soumagne, l’allemand Wolfgang Zenkner, l’autrichien Arnim Kahofer, le suisse Xavier Gretillat, le tchèque Marek Faus et son compatriote Martin Bohac participeront à cette rencontre où chaque partie se fera sur des distances courtes au cadre 71/2, à la bande et aux trois bandes.

Consultez l’affiche officielle.

22.07.2011 – LA CEB PRECISE SES ORIENTATIONS – INFO KOZOOM

Par le biais de Kozoom, des précisions importantes sont apportées sur les orientations de la CEB:

Kozoom: « Lors de son Congrès qui s’est déroulé fin juin à Famagusta, la CEB à débattu avec les fédérations représentées de la nouvelle orientation sportive à prendre pour les prochaines années. La CEB ayant de plus en plus de difficultés à trouver des organisateurs pour les disciplines classiques de par leur coût de plus en plus élevé, il était capital que tous les acteurs de cette réunion débattent des solutions proposées par la Confédération européenne et de celles présentées par les fédérations.

Deux projets étaient présentés par la CEB ainsi que d’autres solutions comme celles proposés par les Fédérations Hollandaise, Autrichienne, Tchèque, Française et Turque. Devant l’impossibilité de pouvoir adopter un projet global pouvant résoudre tous les problèmes soulevés, la CEB après débats, mettait en délibérations successives divers points capitaux pour l’avenir du Billard Carambole dont voici les principales lignes :

Pour le 3 Bandes, après une proposition refusée de réduction des sets à 11 points testée parait-il, avec succès par la Turquie, le vote des délégués portait sur distance de 40 points limitée à 40 secondes par reprise et deux time-out par match et par joueur, les qualifications se jouant en 30 points et les pré-qualifications en 25. Ce projet était adopté à l’unanimité des 54 voix des votants avec l’approbation de l’UMB. Au plus tard à partir de la saison 2012/2013, cette décision sera obligatoire pour toutes les fédérations.

– La création d’un « The European Championship » organisé tous les deux ans avec possibilité d’organisation de tournois Grand Prix les années intermédiaires pour toutes les disciplines est adoptée par 49 voix pour et 5 contre. La première édition se déroulera à Brandenbourg, mais toutes les demandes d’organisation seront les bienvenues à l’avenir.

– Le financement du The European Championship sera assuré par les fédérations. Proposition adoptée à l’unanimité.

– La création d’un Championnat d’Europe de 3 bandes réservé aux moins de 17 ans sur petites tables est adoptée à l’unanimité ainsi que son attribution à la France pour la première édition.

Le Congrès de la CEB ne fige pas les décisions votées, l’application de ces choix pourra bien entendu être améliorée en fonction du retour d’expérience des premières organisations.

Dans son discours, le Président Wolfgang Rittmann à expliqué la nécessité de tels changements en insistant sur la très grande difficulté à trouver des organisateurs, citant comme exemples que seule l’Espagne a accepté l’organisation d’un Championnat d’Europe CMT cette saison et que sans le dévouement de dernière heure de Porto, le Championnat d’Europe de 3 Bandes était tout simplement annulé. Le Président a également insisté sur l’obligation de présenter les compétitions de billard, en particulier celles d’Artistique, sous un format plus attractif pour le public. L’uniformisation des distances et règles de jeu est également une nécessité absolue de même qu’une stabilité temporelle des compétitions. Wolfgang Rittman a conclu son discours en soulignant que les clés du redressement du billard n’étaient pas dans les mains du Comité de la CEB, celui-ci ne pouvant qu’émettre des suggestions, mais dans celles de toutes les mains responsables et de bonne volonté dans les fédérations. »

06.07.2011 – GRETILLAT ENGAGE PAR CHARTRES EN D1

Le Billard Club Chartrain a décidé de renforcer son équipe de D1 en engageant le suisse Xavier Gretillat dans sa formation pour la saison 2011/2012. L’équipe emmenée par ses champions Willy Gérimont et Jacky Justice espère ainsi défendre ses chances en championnat de France D1 et décrocher une qualification en coupe d’Europe.

Après avoir inauguré le statut de premier étranger dans le championnat de France D1 avec Auxerre en 2008, le suisse revient sur la scène française avec l’équipe de Chartres. Le suisse et l’autrichien Kahofer (Oissel) sont les seuls étrangers à évoluer en championnat de France D1 aux jeux de série.

27.06.2011 – LA CEB ANNONCE UNE ERE NOUVELLE !

En date du 25 juin, la Confédération européenne de billard CEB a diffusé un communiqué faisant suite au congrès de Famagusta. La CEB annonce « une ère nouvelle »‘ une ère que nous sommes tous très impatients de connaître les tenants et les aboutissants.

Ce qui est certain, c’est que ce projet accepté par les fédérations européennes n’a pas eu la cote auprès d’une partie des meilleurs joueurs du monde, toutes disciplines confondues, réunis lors du dernier CE de Haarlo en mai dernier’ A cette occasion, beaucoup voyaient leur avenir s’assombrir. Maintenant que ce projet est passé, nous nous réjouissons de connaître les règles qui dicteront notre futur.

« Congrès de la CEB – Famagusta ‘ 25 juin 2011

Une ère nouvelle s’annonce !

Le Congrès de la Confédération Européenne de Billard (CEB) a montré la voie à suivre pour l’avenir du sport Billard.

Pour la première fois dans la longue histoire du sport Billard, les systèmes de jeu et les distances seront uniformisés au niveau national et international. De ce fait, les matchs verront leur durée sensiblement réduite, adaptée aux temps modernes et donc gagneront en intensité. Les nombreux championnats actuels seront réunis dans « THE  » European Championships, un événement majeur qui se déroulera tous les 2 ans à partir de la saison 2012/2013, garantissant la stabilité à long terme.

Le maire de Brandebourg a.d Havel, Dr. Dietlind Tiemann a proposé à la CEB d’organiser cet événement dans sa ville. Cette offre a été acceptée avec enthousiasme par le Congrès. De plus, afin de promouvoir encore davantage la jeunesse, un Championnat d’Europe 3 Bandes (U17) sur petits billards a été créé.

Rendez-vous au printemps 2013 à Brandebourg où l’élite du billard, jeunes et adultes, femmes et hommes se retrouvera, sur petits et grands billards, pour le premier Championnat d’Europe unifié de l’histoire. »

26.06.2011 – LES COURS DE L’ALB CONTINUENT EN ETE !

La saison de cours de l’Académie lausannoise de billard se termine ce jeudi 30 juin 2011. Pour éviter la pause estivale où chacun oublie le billard au profit des activités de saison, l’ALB conserve pour ceux qui le souhaitent la possibilité de suivre les cours interne durant l’été. Les dates sont les suivantes : 7-12-19-28 juillet, 4-9-16-25 août. La reprise des cours de la saison 2011/2012 se fera le jeudi 22 septembre 2011.

16.06.2011 – CHAMPIONNAT D’EUROPE TROIS BANDES :DEFAITE DE BOULAZ

Le lausannois Michel Boulaz s’est logiquement incliné face à Eddy Merckx. Le champion belge a réalisé ses 15 points en seulement 8 et 10 reprises, laissant ainsi bien peu de reprises au joueur suisse pour déployer son jeu. Prochain match pour Boulaz, vendredi 17 juin à 1200. Tous les résultats sur le site de CEB.

13.06.2011 – LE LAUSANNOIS MICHEL BOULAZ AU CHAMPIONNAT D’EUROPE TROIS BANDES

Du 16 au 19 juin, le lausannois Michel Boulaz sera le seul représentant suisse au championnat d’Europe de trois bandes qui se déroulera à Porto au Portugal. Il y rencontrera dans le groupe B le belge Eddy Merckx, l’autrichien Andreas Efler et le luxembourgeois Ramon Hamm. La dernière édition de ce championnat avait été remportée par le hollandais Dick Jaspers.

Tous les résultats sur le site de CEB.

30.05.2011 – LA FEDERATION SUISSE A UN NOUVEAU SITE INTERNET

Il était attendu depuis quelques mois par tous les utilisateurs d’internet, il est désormais arrivé. L’assemblée générale de la Fédération suisse de billard a validé le nouveau site internet de la FSB. Très bien construit, il saura répondre à toutes les attentes des visiteurs et sera mis à jour régulièrement pour les résultats des championnats. Je vous invite à visiter le nouveau site de la FSB.

Il est désormais inutile pour ma part de maintenir une mise à jour des résultats en Suisse sur mon site internet. Je ne publierai donc que les articles, textes et photos, accompagnés des résultats bien sûr. N’hésitez pas à me les envoyer.

26.05.2011 – HAARLO: LA FIESTA DES JEUX DE SERIE

Merci à JPB pour la photo.

La semaine est terminée, les jeux sont faits et les champions déclarés. Cette semaine marathon aura été dédiée aux jeux de série à Haarlo en Hollande, dans le centre du HCR Prinsen transformé pour l’occasion en véritable temple du billard. Ainsi, du 18 au 22 mai, ce sont les huit meilleurs joueurs européens basés sur les trois dernières saisons qui se sont défiés lors des championnats d’Europe pour chaque discipline, à savoir la bande, le cadre 47/2 et le cadre 71/2. En même temps se déroulait la phase finale de la coupe d’Europe par équipes aux jeux de série avec les six meilleures équipes qualifiées.

Le marathon a été ouvert par le premier round du championnat d’Europe au cadre 47/2. Dans le groupe A, ce sont Caudron et Mata qui ont brillé alors que Djoubri et Gretillat laissent passer leur qualification pour les demi-finales. Dans le groupe B, la quête de la médaille aura été pour Niessen et Soumagne, au détriment de Faus et Kahofer.

A la bande, l’homme en forme de ces qualifications aura été le français Remond qui n’était pas là en touriste ! Il se qualifie dans le groupe A avec le hollandais Van Silfhout, le suisse Gretillat passait à côté de la qualification pour seulement deux points dans une partie sans fin avec le hollandais. Le français Le Roy ne passait pas la rampe non plus. Dans le groupe B, le champion du monde et d’Europe en titre Zenkner s’est incliné face à Caudron et Tillemann, tous deux qualifiés en demi-finales. Le français Villiers n’a pas su saisir sa chance de qualification.

Au cadre 71/2, c’est Gretillat et Niessen qui prennent le dessus sur Cuenca et Faus dans un groupe A très disputé où finalement tous pouvaient prétendre à la victoire. Dans l’autre groupe, De Vogelaere et speedy Volleberg ont subi la loi des deux hommes forts du moment, à savoir Tillemann et Mata. Les demi-finales ont débuté par le 71/2. Gretillat face à Tillemann. Niessen face à Mata. Dans le première partie, Tillemann a débuté par une série longue, dans les deux sens du terme, et Gretillat n’a pas montré la moindre capacité à répondre au Hollandais. Incapable de jouer, le suisse laissait la victoire au hollandais en 6 reprises. Niessen s’est qualifié en bouclant ses 250 points en trois reprises, face à un Mata accrocheur, pourtant bien parti pour l’égalisation sur la reprise.

Au cadre 47/2, les demi-finales opposaient Soumagne à Caudron qui s’est fait dominé par le jeune talent français en deux reprises, ainsi que Niessen à Mata qui a subi la loi du belge, décidément en regain de forme pour réaliser la partie parfaite.

A la bande, ce sont des demi-finales bien accrochées qui se sont jouées entre Caudron et Remond, ainsi que Tillemann et Van Silfhout. Celui-ci a oublié sa longue partie de la veille pour réaliser une belle partie en 12 reprises face à son compatriote qui restait à 133 points. Le français Remond a subi la loi du belge en 6 reprises.

Les finales du dimanche ont commencé par la victoire de Soumagne sur Niessen au cadre 47/2 en 6 reprises, de quoi laissé amer le belge pourtant en grande forme la veille. Puis c’est au tour du hollandais Tillemann de vaincre le champion belge Niessen, en seulement 4 reprises au cadre 71/2. La dernière finale à la bande a été très disputée, Caudron pourtant prenait le large assez rapidement avant de flancher sur la fin, laissant remonter son adversaire dans une fin de match que je ne pensais jamais pouvoir observer avec Caudron’ Le belge finit son dernier point alors que Van Silfhout était remonté jusqu’à 141 points’

Dans les championnats par équipes, nous retrouvions dans le groupe A les équipes de Bochum (Blondeel, Nockemann et Havlik), Oissel (Kahofer, Petit et Jacquet et YourEventLive (Jaspers, Van Silfhout et ‘‘). Dans le groupe B figuraient les équipes de Centelles (Caudron, Mata et Cuenca), Soissons (Remond, Soumagne et Dupont) et Cubri-Etikon (De Bruijn, Tillemann et Niessen). Les français ont fait les frais dans ce premier tour et nous retrouvions des demi-finales classiques avec Bochum contre Cubri-Etikon et YourEventLive contre Centelles. Les forces hollandaises ont une nouvelle fois fait leur preuve et c’est une finale 100% nationale que nous avons retrouvé : Cubri-Etikon qui allait défier leurs compatriote de YourEventLive, champion en titre. Dans cette finale, Niessen et Tillemann n’ont laissé aucune chance à Schwertz et à van Silfhout. Seul Jaspers sauvait l’honneur en trucidant son compratriote De Bruijn à la bande en 6 reprises ! Cubri-Etikon est décidément une équipe bien difficile à battre’

« Pour ma part, cette semaine n’aura pas été bonne. Certes très attendue, mais pas à la hauteur de mes espérances. Pourtant, il y a trois ans, lorsque le système de la Supercup a été annoncé, mon but avait été celui de me qualifier dans les trois disciplines. Un peu utopique, j’y étais tout de même parvenu et je me retrouvais à Haarlo qualifié pour les trois jeux de série, me démontrant ainsi ma capacité à réaliser des performances dans tous les jeux. J’ai d’ailleurs été le seul joueur européen à me qualifier dans les trois disciplines de série, même si je suis certain que Frédéric n’aurait eu aucune peine à le faire s’il avait pu participer à plus de championnats dans les trois années précédentes. Ce qui était une satisfaction pour moi allait vite devenir un désavantage dans cette Supercup de Haarlo. Le programme ne me laissait aucun répit : 9 matchs d’affilé ! Quatre le mercredi, autant le jeudi, et un dernier match à 9h00 le vendredi’ un véritable marathon qui ne m’a clairement pas aidé. Mais j’ai assumé ces rounds, sans me plaindre, c’était mon objectif et j’étais content de jouer à tous les jeux de série.

Match no 1, mercredi 10h00, au cadre 47/2 face à Mata. Bien préparé, je commençais fort en réalisant une série de 168 dès la première reprise. Mais Mata a démontré sa force et moi les prémices de ma faiblesse. Il est remonté petit à petit, reprise après reprise et moi je n’ai pas été capable de continuer sur la lancée. Il termine ses 300 points en 6 reprises. Une première défaite amère alors que cette partie était clairement à ma portée.

Match no 2, mercredi 13h00, à la bande face à Le Roy. Presque identique au match précédent, je commençais fort et étouffais assez rapidement mon adversaire avec une avance plus que confortable. Puis j’ai commis des erreurs et j’ai laissé le français se relever. Alors que j’avais 141 points et que je jouais pour 9, sur une position presque d’américaine, j’ai commis une énorme faute en touchant le deux trop fine et la heurtant une seconde fois’ Le Roy en a profité et a réalisé une série de 51 qui le remontait tout proche de moi. Il aura finalement fallu 18 reprises pour que je termine mes 150 points devant Le Roy, revenu tout proche de la victoire ou de l’égalisation. Ce match montrait une fois de plus ma capacité à débuter la partie avec force psychologique, mais aussi ma faiblesse à ne pas pouvoir la reproduire dans la durée.

Match n0 3, mercredi 16h00, au cadre 71/2, face à Faus. Toujours pas de vraie pause entre les tours, se ce n’est un quart d’heure pour grignoter un peu d’énergie. On prend les mêmes ingrédients et on recommence. Je débutais cette partie par une série, assez longue pour prendre le large mais pas suffisamment pour aller à 250. Puis Faus est revenu dans le jeu et a repris la partie en main en réalisant des séries alors que moi je n’étais plus capable de reproduire ce jeu du début de partie et gagner ce match. Finalement, il m’aura fallu 8 reprises pour conclure un match que mon incapacité n’a fait que prolonger inutilement, gaspillant mon énergie et mettant à dure épreuve mes nerfs. Mais une victoire, même douloureuse, demeure une victoire. Rien n’est facile dans ce championnat où seuls les meilleurs sont mes adversaires.

Match no 4, mercredi 19h30, au cadre 47/2, face à Djoubri. Clairement vidé de toute énergie, fatigué par mes trois premiers matchs, en manque de repos, j’ai pourtant entamé ce mach avec optimisme certain que j’irais puiser quelque part la force qu’il me fallait. Mais j’ai vite réalisé que je n’avais plus l’énergie de me battre. Je jouais en répétant mes schémas, cela durait trois ou quatre points puis après mon cerveau n’avait plus l’énergie pour fonctionner autrement que par automatisme’ avec des oublis ou des inversions qui me mettait dans l’erreur. Brahim ne s’est pas fait prié pour filer vers la victoire. Une de plus.

J’ai terminé cette première journée sur les rotules. Déjà éliminé avec deux défaites au cadre 47/2, je restais en lice pour les deux autres disciplines. Toujours content de participer aux trois disciplines, j’ai pourtant clairement pris la mesure de ce que cela impliquait… un très net désavantage face à mes adversaires plus frais et plus performant. Le lendemain allait se profiler comme une journée fantastique pour moi’ Remond, Niessen, Caudron et Van Silfhout’ belle journée en perspective.

Merci à JPB pour la photo.

Match no 5, jeudi à 10h00, à la bande, face à Remond. J’avais retrouvé toute mon énergie. Un début de partie en ma faveur et je réalisais une série de 40 environ, mais commettais une erreur classique, à bout de bras de l’autre côté de la table sur la grande bande, un lâché sur américaine qui laissait les billes à mon adversaire, anéantissant avec certitude l’avance que je venais de réaliser. Remond ne s’est pas fait prié. Il profitait de cette position cadeau pour combler le retard et enfonçait le clou avec une série de 89, le plaçant tout proche de la victoire. Contrairement à la veille, je me suis battu et j’ai gérer les reprises suivantes pour remonter mon adversaire et réaliser à mon tour une série de 56. En danger, Remond ne s’est pas laissé abattre, il a terminé ses 150 points en 9 reprises, me laissant juste derrière à 125 points. Avec une victoire et une défaite à la bande, il me fallait absolument gagner ou réaliser un match nul face à van Silfhout au dernier tour du jour’

Match no 6, jeudi à 13h00, au cadre 71/2, face à Niessen. Dans le même élan que la précédente partie que, même perdue, j’avais estimé avoir bien joué. Une solution que je comptais bien appliquer avec le champion belge pour lui voler la qualification. Une solution qui a bien fonctionné puisque je me suis battu dans cette partie face à un monstre de la discipline, que j’avais déjà battu, et que j’ai balayé en 5 reprises. Malgré cette victoire, le problème demeurait pour moi puisque là encore je ne suis pas parvenu à produire mon jeu jusqu’au bout, commettant encore des erreurs fatales avant la fin de la distance.

Match no 7, jeudi à 16h00, au cadre 47/2, face à Caudron. Même si j’étais très heureux de jouer face au champion de tous les champions, ce match n’avait quand même aucune importance puisque je ne pouvais plus espérer de qualification dans ce jeu, avec déjà deux défaites au compteur. J’ai donc suivi les conseils et j’ai entamé ce match dans la légèreté et l’économie d’énergie, jouant rapidement et laissant fonctionner tous les automatismes, enfilant les points les uns après les autres sans me poser de questions. Mais face à la machine Frédéric, cela ne suffisait pas. J’ai ainsi commis des fautes et il n’aura fallu que trois reprises à Caudron pour terminer ses 300 points. Cette rapidité m’a offert pour la première fois une heure de repos avant le match suivant, décisif pour la qualification à la bande.

Mach no8, jeudi à 20h30, à la bande, face à Van Silfhout. Dans ce quatrième match du jour, je commençais avec un peu plus d’énergie que la veille au même stade. Mais aussi avec un peu moins de confiance puisque la légèreté du match précédant avec Frédéric m’a un peu éloigné de la dure réalité de la lutte sans fin des matchs de la dernière chance. Et pour finir, j’ai commis l’erreur de commencer cette partie dans le même état d’esprit que le match précédent avec Remond’ alors que j’aurais pu le savoir, Van Silfhout allait profiter de ma fatigue, tirer la partie en longueur et profiter de ma faiblesse en jouant avec « sécurité » extrême. Dès la première reprise, les billes filaient sur toute la table’ A ce jeu, mon manque de confiance devenait un vrai handicap car je n’ai eu aucune possibilité de la reprendre. Redoublant même de malchance parfois. Bref Van Silfhout a pris le large avec presque 100 points d’avance. Mais j’ai trouvé l’énergie pour lutter moi aussi, contrôlant point après point et reprise après reprise. J’ai finalement remonté mon adversaire. Mais quatre heures plus tard, dans une tension nerveuse à son comble, l’énergie pour maitriser les nerfs m’a manqué. Van Silfhout terminait avant moi ses 150 points. Alors qu’il ne me restait que 13 points à la reprise, je n’en réalisais que 11. Score 150 à 148. Une défaite qui m’a fait mal. Pour la première fois de ma vie, j’ai demandé à YourEventLive l’enregistrement de cette partie pour pouvoir analyser objectivement le long cauchemar que je venais de vivre.

Match no 9, vendredi à 9h00, au cadre 71/2, face à Cuenca. Difficile de passer outre la déception de la veille, mais la vie continue. J’ai donc pris ce match comme les autres, plus reposé, mais la fatigue accumulée ne me permettrait pas de vivre une troisième journée comme le mercredi (10 heures de match) et le jeudi (12 heures de match). Belle partie avec Cuenca qui jouait bien et prenait l’avance, avant de subir ma première longue série jusqu’au bout’ 191 pour terminer mon match et enlever toute chance de qualification à l’espagnol.

Après ce match, place aux équipes et pour moi la possibilité de quitter cette salle que je ne pouvais plus voir !!!!…

Match no 10, samedi à 1200, au cadre 71/2, demi-finale face à Tillemann. Je gagnais le tirage et laissait le soin au hollandais de commencer. Il entame cette première reprise par une longue série et pour ma part je n’ai jamais réussi à jouer mon jeu, à prendre les billes correctement et encore moins à les conserver. J’ai voyagé sur toute la table, réalisant immédiatement que rien n’était à sa place dans mon jeu et dans ma tête. J’ai lutté en m’offrant quelques reprises de plus, espérant que j’allais être capable d’inverser la tendance. Mais non, j’offre les billes à Tillemann qui réalise la série finale. Je n’ai jamais été capable de mettre de l’ordre dans mon jeu et ma tête. Pas de finale. Juste une médaille. Maigre moisson.

Je termine cette semaine avec la satisfaction d’avoir été là, qualifié à cette Supercup et surtout qualifié à tous les jeux. Je reste évidemment déçu de mes performances, échecs à mettre certes sur un marathon difficile voire impossible à gérer, mais aussi sur des manquements personnels de préparation’

Cette semaine se termine aussi sur un gros point d’interrogation’ l’avenir des jeux de série en Europe. Avec un projet de la CEB qui sera certainement voté et accepté en juin prochain lors de leur prochaine assemblée. Un projet qui me laisse septique sur la volonté de la CEB de promouvoir les jeux de série. Un concept qui a provoqué une assemblée d’une bonne vingtaine des meilleurs joueurs du monde aux jeux de série qui ont pu prendre la mesure du projet de la CEB et se projeter dans leur avenir que d’aucun ne pouvait imaginer aussi sombre. »

16.05.2011 – LES JEUX DE SERIE A L’HONNEUR A HAARLO

C’est parti ! Dès mercredi 18 mai et jusqu’au dimanche 22 mai, les jeux de série sont à l’honneur à Haarlo, en Hollande, pour la Supercup 2011 et les championnats d’Europe à la bande, aux cadre 47/2 et 71/2, ainsi que la finale de la coupe d’Europe par équipes aux jeux de série. C’est LE rendez-vous que tous les amateurs de séries attendent depuis longtemps… Passionnés, si vous ne savez que faire cette fin de semaine, c’est bien vers Haarlo qu’il faudra vous tourner !

Pour le CMT Supercup, on retrouvera les huit meilleurs classés pour chaque discipline lors des trois dernières saisons. On retrouvera ainsi Gretillat, Faus, Soumagne, Djoubri, Caudron, Kahofer, Niessen, Mata, Tilleman, Cuenca, Devogelaere, Volleberg, Zenkner, Remond, Van Silfhout, Villiers, Leroy.

Pour le championnat d’Europe par équipes aux jeux de série, l’équipe locale et tenante du titre YourEventLive se verra défiée par les français Oissel et Soissons, l’allemand Bochum, l’espagnole Centelles et la seconde équipe locale Cubri/Etikon.

Voici le programme de ces quelques jours de compétition :

Mercredi 18 mai:

10:00h ‘ cadre 47/2 :

Gretillat/Mata – Djoubri/Caudron, Faus/Niessen – Soumagne/Kahofer

13:00h ‘ une bande :

Gretillat/Le Roy – Remond/Van Silfhout, Zenkner/Villiers – Caudron/Tilleman

16:00h ‘ cadre 71/2 :

Faus/Gretillat – Niessen/ Cuenca, Tilleman/Volleberg – Mata/Devogelaere

19:00h – 2ème tour cadre 47/2

Jeudi 19 mai:

10:00h ‘ 2ème tour à la bande

13:00h ‘ 2ème tour cadre 71/2

16:00h ‘ 3ème tour cadre 47/2

19:00h ‘ 3ème tour à la bande

Vendredi 20 mai:

09:00h ‘ 3ème tour cadre 71/2

12:30h ‘ cérémonie officielle d’ouverture

13:00h – B2 Centelles/B3 Soissons – A2 Oissel/A3 Bochum

16:00h – vainqueur B1/B2/Your Event Live ‘ vainqueur A1/A2/Cubri/Etikon

19:00h – perdant B1/B2/Your Event Live – perdant A1/A2/Cubri/Etikon

 

Samedi 21 mai:

09:00h ‘ ½ finales équipes A1/B2 – B1/A2

12:00h ‘ ½ finales cadre 71/2

15:00h ‘ ½ finales cadre 47/2

18:00h ‘ ½ finales à la bande

21:00h ‘ finale équipes

Dimanche 22 mai:

10:00h ‘ finale cadre 71/2

13:00h ‘ finale cadre 47/2

16:00h ‘ finale à la bande

Vous pouvez consulter les sites du lieu du championnat, le HCR Prinsen à Haarlo, ainsi que le site Biljart Haarlo. Les matchs seront retransmis en direct sur internet sur URLive.tv.

11.05.2011 – ZURICH A NOUVEAU CHAMPION SUSSE

L’équipe de Zürich composée d’Hendriksen, Danielsson et Antonopoulos s’est à nouveau adjugée le titre de champion suisse trois bandes par équipes de LNA. La finale s’est déroulée sur ses terres face à l’équipe de Lausanne. Visiblement dans un mauvais jour, les lausannois n’ont pas brillé et se sont logiquement inclinés face aux zürichois. Les meilleurs résultats sont à mettre sur le compte du leader Hendriksen, avec un moyenne générale de 1.025. Avec ce titre, l’équipe zürichoise devrait défendre les couleurs de la Suisse sur le plan international, mais rien n’est fait avec leur forfait très remarqué de dernière minute lors de la dernière coupe d’Europe à Porto. Il se pourrait bien que leur dauphin lausannois en bénéficie’

24.04.2011 – STAGES INDIVIDUELS AVEC GRETILLAT

Après avoir reçu passablement de demandes de toutes sortes en matière de stages de billard, Xavier Gretillat a fait son choix et vous propose une formule atypique.

Ce stage individuel de deux jours lui permet d’apporter des éléments concrets à son stagiaire et lui laisse le temps de travailler assidûment technique et conception. Avec minimum 16 heures de cours personnalisés qui se déroulent à son domicile, Gretillat offre là au stagiaire un échange d’une redoutable efficacité. La formule propose également le logement et les repas. Une immersion totale et intense qui sera accompagnée sans doute de discussions billardistiques passionnantes.

Découvrez en détails la formule de stage ici.

17.04.2011 – GRETILLAT UNE NOUVELLE FOIS TITRE A LA BANDE

Le samedi 16 avril a eu lieu le championnat suisse à la bande LNA dans les locaux de Zürich. En lice pour le titre seulement quatre joueurs, à savoir le Zürichois Antonopoulos, Giacomini de Colombier, Saby de Fribourg et Gretillat de Lausanne. Si sur une distance de 150 points la logique attribuait le titre à Gretillat, les autres se sont battus pour la seconde place qui finalement a été remportée par Frédéric Saby, pour deux millième à la moyenne générale devant Giacomini. Gretillat a remporté son 39ème titre suisse en LNA avec une moyenne générale de 10,71’ qui peut sembler satisfaisante mais qui ne l’est pas au vu de la manière. Il y a encore bien du travail s’il veut prétendre être performant à Haarlo lors de sa prochaine échéance.

13.04.2011 – CENTELLES ET BOCHUM SE QUALIFIENT

Le week-end dernier s’est déroulé la phase qualificative de la coupe d’Europe par équipes aux jeux de série. Trois éliminatoires à Haarlo / NL, Oissel / FR et Centelles / ES pour qualifier cinq équipes qui disputeront la finale, aux côtés du tenant du titre Eventlive, à Haarlo du 18 au 22 mai prochain. A Centelles, la poule retrouvait l’équipe locale de Centelles, avec comme ténor le belge Frédéric Caudron, aux côtés des espagnols Mata, Cuenca, Garriga. Centelles défiait les allemands de Bochum (Blondeel, Nockemann et Havlik) ainsi que les français de Chartres (Gérimont, Legros, Justice) et les joueurs de l’équipe nationale suisse (Gretillat, Psiskonis, Voegtlin).

Au premier round, l’équipe de Suisse rencontrait Centelles avec un match des plus importants pour Gretillat qui défiait à la bande une nouvelle fois le maître Caudron. La partie commençait bien mal pour les deux qui évoluaient dans un registre de jeu très ouvert durant 7 reprises pour finalement afficher 21 à 25 points. Puis Caudron alignait 95 points dans un style qui lui est propre mais redoutable d’efficacité. Force est de constater qu’une fois de plus le joueur suisse s’est fait laminer. Mais même si les points furent difficiles, il y a quand même eu 8 reprises et autant de chances pour gagner cette partie riches d’enseignements. Psiskonis et Voegtlin s’inclinaient également dans leur discipline.

Vu que le second round a vu la victoire nette des allemands de Bochum sur les français de Chartres, le troisième round voyait l’affrontement entre l’équipe de Suisse et celle de Bochum. Déçu de sa prestation face à Caudron, Gretillat a rectifié le tir en battant Blondeel, aussi en 8 reprises. Une partie bien menée, dès le départ, permettant au suisse de prendre le large très rapidement pour ensuite gérer la fin de match. Voegtlin perdait logiquement face à Havlik, mais Psiskonis semblait pouvoir créer la surprise au cadre 71/2 face à Nockemann, bien peu inspiré. Au coude à coude, le double champion d’Europe de la discipline a finalement réagit à la 10ème reprise, offrant ainsi la victoire à son équipe.

Au tour suivant, Centelles créait la surprise en alignant une équipe amoindrie et compromettait clairement ses chances de qualifications, en faisant en plus jouer Caudron au cadre 47/2. Chartres ne s’est pas fait prié et a empoché 2 points de match, grâce aux victoires de Gérimont et de Justice, relançant ainsi ses chances de qualifications. Ce d’autant plus qu’au tour suivant, les français ont remporté leur rencontre contre les suisses, sans surprise, si ce n’est la défaite de Gretillat face à Justice. Celui-ci a fort bien mené sa partie menant le suisse jusqu’à la 21ème reprise. D’abord mené, il a rattrapé son retard pour finalement terminer la distance avant Gretillat. Une partie amère pour ce dernier, qui a la preuve que ses vieux démons dans ce genre de match existent encore. Ce second échec, après celui de Caudron, lui donnera une bonne leçon qu’il tentera de mettre à profit.

Lors de la finale, Centelles a cette fois mis toutes les chances de son côté en alignant la formation la plus compétitive, à savoir Caudron à la bande, Mata au 47/2 et Cuenca au 71/2, Ils ont infligé une sévère défaite de 3 à 0 à Bochum qui passe complètement à côté de ce défi. Centelles empoche son billet pour les finales de Haarlo en mai prochain et Bochum se fait repêcher en tant que meilleur second, pour quelques points seulement.

Tous les résultats à Centelles ici.

07.04.2011 – NIESSEN DONNE LA VICTOIRE A WEITMAR

Les Play-Offs allemands des jeux de série par équipes se sont déroulés ce week-end dans les locaux du DBC Bochum, alors leader du classement général.

Les demi-finales se sont jouées le samedi. Le DBC Bochum rencontrait la formation de Bergisch-Gladbach, renforcée pour l’occasion par le hollandais Luijsterburg. A la partie libre, Ludger Havlik donnait le ton en laminant son adversaire en une seule reprise. Au tour suivant, Fabian Blondeel ne laissait aucune chance à Axel Busscher en réalisant la distance de 100 points en 8 reprises. Thomas Nockemann, au cadre 71/2, n’a pas trouvé adversaire à sa taille en Riedel qui pourtant aurait les moyens de faire mieux. De son côté, Weitmar rencontrait Hilden et se mettait en danger avec une défaite de Melerski contre Janssen à la libre (65/300 :4) et une formidable victoire de Zenkner sur Matuszak en 3 reprises pour 100 points à la bande. Les joueurs de cadre apportait à Weitmar la qualification pour la finale, avec deux victoires de Morawski en 3 reprises au cadre 47/2 et de Niessen en 7 reprises au cadre 71/2.

La finale se déroulerait dimanche entre les deux clubs de Weitmar et du DBC Bochum, séparés par à peine une kilomètres à vol d’oiseau, deux clubs locaux qui a attirés beaucoup de spectateurs. Le premier match a vu la victoire de Melerski sur Havlik en une seule et unique reprise à la partie libre. Blondeel à la bande équilibre à nouveau le score en réalisant un match incroyable face à Zenkner, mis a rude épreuve nerveusement. Blondeel choisit de commencer la partie dans le but de prendre de l’avance et de maîtriser son adversaire. Ce qu’il réussi à faire magnifiquement, il s’envole à environ 60 points en trois reprises sans jamais laisser la moindre position à Wolfgang qui doit voyager et galérer pour marquer quelques points. Il maitrisera son match jusqu’à la fin et remet sur pied d’égalité les deux équipes !

Au second round, Gretillat décidait aussi de prendre les choses en mains face à Morawski, joueur très dangereux et surtout très difficile à jouer avec un style à mourir d’ennui. Sans jamais avoir le feeling, Gretillat réalisait pas à pas une première série sur mouche de 117, ce qui eu le mérite de mettre un peu de pression sur son adversaire qui ne décolla pas. Gretillat offre l’avantage au DBC, qui n’attend plus que la victoire de Nockemann. Mais celui-ci, en petite forme, laisse trop de possibilité à Niessen qui prend confiance à la 4ème reprise et termine sur une belle série de 139. Egalité entre les deux équipes !!!

Le tirage au sort de la discipline offre à Weitmar une seconde partie au cadre 71/2’ pas de chance pour le DBC car Niessen avait vraiment gagné en confiance. Celui-ci ne démentait pas. Avec une maîtrise nerveuse superbe, il ne vacillait pas et réalisait la demi-distance en une seule reprise. Nockemann à la reprise ne parvint pas à égaliser. Niessen, grand champion, offre la victoire à Weitmar qui vole non seulement le titre, mais aussi les espoirs européens du DBC Bochum’

29.03.2011 – PLAY-OFFS : LA FINALE A BOCHUM !

Le week-end du 2 et 3 avril 2011 se déroulera dans les locaux du DBC Bochum, actuel leader du classement, la finale des championnats d’Allemagne des jeux de séries par équipes. Quatre équipes, à savoir Bochum, Weitmar, Hilden et Bergisch-Gladbach se disputeront la place pour la coupe d’Europe. Un rendez-vous important pour le DBC qui aimerait bien défendre sa place sur le plan européen.

21.03.2011 – LA SUISSE 23EME A VIERSEN

Dimanche 20 mars 2011, après avoir battu la Belgique en finale, la Turquie obtenait son troisième titre mondial au championnat du monde par équipes de trois bandes. La hollande et l’Allemagne viennent compléter le podium. L’équipe de Suisse, emmenée par le champion national Hendriksen et son dauphin pour l’occasion, son camarade de club Danielsson, a terminé à la 23ème place de ce championnat. Alors que la Hollande de Jaspers et Merckx semblait hors de portée, la Tchéquie devait être une rencontre que la Suisse aurait pu remporter. Notre team natonal quitte le championnat avec deux défaites et une moyenne générale d’équipe de 0,666. Tous les résultats sur le site de Viersen.

19.03.2011 – 38EME TITRE SUISSE DANS LA DOULEUR

Ce samedi 19 mars 2011 a eu lieu le championnat suisse LNA au cadre 47/2. C’est une formation réduite qui se présente au portillon et d’emblée notre St-Gallois Nobel remarque l’absence des meilleurs joueurs de ce pays, hormis bien sûr le tenant du titre Xavier Gretillat. Peu d’enjeu donc pour le titre, mais une belle bataille pour l’attribution des autres médailles. Pour Gretillat, la journée commence mal dès la matinée puisqu’il a une infection à l’oeil gauche. La première partie se passe difficilement, avec l’appui d’un oeil droit qui demeure encore plutôt net. Mais l’infection progresse et le lausannois perd sa capacité visuelle dès la seconde rencontre, son oeil droit devenant de plus en plus infecté offrant une vision complètement floue. La troisième frôle l’abandon tant ses yeux le font souffrir. La journée se termine donc à l’hôpital avec une conjonctivite virale comme diagnostic. Un grand merci au club de La Chaux-de-Fonds d’avoir organisé cette finale et aux partcipants, tout particulièrement Ludwig Nobel qui a fait beaucoup de chemin pour participer.

15.03.2011 – BOCHUM S’INCLINE FACE A WEITMAR

Ce week-end a eu lieu le dernier round avant les play-offs du championnat allemand. Samedi le DBC Bochum rencontrait l’équipe de Langenfeld, qui s’est incliné 6 à 2. Havlik en grande forme enchaînait ses 3oo points en une seule reprise, Gretillat à la bande réalisait les 100 points en 4 reprises. Même nombre de reprises pour Nockemann au 71/2. Seul Pöther au 47/2 devait s’incliner. Dimanche, le DBC Bochum a subi sa première défaite du championnat face à Weitmar son principal conccurent pour le titre. Blondeel a perdu face à Zenkner, Nockemann face à Niessen et Gretillat face à Morawski qui s’est surpassé en réalisant la série de 199. Cela laisse présager de belles batailles lors des finales qui se dérouleront dans trois semaines dans les locaux du leader du championnat, à savoir le DBC Bochum. Suivez les rendez-vous et les résultats ici.

09.03.2011 – DICK JASPERS A LAUSANNE

Du 6 au 8 avril 2011, l’Académie lausannoise de billard ALB a l’honneur d’accueillir le double champion du monde et actuel 1er au ranking mondial de 3 bandes, M. Dick Jaspers ! Il sera disponible pour donner des cours à partir du mercredi après-midi, réservés aux membres de l’ALB et AVB qui peuvent s’inscrire d’ici au 26 mars 2011 – Les places sont très limitées !

Le jeudi 7 avril, dès 18h15, l’Académie lausannoise de billard organise une démonstration au club avec Dick Jaspers. Soyez nombreux à y participer ! Pour des raisons d’organisation, confirmez votre participation à cette soirée d’ici au 30 mars, en envoyant un message ou en s’inscrivant sur Facebook. Consultez l’ affiche de l’événement.

03.03.2011 – COUPE D’EUROPE PAR EQUIPES AUX JEUX DE SERIE

Le tour qualificatif de la Coupe d’Europe par équipes aux jeux de série aura lieu le 9 et 10 avril 2011. Les équipes sont répartis en trois groupes et les rencontres se disputeront à Haarlo / NL, Centelles / ES et Oissel / FR. L’équipe nationale suisse se composera du lausannois Xavier Gretillat qui jouera à la bande, du bernois Sotiris Psyskonis pour le cadre 71/2, et du jeune Michael Voegltin, de la Chaux-de-Fonds, pour le cadre 47/2. La Suisse rencontrera mes amis du club de Bochum (Blondeel, Nockemann, Havlik), l’équipe de Chartres (Gérimont, Justice, Legros) et l’équipe hôte de Centelles (Cuenca, Mata, Garriga). Surprenant de voir que le premier remplaçant de cette équipe de Centelles n’est autre que le belge Frédéric Caudron. Les cinq premières équipes de ces qualifications joueront la finale qui se déroulera à Haarlo en Hollande, en même temps que la Supercup 2011. Consultez la liste des joueurs et les groupes.

23.02.2011 – LA SUISSE AU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TROIS BANDES

Les zürichois Danielsson et Hendriksen, champion suisse, formeront ensemble l’équipe qui participera au prochain championnat du monde de trois bandes par équipes nationales. Celui-ci se déroulera à Viersen, en Allemagne, du 17 au 20 mars 2011. L’équipe nationale suisse aura la chance d’affronter la Tchéquie de Bohac et de Gazdos, ainsi que la Hollande de Jaspers et Burgman. Si la formation tchèque semble à la portée des suisses, celle des hollandais risque d’être plus dure.

12.02.2011 – DBC BOCHUM – HAVLIK TOUJOURS PLUS FORT

Lors du dernier round du championnat allemand par équipes aux jeux de série, le DBC Bochum n’a pas rencontré d’opposition et remporte ses deux rencontres par 8 à 0 face à Goch et Bergisch-Gladbach. Le vétéran et capitaine de l’équipe, Fbian Blondeel, a laissé sa place et a permis au jeune Pöther de remporter deux victoires supplémentaires à la partie libre. Ludger Havlik en a profité pour affirmer son talent à la bande où il a réalisé l’exploit de terminer la partie en deux reprises avec une série de 100 ! Havlik devient de plus en plus fort… A ce stade, il réalise 120 de moyenne générale à la libre, 44 de MG au cadre 47/2 et 13 de MG à la bande. Les autres matchs ont été remportés par le hollandais Woerkel au cadre 47/2 et Nockemann au cadre 71/2.

04.02.2011 – COUPE D’EUROPE PAR EQUIPES AUX JEUX DE SERIE

La Suisse inscrit une équipe nationale qui participera à la Coupe d’Europe par équipes aux jeux de série. Les qualifications devraient se dérouler à Oissel en France, Haarlo en Hollande ou Centelles en Espagne. L’équipe se composera de Xavier Gretillat à la bande, Sotiris Psiskonis au cadre 71/2 et le jeune Mickael Voegtlin au cadre 47/2. Cette équipe nationale aura fort à faire face à des équipes de club telles que Cubri Etikon, DBC Bochum, Oissel, et d’autres parmi lesquelles figurent tous les ténors européens aux jeux de série. La finale de cette Coupe d’Europe se déroulera au mois de mai 2011, en même temps que la Super Cup à Haarlo, en Hollande.

26.01.2011 – CHAMPIONNAT DE HOLLANDE – PENTATHLON

Entre le 18 et le 23 janvier 2011 se sont déroulés en Hollande les championnats de Hollande dans les cinq disciplines. Juste après son voisin et dans l’ombre de la Belgique. Peu en parle et pourtant des résultats très forts ont été réalisés durant cette semaine hollandaise. A l’image du champion du monde à la bande ‘ Jean-Paul De Bruijn – qui réalise la première place à la partie libre avec une moyenne générale de 250.00 et à la bande avec 13.88 ! Mais De Bruijn réalise aussi 62 de moyenne générale au cadre 47/2 avec une partie parfaite sur 250 points. Celui que l’on connaît surtout à la bande et aux trois bandes se distingue aussi dans les autres disciplines classiques.

Etonnant aussi les jeunes et talentueux Van Silfhout qui s’octroie le cadre 47/2, Tillemann, Van der Spoel qui s’adjuge le trois bandes et le grand cadre, Schwertz, mais aussi Christiani qui joue à 1.391 de moyenne générale au 3 bandes, 8.26 à la bande, 45 au cadre 71/2 et plus de 120 à la libre ! Dans l’ombre de son voisin belge, le championnat hollandais est très relevé et mérite toute notre attention.

Tous les résultats sur ici.

19.01.2011 – LA SEMAINE BLANKENBERGE EST TERMINEE !

Du 9 au 16 janvier s’est déroulé la désormais traditionnelle semaine de Blankenberge où se sont déroulés les championnats de Belgique multi-discipline. Les stars belges étaient donc à l’honneur devant les caméras de kozoom qui retransmettaient en Live la manifestation. A revoir sur Kozoom, une cinquantaine d’heures de match !

Niessen ressort grand vainqueur de la partie libre en réalisant ses trois premières parties en un seul coup, puis la dernière partie en 4 reprises, finissant ainsi à 228 de moyenne générale. Caudron s’adjuge le titre aux autres disciplines de série ! Il réalise 200 de moyenne générale au cadre 47/2, 34 de moyenne au cadre 47/1, 66 de moyenne au cadre 71/2 et 14,7 de moyenne à la bande. Alors notre extraterrestre nous avait habitué à tant de records chaque année que ces résultats époustouflants nous déçoivent presque, hormis la fabuleuse moyenne de 200 au cadre 47/2 ! Mais nous finissons par devenir trop exigeant avec lui tant nous aimerions qu’il pulvérise chaque année tous les records…

Le trois bandes a vu une finale à suspens qui s’est terminée à l’avantage de Merckx (moyenne générale de 1,897),, dans un cinquième set qu’il remporte 15 à 14, après deux balles de match manquées de Caudron (MG 1,725).

La Belgique sait donc utiliser ses stars pour promouvoir toutes les disciplines du billard, y compris les jeux de série. La troupe splendide comprenant notamment Niessen, Leppens, De Backer, Merckx, Forthomme et emmenée par un incroyable Caudron, a tout pour plaire et démontre ici que le billard peut se promouvoir avec succès dans sa globalité, 3 bandes et jeux de série confondus.

12.01.2011 – LE DBC BOCHUM CONFORTE SA PLACE DE LEADER

Le DBC Bochum conforte sa place de numéro un en prenant le dessus sur son principal concurrent, le BC Weitmar. Ce samedi, le DBC a gagné 6 à 2 contre Weitmar avec la victoire de Havlik sur Melerski en deux reprises à la libre, de Blondeel sur Zenkner en deux reprises à la bande, ainsi que de Gretillat sur Morawski en deux reprises au cadre 4772. Seul Nockemann a été vaincu par le belge Niessen, lui aussi en deux reprises au cadre 71/2. Cette victoire apporte une petite avance au classement final pour le DBC.

Le dimanche, la formation affrontait celle de Kaltehard, renforcée par le jeune hollandais Schwertz. Habituellement attribué aux jeux de cadre, Schwertz s’est ‘ sans doute pour des raisons stratégiques ‘ essayé à la bande, match qu’il a perdu de justesse contre Havlik. Ce dernier est parti en trombe avec 75 points en trois reprises, mais le hollandais est resté concentré. Il a prudemment fait duré la partie et a patiemment attendu sa chance, qu’il a saisie pour réaliser une série de 54 et revenir au score. Finalement c’est un final serré auquel on a assisté puisque Havlik a gagné 100 à 97 en 11 reprises. Le jeune Pöther du DBC a vaincu Jansen à la libre en réalisant les 300 points en 5 reprises. Gretillat a battu Benstöm en 3 reprises, arrêté à la deuxième par un énième buttage. Surprise au cadre 71/2 où Berger a réalisé un match nul avec Nockemann en 12 reprises, grosse contre performance de ce dernier, pourtant double champion d’Europe de la discipline.

Au finale, le DBC continue sa moisson de victoire et accentue l’écard avec son poursuivant Weitmar. Suivez les rendez-vous et les résultats ici.

02.01.2011 – NOUVEAUTES EN 2011 POUR LE LIVRE !

Michel Krempf, un passionné français de billard, a proposé des améliorations et fournit son aide précieuse pour faciliter l’utilisation du livre « L’apprentissage du billard français ‘ jeux de série ».

Ainsi, le fichier du livre PDF sera désormais fournit avec des signets, identiques à la table des matières complète, qui permettent de naviguer dans les 711 pages du livre en un seul clic.

De plus, pour ceux qui souhaitent obtenir un DVD, celui-ci sera fourni avec le fichier PDF du livre, des vidéos de série et de technique, ainsi qu’un programme tout simple réalisé par M. Krempf pour naviguer facilement et visualiser immédiatement les 100 rappels de long et de large, ainsi que les prises d’américaine, directement depuis le livre !

Ces nouveautés apportent incontestablement un plus à ce produit et je tiens à remercier chaleureusement M. Krempf pour son initiative et son aide. Pour visualiser l’ouvrage, accéder à la page livre. Vous pouvez le commander sur mon site ou sur la boutique Kozoom.

News 2012

16.12.2012 – HENDRIKSEN CHAMPION SUISSE 3 BANDES
14.12.2012 – AS CHAMADOS NO COMPRIMENTO : LIVRE POUR IPAD EN PORTUGAIS !
11.12.2012 – LE DBC BOCHUM CONTINUE LA COURSE EN TETE
01.12.2012 – LAS LLAMADAS A LO LARGO : LIVRE POUR IPAD EN ESPAGNOL !
30.11.2012 – LE TROIS BANDES EN SUISSE
04.11.2012 – LES DATES DES COURS A L’ALB EN 2013
07.11.2012 – FILM PROMOTIONNEL POUR L’IRO
18.10.2012 – DBC BOCHUM PREND LA TETE DU CLASSEMENT
15.10.2012 – NOUVELLE PAGE FACEBOOK
07.10.2012 – ANAG BILLIARD CUP: LEPPENS EN MAITRE
03.10.2012 – CAROMBOOKS LANCE SES PRODUITS
01.09.2012 – DEBUT DE LA SAISON AVEC L’ANAG BILLIARD CUP
17.08.2012 – LES COURS A L’ALB REPRENNENT LE 4 SEPTEMBRE
29.07.2012 – RELOOKING DU SITE ET NOUVEAUTES INEDITES !!!
27.10.2012 – CHER MONSIEUR, EXCUSEZ-MOI
24.06.2012 – TOURNOI DU LEMAN
13.06.2012 – CAUCHEMAR DE FIN DE SAISON
08.06.2012 – FINALE A LA BANDE A LAUSANNE
04.06.2012 – SOISSONS EN OR, CHARTRES EN BRONZE
30.05.2012 – CHARTRES EN FINALE DE FRANCE
17.05.2012 – LE TROIS BANDES SUISSE ET SON ELITE
17.05.2012 – TOUTES MES EXCUSES…
24.04.2012 – LE DBC BOCHUM S’OFFRE LE TITRE ET LE RECORD !
10.04.2012 – FINALES PAR EQUIPES EN ALLEMAGNE
30.03.2012 – LAUSANNE EN COUPE D’EUROPE
11.03.2012 – GROSSE DECEPTION A BERNE!
06.03.2012 – CARAMBOLE-INFO NO 1 EST SORTI !
02.03.2012 – UNE VIDEO DE RENCONTRES INCROYABLES
23.02.2012 – ANDERNOS FINIT EN TETE POUR UN POINT…
07.02.2012 – CLASSICS TEAMS 2012: BOCHUM GAGNE A LA MAISON
02.02.2012 – LE BILLARD EUROPEEN EN FETE A BOCHUM
24.01.2012 – CHARTRES SE QUALIFIE POUR LA FINALE DE FRANCE
16.01.2012 – 40EME TITRE DE CHAMPION SUISSE
06.01.2012 – VOS COMMENTAIRES SUR MES VIDEOS
01.01.2012 – MERCI ET TOUS MES VOEUX POUR 2012

16.12.2012 – HENDRIKSEN CHAMPION SUISSE 3 BANDES

Ce week-end a eu lieu la finale du championnat suisse 3 bandes LNA. Le favori, le zürichois Hendriksen, a vaincu tous ses adversaires et, malgré une première partie catastrophe, il termine le tournoi avec une moyenne générale de 0.942, la meilleure du tournoi. Il réalise aussi la meilleure particulière avec 1.346 et la meilleure série de 8. La seconde place était très disputée et c’est finalement le zürichois Danielsson qui passe devant le lausannois Boulaz, alors que celui-ci avait selon lui toutes les cartes en main pour obtenir la médaille d’argent. En effet, dans la rencontre qui opposait les deux joueurs, Boulaz égalise 34 à 34 et manque le 35ème point qu’il décrit lui-même de facile. Dommage, il laisse au zürichois le soin d’accompagner Hendriksen aux championnats d’Europe et du monde par équipe. Boulaz pourtant ne démérite pas puisqu’il signe une honorable moyenne de 0.833 et une médaille de bronze.

Ce championnat était également l’occasion de déterminer les deux suisses qui accompagneraient les 6 stars du 3 bandes lors du prochain Lausanne Billard Masters. En tant que champion suisse, Hendriksen prendra part à ce tournoi exceptionnel. Michel Boulaz y participera quant à lui en tant que meilleur lausannois. Il mérite son rang de favori local et sa place à cet événement. De l’aveu de la présidente, Diane Wild, le prochain rendez-vous promotionnel du Lausanne Billard Masters aura lieu le 28 janvier avec la venue de Marco Zanetti. Date à réserver, moi je serai hélas en France.

14.12.2012 – AS CHAMADOS NO COMPRIMENTO : LIVRE POUR IPAD EN PORTUGAIS !

Après la première version française de l’IBook de Carombooks.com « Les rappels de longs » tiré du livre de 711 pages « L’apprentissage du billard français, les jeux de série », voici la version portugaise…

Tous les joueurs de billard portugais possédant un IPad peuvent désormais entraîner les rappels de long avec un ouvrage en portugais !

Prochainement paraîtra également les versions anglaises et allemandes, puis viendront « Les rappels de large » et « Les prises d’américaines ».

11.12.2012 – LE DBC BOCHUM CONTINUE LA COURSE EN TETE

Le DBC Bochum est toujours en tête du classement du championnat allemand. Ce week-end, le DBC a battu ses deux adversaires Witten et Buer, respectivement 8-0 et 6-2. Contrairement au week-end précédent lors duquel le public a pu assister à de grandes performances, notamment deux parties en une reprise de Havlik au cadre 47/2, cette-fois les résultats furent plus modestes, mais tout aussi efficaces. Pour ma part, les 200 points de cadre 47/2 ont été réalisés en 5 et 3 reprises, ce qui compte tenu des circonstances n’est pas si mal. Admirez aussi cette photo d’équipe originale signée www.fraghorst.de… cette image fait partie d’un calendrier 2013 que vous pouvez commander sur le site du DBC.

01.12.2012 – LAS LLAMADAS A LO LARGO : LIVRE POUR IPAD EN ESPAGNOL !

Après la première version française de l’IBook de Carombooks.com « Les rappels de longs » tiré du livre de 711 pages « L’apprentissage du billard français, les jeux de série », voici la version espagnole…

Tous les joueurs de billard hispaniques possédant un IPad peuvent désormais entraîner les rappels de long avec un ouvrage en espagnol !

Prochainement paraîtra également les version portugaises, anglaises et allemandes, puis viendront « Les rappels de large » et « Les prises d’américaines ».

30.11.2012 – LE TROIS BANDES EN SUISSE

Ce week-end dernier s’est déroulé les tours qualificatifs du championnat suisse de 3 bandes de LNA. L’enjeu cette année est quelque peu inhabituel puisque le champion suisse de cette saison sera qualifié pour participer au Lausanne Billard Masters en mars 2013 et aura l’honneur de rencontrer 6 des meilleurs joueurs du monde de 3 bandes ! Donc passablement d’inscrits, malgré l’absence des genevois, et pour nous l’opportunité de faire un tour d’horizon du trois bandes en Suisse.

Première demi-finale à La Chaux-de-Fonds avec un favori Danielsson de Zürich qui n’est que l’ombre de lui-même lors des trois premiers matchs, à 0.600 de moyenne, avant de décrocher sa qualification avec une partie à 1.500 ! Au détriment de Unturk qui a de quoi être déçu de cette dernière partie puisqu’il était en tête avant ce match. 5 joueurs qui finissent à 4 points de matchs et donc départagés par la moyenne générale, soit Danielsson et Cantürk qui ont tous deux passé la barre des 0.700.

Seconde demi-finale à Lausanne, avec seulement 4 joueurs et seulement un qualifié. C’est Bezhat de Zürich qui gagne tous ces matchs, y compris face à Michel Boulaz, l’espoir de l’ALB pour participer au Lausanne Billard Masters. Heureusement pour lui, il est qualifié comme meilleur second des trois demi-finales, avec une belle moyenne générale de 0.858. Petite déception sans doute pour les deux autres lausannois qui espéraient sans doute de meilleurs résultats.

Troisième demi-finale à Zürich avec le favori, l’évidence même puisque Hendriksen s’affiche avec une moyenne générale de 1.300. Un peu en difficulté, il gagne tous ces matchs sans gloire avec une meilleure partie à 1.111 et une générale de 0.967. La meilleure de ces demi-finales, mais sans doute pas suffisant à ses yeux. Le second homme du jour, c’est Dällenbach, le bernois affiche dès le premier tour ses ambitions en mettant en difficulté le favori avec 1.074 de moyenne. Il gagne le second match sans gloire contre le sierrois Rech, puis le troisième contre le bâlois Ma Tien Duy. Tout se joue dans le dernier tour, face au lausannois Gretillat qui a fort mal joué jusque-là. Mais les travers du bernois aux jeux de série sont toujours présents au trois bandes et la pression de la partie est venue à bout. Il se laisse battre face à un Gretillat, plus résistant et qui retrouve un niveau correct à 0.937 de moyenne.

La finale se fera donc à Lausanne le 15 et 16 décembre 2012, avec la participation de quatre zürichois Hendriksen, Bezaht, Danielsson, Cantürk et deux lausannois Boulaz et Gretillat. Voilà donc ce qu’est l’élite du billard trois bandes en Suisse… A part un Hendriksen qui souvent impressionne avec des moyennes générales qui font envie au reste de ses adversaires, ceux-ci justement n’ont vraiment pas le niveau pour se comparer ne serait-ce qu’aux juniors étrangers… Le vainqueur décrochera sa participation au Lausanne Billard Masters et ira défier 6 des 10 meilleurs joueurs du monde… ainsi que le meilleur lausannois qui participera aussi à cette fête du billard.

« Pour ma part, inutile de vous préciser que j’ai fait pitié. Je me suis donné de la peine, jusqu’au bout, mais bon dieu qu’est-ce que j’en ai eu ! Ce jeu du trois bandes, sans entraînement, en vrai touriste, est un vrai cauchemar. Une torture où tournoient des questions existentielles auxquelles les initiés ont déjà répondu… et c’est ainsi que je vais raconter mon aventure… Comment s’habituer et évaluer un billard à ce jeu en quelques minutes ‘ Comment gérer ce bal d’allers et venues entre la chaise et la table, sans cesse à s’asseoir et se relever ‘ Comment gérer ces reprises de désespoir où rien ne se présente sur la table ‘ Comment gérer celui qui manifestement se fait une joie de carotter son adversaire ‘ Comment gérer ces reprises où tout passe à un millimètre ‘ Comment ne pas douter dans ces moments, faisant fi de ces reprises qui s’additionnent ‘ Comment gérer ce matériel qui change, ce billard qui après 10 reprises se mettent à changer au fil du temps, ces billes qui commencent tout propres polichées et qui après quelques reprises reprennent leur dureté initiale ‘ Comment gérer la longueur de ces matchs interminables ‘ Et finalement comment  gérer la misère de mon niveau et trouver l’humilité de survivre à tant de médiocrité ‘ Un jour, je prendrai le temps de répondre à ces questions… »

07.11.2012 – FILM PROMOTIONNEL POUR L’IRO

La société Alphazoom, dont le patron est un ami, m’a approché pour la réalisation d’un film promotionnel pour l’Institut de Recherche Ophtalmique IRO. Plutôt sceptique sur ma participation à un tel projet, je me suis plié au jeu du producteur qui avait besoin d’un joueur de billard… enfin plutôt des yeux du joueur de billard ! Le résultat de ce film est accessible ici.

04.11.2012 – LES DATES DES COURS A L’ALB EN 2013

Les cours internes à l’Académie lausannoise de billard continuent en 2013 jusqu’en juin. Voici les dates:

3-8-15-24-31 janvier 2013

5-12-21-28 février 2013

5-12-21-26 mars 2013

2-11-23-30 avril 2013

16-21-28 mai 2013

6-13-18-25 juin 2013

27.10.2012 – CHER MONSIEUR, EXCUSEZ-MOI

Ces quelques mots ne soulageront certes pas ma conscience, mais apporteront un peu de crédit à ma bonne foi. Quelle ne fut pas ma surprise, après une nuit de travail et un couché à 5h30 du matin, d’être réveillé à 10h00 par un stagiaire qui était prévu à mon agenda la semaine suivante !… Après avoir repris mes esprits, je n’ai pu que constater la méprise et me pourfendre d’excuses pour cette erreur dont je porte seul la responsabilité ! Inexplicable confusion qui provoqua la honte en moi, celle d’avoir fait déplacer un stagiaire de la région lyonnaise inutilement. Je suis profondément navré pour ce désagrément et, tel que je vous l’ai proposé, je serai heureux de vous offrir vos deux jours de stage à une date qui vous conviendra… acceptez, vous ne le regretterez pas. Cher Monsieur, je vous présente encore toutes mes excuses.

18.10.2012 – DBC BOCHUM PREND LA TETE DU CLASSEMENT

Le week-end du 13 et 14 octobre 2012 s’est déroulé le premier tour du championnat allemand. L’équipe du DBC Bochum avait gagné le titre la saison dernière en réalisant une grande performance d’équipe en finale… trois matchs en 1 reprises et un match en 4 reprises: le record d’Allemagne!

Lors de cette première cession du championnat 2012/2013, le DBC a fait un sans faute en battant ses adversaires Merklinde et Langenfeld 8 à 0. Bénéficiant d’une défaillance de Niessen dans l’équipe rivale de weitmar, le DBC prend provisoirement la tête du championnat. D’un point de vue sportif, pas de grandes performances… on sent le début de saison.

Prochain rendez-vous le 10 et 11 novembre 2012.

15.10.2012 – NOUVELLE PAGE FACEBOOK

Comme première vitrine de son site internet, Xavier Gretillat fait enfin son entrée sur Facebook ! Vous pouvez l’inviter à devenir votre ami ou accepter son invitation et ainsi profiter directement des nouveautés et des news qui seront publiées via Facebook également. N’hésitez pas à visiter le profil et à en faire part à vos amis.

07.10.2012 – ANAG BILLIARD CUP : LEPPENS EN MAITRE

Ce week-end dernier s’est déroulé le premier rendez-vous de la saison, le tournoi international sur invitation, l’ANAG Billiard Cup. A l’initiative de M. Wytek, patron d’ANAG, douze joueurs ont cette année été conviés à participer à ce tournoi. En 2011, notre hôte avait démarré cette organisation en invitant 6 joueurs, deux tchèques Bohac et Faus, ainsi que quatre étrangers soit Zenkner, Kahofer, Mata et Gretillat. Cette année, le tournoi a pris de l’ampleur avec trois tables à disposition et douze joueurs cette fois. Les six premiers ont été complétés par la venue des belges Niessen et Leppens, de l’espagnol Cuenca, de l’allemand Melerski, du français Soumagne et du hollandais Christiani.

La première édition avait vu l’espagnol Mata se hisser à la première place… mais cette année bien malin était celui qui pouvait prévoir sa succession. Car la formule est une vraie tuerie. Un triathlon courtes distances avec 100 points au cadre 71/2, 50 points à la bande et seulement 15 points au trois bandes. Autant les joueurs de trois bandes que les joueurs de série sont malmenés sur de si courtes distances. Très bénéfique pour l’intérêt du public et le spectacle, cette formule change complètement la stratégie du jeu et la tension qui règne autour de la table n’a jamais été aussi palpable. Une erreur coûte cher et la prudence est de mise dans ces conditions. Ce d’autant plus que le matériel était difficile à jouer et très roulant. Cette formule offre donc au spectateur un grand spectacle, mais elle rend quasi impossible la quête de la moyenne générale. Là seule la victoire compte…

Dans le groupe A, une surprise de taille fut l’élimination de Zenkner, qui ne fut que l’ombre de lui-même, au profit de Christiani et de Leppens. Pas de grand résultat dans ce groupe, si ce n’est un Leppens qui évolue à 2 de moyenne aux trois bandes. Dans le groupe B, le français Soumagne a subi la loi du système et ce sont Gretillat et Kahofer qui se sont qualifiés pour les quarts de finale. A notre que le français ne perd son premier jeu au cadre 71/2 que d’un seul point alors que tout indiquait qu’il allait égaliser à la reprise ! Contre toute attente, il commet une faute grossière et s’arrête à 99 points. Le groupe C, Niessen était favori et l’a fait savoir d’entrée en réalisant la série de 100 au 71/2 au premier match ! La seule question qui demeurait était de savoir qui de Melerski ou de Bohac allait accompagner Niessen en quart de finale. C’est finalement Bohac qui a acquis sa qualification en battant l’allemand à la bande et aux trois bandes. Enfin, dans le dernier groupe, le tchèque et favori local Faus Marek n’a pas été à la hauteur face aux espagnols, pourtant pas en grande forme non plus. Mata et Cuenca se sont donc qualifiés pour la suite.

Les quarts de finale ont aussi créé quelques surprises. Mata et Niessen ont fait égalité au cadre 71/2, le belge a gagné la bande en 3 reprises, mais s’incline aux trois bandes. Le calcul proportionnel des résultats a donné la victoire à Niessen. Son compatriote Leppens a battu Kahofer au cadre et à la bande et ont offert une partie de 3 bandes, de démonstration, qui a tourné au profit inutile de l’autrichien. Le hollandais Christiani a été plus fort que le suisse Gretillat, en le battant sèchement 3 à 0. Et Cuenca a pris son tocket pour la demi-finale grâce à un tirage plus que bénéfique en tombant contre le tchèque Bohac.

Dans une demi-finale exclusivement belge, Leppens réalise la série de 100 au cadre 71/2 et bat également son compatriote à la bande. Alors qu’il n’était pas attendu aux trois bandes, il remporte pourtant cette discipline. A la seconde demi-finale, Christiani n’a pas été capable de reproduire le niveau qu’il a eu en quart de finale. Il remporte le cadre 71/2 mais doit s’incliner aux deux autres jeux face à un Cuenca qui en profite pour se hisser en finale.

Ce triathlon courtes distances offre le suspens attendu et une finale inattendue entre Leppens et Cuenca. Ce dernier gagne le tirage et laisse commencer son adversaire qui manque le premier point. L’espagnol prend les billes et réalise une série de 64 pour finalement terminer en 3 reprises. A la bande, Leppens entame son match et trucide son adversaire en 4 reprises ! Une série de 20 à la reprise n’aura pas suffi. Les compteurs sont à zéro et la partie aux trois bandes est déterminante. Malgré un début de match à l’avantage de l’espagnol, Leppens remet les pendules à l’heure avec une série de 10 ! Il gagne sans plus de résistance et s’adjuge le titre de l’ANAG Billiard Cup 2012 !

« Pour ma part, je renoue ici avec les championnats dans des conditions fort difficiles. Je vous passe le topo d’une préparation pour le moins chaotique où les deux éléments indispensables, à savoir le temps et l’esprit, ont été accaparés par des problèmes personnels et une activité 2012 débordante. Mais peu importe, le plaisir de jouer est toujours présent en ce début de saison et avoir la chance d’être invité à l’ANAG Billiard Cup et de rencontrer tous ces forts joueurs ne peut que procurer encore plus de plaisir. C’est donc avec aucun match, aucun championnat et surtout aucune confiance que j’ai abordé ce premier match contre notre ami Soumagne. Et force est de constater que je n’ai pas si mal joué que cela, si l’on enlève bien entendu la moyenne totalement absurde dans un système comme celui-ci. Le système justement nous met plus dans la peau du gladiateur qui doit mettre à mort son ennemi que dans celle du joueur de billard qui recherche le beau jeu et la moyenne. Dans cette arène, peu importe le beau jeu, seule la victoire compte. Une première victoire au cadre 71/2 alors que tout indiquait que Pierrot allait égaliser sur la reprise… ben non il s’arrêt à 99 avec une faut incroyable sur un point facile. Dur à encaisser. La bande a aussi tourné à mon avantage, dans un match difficile qui ressemble plus à du trois bandes… 9 reprises. Mais là aussi, seule la victoire compte et laisser les billes à son adversaire sur une distance de 50 points revient au même que se faire harakiri ! Le match au trois bandes, totalement inutile et absurde puisque la victoire est attribuée, revient à Pierrot, vraiment pas en grande forme. Dans le second match, c’est mon ami depuis 23 ans, l’autrichien Kahofer qui systématiquement tombe dans mon groupe, que j’ai dû affronter une fois de plus. Il remporte le cadre 71/2 alors que j’avais toutes les clés en mains. Mais malgré la défaite, je sentais que j’étais sur le bon chemin, le jeu était bon, j’avais retrouvé mes forces. Et effectivement, la bande fut à sens unique, liquidée en 4 reprises. Et le trois bandes, j’ai aussi bien joué en réalisant 14 reprises, mais en montrant que je pouvais faire encore beaucoup mieux.

Qualifié en quart de finale, je tombe contre Christiani, l’homme fort lors des derniers championnats de Hollande qui s’est emparé de plusieurs titres et qui a notamment réalisé plus de 20 de moyenne générale à la bande. Je le connais depuis longtemps et je connais sa valeur. Respect. La lutte allait être totale. Le cadre 71/2 tourne en sa faveur. Il a raté la mouche, pour ma part je réalisé quelques points puis vint le masque au milieu de la table, je manque le bande-avant pourtant facile. Il réalise alors les 100 points et je ne parviens pas à prendre les billes sur la reprise. A la bande, il continue sur la même lancée en affichant 43 points en 2 reprises… la moindre erreur étant fatale, je lutte avec une série de fou de 30 points, avec des situations vraiment difficile. Puis la suite fut une partie de carottage en ordre puisque la moindre situation favorable laissée signifiait la défaite. Il lui a fallu attendre 4 reprises pour faire les 7 derniers points. Victoire donc pour Dave, bravo. Il était plus fort ce jour-là, je n’ai clairement pas su me hisser à son niveau.

Mais je rentre confiant dans la saison qui vient, avec l’envie de relever tous les défis qui seront les miens dans le mois à venir, et le plaisir toujours présent de jouer en compétition, seul endroit où je me sens transcendé de la sorte. Et ce autant dans la victoire que dans la défaite. »

Merci à Martin Bilek pour ses photos.

03.10.2012 – CAROMBOOKS LANCE SES PRODUITS

Carombooks commence à mettre en vente ses produits pour l’IPad ! Découvrez ainsi une partie de mon livre, à savoir tous les rappels de long, avec toutes les explications classiques et surtout une interaction média avec la vidéo de chaque rappel, des schémas et des représentations en 3D. Pour l’heure seuls les rappels de long sont en vente, mais très vite suivront les rappels de large et toutes les prises d’américaine. De plus, des traductions en plusieurs langues seront disponibles très bientôt. Accédez à Carombooks.

01.09.2012 – DEBUT DE LA SAISON AVEC L’ANAG BILLIARD CUP

Belle initiative en ce début de saison en Tchéquie de la part d’un passionné de billard… M. Wytek, patron de la société ANAG, grand passionné des jeux de série, a décidé en 2011 de créer un tournoi sur invitation de triathlon, à savoir cadre 71/2, bande et trois bandes. Lors de la première édition, il avait invité 6 joueurs et pas des moindres… Zenkner, Kahofer, Mata, Faus, Bohac et Gretillat. La victoire était revenue alors à l’espagnol Mata face au talentueux tchèque Faus. Nous avons été incroyablement reçus dans le fief d’Olomouc, tant par notre hôte M. Wytek que par les autorités locales. Il l’avait promis, ce n’était qu’un début. Il a tenu sa parole…

En octobre 2012, il lance la saison avec son tournoi, même formule, toujours en triathlon, distances courtes… une vraie tuerie !!! mais deux fois plus de joueurs. En plus des 6 inivités de 2011, il y aura également les champions Niessen, Leppens, Christiani, Soumagne, Cuenca et Melerski. Douze joueurs pour cette édition de choix… bien malin se lui qui sera capable de pronostiquer le vainqueur.

Quoi qu’il en soit, à l’heure où soi-disant les jeux de série meurent, M. Wytek montre que des initiatives peuvent encore aboutir et être attrayantes avec ce formidable défi qu’est le triathlon.

17.08.2012 – LES COURS A L’ALB REPRENNENT LE 4 SEPTEMBRE

Cette année encore, l’Académie lausannoise de billard propose à ses membres de participer aux cours internes aux jeux de série. Une petite nouveauté cette année, il y aura un niveau supplémentaire pour les meilleurs joueurs, me permettant ainsi de m’occuper d’eux correctement sans prétériter les autres participants. Quatre heures de cours donc, une fois par semaine entre 18h00 et 22h00, toujours le mardi et le jeudi. Les dates jusqu’à la fin de l’année sont les suivantes :

4, 13, 20, 24 septembre

2, 11, 18, 23 octobre

1, 8, 13, 20, 29 novembre

6, 11, 18, 27 décembre

29.07.2012 – RELOOKING DU SITE ET NOUVEAUTES INEDITES !!!

Ça fait longtemps que je l’annonce et finalement le voilà… mon nouveau site internet, toujours réalisé avec le bloc-notes, est désormais en ligne. Un relooking qui me permet d’afficher directement les points forts de mon site, à savoir les news, mon livre, mes vidéos, mes stages et surtout deux nouveautés inédites !!!

La première concerne mon livre et la possibilité, d’ici l’automne, de commander sur www.carombooks.com des parties de mon livre liées à différents médias. Cela donne un produit interactif, valable pour le moment uniquement pour les détenteurs d’IPad. je vous laisse découvrir la page du Mediabook !

La seconde concerne les vidéos. Bon nombre d’entre vous m’ont demandé les explications et les conseils, sur mes choix tactiques dans mes séries ou sur des points techniques. Désormais, vous pouvez me commander votre vidéo, celle que vous voulez… vous aimeriez 30 minutes de prises d’américaine, une heure de conception de 47/2 et un peu de technique… pas de soucis, je réalise pour vous votre vidéo, avec tous les commentaires et les conseils qui vous feront progresser !

Avec l’arrivée du médiabook pour IPad et la réalisation de votre vidéo, mais également pour la commande du livre, vous avez désormais la possibilité de payer en ligne via mon compte PayPal. Bien plus facile, rapide et sûr…

Pour le reste, pas de changements. je continuerai à vous fournir des news autant que possible, des vidéos d’entraînement de série gratuites et mon livre demeure toujours en prévisualisation gratuite. Merci de m’apporter tous vos commentaires, conseils, critiques, bugs ou autres sur ce nouveau look et ces nouveautés proposées… Au plaisir de vous lire.

24.06.2012 – TOURNOI DU LEMAN

L’Académie lausannoise de billard a organisé ce week-end le dernier tour du Tournoi du Léman. Il s’agit d’une belle initative qui permet à tous les jeunes talents de se rencontrer et de jouer en compétition, dans tous les clubs participants autour du Léman, autant en France qu’en Suisse.

Cette cinquième étape a été remportée par le joueur d’Yverdon, Lucas Schnegg, qui remporte également le classement général. Les lausannois Michael Rihs et Loic Althaus prennent respectivement la seconde et la troisième place du général.

Je ne peux évidemment qu’encourager ces jeunes talents à travailler dur pour progresser dans ce noble art qu’est le nôtre et espérer que l’un ou l’autre prendra la relève et viendra me mettre une tannée sur la table.

13.06.2012 – CAUCHEMAR DE FIN DE SAISON

Le dernier championnat suisse LNA s’est déroulé à Lausanne, dans les locaux de l’Académie lausannoise de billard, le samedi 8 juin 2012. Dans cette discipline exigeante qu’est la bande, quatre joueurs se sont disputés le titre, à savoir Giacomini de Colombier, Saby de Fribourg, et Galinha et Gretillat de Lausanne. Le dernier nommé partait favori pour se succéder à lui-même et personne ne semblait imaginer le scnéario catastrophe qui s’est déroulé ce jour-là. Et encore moins la défaite de Gretillat face à Saby. Avec pour résultat trois joueurs à quatre points de matchs et l’application d’un règlement pour le moins surprenant. Pour déterminer le premier, le règlement sélectionne la meilleure moyenne générale… Gretillat a ainsi obtenu son 42ème titre de champion suisse LNA. C’est par contre la rencontre directe qui a déterminé le second du troisième… c’est là que le règlement n’a pas fait l’unanimité. Et je peux comprendre les intéressés. Remerciements à Lausanne pour l’organisation de cette finale et aux joueurs pour leur fair-play.

« J’ai pour habitude de relater sur ce site mes états d’âmes, mes doutes, mes pires cauchemars qui font mes succès ou mes échecs. Ce week-end, je me suis écroulé. Toujours dans la lignée de Soissons, toujours mercenaire concentré et efficace, ma première série à Lausanne en fut l’image… une série de 74 parfaitement bien maîtrisée à la troisième reprise. Puis une bonne fin de match qui aurait pourtant pu se terminer bien avant la 7ème reprise. Au second match, le guerrier s’en est allé et s’est laissé envahir par le joueur suisse, voire même le joueur local de 12ème division… Face à Giacomini, je n’ai pas pu finir la distance en 20 reprises. La faille s’est présentée dans un jeu extrêmement aéré qui n’a fait qu’accentuer une descente aux enfers programmée. La dernière partie face à Saby fut un cauchemar… déjà connu puisque ce type de défaillance s’est déjà produite par le passé. Mais à la bande, je suis incapable de me remettre sur les rails dans la même partie… d’une partie à l’autre, oui. Mais pas dans le même match. Le cauchemar, c’est l’absence totale de savoir, de sensations, de capacité, incapable de choisir la bonne solution, incapable de voir l’endroit où il faut toucher sur la bande, incapable de savoir quelle quantité de bille pour me rendre à cet endroit, incapable de connaître la réaction de ma bille. Je ne sens plus rien, je ne vois plus rien. Difficile à imaginer, et pourtant… Pour ma part, je suis bien content que cette saison se termine, je suis heureux de pouvoir ranger mon costume de pingouin dans l’armoire et me réjouit déjà de me battre la saison suivante, sans doute en commençant à Olomouc en Tchéquie. Fin de saison en cauchemar, mais je dois aussi reconnaître objectivement que, malgré quelques grosses défaites, cette saison fut excellente et pleine de succès aussi. »

08.06.2012 – FINALE A LA BANDE A LAUSANNE

Samedi 9 juin 2012 se déroulera dans les locaux de l’Académie lausannoise de billard la finale du championnat suisse à la bande. Pour clore la saison, quatre joueurs se disputeront le titre, à savoir Vincent Giacomini, Frédéric Saby et les lausannois Antonio Galihna et Xavier Gretillat. Les matchs débuteront à 13h00.

04.06.2012 – SOISSONS EN OR, CHARTRES EN BRONZE

Les finales du championnat de France par équipes aux jeux de série se sont déroulées du 1er au 3 juin 2012 dans les locaux du club de Soissons, tenants du titre. Comme vous pouvez le voir ci-contre la salle a été spécialement aménagée pour une organisation d’envergure, mettant deux billards largement entre des tribunes… Le solde des billards ayant simplement été roulés et mis de côtés. Astucieux. Cadre magnifique, tout comme les billards et le matériel, le club de Soissons a mis les petits plats dans les grands pour accueillir cette finale. Un grand merci pour leur accueil et leur gentillesse qui m’a permis de remettre de bons souvenirs sur cet événement.

Les formations des quatre équipes qualifiées au terme des phases de sélections sont de qualité européenne. Soissons aligne Alain Remond, champion de France et d’Europe à la bande, Pierre Soumagne, multiple champion d’Europe et Patrick Dupont, master français qui vient de franchir le cap de 100 participations à des finales masters. Ronchin propose sa formation habituelle avec Brahim Djoubri, champion de France et d’Europe, Bernard Villiers, champion de France et médaillé européen à la bande, et Jean-François Florent, également médaillé européen. L’équipe d’Andernos s’est présenté avec Nicolas Gerassimopoulos, Jérémy Picart et le champion belge Peter De Backer, un des rares professionnels dans le monde du billard. Pas de mystère sur la formation de Chartres avec Willy Gérimont, Jacky Justice et le second joueur étranger, le suisse Xavier Gretillat. Un plateau de joueurs qui a tenu toutes ses promesses, avec des parties très relevées et de bon augure pour lutter contre les hollandais ou les allemands en Coupe d’Europe. Petite spécialité locale, les demi-finales ont été jouées en match aller et retour, les gagnants jouant la finale et les perdants se disputant la 3ème place.

Le premier tour opposait Willy Gérimont à Brahim Djoubri au cadre 47/2 et Xavier Gretillat à Jean-François Florent au cadre 71/2. Willy a mis la pâtée à Brahim avec la série de 250 points à la première reprise, alors que Florent a profité d’une énorme contre performance de Gretillat en le battant 200 à 108 en 9 reprises. Au second tour, entrée en piste des joueurs de bande avec Justice contre Villiers et Remond contre De Backer. Justice n’a pas fait le poids dans cette première rencontre face au ronchinois, n’alignant que 33 points en 10 reprises face à 120 pour Villiers. Grand match sur l’autre table avec le belge De Backer qui commence la partie très fort, créant l’écart dans la première reprise avec une série de 63. Mais Alain, tout en confiance, s’accroche et dans une partie très serrée finit par s’imposer 120 à 113 en 10 reprises. Au troisième tour, les joueurs de cadre de Soissons finissaient d’anéantir Andernos. Pierre Soumagne a réalisé la partie presque parfaite avec une série de 250 à la seconde reprise, Patrick Dupont devant lutter plus dur en 7 reprises pour s’imposer de justesse face à Picard 200 à 191. Au terme de ces demi-finales aller, Ronchin s’impose 2 à 1 face à Chartres, alors que Soissons bat 3 à 0 Andernos.

On reprend les mêmes et on recommence pour la demi-finale retour. Au 4ème tour, c’est au tour de Gérimont de subir la loi de Djoubri qui réalise à la première reprise 231 de série, à une vitesse folle ne faisant pas mentir son surnom. Il s’impose finalement en 3 reprises par 250 à 113. Sur l’autre table, Gretillat est de retour avec une série sur mouche de 102, mais il doit s’incliner tout de même face à un Florent en grande confiance qui aligne ses 200 points d’une traite ! Retour des joueurs de bande au 5ème tour, avec cette fois la victoire de Justice sur Villiers en 15 reprises. Remond s’impose à nouveau face à De Backer en finissant sur une série arrêtée de 71 à la 10ème reprise. Au 6ème tour, Soumagne remet la compresse en s’imposant en 3 reprises avec une série de 226, face à Gerassimopoulos. Quant à Dupont, il s’incline face à Picart qui réalise ses 200 points en 8 reprises. Ronchin s’impose à nouveau 2 à 1 face à Chartres, alors que Soissons concède un match et bat 2 à 1 Andernos.

La petite finale voit la victoire de Chartres, qui sauve les honneurs en raflant le bronze et aussi une place probable en Coupe d’Europe. Gretillat n’a laissé aucune chance à Picart en réalisant la série de 200 à la seconde reprise. Gérimont a assommé une nouvelle fois Gerassimopoulos en 3 reprises avec une série de 243. Justice quant à lui a subi la loi du belge De Backer qui s’impose 120 à 65 en 10 reprises.

En finale, malgré un réveil difficile (1 point en 5 reprises), Florent gagne la partie en 10 reprises face à Dupont qui a laissé filer trop de chances. Soumagne rétablit l’équilibre dans une partie tendue en 12 reprises face à Djoubri. La victoire est offerte à Soissons avec Remond qui s’impose à la bande, en 16 reprises, face à Villiers. Bravo à Soissons, champion de France qui conserve son titre !

« Pour ma part, force est de constater que j’ai encore de grands progrès à faire pour éviter de tomber dans mes travers et mes pires cauchemars. Ce premier match face à Florent me montre comme mes armes mentales sont insuffisantes pour renverser la vapeur dans une même partie. Tout a pourtant bien commencé sur mouche avec une série bien menée de 38, arrêtée par un buttage en finesse. La suite des reprises n’a été qu’un enchaînement de doutes, d’erreurs, de buttages aussi, et surtout de mauvais choix et de négligences, incapable de me remettre sur les bons rails face à Jean-François qui n’a pu qu’en profiter vu le grand nombre de reprises. Cette contre-performance a sans doute eu une grande incidence sur la performance suivante de Jean-François et l’accession en finale de Ronchin. De retour à l’hôtel, il me fallait préparer la rencontre suivante. Comment, après cette débâcle, reprendre la bonne trame en faisant à nouveau les bons choix sans négligence, et en même temps faire fi des talents d’acteurs et des mouvements d’humeurs de mon adversaire, tout en jouant avec le couinement de Brahim qui allait sans doute enchaîner les points à la vitesse de l’éclair sur la table d’à côté. J’ai posé le problème, sans trouver de solution. Juste avant de repartir dans l’arène, j’ai finalement adopté une stratégie qui devait me permettre de faire face à mes vieux démons et tourner la page de la dernière finale de France avec Auxerre. Le match retour avec Jean-François me démontra ma capacité à me retourner d’un match à l’autre. Sur mouche, j’ai fait face à toutes les difficultés précitées sans vaciller, jusqu’à 102 points. Devant changer de côté, j’ai obtenu une position vraiment très difficile qui m’a obligé à écarter les billes et qui a mis un terme à ma série. Ne laissant rien à mon adversaire. Rien à dire, j’étais de retour, je le savais. Mais Jean-François, en pleine confiance, a fait face au défi, réalisé les grands points qui se présentait à lui, évitant au millimètre les mauvais contres tout en s’amusant avec le public. Il a pris les billes et 200 points plus tard, après plusieurs phases chaotiques qu’il a parfaitement passées, a mis fin à la partie. Félicitations à lui, j’aime perdre ainsi dans un combat aussi relevé ! Un grand bravo à lui pour sa série de 200, une grande performance sur le billard digne d’un grand champion, qu’il pourrait devenir s’il évitait de se regarder jouer et adoptait un comportement moins théâtral et plus respectueux pour ses adversaires. Au troisième match, je rencontrais Picart , un joueur de classe capable également de m’assassiner en quelques reprises. Mais j’étais de retour, je le savais, j’avais trouvé le moyen et il était clair que j’allais suivre la même trame. J’ai ainsi achevé ma saison en France comme elle a commencé, avec une série parfaite de 200 points. Difficile certes, mais j’ai conservé la même ligne de conduite et j’ai lutté jusqu’au bout, sans vaciller. Pour moi, cette finale de France me réconcilie avec l’événement précédemment vécu avec l’équipe d’Auxerre, souvenir peu glorieux. J’ai vécu des grandes performances, de nombreuses séries parfaites aux cadres et de grands matchs à la bande. Preuve d’un niveau français très élevé, probablement une des meilleures nations du billard en Europe, en tout cas celle qui possède le plus grand répertoire de forts joueurs. J’attire toutefois l’attention de certains qui se reconnaitront pour leur rappeler que le sport et l’alcool ne font pas bon ménage et qu’il serait bien que la Fédération française de billard fasse respecter les règlements en la matière. Triste d’en arriver là. Merci à Soissons, merci au directeur de jeu M. Boudoux, merci à Chartres, j’ai aimé jouer avec vous… et vivement la saison prochaine ! »

J’offre ici une galerie de portraits… tous des regards de tueurs ! Il ne manque que Gerassimopoulos et Picart, qu’ils m’en excusent.

30.05.2012 – CHARTRES EN FINALE DE FRANCE

Les finales du championnat de France par équipes aux jeux de série se dérouleront ce week-end dans les locaux des champions en titre, à savoir Soissons qui regroupe Alain Remond, champion de France et d’Europe à la bande, Patrick Dupont et le prodige professionnel Pierre Soumagne. Les tenants du titre s’opposeront en demi-finale à Andernos (Nicolas Gérassimopoulos, Bernard Baudoin, Peter de Backer, Jérémie Picart et Francis Connesson), actuel leader du championnat. La seconde demi-finale opposera les équipes de Ronchin (Jean-François Florent, Brahim Djoubri et Bernard Villiers) à Chartres (Willy Gérimont, Jacky Justice et Xavier Gretillat). Les rencontres se feront aux cadres 71/2, 47/2 et à la bande, sur deux matchs, début de la compétition vendredi 1er juin à 14h00.

Ce championnat de France est décidément très relevé avec la présence de deux étrangers, plusieurs champions d’Europe et des joueurs Masters de très haut niveau. Sans doute le championnat national le plus relevé avec la Hollande et l’Allemagne. Toutes les équipes espèrent non seulement le titre, mais également une qualification pour la coupe d’Europe. De bien belles parties en perspective.

17.05.2012 – LE TROIS BANDES SUISSE ET SON ELITE

Le trois bandes suisse a été très actif ces derniers temps. Les deux équipes phares du pays, à savoir Lausanne et Zürich, se sont d’abord défendu lors des Coupes d’Europe par équipes de club, puis l’une contre l’autre en finale du championnat suisse.

Zürich organisait donc une manche de la Coupe d’Europe par équipes de club. Elle y recevait les 5 et 6 mai 2012 les équipes de Augarten de Vienne / Autriche, de Gandia de Valencia / Espagne et de Clichy Montmartre de Paris / France. A noter la présence dans ces équipes de l’incroyable Eddy Merckx, de son compatriote belge Eddy Leppens, et des champions français Richard Bitalis et Jean Reverchon. Le club de Zürich, composé du meilleur joueur suisse René Hendriksen, ainsi que de Torsten Danielsson, Behzat Cetin et Tien Duy Ma, se sont plutôt bien comportés puisqu’ils terminent troisième de cette phase qualificative, avec une moyenne d’équipe de 0.737, remportant la manche contre le club autrichien.

Pour l’Académie lausannoise de billard, avec son équipe composée du père et fils Michel et Mathieu Boulaz, ainsi que de Kaï, elle s’est envolée pour l’Espagne où elle a rencontré le même week-end les équipes belge du BC Deurne, l’équipe turque Bahcelievler Belediye SK, l’équipe espagnole CB Casino de Cartagena et l’équipe autrichienne 1. Pottendorfer BSK. Force est de constater que l’équipe lausannoise, de son propre aveu, n’a pas su déployer ses capacités. Il est clair que la Coupe d’Europe demande des moyens que nos joueurs locaux ne peuvent acquérir que par l’expérience. Avec une moyenne d’équipe de 0.555, sûr que les lausannois peuvent faire mieux que cela.

Le week-end suivant, le championnat suisse connaissait son apogée avec la finale qui voyait s’affronter les deux équipes de Lausanne et de Zürich, dans les locaux de l’Académie lausannoise de billard. Une nouvelle fois, les lausannois n’ont pas su montrer toutes leur capacité face aux zürichois, remonté de leur dernière expérience internationale la semaine précédente. Avec un Hendriksen qui a réalisé une performance de haut rang avec une moyenne générale de 1.380, Zürich n’a laissé que des miettes à son dauphin lausannois. A eux de travailler pour un jour détrôner les champions suisses zürichois.

17.05.2012 – TOUTES MES EXCUSES…

A tous ceux qui ont visité ces pages internet en quête de news récentes, de nouvelles vidéos, de nouveautés qu’ils ont l’habitude de venir voir quotidiennement, je leur présente mes excuses de les avoir délaissés quelque peu ces dernières semaines. Pour seules raisons, un ordinateur qui a rendu l’âme et un déménagement dans une nouvelle maison… qui saura accueillir les stagiaires qui vont venir tout prochainement chez moi. Pour me faire pardonner, une nouvelle mouture de mon site internet va voir le jour très vite, avec des nouveautés qui je l’espère sauront vous satisfaire.

24.04.2012 – LE DBC BOCHUM S’OFFRE LE TITRE ET LE RECORD !

Incroyable week-end pour les joueurs du DBC Bochum en cette fin de week-end, lors des finales Play-Offs du championnat d’Allemagne par équipes aux jeux de série. Organisé à la perfection et retransmis en direct avec URLive, ce championnat s’est déroulé dans les locaux du DBC, alors en tête du championnat. Du grand spectacle avec des champions comme Blondeel, Faus et Niessen.

Les demi-finales ont vu s’opposer les équipes de Weitmar 09 à TuS Kalterhardt, laquelle s’est inclinée par 8 à 0. A part une excellente partie de Melerski en un coup à la libre, il faut signaler la participation du tchèque Marek Faus au cadre 71/2, en remplacement du belge Niessen, et qui a entamé son intégration par une victoire en 6 reprises.

La seconde demi-finale opposait le DBC à Hilden. La seule partie délicate, celle de Blondeel face à Wildförster, a tourné à l’avantage du DBC en 9 reprises. Havlik a gagné sans difficulté en deux reprises et Nockemann en cinq reprises. Gretillat l’emporte en deux reprises en finissant sur une série de 193.

La finale du dimanche s’est déroulée entre le DBC Bochum et Weitmar. Le match à la partie libre entre Melerski et Havlik, deux pittbuls de l’américaine, a vu le DBC s’imposer en un seul coup. Melerski à la reprise n’est pas parvenu à égaliser et s’est arrêté à 4 points. A la bande, Blondeel a laissé plané le doute pendant trois reprises avant d’achever son adversaire à la 4ème reprise par une superbe série de 96 ! Au second tour, Nockemann s’est fait le scalp du champion belge Patrick Niessen en une seule reprise et a offert le titre au DBC sous un tonnerre d’applaudissements. Dans la dernière partie au 47/2, Gretillat atomise Morawski avec 200 de série à la première reprise, offrant par la même occasion à son équipe le record d’Allemagne avec 4 parties en 7 reprises !

Un week-end plein pour le DBC, une organisation magnifique, du public, un live internet… et surtout un titre de plus et un nouveau record ! De quoi offrir le sourire à son patron, Paul Kimmeskamp.

« Pour ma part, ce championnat était une grande inconnue. Dans une actualité très intense qui ne m’a pas permis de me préparer correctement, je suis arrivé sans confiance aucune en mes capacités. Après avoir passé une longue période sans jouer, j’ai repris l’entraînement 10 jours avant le championnat… un entraînement vendredi soir et samedi matin dans le club pour achever une modeste préparation. Mais mon esprit lui était au clair… Une excellente mise en condition m’a permis d’être au top dès le premier match, juste une erreur bête à la première reprise qui m’a stoppé à 7 points… puis une magnifique série, fort bien menée, dans laquelle je me suis baladé avec mes billes en les menant où je voulais. 200 points en 2 reprises, surpris du résultat et de la maîtrise. Au second match dimanche, la si! tuation était changée, la pression plus élevée pour le titre, mais aussi plus de confiance en moi et en mon jeu. Morawski entame la partie avec une série, longue, de 82 points qu’il manque en restant dedans. Il s’en suit pour moi une longue série, moins harmonieuse que celle de la veille, chamboulée par des passages difficiles et des grands points, mais beaucoup plus efficace et surtout une volonté de finir qui m’a permis de relever toutes les difficultés de cette série… 200 points en une seule reprise. Le titre avait déjà été offert en cours de partie par Nockemann et sa victoire sur Niessen, moi j’ai offert un nouveau record pour le DBC. Une belle finale pour moi avec ces deux matchs qui clôture la saison allemande de belle manière. »

10.04.2012 – FINALES PAR EQUIPES EN ALLEMAGNE

A partir du samedi 14 avril, à 11h00, dans les locaux du leader du championnat d’Allemagne par équipes de jeux de série, à savoir le DBC Bochum, se tiendra les play-offs dudit championnat. Les demi-finales verront le DBC Bochum affronter le BC Hilden, et le TuS Kaltehardt contre le Bfr Weitmar. Les vainqueurs se rencontreront le dimanche, dès 11 heures également.

30.03.2012 – LAUSANNE EN COUPE D’EUROPE

Le tirage de la Coupe d’Europe de trois bandes par équipes a décidé du sort de l’équipe de Lausanne qui se déplacera à Cartagena en Espagne pour rencontrer l’équipe locale, ainsi que les équipes autrichienne de Pottendorf, turque d’Istanbul et belge de Mersem. Ils se frotteront à l’élite européenne comme par exemple Ludo Dielis et Tayfun Tasdemir. La formation lausannoise alignera son meilleur joueur Michel Boulaz, ainsi que Ha Khai, Mathieu Boulaz et Joël Duvoisin. Les rencontres débuteront le samedi 5 mai au matin. Résultats à suivre sur le site de la CEB.

11.03.2012 – GROSSE DECEPTION A BERNE!

Ce week-end a eu lieu le championnat suisse au cadre 47/2 dans tous nouveaux locaux du club de Berne. Nouvellement installés depuis quelques semaines, les locaux Simon Daellenbach et Sotiris Psiskonis ont accueilli le joueur de la Chaux-de-Fonds Michael Voegtlin et le lausannois Xavier Gretillat.

Très concrètement, les résultats n’étant déjà pas brillants en Suisse, ils furent cette fois-ci franchement mauvais.

Premier tour entre les deux bernois, Daellenbach gagne Psiskonis par 190 à 162 points en 15 reprises. Gretillat vient à bout du jeune Voegtlin par 250 à 17 en 9 coups. Au second tour, Psiskonis gagne sans soucis avec Voegtlin par 149 points à 52 points en 15 reprises, alors que Gretillat se fait malmener en 12 reprises pour finalement gagner sur le fil 250 à 227 points en 12 coups. Au dernier tour, Psiskonis qui n’avait jusque-là pas pu finir la distance sur 15 reprises gagne contre Gretillat en seulement 4 reprises qui ne finalise que 116 points. Daellenbach lui subit en début de partie un Voegtlin qui joue bien et finalement se reprend pour gagner 248 points à 127 points en 15 reprises.

Gretillat reconduit donc son titre grâce à un concours de circonstances entre la moyenne générale et les égalités de points de matchs. L’essentiel est sauvé puisqu’il gagne son ticket pour Brandenburg en 2013.

« Grosse déception à Berne. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi il y a des choses, des gens, des lieux, des situations, des atmosphères qui vous conditionnent et qui systématiquement font remonter le plus mauvais de soi ‘‘ un peu à l’image de ces odeurs qui vous ramènent dans votre enfance, ces mots qui font remonter en vous la colère, la musique qui vous replonge immédiatement dans la plus belle des soirées’ moi ce week-end j’ai eu le droit à un voyage dans le temps, gratuit, 15 ans en arrière lorsque j’étais un « petit suisse » écrasé par mon adversaire le colosse’ même si aujourd’hui je suis devenu dix fois plus grand que ce pseudo colosse !

Le cauchemar s’est très vite mis en place, dès le premier match, dans une atmosphère qui a initié le voyage et avec du matériel qui a instauré le doute. Un billard qui tombe de deux billes dans le tiers sur un rappel de large, des billes qui buttent et qui oscillent entre dureté et souplesse, et pour finir tout cela une table qui ne roule pas et sur laquelle il faut frapper comme un fou pour faire revenir la bille ! 9 reprises pour finir 250 points, la moyenne du championnat est pour moi déjà loin !

Au second match, sur la seconde table, le match le plus important du tournoi puisque la victoire offre le titre. Simon le sait, moi aussi, un match très tendu. Simon joue bien et moi je suis dans la tourmente incapable de réaliser ce qu’il se passe et de réagir. Avec en plus une difficulté de taille puisque 5 centimètres au-dessus au-dessus de la ligne de cadre se trouvent la jonction de l’ardoise, impossible à franchir sur toute la largeur. Et ça des deux côtés. Malmené, j’ai beaucoup de peine à aligner des points et je profite de la faiblesse de Simon pour finir avant lui. Sans gloire aucune.

Au troisième tour, Sotiris joue très bien et balance ses 250 points en seulement 4 reprises. Respect tout de même, voilà pour le commentaire du sportif qui accepte la défaite avec sérénité car elle est indispensable pour mieux profiter des victoires. Par contre, je ne peux pas le féliciter des 248 points bien joués sans souligner les deux points volés qu’il a réalisé consciemment en faisant deux énormes fautes. Une première sur une position dedans, sa bille est si proche de la deux qu’il doit confirmer auprès de l’arbitre qu’elle ne colle pas, et pourtant’ incroyable il prend dans le plein, si plein que la bille 2 parcours trois diamants pour sortir du cadre ! Et il remet ça la reprise suivante sur une position délicate au milieu du tiers, un piqué attaqué dans le plein ‘ la bille 2 bouge de plus d’un diamant – alors que l’arbitre s’y prend à plusieurs fois pour vérifier que les billes ne collent pas ! Mais tout de même, bravo pour les 248 autres points.

Quant à moi, je rentre avec une grosse déception chez moi et l’envie bien entendu de profiter de cette expérience… à méditer. »

06.03.2012 – CARAMBOLE-INFO NO 1 EST SORTI !

Une bonne nouvelle pour le billard carambole en Suisse. En effet, une initiative personnelle du lausannois Antonio Galihna a pris la forme d’une revue d’informations sur le billard en Suisse, dont le premier numéro vient de sortir. Nommé Carambole-Info, ce journal a été agréé par la Fédération Suisse de Billard. Il sera distribué virtuellement à tous les joueurs et tous les clubs qui seront chargés de le diffuser, de l’imprimer et de le mettre à disposition de leurs membres. Cette revue relate divers événements du billard carambole en Suisse et reprend les articles qui viennent des clubs. Ce sont donc bien les joueurs et les clubs de Suisse qui alimentent ce journal et donc libre à vous tous de contribuer aux prochains numéros. Quoi qu’on en dise, cette initiative est la bienvenue et mérite notre attention et notre soutien. Vous pouvez lire le premier numéro de Carambole-Info en PDF.

02.03.2012 – UNE VIDEO DE RENCONTRES INCROYABLES

Notre ami Antonio Galihna, dont le blog est malheureusement mort, vient de poster une nouvelle vidéo – la dernière selon lui – tout à fait incroyable intitulée « Rencontres du 3ème type ». Le nom évocateur nous explique qu’il s’agit en fait de rencontres et de contres plutôt originaux. Je vous invite à y jeter un coup d’oeil sur YouTube.

23.02.2012 – ANDERNOS FINIT EN TETE POUR UN POINT…

Ce dernier week-end s’est déroulé le dernier tour du championnat de France D1 par équipes de jeux de série. Le premier groupe composés des équipes de Chartres, Oissel et Andernos s’est retrouvé sous le soleil radieux de la baie d’Arcachon, alors que les équipes de Ronchin, St-Maur et Soissons se sont retrouvées dans le fief des champions de France.

A Andernos, le premier tour opposait Oissel à Chartres. A la bande entre Justice et Kahofer, nous avons vu une belle partie finie à l’inverse de son commencement. L’autrichien mène 113 à 56 en 11 reprises et se voit coiffer au poteau par un super Justice qui a aligné patiemment la série arrêtée de 64! Au cadre 47/2, la partie à été remportée en 10 reprises par Venditelli contre Formont, remplaçant de Gérimont. Au cadre 71/2, le suisse Gretillat finit son match en 3 reprises avec une série de 157 à la seconde reprise. Chartres a battu Oissel 4 à 2.

Au second tour, Oissel a affronté Andernos. A la bande, Kahofer s’est une nouvelle fois incliné, pourtant à quelques points de la victoire. Baudouin a remonté tout son retard et s’offre finalement le scalp du viennois 120 à 104 en 11 reprises. Gerassimopoulos est venu difficilement à bout de Venditelli en 9 reprises par 250 à 220, alors qu’au cadre 71/2 Picart a réussi l’égalité avec Petit en 9 reprises.

Au troisième tour, ce fut au tour de Chartres de rencontrer Andernos, pour la première place du groupe. Au cadre 71/2, Gretillat est venu à bout sans gloire de Picart en 7 reprises. Il a fallu attendre le dimanche matin pour le dernier tour avec Justice face à Baudoin et Formont face à Gerassimopoulos. Le grec d’Andernois a bien failli finir la partie en une reprise au cadre 47/2 avec une première série de 231, mais finalement a dû subir les failles des fins de partie et user d’une seconde reprise pour finir son match. A la bande, Justice s’est arrêté à 119 à la 14ème reprise en manquant un dernier point difficile. Baudoin est revenu à la table et, point après point, a réalisé la série difficile et nécessaire pour atteindre ses 120 points. Chapeau.

Andernos a fini ses trois tours de qualifications en tête du groupe. L’équipe de Chartres a terminé à la seconde place. Les finales de France opposeront donc Andernos à Soissons et Chartres à Ronchin. Elles se dérouleront en mai prochain, dans les locaux de Soissons.

« Pour ma part, mon premier rendez-vous fut déjà difficile face à Johan Petit que j’apprécie et que je respecte. Capable de me trucider en un coup, c’était une partie à prendre au sérieux. J’ai donc préparé ce match avec attention et j’ai tout donné dans cette lutte. J’ai décidé de commencer avec la volonté de finir et ne laisser aucune chance à Johan, mais cette première reprise fut laborieuse. Après une première erreur, je suis parvenu à recentrer mon jeu et, petit à petit, maîtriser un peu mieux les billes. J’ai hélas commis une erreur à seulement 6 points du but, que j’ai finalement atteint à la 3ème reprise. Mon second match devait se jouer le lendemain matin, mais il a finalement été placé le samedi, en début de soirée. J’avoue avoir été quelque peu malmené par ce changement, ne me laissant pas le temps prévu pour analyser mon match et me préparer au suivant. Ce fut un match en continuité du précédent, alors que j’aurais dû reprendre tout à zéro et recommencer une préparation propre à ce match. Je n’y étais pas vraiment. Cette erreur m’a coûté dans ce match où je ne suis pas parvenu à maîtriser les billes comme je suis capable de le faire. J’ai commis beaucoup trop d’erreur et 7 longues reprises me furent nécessaires pour finir mes points. Beaucoup trop.

Ce week-end se termine donc avec un score de 400 points en 10 reprises, ce qui cumulé aux précédents me mène à 1200 points en 23 reprises, soit 52 de moyenne générale. Difficile de dire que le score est mauvais, mais clairement j’aurais pu faire beaucoup mieux. Mais l’essentiel dans ce championnat n’est pas la moyenne du joueur, mais les matchs gagnés. Là j’ai carton plein et j’en suis satisfait car ce ne fut pas facile. Les finales seront un défi supplémentaire pour moi avec des champions comme Soumagne, De Backer et Florent !

Je tiens encore à remercier M. Baudoin, président du club d’Andernos, ainsi que toute son équipe pour l’organisation et l’accueil qu’ils nous ont réservé. Un grand merci à tous pour votre disponibilité, votre gentillesse et votre dynamisme dont la meilleure carte de visite sont vos jeunes loups à l’avenir déjà assuré. Merci enfin et encore à la générosité et la spontanéité de Bernard Baudoin qui n’a pas hésité à rendre notre séjour agréable en nous prettant son BMW X5 pour visiter le bassin d’Arcachon et le Cap Ferré. »

07.02.2012 – CLASSICS TEAMS 2012: BOCHUM GAGNE A LA MAISON

Formidable week-end dans les locaux du DBC Bochum. Les organisateurs et les visiteurs ont pu assister à de grandes performances et des matchs de grandes qualités, autant de la part de ses joueurs locaux (Blondeel à la bande, Havlik au 47/2 et Nockemann au 71/2) que des autres équipes. La fête du billard fut complète grâce également à la présence de Kozoom que je remercie ici pour son travail et la diffusion en direct de l’événement.

Au premier tour, l’équipe du DBC Bochum ouvre les feux contre l’équipe nationale de Suisse. Premiers matchs et première grande performance avec Havlik au cadre 4772 qui réalise les 250 points en une seule reprise. Au cadre 71/2, Nockemann se défait facilement de Daellenbach en 5 reprises. A la bande, Blondeel pense avoir fait le plus dur en finissant avant Gretillat à la 14ème reprise, dans un match difficile, mais c’était sans compter la volonté du suisse et son égalisation à la reprise avec une série de 29. Le DBC gagne 5 à 1 face à la Suisse.

Ce fut ensuite au tour de l’équipe espagnole de Centelles de défier l’équipe française de Ronchin. Grande performance de Mata qui atomise Florent avec 200 points de série sur mouche ! Au cadre 47/2, belle rencontre également pour Djoubri qui réalise une série de 222 pour finalement devance de peu Cuenca en seulement 4 reprises. A la bande, joli duel entre Caudron et Villiers qui tourne à l’avantage du belge en seulement 7 reprises, mais le français très accrocheur s’est battu comme un lion pour obtenir 84 points. Centelles bat Ronchin 4 à 2.

Au second tour, l’équipe de Centelles a rencontré l’équipe nationale suisse qui en a profité pour faire jouer son remplaçant, le jeune Michael Voegtlin. Ce dernier encore bien fragile n’a pas su profiter de son match face à Cuenca, vainqueur pourtant en 11 reprises. Au cadre 71/2, Psiskonis qui venait de prendre un coup précédemment a bien failli revoir cela face à Mata qui réalise 162 points sur mouche, pour finalement finir en 4 reprises. A la bande, le belge Caudron joue avec aisance et se détache facilement de Gretillat pour mener 112 à 13 en 5 reprises, un suisse qui reste sur place malgré une belle lutte. Mais Gretillat réagit, dos au mur, à la 6ème reprise et cloue caudron sur place en terminant avec une série de 107. Centelles bat la Suisse par 4 à 2.

L’équipe de Ronchin n’a pas su réagir face au DBC Bochum qui s’impose au cadre 47/2 en 3 reprises et au cadre 71/2 en 9 reprises, alors qu’autant Djoubri que Florent avait là des occasions de s’imposer. Formidable rencontre à la bande où Villiers s’impose face à Blondeel en seulement 5 reprises, laissant l’allemand à seulement 21 points contre 120 pour le français ! Le DBC bat Ronchin par 4 à 2.

Au troisième round, Ronchin s’impose face à l’équipe de Suisse, malgré un moment de doute. En effet, nos joueurs suisses sont parvenus un instant à faire transpirer Djoubri et Florent qui se sont retrouvés quelque peu malmenés. Finalement, Djoubri s’impose 250 à 220 en 6 reprises au 47/2, alors que Florent bat Daellenbach 200 à 142 en 12 reprises. A la bande, nouveau duel entre un Villiers et Gretillat qui ne lâchent rien de leur partie, celle-ci tournant de peu à l’avantage du suisse en 9 reprises. Ronchin bat la Suisse par 4 à 2. La rencontre au sommet entre Centelles et Bochum a fini à l’avantage des joueurs locaux, qui face à leur public ont su tout donner. Si Havlik s’est facilement défait de Cuenca en 6 reprises, il en fut tout autrement de Nockemann qui a subi une nouvelle fois la loi de l’espagnol Mata, réalisant 165 de série dès le départ. Mais l’allemand ne s’est pas laissé impressionné et a fini la partie avec une magnifique série de 185 points à la 3ème reprise. A la bande, l’exploit n’a pas eu lieu et Blondeel a dû s’incliner face à Caudron en 7 reprises. Le DBC gagne Centelles par 4 à 2.

Plusieurs belles performances ce week-end, sous les caméras de Kozoom, 250 de série au cadre 47/2 par Havlik, 200 au cadre 71/2 par Mata, 17 de moyenne à la bande par Caudron, le public et les internautes ont de quoi être satisfaits. « Mon équipe » du DBC se qualifie pour la finale et je leur souhaite évidemment de remporter ce titre. Bonne chance à eux !

« Pour ma part, ce week-end marque l’achèvement d’une excellente préparation lors de laquelle je me suis préparé à me battre jusqu’au bout. En cela, mon résultat est tout à fait satisfaisant.

La première bataille devait commencer avec Blondeel. Pour moi, j’étais certain qu’il allait entamer cette partie comme celle qu’il avait remportée face à Zenkner dans le championnat national. Il a commencé, pris de la distance et rien laissé sur la table à la reprise. Et ce fut le cas. Sur ces 14 reprises, la lutte fut complète, à chaque reprise, pour réaliser des points, tenter de reprendre les billes, mais avec grande prudence pour ne pas laisser l’opportunité à Blondeel de jouer sa série. Mais finalement, j’ai quand même commis une erreur, une tentative de rappel joué avec une force insuffisante, laissant ainsi une position très favorable, laissant ainsi à Blondeel l’occasion rêvée de prendre son jeu et réaliser la série de 66. Blondeel finit ses 120 points en 14 reprises, me laissant à 91 points. Mais je n’ai rien lâché sur cette reprises, point après point, pour réaliser la série de 29 nécessaire pour l’égalisation. J’avais dans cette partie jamais pu effectuer une vraie série, mais j’avais gagné la confiance nécessaire pour une lutte sans merci dans l’arène !

La seconde bataille, je l’attendais depuis longtemps. Je me savais apte à lutter sur les points de distance, mais Frédéric est si fort que sur ma chaise je l’observais et me demandais comment j’allais bien pouvoir lutter face à lui. Quelle que soit la position sur la table, Caudron est à l’aise et réalise ses séries… c’est tout simplement désarmant. J’avais l’impression d’être sur un court de tennis face à Nadal ou Federer qui renvoie toutes mes balles, où qu’elles soient, et encore plus fort et mieux placées! A la 6ème reprise, avec une facilité déconcertante et une rapidité incroyable, Caudron est aux portes de la victoire avec 112 points… et moi seulement 13 points dans 5 reprises où j’ai pourtant l’impression d’avoir lutté et tout donné. J’entame cette 6ème reprise, dos au mur, toujours dans la même lignée que les cinq précédentes. Point après point, voyageant sur toute la table, je prends petit à petit la mesure et la confiance nécessaire pour mieux sentir les billes dans les billes de près et réaliser une série de 107 avec un peu de réussite il faut bien l’avouer. Mais le jeu par la bande est ainsi, il faut bien avoir l’humilité de l’avouer, il faut un peu de réussite pour réaliser de longues séries tant une position favorable peu tourner au cauchemar sans issue pour un petit millimètre. Ainsi va la bande. Bien plus important que ma victoire face à Frédéric, je n’ai rien lâché dans ce match et c’est là ma plus grande satisfaction.

Au troisième match, je rencontrais Villiers et je savais d’entrée que j’allais devoir lutter pour voir les billes ensemble. Le français est un lutteur d’exception, il s’accroche, ne lâche rien, se bat comme un guerrier dans l’arène pour mettre à mort son adversaire. Là aussi, je m’y étais préparé et j’ai rendu coup pour coup. Même si j’ai commis cette fois quelques erreurs importantes, j’ai finalement pu m’imposer de peu en 9 reprises.

Ce week-end fut pour moi gratifiant car j’ai réussi à réaliser une moyenne acceptable tout en luttant sur toute la table, casser ce mythe qu’il suffit de ne rien me laisser pour gagner. En parlant des moyennes, il faut relever certes celle de Frédéric à 17 et des poussières, mais aussi celle de Villiers à 14.71 et la mienne de 12.41, rendant ainsi notre poule de qualification plutôt exceptionnelle. L’avenir du jeu par la bande se fera sans doute entre 15 et 20 en moyenne, voire bien au-delà si on voudra s’imposer. Il suffit de constater les performances hollandaises et la récentes victoire de Christiani avec plus de 20 de moyenne générale. Ce jeu a un bel avenir devant lui et nous en sommes les acteurs. Pour terminer, je souhaite souligner la performance de Villiers, qu’on apprécie ou pas le personnage, force est de constater que sur la table il a démontré de belles qualités ! »

02.02.2012 – LE BILLARD EUROPEEN EN FETE A BOCHUM

Ce week-end a eu lieu un tour du championnat allemand par équipes aux jeux de série. L’équipe du DBC a aligné une formation particulière pour mieux préparer ses engagements en coupe d’Europe du week-end suivant. Elle gagné ses deux rencontres et se profile toujours en tête du classement général. Le samedi le DBC a vaincu Merklinde par 8 à 0, alors que dimanche le DBC a laché deux points en remportant la victoire par 6 à 2. Pas de grosse partie mais une excellente préparation pour le DBC et pour moi-même.

Samedi 4 et dimanche 5 février, le DBC reçoit dans ses locaux un éliminatoire de la coupe d’Europe par équipes aux jeux de série. Le DBC jouera avec l’équipe espagnole de Centelles (Caudron, Mata et Cuenca), l’équipe française de Ronchin (Djoubri, Florent, Villiers) et l’équipe nationale suisse (Gretillat, Daellenbach et Psiskonis).

Les rencontres seront retransmises en live sur Kozoom et toutes les informations sur DBC.

24.01.2012 – CHARTRES SE QUALIFIE POUR LA FINALE DE FRANCE

Ce week-end s’est déroulé le second tour du championnat de France D1 par équipes aux jeux de série, dans les locaux de Oissel. Merci infiniment au passage au Club de Oissel, membres, arbitres et Président pour l’organisation, la cuisine et votre accueil.

Le premier tour a vu la victoire de Chartres sur Oissel par 5 à 1. Au cadre 47/2, Gérimont a battu Venditelli par 250 à 99 en 17 reprises. Au cadre 71/2, Gretillat a battu Jacquet par 200 à 43 en 7 reprises. A la bande, Petit et Justice ont fait égalité en 25 reprises.

Au second round, Oissel a perdu contre Andernos 1 à 5, ce qui met fin définitivement à ses chances de qualification pour la finale de France. Au 47/2, Gérassimopoulos a battu Venditelli par 250 à 83 en 4 reprises, au 71/2 le belge Peter De Backer dit PDB a battu Jacquet par 200 à 100 en 4 reprises. Encore une égalité à la bande entre Baudoin et Petit en 22 reprises.

Au troisième round, Chartres a créé la surprise en battant Andernos par 4 à 2. Au cadre 47/2, Gérimont a pris de la distance avec Gérassimopoulos pour finalement le battre en 9 reprises par 250 à 169. Au cadre 71/2, Gretillat a battu De Backer par 250 à 58 en 3 reprises. A la bande, Baudoin a devancé de peu Justice, 120 à 92 en 22 reprises.

Chartres se retrouve donc en tête de ce groupe avec 7 points de match et 17 points de rencontre. Andernos les tallone de près avec 5 points de matchs et 16 points de rencontres. Oissel prend hélas la porte de sortie avec 0 point de matchs et 3 points de rencontre. Dans le second groupe, Soissons a battu St Maur 6 à 0. Ronchin a battu St Maur par 6 à 0. Puis Soissons a vaincu Ronchin par 4 à 2. Ronchin demeure tout de même en tête de ce groupe, suivi de Soissons, puis de St Maur. Le 3ème tour décisif aura lieu le week-end du 18 et 19 février 2012.

« Pour ma part, j’ai fort bien entamé ce premier match contre David Jacquet par une série de 110 sur mouches, arrêtée par un buttage en finesse. Puis les difficultés se sont présentées et ce n’est finalement qu’en 7 reprises que je finis ce match. Peu glorieux, mais la victoire est là et c’est l’essentiel. Mon défi du week-end s’est passé en fait dimanche matin, contre le belge Peter De Backer, qui nous a habitué à des grandes performances dans les championnat de Belgique. Ce professionnel du billard en impose, par son style, son jeu et sa détermination. C’est un joueur qui prend beaucoup deplace, même lorsqu’il ne joue pas, et ce fut un vrai défi pour moi de vaincre cette difficulté. Avec en plus quelques soucis de préparation supplémentaire, je suis parvenu finalement à me mettre sur la table tel que je devais être. Un première reprises manquée sur un point facile, mais une seconde sur laquelle je n’ai rien lâché avant de prendre mon rythme, les billes et trouver mon jeu. Arrêté par une erreur idiote à 161 points de série, PDB m’offre une troisième reprise pour terminer ma partie en finalement 3 coups. Défi presque réussi.

Dernière anecdote, mais pas des moindres. Spéciale dédicace pour ces dames, et pour le plus grand malheur de Gérimont ! Nous les joueurs avons eu le bonheur d’être en compagnie de Mesdames Justice, Gretillat, Ernoult, coach d’Andernos, et De Backer. Ces quatre dames, à la même table, avaient un lien commun autre que le billard’ leur profession. Si incroyable et si peu probable’ Tenez-vous bien, asseyez-vous : Mme Gretillat est infirmière-ambulancière et tente de sauver la vie des gens et les empêcher de mourir. Mme Ernoult a été durant longtemps croque-mort et, dans son entreprise de pompes funèbres, elle s’occupait des morts. Mme Justice découpe et prélève sur les morts les organes qui peuvent être utilisés en greffe. Et finalement, Mme De Backer est’ médecin légiste et s’occupe d’autopsier les morts. Je vous laisse imaginer les discussions à table’ »

16.01.2012 – 40EME TITRE DE CHAMPION SUISSE

Ce week-end a eu lieu le championnat suisse à la libre LNA à La Chaux-de-Fonds. Je n’y avais pas participé depuis 2006 à cause d’un calendrier chargé et d’un intérêt moyen pour ce jeu, mais cette année j’ai décidé d’utiliser ce rendez-vous pour me mettre en danger et me préparer pour la suite de la saison. Me mettre en danger face aux bernois qui sont capable de terminer sur mouche à ce jeu, mais malheureusement MM. Psiskonis et Daellenbach, mes futurs coéquipiers en équipe suisse, n’ont pas pu participer à ce championnat.

C’est donc sans résistance que j’ai obtenu mon 40ème titre de champion suisse en LNA, mais toujours avec autant de détermination et de volonté. Bien préparé, c’est par une partie parfaite que j’ai entamé ce tournoi, 300 points sans faute et bien maîtrisé, malgré que je n’ai pas pratiqué ce jeu depuis des années. Pareil au second match, ou presque, série de 300 à la seconde reprise après une mouche ratée au départ. Le troisième match a malheureusement connu deux erreurs qui m’ont forcé à attendre la 4ème reprise pour finir sur la série de 283. Au final, mon record n’est pas battu, la moyenne générale est respectable sur une distance de 300, mais surtout l’objectif préparatoire a été atteint.

Merci aux organisateurs et à nos deux arbitres UMB et CEB, excusez du peu. Tous les résultats ici.

06.01.2012 – VOS COMMENTAIRES SUR MES VIDEOS

Je remercie toutes celles et ceux qui ont pris un peu de temps pour me transmettre leur opinion sur mes vidéos et la manière de filmer. Force est de constater que ces vidéos sont un support très appréciés des internautes’ et ce quelle que soit la manière de filmer. Chacune possède des points positifs et négatifs que certains apprécient ou pas. Il en faut pour tous les goûts’

Les points négatifs qui sont ressortis pour la caméra mobile sont :

– Le mal de mer que procure le mouvement, bien que l’on s’y habitue après quelques secondes. On peut même se surprendre à bouger en même temps’ Pour y remédier, je dois faire attention à ne pas me relever trop vite et me déplacer sans être trop brusque.

– Le manque de son : certains aimerait les commentaires de ma part pour mieux comprendre la position et mes choix. Je n’y remédierai pas car il n’est pas concevable d’expliquer, dans la dynamique du jeu, les choix, les risques, les éléments du point, bref tout cela’ il faudrait consacrer plusieurs minutes à chaque point et là, malheureusement pour les internautes, rien ne remplacera jamais le cours de billard, le face à face entre l’élève et le professeur.

– Le mouvement de la caméra mobile crée une fatigue visuelle, la caméra fixe étant plus confortable pour les yeux. De plus, la caméra mobile apporte une déformation de l’image sur les bords qui augmente quelque peu la contrainte visuelle. Pas moyen de modifier cela.

– Vu la position de la caméra, il arrive parfois que la prise de vue n’est pas bonne et qu’une bille sorte du champ de vision. Là aussi, il est difficile d’y remédier, à moi de faire attention en jouant mais le résultat n’est pas garanti.

– Plus original, quelqu’un m’a dit que la caméra mobile enlevait la vision de l’inclinaison de la queue, élément clé pour lui. Mais pour moi, la queue est aussi souvent que possible horizontale et donc j’attache moins d’importance à ce point.

– Pour finir, quelques éléments techniques comme l’impossibilité de mettre en plein écran, la forte dominante de rouge qui doit pouvoir être modifier en changeant la luminosité dans la pièce, et l’inscription de mon logo au milieu de l’image qui demeurera pour protéger mes images.

Une majorité de personnes trouvent le changement de concept intéressant et très innovant. Cela donne la possibilité de vivre la série comme si l’on y était, de mieux voir les réglages du point et d’apporter une meilleure compréhension de ce qui est joué. La caméra mobile est jugée plus pédagogique, elle apporte un point de vue plus précis, plongeant celui qui la regarde au c’ur de l’action. Certains ont même trouvé sur la double image le décalage créé au fil du temps tout à fait positif, permettant de voir le point en premier sur la caméra fixe, puis d’en voir le détail sur la mobile.

Ce sondage m’a fait prendre conscience que ces vidéos sont très appréciées et m’encourage à continuer à en produire. Par contre, il ne m’aide pas à faire un choix définitif. Afin de ne décevoir personne, j’ai donc décidé de continuer à produire les trois options, à savoir la caméra mobile, la caméra fixe et le mixte des deux.

Encore merci à vous tous qui m’ont fait parvenir vos opinions. Pour accéder aux vidéos.

01.01.2012 – MERCI ET TOUS MES VOEUX POUR 2012

Je profite de cette période pour remercier toutes les personnes qui apprécient ce site et qui lui donnent une raison de vivre. Merci à tous et je vous souhaite mes meilleurs voeux de santé et de réussite pour 2012.

News 2013

29.12.2013 – NOUVEAUX PRODUITS CAROMBOOKS
16.12.2013 – HENDRIKSEN SURVOLE LA FINALE DE TROIS BANDES SUISSE
5.12.2013 – BERNE CHAMPION – RECORD POUR GRETILLAT
24.11.2013 – 3 BANDES SUISSES : NOUVEAU RECORD POUR HENDRIKSEN
20.11.2013 – LAUSANNE N’A PAS REUSSI A ARRETER LES BERNOIS
06.11.2013 – LAUSANNE DEFIE LES BERNOIS
13.10.2013 – CHAMPIONNAT SUISSE PAR EQUIPES – LAUSANNE-COLOMBIER
09.10.2013 – ANAG BILLIARD CUP 2013 – GRETILLAT SUCCEDE A LEPPEN
03.10.2013 – ANAG BILLIARD CUP 2013
30.09.2013- CHAMPIONNAT SUISSE PAR EQUIPES… LE RETOUR
17.08.2013 – NOUVEAU – VIDEOS COMMENTEES DISPONIBLES
18.07.2013 – LE FSB-INFO POUR VOTRE LECTURE D’ETE
26.06.2013 – FIN DE SAISON A MARRAKECH !
18.06.2013 – CHARTRES REALISE L’EXPLOIT !
12.06.2013 – FINALE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE JDS D1 A SOISSONS
03.06.2013 – CHARTRES AU COMPLET EN SUISSE
01.05.2013 – DBC BOCHUM EN OR – ZENKNER PREND SA RETRAITE !
22.04.2013 – BRANDENBOURG 2013 C’EST TERMINE
21.04.2013 – BRANDENBOURG CADRE 71/2: SWERTZ ENCORE
20.04.2013 – BRANDENBOURG CADRE 47/2: SWERTZ BAT TILLEMANN
18.04.2013 – BRANDENBOURG BANDE: CAUDRON PREND SON 100EME TITRE
05.04.2013 – CAROMBOOKS: TOUTES LES PRISES D’AMERICAINE
25.03.2013 – 42EME TITRE DE CHAMPION SUISSE
22.03.2013 – LAUSANNE BILLARD MASTERS PAR ANTONIO GALIHNA
19.03.2013 – BOCHUM TOUJOURS LEADER DU CHAMPIONNAT ALLEMAND
12.03.2013 – VENEZ TOUS AU LAUSANNE BILLARD MASTERS!
06.03.2013 – UN MILLION DE VUES SUR YOUTUBE !
11.02.2013 – LA SUISSE EN COUPE D’EUROPE AUX JEUX DE SERIE
26.01.2013 – ZANETTI EN DEMONSTRATION A LAUSANNE
17.01.2013 – MICHAEL VOEGTLIN, CHAMPION SUISSE A LA LIBRE
09.01.2013 – COUPE D’EUROPE PAR EQUIPES JEUX DE SERIE
08.01.2013 – RESERVEZ VOS PLACES AU LAUSANNE BILLARD MASTERS
9.12.2013 – NOUVEAUX PRODUITS CAROMBOOKS

9.12.2013 – NOUVEAUX PRODUITS CAROMBOOKS

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de rappeler la venue de nouveaux produits Carombooks, à savoir la traduction en anglais des rappels de long et en espagnol des prises d’américaine.

Avec les traduction en anglais, allemand, espagnol et portugais, cela porte à huit le nombre de produits Carombooks (rappels de longs, rappels de large, prises d’américaine) tirés du livre de Xavier Gretillat « L’apprentissage du billard français ».

Et pour la nouvelle année 2014, Carombooks prépare un nouveau chapitre très attendu, à savoir tous les systèmes de série dasn le coin au jeu par la bande, avec de belles surprises à la clé.

16.12.2013 – HENDRIKSEN SURVOLE LA FINALE DE TROIS BANDES SUISSE

 

Ce week-end s’est déroulé la finale du championnat suisse de trois bandes à Zürich, avec l’imposante participation de quatre zürichois. En effet, ceux-ci dominent le trois bandes en Suisse avec à leur tête René Hendriksen (1,434), puis ensuite Cetin, Ma et Danielsson. C’est d’ailleurs dans cet ordre qu’ils se sont octroyés les quatre meilleurs rang du pays. Les deux « étrangers » ont tenté de jouer les troubles fêtes, en vain. Valente de La Chaux-de-Fonds finit 5ème et Couto de Lausanne termine à la 6ème place.

Il est certain qu’un joueur de l’envergure de Hendriksen aura poussé le niveau vers le haut dans ce club de Zürich. Reste à savoir de quoi sera fait l’avenir avec le nouveau règlement de la FSB qui stipule dès la saison prochaine que le joueur qui souhaite représenter la Suisse sur la scène internationale devra avoir la … nationalité suisse. Est-ce que le billard suisse restera aussi attractif pour ce joueur danois ? Et pour les Cetin et Danielsson ? Espérons-le car la participation d’un joueur du niveau de Hendriksen en Suisse est un moteur indispensable.

05.12.2013 – BERNE CHAMPION – RECORD POUR GRETILLAT

Le championnat suisse par équipes au cadre vient de connaître son dénouement ce week-end avec le dernier tour. Au terme, c’est sans surprise que Berne conserve son titre de champion suisse, l’équipe composée au plus fort de psiskonis, daellenbach et wasser n’a pas d’équivalent en suisse pour le moment… Bravo à eux. Lausanne prend la seconde place et doit encore un peu travailler pour battre les bernois la saison prochaine. L’équipe de colombier emmenée par Michael Voegtlin et Vincent giacomini prend la troisième place.

Pas de grands résultats ce dernier week-end, hormis une belle performance de Gretillat qui bat son propre record en enchaînant ses trois parties en 5 reprises, un petit 90 de moyenne sur une distance de 150… Et surtout une série prolongée de 446 (séries : 4,-,146,150,150) !
Dans l’ensemble de la saison, il signe un résultat moyen avec 1800 points en 28 reprises (1/1/4/3/3/2/5/1/3/3/1/1), soit 64 de moyenne générale au cadre à deux coups sur une distance de 150 points.

24.11.2013 – 3 BANDES SUISSE : NOUVEAU RECORD POUR HENDRISKEN

Trois tours qualificatifs se sont déroulés ce samedi en Suisse, pour déterminer qui seront les 6 participants à la finale du championnat suisse de 3 bandes qui se déroulera à Zürich en décembre prochain.
A Lausanne, les zürichois Danielsson et Ma se sont qualifiés aux dépends des locaux Boulaz Mathieu et Ha Trinh Khai et du sierrois Pierre-Alain Rech. Des résultats en demi-teinte lors de ce tour et certainement une grande déception des lausannois qui espéraient mieux sur leurs terres.
A La Chaux-de-Fonds, encore un zürichois Cetin se qualifie, avec son dauphin le local Paco Valente. Gretillat finit 3ème, devant Canturk Kenan qui alterne par moment génie et galère, ainsi que le bernois Daellenbach qui ne remporte pas le prix du fair-play.
A Zürich, le local René Hendriksen, grand favori dans notre pays, bat son propre record de Suisse avec une moyenne générale de 1.538… Avec un tel niveau, il n’avait aucun adversaire à sa taille et s’il continue comme ça lors de la finale il obtiendra certainement un nouveau titre. Son dauphin du jour créé la surprise générale, il s’agit du lausannois Fernando Couto (0.650) qui, à égalité de point de matchs avec Boulaz (0.644) et Paulovic (0.649), qui se qualifie à la moyenne générale pour une différence si infime qu’un seul point aurait suffit… De quoi avoir quelques regrets pour ces deux éliminés malchanceux.
La finale se déroulera à Zürich, avec quatre joueurs de Zürich, où seuls deux « étrangers » viendront perturber ce qui ressemblera à un tournoi interne.

20.11.2013 – LAUSANNE N’A PAS REUSSI A ARRETER LES BERNOIS

L’avant dernier tour du championnat suisse par équipes a offert à Lausanne sa dernière chance d’obtenir le titre aux dépends de l’équipe bernoise, Sur ses terres, Lausanne a dû attendre le résultat de la dernière rencontre pour savoir si elle conservait ses chances ou non. Antonio Gahlina avait pourtant pris l’avantage dans cet ultime partie, mais Wasser a su redonner l’avantage à son équipe en faisant une belle remontée et en profitant d’un passage à vide du lausannois. A moins d’une grosse surprise, Berne conservera son titre de champion suisse cette année, à confirmer toutefois lors du dernier tour dans deux semaines. Lausanne devrait quant à elle s’octroyer une seconde place. A l’avenir, il faudra à Lausanne bien plus que cela pour déloger Berne de son trône en Suisse.

« Pour ma part, je n’avais qu’un seul objectif, ne plus faire pitié contre ces deux bernois qui me sont si difficile à jouer. Objectif presque atteint. Au premier match, c’est la partie d’échauffement et de mise en place, plusieurs erreur me pousse à la 5ème reprise où je finis sur une série de 90. La partie suivante contre l’un des objectifs a été parfaite, 150 à la première reprise, rien à dire. La troisième partie fut presque identique, à part une erreur qui m’a arrêté à 113 et contraint de finir à la 3ème reprise.»

06.11.2013 – LAUSANNE DEFIE LES BERNOIS

Ce week-end s’est déroulé un nouvel épisode du championnat suisse par équipes aux jeux de série. L’Académie lausannoise de billard a rencontré samedi la formation de Saint-Gall – Winterthur emmenée par le sierrois d’origine Pierre-Alain Rech, accompagné par Ludwig Nobel et Erwin Koch. Lausanne s’est imposé par 12 à 6, grâce aux deux victoires de Joel Duvoisin et celle de Michel Boulaz.

Dimanche la formation lausannoise s’est déplacée dans les locaux du club de Berne pour défier la meilleure équipe de Suisse. Les trois victoires de Gretillat face aux bernois Psiskonis, Daellenbach et Wasser n’ont pas suffit. Si Lausanne veut pouvoir détrôner cette équipe, il va falloir aligner dans la formation des forces plus importantes. En attendant, Lausanne pourra peut-être faire mieux dans deux semaines, pour la revanche dans les locaux de l’Académie.

« Pour ma part, je n’avais guère d’espoir de renouveler une grande performance pour ce week-end. Mon objectif plus modeste était de conserver ma capacité à bien jouer, même dans cet environnement. Début difficile face à Erwin avec deux erreurs et une victoire en trois reprises, pareil au match suivant avec Nobel. Puis le dernier match avec mon pote Pierre-Alain Rech fut mieux où seul unbuttage mit fin à ma série à la première reprise, ce qui m’obligea à boucler le match en deux coups. Bonne perspective pour le dimanche où j’allais rencontrer mes seuls vrais adversaires en Suisse, les bernois Psiskonis et Daellenbach. Premier match contre Simon, peu glorieux, et victoire 150 à 125 avec une série arrêtée de 132. Le match suivant contre Wasser se fit sur mouche avec une série de 150 très bien menée. Puis la chute vint avec cette dernière partie contre Psiskonis, gagnée certes, mais sans gloire en 7 reprises. Je n’ai pas réussi à me maîtriser face à ce joueur dont le comportement désagréable m’atteint encore et toujours et ne cesse de démontrer encore toute ma faiblesse à gérer cet environnement. »

13.09.2013 – CHAMPIONNAT SUISSE PAR EQUIPES – LAUSANNE-COLOMBIER

Ce samedi s’est déroulé le deuxième tour du championnat suisse par équipes pour la formation lausannoise qui recevait l’équipe de Colombier. Gretillat gagne sans peine ses trois matchs, ses adversaires ne totalisant que 15 points. Les derniers points de match nécessaires à la victoire ont été apporté par Galihna et Duvoisin face au joueur de Colombier Drevet. A noter la bonne performance de notre coach national Giacomini qui avoisine les 10 de moyenne générale, tout comme d’ailleurs son coéquipier Voegtlin qui aurait pu – qui doit – faire mieux que cela. Au final, Lausanne gagne son deuxième tour par 10 à 8.

« Pour ma part, mon intention était de réussir à adapter la préparation efficace que j’avais réalisée à Olomouc, mais en Suisse… Sacré défi car cela fait bien de longues années que je ne parviens pas à me motiver pour performer dans mon pays. Alors je me suis préparé, tout comme je l’ai fait en Tchéquie, et j’ai été assez satisfait du résulat. Première partie de 150 points au petit cadre sur mouche, deuxième partie aussi sur mouche. Mais les erreurs sont venues dans la troisième partie que j’ai continué comme les précédentes au lieu de faire table rase et recommencer ce que je devais faire. Ca se paie comptant, trois erreurs stupides, 4 reprises pour les 150 points… dommages. Mission partiellement remplie. Là je tourne la page et me tourne vers un autre défi… »

09.10.2013 – ANAG BILLIARD CUP 2013 – GRETILLAT SUCCEDE A LEPPENS

Le tournoi international sur invitation ANAG Billiard Cup s’est déroulé entre le 4 et le 6 octobre 2013 à Olomouc en Tchéquie. La ville, peu connue par nos contrées, compte 100’000 habitants et surtout 23’000 étudiants et reste la capitale dynamique de la Moravie. Elle abrite aussi le siège de la société ANAG, dirigée par M. Wytek, grand passionné et amateur de billard, sans qui cette compétition n’aurait jamais vu le jour. C’est la troisième année consécutive que ce tournoi grandit et l’organisation est toujours aussi parfaite. Si M. Wytek nomme son tournoi pompeusement le tournoi des Maîtres, il met en tout cas tout en œuvre pour recevoir ses joueurs comme des rois. Dans la magnifique salle de l’ANAG Cup, le billard se mêle magnifiquement avec la tradition ambiante des lieux. Une organisation excellente pour un spectacle retransmis en direct par Kozoom – merci à eux pour leur travail fantastique – et également par la télévision tchèque. Pas moins de onze caméras figées sur les joueurs en ce dimanche de finale.

La compétition se déroule en trois disciplines, le cadre 71/2 (100 points), la bande (50 points) et le trois bandes (15 points)… et c’est ici l’occasion de rappeler que le triathlon, spécialement sous la forme d’équipe nationale, est le meilleur moyen de promouvoir le billard et de réunir les stars des jeux de séries et de trois bandes, tels que certains s’en souviennent lors des championnats du monde de triathlon par équipes. Ici à Olomouc, ANAG n’en est pas là, mais ce tournoi de triathlon en distance courte permet de rassembler de forts joueurs de jeux de série et des dieux du trois bandes, en laissant les chances à chacun de l’emporter. Cette édition 2013 était marquée par la présence du récent recordman du monde de la moyenne générale au trois bandes, avec 2,739, sacré il y a tout juste deux semaines en Grèce, le suédois Blomdahl. A ses côtés, le tenant du titre et joueur complet Eddy Leppens. Ainsi que Zenkner, Gretillat, Kahofer, Mata, Cuenca, Soumagne, Villiers, Faus, Bohm et Ziogas. Tirage au sort complet, la veille au soir pour répartir ces douze joueurs dans quatre groupes.

Dans le groupe A, pas de surprise… c’est Pavel Böhm qui passe à la trappe. Le jeune talent tchèque a pourtant bien accroché Zenkner en perdant 100 à 88 au cadre et 50 à 43 à la bande, et en gagnant le trois bandes en 13 reprises. La rencontre entre l’allemand et Cuenca est la meilleur de ce groupe, l’espagnol finit en deux reprises le cadre sur une série de 98, l’allemand finit en 3 reprises la bande, et perd au trois bandes dans un match tendu.
Dans le groupe B, Gretillat prend le cadre à Leppens à la bande, puis le belge gagne la bande en 3 reprises et le trois bande en 12. Au round suivant, Leppens obtient sa qualification en remportant les trois disciplines. Au dernier round, le suisse prend l’avantage sur le français Soumagne grâce au cadre 2 reprises et à la bande en 4 coups.
Dans le groupe C, c’est logiquement le jeune tchèque qui ne passe pas les qualifications, face aux deux champions d’Europe Kahofer et Mata qui réalisent tous deux des performances en demi-teinte.
Dans le groupe D, le premier match est remporté par Blomdahl face à Faus qui gagne quand même le grand cadre en 2 coups. Au match suivant, Villiers se soumet et offre la qualification à Blomdahl. Au troisième tour, Villiers se bat jusqu’au bout et élimine la star local : égalité au cadre, la bande en 6 reprises et remporte nettement le trois bandes.

Dans les quarts de finales, Faus et Blomdahl se font éliminer directement avec les jeux de série. En effet, Kahofer retrouve son niveau et assure sa qualification avec une partie au cadre en 4 coups et la bande en trois reprises, il remporte également le trois bandes en 14 reprises. Mata lui obtient son ticket face au suédois grâce à une victoire en 4 reprises au cadre et 7 reprises à la bande. Leppens prend l’avantage face à Cuenca en remportant le cadre en 5 reprises, mais Cuenca remet les pendules à l’heure avec une formidable série de 50 à la bande ! Et bien plus fort encore, il réalise un match nul au trois bandes en seulement 8 reprises ! L’espagnol se qualifie en fonction des règlements, à la grande déception de Leppens. Gretillat obtient sa qualification de la même manière, également en remportant le cadre nettement en deux reprises et en égalisant à la bande. Le suisse se qualifie, même s’il perd le trois bandes face à Zenkner lui aussi très déçu.

En demi-finale, Cuenca continue sur sa lancée et bat son compatriote Mata en remportant toutes les disciplines. Gretillat en fait presque de même, sauf que son ami Kahofer égalise aux trois bandes, en douze reprises. La finale entre Cuenca et Gretillat tourne vite à l’avantage du Suisse qui réalise deux belles parties aux jeux de série, une reprise pour le cadre et seulement deux reprises pour la bande !

« Pour ma part, cette compétition marquait mon retour aux affaires puisque je n’avais joué de championnat depuis la finale de France à Soissons. Après une année difficile et une énorme perte de confiance, je m’étais remis au travail pour tenter de revenir à mon niveau. Mon objectif était d’être prêt pour ANAG, mais les circonstances de la vie ont fait que ma préparation n’a pas pu se faire comme je le souhaitais, et donc je me suis fait à l’idée que cette saison 2013/2014 serait une saison de transition. Transition qui commence de la plus belle des manières, avec cette victoire à ANAG, mais surtout ma capacité retrouvée, pour ce tournoi en tous cas, à déployer un jeu efficace aux jeux de série. Bien préparé dans ma tête, j’ai entamé ce tournoi par la série parfaite au 71/2 avec Leppens. Mais une erreur grossière et stupide m’a coûté le match à la bande… ce rétro bande n’apportait rien, si ce n’est des risques inutiles… Le trois bandes est le jeu à Eddy et il emporte notre premier match. Au second, je n’avais rien de moins que Pierre Soumagne… même scénario, à la première reprises au cadre, je commence avec une série qui s’arrête cette fois à 77, mais je termine à la seconde reprise. A la bande, je réussis cette fois à réaliser ce que j’ai failli faire avec Leppens, la partie en trois reprises. Le trois bandes n’avait plus d’importance, mais Pierrot a fait une superbe partie, la meilleure du tournoi, en 7 reprises. Qualifié pour les quarts de finale, je me suis préparé à rencontré l’imprévisible Zenkner. Capable du meilleur comme du pire, il est très difficile à jouer. Deux reprises à nouveau cadre 71/2, mais l’allemand donne le meilleur à la bande et termine la partie en 9 reprises, match que j’égalise sur la reprise. La performance au cadre (100 à 5/2) et l’égalité à la bande me qualifie selon les règlements. Tant mieux parce que le trois bandes n’est pas ma discipline, pour le moment en tous cas. En demi-finale face à mon ami de toujours Arnim… premier set accroché au cadre que je gagne quand même en 4 reprises, mais la plus mauvais partie de cadre jusqu’à présent pour moi, pas très encourageant. Je me reprends à la bande et tente d’appliquer la stratégie psychologique mise en place avant le match, mais Kahofer joue mal et en plus n’a pas de chance, c’est sans difficulté que je remporte la bande en 5 reprises. Au trois bandes, Kahofer qui réalise désormais de belles performances dans ce jeu et qui a su se faire respecter en tant que tel dans le milieu du trois bandes, m’a inspiré. Sa façon de jouer, sa façon de concevoir le jeu, son geste, tout cela m’a inspiré et c’est avec sérénité que j’ai finit ce match en 12 reprises. L’autrichien a égalisé pour la forme. A la finale avec Cuenca, je savais ce que je devais faire et comment… ne restait plus qu’à appliquer la stratégie… je commence le cadre et tranquillement je finis mes 100 points en un coup. Puis à la bande, pareil… je termine le match sur une série de 48 à la seconde reprise. La victoire était acquise et, bien plus important pour moi, de la plus belle des manières. Cette année que je maintiens de transition commence fort bien et me rassure sur ma capacité à retrouver mon niveau. Aux jeux de série, j’ai fait de belles performances et j’en suis satisfait, surtout de la manière et de la qualité du jeu. 100 en 1, 2, 2, 4, 1 au 71/2 et 50,00 de moyenne générale. 10,26 à la bande et une série de 48. Avec un joli jeu bien construit, j’en suis satisfait. Le trois bandes, toujours aussi pitoyable, mais une chose après l’autre… la transition commence. Et pour cela, force est de constater que de côtoyer des champions sympathiques comme Blomdahl est encourageant.

Encore un mot sur ce championnat, d’abord pour remercier M. Wytek et les organisateurs pour ce tournoi magnifique. Nous sommes reçus comme des rois et je me réjouis d’ores et déjà de revenir l’année prochaine. Merci également à l’équipe de Kozoom pour leur présence et leur sympathie.
Et puis sur le système. Ces sets en courte distance provoque un changement chez le joueur qui paie cash la moindre des petites erreurs… et donc il convient d’être très prudent car il faut partir du principe que si je vais m’asseoir je ne me relève plus… Cette tension palpable donne des matchs qui ressemblent à des combats, une vraie tuerie digne des gladiateurs. Mais la prudence inévitable qui accompagne ce système ralentit aussi quelque peu la cadence de jeu. Pour ma part et pour une fois, j’ai très bien joué et donc mon rythme a été plus rapide que les autres joueurs… mais il est vrai que le système ne favorise pas un jeu rapide car une erreur et c’est terminé. Maintenant, il est vrai aussi que certain devraient arrêter de se nettoyer le pantalon à chaque point, mais c’est un autre débat et ce n’est certainement pas moi qui peut m’octroyer le droit de faire une remarque à ce sujet. Dans ce tournoi, il serait bon de revoir le principe de qualification en cas d’égalité… J’apporterais finalement un changement qui pourrait être à mon avis génial pour rendre les combats plus attractifs… celui qui gagne le tirage à la bande choisit dans quel ordre il veut jouer les disciplines ! A méditer. »

Merci au photographe d’ANAG.

03.10.2013 – ANAG BILLIARD CUP 2013

Vous l’avez compris en voyant cette image, M. Wytek, patron de la société ANAG, à agrandi encore son tournoi en invitant cette fois douze joueurs et en mettant dans sa superbe salle trois tables Gabriels ! Chaque année le tournoi a évolué et cette année on retrouve les classiques, le belge tenant du titre Eddy Leppens, les espagnols Cuenca et Mata, l’autrichien Kahofer, le suisse Gretillat, l’allemand Zenkner, les tchèques Böhm, Faus et Ziogas, ainsi que le français Soumagne et son compatriote Villiers qui se présente pour la première fois. Mais l’événement cette année, c’est la venue du suédois Blomdahl, récent recordman du monde avec excusez du peu 2,739 de moyenne générale au trois bandes, réalisée lors de la dernière World Cup en Grèce. En plus, le sympathique suédois s’était illustré à la bande à Brandenburg avec tout de même 18 de moyenne. Grand favori de ce tournoi 2013, Blomdah l’est assurément et assurera le spectacle.

Jeudi soir, en présence de tous les joueurs, les groupes ont été tirés au sort… Au programme de belles rencontres pour ce triathlon, rappelons-le sur distances courtes, soit 100 points au cadre 71/2, 50 points à la bande et 15 points au trois bandes.

Groupe A : Cuenca, Zenkner, Bohm
Groupe B : Gretillat, Soumagne, Leppens
Groupe C : Ziogas, Kahofer, Mata
Groupe D : Faus, Villiers, Blomdahl

Début des rencontres, vendredi à midi. A suivre en direct sur Kozoom !

30.09.2013 – CHAMPIONNAT SUISSE PAR EQUIPES… LE RETOUR

Quinze années se sont écoulées et me voilà de retour en championnat suisse par équipes… Mon calendrier allemand et français se prête cette année à cette participation et ce retour est pour moi un sacre défi. Du cadre, en distance courte, dans des clubs et leur matériel, va falloir se battre et essayer de s’adapter à ces conditions. Ce premier rendez-vous ce samedi en fut le parfait exemple… De mémoire, je ne me souviens pas avoir joué sur un tel matériel, et je n’exagère pas. Tant les billes, que le billard et les bandes, tout aura été cauchemar à jouer. Ce fut très dur de s’adapter, mais c’est bien cela que je suis venu chercher et je fus servi.

Trois victoires sans gloire, hormis une belle partie finie sur une série en deux coups avec mon ami Pierre-Alain, le plus dangereux de la formation adverses. Lausanne bat L’alliance Winterthur-St Gallen par 12 a 6. Bravo à Régis et Sylvain pour leurs victoires et merci à Régis pour avoir conduit 6 heures aller et retour. Chapeau!

17.08.2013 – NOUVEAU – VIDEOS COMMENTEES DISPONIBLES

Cette fois, ça y est !… Enfin les vidéos commentées sont disponibles ! Il s’agit de vidéos tournées avec plusieurs caméras, aux jeux de série, avec les commentaires sur les points, la stratégie de jeu, les explications techniques, etc. Sans doute un plus indéniable pour ceux qui souhaitent apprendre par la vidéo!

Actuellement sont disponibles des séries à la partie libre, aux cadre 47/2 et 71/2, à la bande, ainsi que les systèmes d’exploitation dans le coin à la bande et tout ce qui concerne l’américaine, les coins et la petite ligne !!! Autant de commentaires possibles ajoutés à l’image, sans pour autant diminuer le rythme de la série.

J’en profite pour rappeler que si vous ne trouvez pas la vidéo que vous souhaitez, vous pouvez la commander et je la réaliserai pour vous, selon vos désirs. Enfin, je vais prochainement procéder à un essai pour faire évoluer encore plus loin ce concept de vidéo… d’autres surprises sont encore à venir…

18.07.2013 – LE FSB-INFO POUR VOTRE LECTURE D’ETE

Le journal d’informations suisse réalisé par notre ami Antonio Galinha est sorti en début d’été et mérite que nous en fassions lecture durant la saison estivale. Ce passionné acharné de travail a réalisé une fois de plus un travail énorme pour relater l’activité du billard en Suisse et vous divertir avec humour. Je lui adresse mes félicitations pour cette revue et me réjouis de lire la suivante.

26.06.2013 – FIN DE SAISON A MARRAKECH !

Après une saison bien difficile pour moi et une fin de saison intense qui laisse entrevoir le bout du tunnel, j’ai fait une petite coupure d’une semaine depuis la finale de France et mon titre avec Chartres pour passer quelques jours à Marrakech…

Au programme farniente et détente au Riad Clémentine, un havre de paix en pleine Médina que je ne peux que vous recommander, l’excellence par définition. Du soleil bienvenu pour reprendre le travail et préparer la reprise qui est annoncée dans trois mois, en octobre, avec le triathlon à Olomouc en Tchéquie. J’ai hâte!

18.06.2013 – CHARTRES REALISE L’EXPLOIT !

Chartres devient le nouveau champion de France par équipes aux jeux de série ! Les chartrains ont battu l’équipe de Soissons en finale, par 2 à 1, scellant ainsi les derniers espoirs des soissonnais. L’équipe de Chartres, composée de Willy Gérimont dit « Bob le capitaine » et de ses deux équipiers Jacky Justice et Xavier Gretillat, n’ont concédé que deux matchs sur douze. Au premier tour, Chartres se met en confiance face à Andernos en gagnant par trois à zéro. Gérimont vient à bout de Gerassimopoulos en quatre reprises, Gretillat bat aussi en quatre reprises le champion belge De Backer qui regrettera peut-être de pas avoir été présent le matin pour tester cette table au roulement fort délicat, et Justice bat Baudoin en 14 reprises. Au tour suivant, The Match avec Ronchin, celui que personne ne voulait perdre… Chartres l’emporte par 2 à 1. Willy remporte la seule victoire face à Djoubri en 7 reprises, Gretillat et Justice réalise un match nul face à leur homologue Florent et Villiers. Le round suivant prenait l’air d’une petite finale avec Oissel car en cas de victoire il devenait très difficile au dernier tour de nous déloger. Ca commence par la victoire de Gretillat sur Petit en deux reprises, puis la défaite de Gérimont face à l’étonnant Venditelli qui liquide le chartrain en 4 reprises. Tout repose sur le match à la bande et Justice est bien présent, il réalise une grosse partie au bon moment en assomant la champion autrichien Kahofer en 9 reprises. Victoire de Chartres 2 à 1.
Le dernier tour avec Soissons allait tout déterminer… Plein de calculs super savants ont été faits après leur dernière victoire 3 à 0 et l’incroyable partie de Dupont qui gagne son match en larmes… mais Chartres a finit par mettre tout le monde d’accord en battant Soissons par 2 à 1, Gretillat est le premier à terminer face aux dangereux Dupont en 4 reprises, suit Gérimont qui bat Soumagne. La victoire est acquise et Justice laisse filer sa partie avec le meilleur joueur français à la Bande Alain Remond. Chartres est champion, a gagné toutes ses rencontres, n’a concédé que deux matchs… Chartres s’ouvre les portes de l’Europe en tant que tenant du titre, avec peut-être une place de tête de série et peut-être même la possibilité d’oragniser un éliminatoire. Voilà le prochain objectif de Chartres: se qualifier en finale de Coupe d’Europe.

Je profite ici pour remercier le club de Soissons pour l’organisation de cette finale de France. Toute cette équipe très professionnelle nous a accueilli dans des conditions idéales pour réaliser les performances, notamment la partie en un coup au cadre 47/2 et la série de 250 de Gerassimopoulos, la partie de 120 points en 5 reprises à la bande et la série de 86 points, et la partie en deux coups au cadre 71/2 de Gretillat terminée sur une série de 195. Faut aussi relever ici, sans faire de cocorico qu’un Suisse déteste par définition, que la championnat de France est un des plus relevé, si ce n’est le plus relevé en Europe. Le niveau français à beaucoup progressé ces dernières années et pour preuve cette finale de France où cinq équipes sont vraiment fortes, pouvant toutes remporter le titre en France et rêver de médailles européennes. Quelle autre nation, à part peut-être la Hollance, aligne autant d’équipes et de forts joueurs? Donc, bravo aux joueurs français pour leur performances. Un bémol toutefois, l’absence irrespectueuse de l’équipe de Ronchin à la cérémonie de clôture.

« Pour ma part, je clos ici ma saison, sans doute une des plus difficile que j’ai eu à vivre dans ma carrière. De nombreux mois à subir une baisse de confiance technique dont j’ai bien eu de la peine à compenser par ma masturbation mentale, cela me fut même impossible parfois. J’ai appris cette année que la confiance gestuelle était importante et que la tête aussi forte soit-elle ne peut pas tout compenser. Ce week-end français, je l’ai abordé avec toute l’objectivité des mauvaises performances réalisées durant la saison et mon objectif était simple, donner le meilleur de moi, tenter de faire face aux attentes énormes que plaçaient mon équipe en moi, et si possible essayer de sauver ma saison en amorçant une remontée qui serait de bonne augure pour la saison prochaine. Pour cela, j’ai moi-même remonté un peu la pente avant de franchir la frontière, je me suis préparé autant que possible pour reprendre un peu confiance dans ma gestuelle et j’ai travaillé ma tête de killer comme d’habitude.
Mon premier match commence fort avec le champion belge De Backer. Un monument charismatique, un champion du monde, un fort joueur de jeux de série aux résultats belges impressionnants, dans l’ombre ou plutôt sur la trace de son illustre compatriote caudron. De Backer prend de la place quand on joue contre lui et on se sent tout petit… Je commence le point d’entrée impossible par un deux bandes, réalise quelques points difficiles puis manque. La seconde reprise, je prend les billes et réalise une petite série bien difficile. Je prends la mesure de toutes les difficultés liées à cette table, qui allonge et qui roule énormément. Heureusement, les billes sont souples, très souples même et le rapport entre leur souplesse et le roulement permet quand même de conserver la maitrise des billes. Ce que je fais à la troisième reprise avec une très belle série de 158. Je termine ce match à la quatrième reprise et gagne contre De Backer qui n’était pas là. Sans doute aurait-il dû être là le matin aux echauffements pour comprendre la table avant le match, car pour réaliser 200 points il faut maîtriser les billes et la matériel rendait cette maîtrise très très difficile. C’était le travail de chaque instant, de chaque point, pour jouer simple et tenter de garder le contrôle.
Au second match, samedi à 9h, le match que je voulais pas perdre. J’ai écorché avec raison la saison dernière mon ami Jean-François Florent et je savais qu’il lui tiendrai à coeur de riposter sur le terrain. Et moi bien sûr il n’était pas question de perdre. Beaucoup de pression, ma pseudo confiance gestuelle allait-elle tenir face aux inévitables reprises de ce match ? Ma tête était prête, mon bras allait-il suivre ou allait-il lâcher et emporter ma tête dans ce tourbillon d’enfer… Début de match difficile, mais je prends le contrôle à la 6ème je crois et réalise une série de 115 que je vais regretter longtemps de ne pas avoir eu la présence d’esprit de terminer à seulement dix points du but. Les reprises suivantes sont galères et il me faut 5 reprises de plus pour terminer le match, offrant la possibilité à Florent de remonter dans la partie grâce à des talents incroyables en demi-distance et en distance, à croire qu’il fait tous les points… jusqu’à l’égalisation sur la reprise. Bravo pour cette remontée et ce match nul. Mais par contre, même si je note un mieux certain dans le comportement, cela demeure toujours inutile de donner des coups de rage dans le billard et s’exclamer en pleine série au public de l’amphithéâtre que t’en as plein les couilles. Peut et doit mieux faire.
Au troisième match, je rencontre Johan Petit. J’apprécie toujours le rencontrer, il a un beau jeu, une belle maîtrise, un joueur simple et terriblement dangereux. Je commence le match et réalise seulement 5 points. Johan prend la main et n’en fait heureusement que 16 avant de me laisser jouer. Cette série se fait ensuite dans la douleur, en voyageant aux quatres coin de la table dans un jeu de demi-distance, avec de temps en temps des passages contrôlés mais qui ne durent pas. Vraiment difficile la maîtrise de ces billes ici… mais je m’accroche et pour la première fois depuis longtemps je trouve les ressources pour aller jusqu’au bout. Je termine la partie à la seconde reprise sur une série de 195.
Au quatrième match, une victoire suffit théoriquement pour apporter le titre à Chartres. Et Soissons n’a pas beaucoup de points faibles avec Soumagne et Remond, il faut gagner contre Dupont mais il a réalisé une grande performance hier en apportant dans la douleur une victoire à son équipe. Mais ce dimanche fut un dimanche particulier, la finale à 1400 nous a permis de prendre une matinée de congé et le temps passé fut fort agréable. Tout était en place. Je bat Dupont en quatre reprises et apporte ainsi la victoire à Chartres. Gérimont enfonce le clou quelques instants plus tard en battant Soumagne. Ses yeux brillent, il est content notre capitaine ! Pour moi la saison prend fin et j’ai hâte de préparer la suivante pour qu’elle soit meilleure que celle-ci ! Allez une petite félicitation personnelle quand même parce qu’il est tout de même assez rare qu’un champion suisse finisse sa saison champion allemand (avec Bochum) et champion de France (avec Chartres)… ben oui fallait le dire.

12.06.2013 – FINALE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE JDS D1 A SOISSONS

Du 14 au 16 juin se déroulera à l’Espace Parisod à Soissons la finale du championnat de France par équipes au jeux de série D1. Les équipes en présence sont celle de Soissons, Ronchin, Chartres, Andernos et Oissel. L’inauguration de cette manifestation se passera le vendredi 14 juin à 13h30 et la compétition débutera une heure plus tard. Les meilleurs joueurs de France seront présents et tenteront de qualifier leur équipe. Les jeux se feront dans trois disciplines des jeux de série, à savoir le cadre 47/2, le cadre 71/2 et la bande.

Chartres se composera de Willy Gérimont, Jacky Justice et Xavier Gretillat… tout est possible pour cette équipe qui espère au minimum se qualifier pour la zone européenne.

Programme des rencontres:
vendredi 14 juin 14h30: Ronchin – Oissel
Vendredi 14 juin 17h00: Chartres – Andernos
vendredi 14 juin 19h00: Soissons – Oissel
samedi 15 juin 09h00: Ronchin – Chartres
samedi 15 juin 11h30: Soissons – Andernos
samedi 15 juin 14h00: Chartres – Oissel
samedi 15 juin 16h30 et 19h00: à définir en fonction des premiers tours dimanche 16 juin 10h00 et 14h00: à définir en fonction des premiers tours

03.06.2013 – CHARTRES AU COMPLET EN SUISSE

La finale du championnat de France aux jeux de série se profile au mois de juin. Les équipes de Soissons, Chartres, Oissel, Ronchin et Andernos s’affronteront à l’Espace Parisot à Soissons du 14 au 16 juin 2013 pour le titre suprême et la place assurée en zone européenne. Chaque joueur de chaque équipe rencontrera son homologue dans une discipline, à savoir le cadre 47/2, le cadre 71/2 et la bande. Avis aux amateurs de jeux de série !

Ce week-end, l’équipe de Chartres au complet s’offrait une escapade en Suisse et une préparation multi-disciplines intensive, sous le signe du travail et de la bonne humeur. Les chartrains Willy Gérimont et Jacky Justice ont rejoint dans la campagne fribourgeoise le Suisse xavier Gretillat pour deux jours de billard ! Sans en oublier les bons moments quand même…

01.05.2013 – DBC BOCHUM EN OR – ZENKNER PREND SA RETRAITE !

Ce dernier week-end d’avil s’est déroulé la finale du championnat allemand par équipes aux jeux de série, les Playoffs, dans les locaux du DBC Bochum, leader du classement sur l’ensemble de la saison.

La première demi-finale entre le DBC Bochum et l’ABC Merklinde a tourné à l’avantage du champion en titre qui a gagné tous ses matchs sans aucune difficultés. La seconde demi-finale entre Weitmar et le BC Hilden fut beaucoup plus disputée. Match nul à la libre entre Melerski et Janssen, 300 en 3 reprises. Zenkner ne laisse aucune chance chance à son adversaire à la bande, ainsi que Niessen au cadre 71/2. Mais Riedel remporte le cadre 47/2 pour son équipe. Weitmar s’est qualifié pour la finale 5 à 3.

En finale dimanche, le DBC Bochum se succède à lui-même en remportant le titre face à Weitmar. Au départ, Melerski assome Havlik à la libre avec 300 sur mouche, mais Havlik réplique de la même manière… égalité entre les deux équipes. A la bande, Blondeel gagne sans surprise face à un adversaire qui n’est pas de taille. Puis au cadre 47/2, Niessen bat Gretillat avec une série de 200 à la 3ème reprise. Mais Nockemann apporte le titre au DBC grâce à sa victoire au cadre 71/2 sur Zenkner.

Lors de la clôture, Wolfgang Zenkner, champion du monde en titre à la bande pour ne citer que le dernier succès de son impressionnant palmarès, a annoncé devant son public qu’il ne continuerait pas à participer aux championnats en Allemagne et en Europe. Il n’y trouve plus son plaisir et estime qu’il est temps de prendre sa retraite de ce type de compétition. Il a toutefois laissé plané le doute en expliquant qu’il participerait encore aux tournois qui lui procure du plaisir, comme le triathlon à Olomouc, voire même le championnat du monde annooncé en France. Cette terrible nouvelle a provoqué plein de larmes parmi des coéquipiers et ses fans… il semble bien difficile d’imaginer la suite sans Wolfgang qui nous laisse tous orphelin…

22.04.2013 – BRANDENBOURG 2013, C’EST TERMINE

Brandenburg 2013, c’est terminé. Pour la première fois de l’histoire, tous les championnats de billard carambole étaient regroupés sous un seul et même toit, une halle immense qui regroupait douze billards Match et huit petits billards. Du trois bandes sur match et petits billard, par équipes et en individuel, les féminines et les juniors de libre et de trois bandes, pareil pour des cadets, le billard artistique, le cinq quilles en individuel et par équipes, les jeux de série bande, cadres 47/2 et 71/2. Une quantité de joueurs de tous pays, de tous âges et tellement de jeux différents qui démontre la richesse de notre sport…

Je n’avais jamais vu de championnat de billard artistique, ce qu’ils sont capables de faire est tout simplement incroyable. Le cinq quilles semble aussi fabuleux, ce qu’ils font en bande-avants est impressionnant. Et cette ferveur italienne palpable, le cinq quilles doit être incroyable en Italie ! Le trois bandes avec ses stars comme Sanchez, Caudron et sa série co-record du monde de 28, Jaspers, Blomdahl, et j’en passe… incroyable tant sur match que sur petite table avec des parties comme 40 points de trois bandes en 8 reprises… Et les juniors et surtout les cadets tout simplement impressionnants à cet âge-là, l’allemand finit sa finale sur une série de 11… aux trois bandes évidemment. Face à un petit bout de douze ans et demi qui balance déjà des partie à plus de 1 de moyenne ! Et des émotions de folie aussi, et là faut remercier une certaine maman de cadet qui se reconnaîtra, nais finalement nous vibrons tous pour notre sport, nos sportifs et leurs performances !

Aussi grand et impressionnant fut-il, ce rendez-vous a aussi quelques points négatifs à apporter… comme par exemple et justement la grandeur… bien difficile pour un spectateur de voir sur une table puisqu’il en est vraiment très loin et qu’il a autour de lui tellement de choses à regarder. Mais aussi pour le joueur pour lequel il est plus difficile, sur sa chaise, de rester concentré sur sa table lorsque Sanchez fait 15 de série au trois bandes à côté. Et puis il y manque une âme, quelque chose de personnel que chacun des pratiquants ressent lorsqu’il arrive sur scène pour jouer, cette grandeur rend le championnat impersonnel… un peu comme si chaque participant n’était qu’un maillon anonyme d’une énorme chaîne. Pour les jeux de série, c’est moins de participants, un rendez-vous tous les deux ans, moins de primes aussi, des distances plus courtes (tant mieux diront certains…). Et puis un système de qualification avec des Euro Grand Prix qui n’est pas du tout sûr de fonctionner…

Que sera notre avenir après cette brillante démonstration allemande… Nul ne saurait vraiment le dire… surtout après ce pseudo scandale qui semble prendre des proportions énormes remettant en cause la viabilité de ce projet à long terme. En cause, notre sport jugé sexiste par Mme la Maire, principale sponsor publique de la manifestation, qui s’étonne à juste titre que les femmes paient pour jouer sans rien gagner, alors que les hommes eux touchent des primes… Advienne que pourra de cette manifestation !

D’un point de vue purement personnel, force est de constater que j’ai raté ce rendez-vous historique. A la bande, je finis avec une moyenne générale honorable de 10, mais j’échoue en quart de finale et manque cette médaille, quelle que soit la couleur, qui aurait pu bien changer des choses pour la suite… Au cadre 47/2, je ne suis que le fantôme de moi-même, montrant toute ma fragilité psychologique lorsque je n’ai pas de confiance technique et gestuelle dans mes bagages. Au 71/2, reprise de soi en main et je joue à 50 de moyenne générale, presque bien, mais trop tard ! Je suis très déçu par ces performances, mais pas surpris. Juste la résultante inévitable de plusieurs mois de préparation bien difficiles. Mais l’envie de jouer, le plaisir de jouer est toujours là et… je reviendrai avec cette fois une confiance gestuelle plus sereine et je l’espère de meilleurs résultats.

21.04.2013 – BRANDENBOURG CADRE 71/2: SWERTZ ENCORE

Dernier championnat d’Europe, le cadre 71/2, pour savoir qui succédera à l’espagnol Mata… Niessen, Faus, Nockemann ou d’autres encore. Hélas toujours pour l’absence des belges professionnels de trois bandes et champions de série.

Dans le groupe A, c’est le hollandais Christiani qui souffle la vedette à l’espagnol Mata qui perd contre lui en trois reprises.
Dans le groupe B, Kahofer continue sa descente aux enfers alors que Faus liquide des adversaires en 4 et 2 reprises.
Dans le groupe C, Gretillat perd face à Gerassimopoulos 200 a 195 en 4 reprises, puis assomme Volleberg en 2 reprises. Mais le hollandais s’endort face au grecque qui se qualifie en 19 reprises.
Dans le groupe D, Swertz ne laisse pas passer sa chance et bat Niessen en 2 reprises avec une très belle série de 189.
Dans le groupe E, Tillemann se qualifie sans grandes performances en 9 et 8 reprises.
Dans le groupe F, le français Devogelaere tire son épingle du jeu en deux fois 8 reprises face à Daske et Espinasa.
Dans le groupe G, l’allemand Nockemann se qualifie a la moyenne face au français Florent alors qu’ils réalisent ensemble un match nul.
Dans le groupe H, le tchèque Bohm profite des baisses de niveau de Zenkner et Petit pour passer en quart de finale.

Quarts de finale à suspens… À part Swertz qui trucide Nockemann en 3 reprises, les autres ont su faire durer le suspens… égalité entre Faus et Bohm, Faus l’emporte aux prolongation 20 à 15. Égalité entre Devogelaere et Tillemann, ce dernier l’emporte aux prolongation 20 à 0. Égalité encore entre Gerassimopoulos et Christiani, le grec l’emporte aux prolongations 20 à 1. En demi-finales, Faus bat Tillemann en 6 reprises et Swertz l’emporte sur Gerassimopoulos en 7 reprises. Egalité encore en finale entre Swertz et Faus, mais le hollandais gagne son titre en prolongations. Bravo à lui, c’est décidément l’homme de la semaine aux jeux de série!

« Premier match au cadre 71/2 conte le grecque Gerassimopoulos, en très grande forme avec ses résultats et sa médaille de bronze au cadre 47/2. Quant à moi, la forme n’existe pas, seuls le doute et l’appréhension font partie de moi en ce début de partie. l gagne le tirage à la bande et décide de commencer. Il réalise quelques points, mais passe la main assez rapidement. Il prend très vite le large en menant de plus de 100 points, il réalise une très belle série dans laquelle je peux effectivement constater le capital confiance qui l’anime. Sans compter qu’il a conscience de l’avance et il se met à maîtriser les éventuelles conséquences de ses erreurs. Mais à la 4ème reprise, je prends les billes finalement et me mets prudemment à enchaîner les points… Jusqu’à 159. Gerassimopoulos ne se laisse pas faire et réplique. Je m’arrête à 14 points du but, puis après une ultime chance ratée à seulement 5 points de la distance. Mon adversaire finit et me reste la reprise pour égaliser… Que je manque de justesse au-dessus. Ce match n’est pas aussi mauvais que le reste de la semaine, une belle série plutôt bien maîtrisée et un semblant de confiance qui revient. Mais à la fin, incapable de concrétiser et deux erreurs à nouveau que même un débutant ne ferait pas. Affligeant.
La seconde partie avec la tête de série, le hollandais Volleberg. Un joueur pour le moins particulier au rythme encore plus soporifique que le mien, voire même anesthésiant selon certains. D’autres encore pensent que c’est un bon remède à l’insomnie. Moi je le respecte parce qu’il est capable de jouer magnifiquement, un joli jeu de cadre 71/2. Bref rendez-vous à 15h sur la table et mon excellent coach me dit que j’ai le temps, plein de retard et bla et bla. Seulement il a tort et ce n’est que fortuitement que je vois avec effroi mon adversaire s’échauffer alors que je suis même pas changé. Je fonce au vestiaire et avant qu’il ne termine son échauffement je me présente en tenue 7 minutes après l’heure prévue. Mon arbitre hollandais me dis que je n’ai pas le droit à l’échauffement. Je prépare mon matériel et demande à nouveau à l’arbitre, à son assistant, tous deux hollandais… Et c’est toujours non. J’en informe mon adversaire qui ne bronche pas… Merci la sportivité. Bon, ben je me passerai d’échauffement. Mais cela demeure scandaleux, surtout que sur les trois table d’à côté ils sont tous arrivés en retard et les échauffements n’avaient parfois pas encore commencés. M’enfin bon, merci les hollandais. Volleberg gagne le tirage, commence et fait quelques points. Je réalise ensuite 83 points. Volleberg reprend et met son score à 50 points. Et ensuite je rends la monnaie de leur pièce aux hollandais et termine la partie en deux coups sur une série de 117. Voilà une bonne partie, même si le feeling et la confiance ne sont toujours pas revenus. Un peu tard au 5ème jour de compétition et même inutile puisque Volleberg perdra sa partie par la suite. »

20.04.2013 – BRANDENBOURG CADRE 47/2: SWERTZ BAT TILLEMANN

Le 18 et 19 avril à Brandenburg a eu lieu le championnat d’Europe au cadre 47/2. Après la bande, tous les ténors du petit cadre étaient présents, hélas sans les champions de trois bandes comme Caudron, Leppens et De Backer déjà engagés dans leur discipline.

Dans le groupe A, c’est le hollandais Swertz qui se qualifie face à Gil et Djoubri, double champion de la discipline, qui passe à côté du rendez-vous.
Dans le groupe B, Gretillat passe sans gloire grâce à un match nul arraché dans la douleur face à Tull et une partie en 6 coups avec Lassig.
Le groupe C, Daske est en grande forme et atomise ses adversaires Albert et Florent en 4 et 2 reprises !
Le groupe D voit la consécration du grecque Gerassimopoulos qui surprend tout le monde en liquidant Cuenca et Bohm en 4et 2 reprises.
Le groupe E, c’est le tchèque Faus qui donne la réplique parfaite à Van Silfhout en une reprise et l’autrichien Cerovsek en 5 coups.
Dans le groupe F, l’espagnol Espinasa étonne tout le monde en liquidant Devogelaere et Nockemann en 3 et 4 coups.
Dans le groupe G, c’est Mata qui bat le jeune suisse Voegtlin en 2 coups et qui assomme Niessen 250 a 5 en 3 reprises! À noter les progrès du jeune suisse qui n’a pas démérité avec 19 de moyenne générale. Cest prometteur.
Dans le groupe H, Tillemann impressionne avec une série de 250 et une moyenne de 100. Kahofer et Riedel n’ont rien pu y faire.

En quart de finales, Gerassimopoulos impressionne en liquidant Mata en une reprise. Daske et Swertz battent Espinasa et Faus en deux reprises. Tillemann peine à boucler ses points en 6 reprises avec le fantôme de Gretillat. En demi-finales Tillemann vient à bout de Daske en 5 reprises et Swertz de Gerassimopoulos en 4 coups. En finale, Swertz s’offre un nouveau titre en battant son compatriote Tillemann en deux reprises.

« Pour ma part… Première partie avec Tull. Première reprise honorable avec une série de 50 et tout de suite je comprends que ça va être dur, un tapis tout sale et des billes qui buttent sans cesse, même sur les points de billes en lunettes… Difficile de maîtriser les billes. Puis après cette mini série, vint le néant. Même un débutant aurait mieux joué. Incapable de faire même ce qu’il y a de plus simple. Qu’une envie c’était de m’asseoir et de pleurer. je voyais pas comment j’allais me sortir de cette galère. J’ai souffert jusqu’à la 12eme, puis a la 13eme j’ignore pourquoi je parviens à réaliser une série de 90 et des poussières. Mais René finit la distance et me laisse à 48 points de l’égalisation. Ce qui semblait être une montagne infranchissable dans mon état. Mais j’ai souffert jusqu’au bout et je décroche le match nul sur la reprise.
Cette seconde partie avec Lassig semble est être le début d’un renouveau qui ne doit pas tarder si je veux prétendre à aller plus loin. Je gagne le tirage, décide de commencer puisqu’un match nul ne me sert à rien. 6 points plus tard, je manque un point un peu délicat, mais sans plus. Quelques trois reprises difficiles ou je peine à me mettre dedans avec des grands points. Puis à la 5eme pour la première fois je parviens à resserre le jeu et le conserver. Et à récupérer lorsque cela s’impose… Une première victoire toute simple, pour ce n’est qu’une série de 100. Les billes sont vraiment dangereuses… Sales elles butent en permanence, rétro plein, petits points, tout le temps je cours le risque qu’elles prennent un mauvais engrenage. Et impossible de jouer plus fort tant le billard est roulant. Alors point après point la prudence est totale. La 6eme je finis sur 118 de série. Ça peut paraître ridicule mais pour moi, après le cauchemar de la veille, c’est déjà une petite victoire qui me laisse de l’espoir sur une qualité retrouvée au prochain match…
Quart de finale contre Tillemann, le hollandais dont le style ne fait pas l’unanimité mais que j’apprécie. Pour moi, je sais même pas comment j’ai réussi à arriver la avec le niveau que j’ai montre…mais je me suis prépare comme il se doit. Tillemann gagne le tirage et commence la partie… Dans la difficulté et me laisse la main. Je la prends, une Dizaine de points plus tard buttage dans un placement pour sortir du cadre du coin, ce qui m’oblige à un pique délicat et le masque au point suivant le long de la grande bande. Je manque le masse en jouant un peu trop fort. Tillemann réalises une longue série et me laisse à nouveau la main. Cette fois je sens bien les billes, point après point je reprends confiance et tout en jouant avec beaucoup de sécurité je commence à maîtriser mes billes. Rappel double en largeur et buttage…je fais nettoyer les billes, puis un point de placement en longueur et j’obtiens un rappel trois bandes direct et… Buttage deux points après le nettoyage. Tillemann marque encore des points au score et la partie change de visage. il maîtrise ce qu’il laisse et mesure tous les risques. Deux reprises passent dans des points très difficiles et finalement Tillemann laisse une position délicate mais favorable… Voilà le seul point que je regrette de la partie, j’aurais du saisir cette occasion. À la reprise, je manque le point. »

18.04.2013 – BRANDENBOURG BANDE: CAUDRON PREND SON 100EME TITRE

Lors des championnats regroupés organisés à Brandenbourg, 24 joueurs européens se sont retrouvés pour les championnats d’Europe à la bande. Tout le gratin des spécialistes à la bande étaient présents !

Dans le groupe A, Caudron s’est qualifié en battant Gerassimopoulos en 8 reprises et Steunbeger 120 à 95 en… 17 reprises. Manifestement l’allemand a réussi a semer le doute et pousser le belge dans ses retranchements.
Dans le groupe B, surprise avec la défaite de De Bruin face à Faus en 5 reprises, mais le hollandais s’est bien repris en battant Justice en 5 coups à son tour. Le champion hollandais s’est qualifié grâce à sa moyenne de 17.
Dans le groupe C, Le Deventec et Van Silfhout signent tous deux une belle partie en 7 reprises, la différence s’est faite à l’avantage du hollandais dans leur duel entre les deux joueurs.
Dans le groupe D, Gretillat se qualifie grâce à la confrontation directe avec Baudoin qu’il expédie en 5 reprises. Les autres parties avec Andrade sont la résultantes de expérience de trois bandes du portugais.
Dans le groupe E, c’est Remond qui s’est qualifié face à Zenkner grâce à leur confrontation gagnée par le français 120 à 90 en 10 reprises. Bien que le champion allemand a fini avec une meilleure moyenne.
Dans le groupe F, le champion Blomdahl a atomisé ses adversaires en 8 et 5 reprises. Phénoménal pour le suédois… tout simplement fou de voir comme un champion de trois bandes se joue aussi facilement de la bande…
Dans le groupe G, le belge De Backer se défait du français Guenet et l’espagnol Albert en 8 et 6 reprises… Encore un champion de trois bandes qui surprend par sa tenacité et sa capacité à jouer la bande !
Dans le groupe H, cest le français Villiers qui a profité de la faiblesse d’un Kahofer méconnaissable qu’il a battu de juste 120 à 118 en 18 reprises.

Dans les quarts de finale, le match au sommet entre De Bruin et Blomdahl fut extraordinaire. Le hollandais a expédié le champion suédois avec une série de 111 contre laquelle notre champion de trois bandes, aussi fort soit-il, ne peut rien faire. Caudron s’offre également une demi-finale face à Van Silfhout. Villiers de défait de De Backer, en baisse de régime et Remond vient à bout de Gretillat en prolongations.
Le duel entre De Bruin et Caudron en demi-finale finit à l’avantage du belge, en seulement 6 reprises. Et Villiers accède à sa première finale en battant Remond 120 à 48 en 10 reprises. Villiers s’incline face à Caudron en finale 120 à 71 en 11 reprises. Ainsi Caudron rajoute encore un titre à son actif, son 100 ème tout confondu… bravo à lui !

« Une histoire de fou ce premier match… Andrade, joueur de trois bandes. Pas d’entraînement dans ce championnat, juste 5 minutes d’échauffement. Les billes, on est les seuls à jouer avec les Procup du trois bandes et cinq quilles de la veille, des billes dures, pas de rétro et l’effet en massé qui prend tout de suite. Je me dis ok ben je vais m’adapter… Quelques reprises difficiles puis une série de 41, je me dis que c’est possible alors je m’accroche mais notre ami Andrade me fait vivre des reprises difficiles qui commencent à me faire perdre pied. Puis vient l’arbitre qui se réveille et qui se dit… tient ce n’est pas les bonnes billes, alors je vais changer. Eh oui en cours de partie, l’arbitre change les billes et remet celles qui auraient du être là à l’origine… Souples pour des rétros et une bonne maîtrise. Déjà quasi aveugle, maintenant je me vois incapable de faire un simple rétro. Mais je me démonte pas, après la pause qui m’a été bénéfique, je reviens à table et enchaîne quelques points délicats et finalement fait une série bien menée mais aussi délicate de 50 points. Puis la dernière reprise, enfin M. Andrade essaie de jouer la mesure et me laisse les 13 points restants. Fini 120 en 15 reprises. j’ai tout connu dans ce match, le désert, le doute et la crainte avec 16 points en 12 reprises, l’adaptation ente des billes foutues et des bonnes billes, la lutte psychologique pour revenir et prendre confiance, les billes de près et eloignees, les coups faciles et les horreurs difficiles, la confiance aussi avec 104 points en 3 reprises !!!
A mon second match avec Baudoin, j’étais bien et parfaitement conditionné pour cette rencontre et les enjeux de qualifications. J’ai rapidement pris le large avec une série de 66 à la seconde reprises, puis j’ai continué à crocher jusqu’à la 4ème reprise où je joue pour 5 et je manque un deux bandes-avant difficile. Je termine à la 5ème reprise. Rien à dire sur cette partie parfaitement gérée.
Le plus dur était fait avec cette victoire, me qualifier pour les quarts de finale. Le sort à mis Alain Remond sur mon chemin, joueur que j’apprécie beaucoup pour sa combativité et sa connaissance du jeu. Il gagne le tirage et me laisse commencer, peut-être à cause de mes deux essais ratés à l’échauffement. Bonne décision puisque je manque mon engagement, sans grande conséquence puisque Alain réplique avec quelques points seulement. La suite dans ces premières reprises ont été lourdes de conséquences puisque j’ai raté plusieurs fois des choses vraiment simples, comme par exemple un tout petit une bande presque comme l’américaine ou un rétro classique en longueur que je réalise en direct… Alain prend de l’avance, mais pas tant que ça. Les deux on joue mal, on peine à concrétiser nos efforts par une série. Puis ayant de l’avance, je gère les cinq dernières reprises pour finalement terminer mes 120 points et laisser Alain à 92 points. Puis la reprise Alain commence, fais quelques points et s’aligne le long de la petite bande, il tente une rencontre dont le résultat est discutable. Alain vient spontanément à la chaise, il ne l’a pas vu, le public en face non plus, mais l’arbitre insiste et compte ce 5eme point. Alain prend la décision de continuer. Je garderai le silence à ce sujet, j’ai toujours respecté les décisions de l’arbitre et c’est pas aujourd’hui que ça va changé. Alain a réalisé 27 autres points pour égaliser et finalement emporté la partie sur les prolongations. Respect quand même pour cette force mentale. Grosse déception c’est certain, j’échoue en quart de finale au pied du podium. J’espérais mieux que cela. Ce point à la reprise égalisatrice a été très dur à digérer, mais en même temps je n’avais qu’à bien jouer, il suffisait que j’évite de rater des points stupides, que je joue à mon niveau et surtout j’avais moi aussi sur ces prolongations l’opportunité de l’emporter… même si je n’en avais plus l’énergie ni le coeur. J’apprécie beaucoup Alain et, avant de quitter les lieux, je n’ai pas manqué de lui souhaiter bonne chance pour sa demi-finale. Et moi… Ben j’ai mis mes baskets et j’ai été courir pour évacuer et me tourner vers la suite, le cadre 47/2 qui se profilait le lendemain. »

05.04.2013 – CAROMBOOKS: TOUTES LES PRISES D’AMERICAINE

Cette fois, la gamme Carombooks de livres pour IPad est bien étoffée… tirés du livre « L’apprentissage du billard français – Jeux de série », 711 pages disponibles sur ce site, toutes les positions de rappel de long, de rappel de large et désormais des prises d’américaines, sont disponibles sur Carombooks.

Un incroyable mélange de média, de diagrammes, de vidéos et de texte pour mieux travailler les positions. Un outil qui pourrait bien devenir indispensable !

Tous disponibles en français, les rappels de long existent aussi en allemand, anglais, espagnol et portugais. Les rappels de large et les prises d’américaine seront aussi disponibles dans ces langues prochainement !

25.03.2013 – 42EME TITRE DE CHAMPION SUISSE

Ce samedi 23 mars s’est déroulé le championnat suisse de cadre 47/2 à La Chaux-de-Fonds avec la participation de Frédéric Saby, français et membre du club de Fribourg, Michael Voegtlin de La Chaux-de-Fonds, ainsi que les lausannois Antonio Galihna et Xavier Gretillat, tenant du titre. Aucun résultat qui mérite d’en faire le récit, hormis une seule partie de Xavier Gretillat contre Frédéric Saby, 300 points en 3 reprises et une série de 209. A noter également une jolie série de 52 pour Saby. Pour le reste, ce fut des résultats bien médiocres, en dessous des niveaux respectifs. Malgré cela, Xavier Gretillat obtient son 42ème titre de champion suisse et attend toujours qu’un adversaire vienne prendre sa couronne en championnat suisse… cela fait bientôt 20 ans que cela dure. La prochaine échéance est les championnats d’Europe de Brandenburg, alors au travail !

22.03.2013 – LAUSANNE BILLARD MASTERS PAR ANTONIO GALIHNA

par Antonio Galihna, arbitre CEB et du LBM:

Un peu plus de trois ans après l’extraordinaire championnat du monde trois bandes 2009, l’Académie lausannoise de billard a récidivé, cette fois encore avec un tournoi international de haut niveau : Le Lausanne Billard Masters.

Diane Wild et son équipe nous ont préparé un événement des plus exceptionnels. Le travail déployé pour l’organisation d’un tel événement est gigantesque et ces maîtres en la matière ont pleinement réussi leur pari.

Six des meilleurs joueurs du monde, dont les quatre premiers au ranking mondial, et deux des meilleurs joueurs Suisses se sont affrontés aux trois bandes. Ce lieu féérique au c?ur de Lausanne qu’est le « Casino de Montbenon » avec vue magnifique sur le lac Léman et les Alpes, avait l’air d’inviter chacun à se sublimer. Ce merveilleux décor conviait chacun à faire de l’art et, grâce aux talents de ces grands artistes, le tableau a été extraordinaire.

Face à cette belle palette de joueurs internationaux, les deux joueurs Suisses (René Hendriksen et Michel Boulaz) n’ont pas réussi à gagner une partie mais ils ont tout de même montré un très bon niveau de jeu. Ils ont fait tous les deux un très bon tournoi et ont les applaudi fortement. A un moment du tournoi, Michel Boulaz menait même au score pendant les trois quarts de sa partie contre Jérémy Bury, No 3 mondial.

Le public, dont beaucoup de personnes venues pour découvrir le billard, a répondu présent. Diverses personnalités sont aussi venues accueillir les joueurs et les voir jouer ; Alfred Zehr, président de la FSB, étant même présent pendant tout le tournoi.

Le corps arbitral était constitué de trois arbitres CEB et de trois arbitres Suisses confirmés, dirigés par l’arbitre français André Chétard (voir interview page 8).

Ayant suivi tous les matches, je pense qu’il est à relever, question performance, le match de Frédéric Caudron contre Marco Zanetti où Caudron a réalisé 20 points en deux reprises alors que Zanetti avait toujours le score à zéro. Zanetti, avec humour, demanda alors à Caudron s’il y avait lieu de faire la pause ou de la laisser pour plus tard. Ce fut un moment très particulier que je n’oublierai pas, où tout l’esprit de notre sport en est ressorti. Il y avait la performance du moment de Caudron, l’humour de Zanetti, le respect entre les joueurs, le public ravi du spectacle et enfin la remontée de Zanetti qui a démontré là encore qu’il est un grand combattant et un très grand joueur.
A retenir aussi une superbe série de 15 points de Zanetti contre Blomdahl, ce qui lui a permit de gagner le match et se qualifier pour la finale.

Il y a eu tellement de superbes moments de billard sur lesquels j’aurais aimé vous parler mais je ne peux m’en tenir qu’à ceux qui furent les plus marquants.

Caudron et Zanetti se retrouvèrent une nouvelle fois, mais cette fois-ci en finale de ce superbe Lausanne Billard Masters. Contrairement à leur match précédent celui-ci a été beaucoup moin disparate mais au combien intéressant. La tension était à son comble et il était impossible de savoir qui allait remporter le tournoi jusqu’à ce que Zanetti réalise une très belle série de 12 points, prenant ainsi une avance confortable pour terminer peu après.

Lausanne, capitale olympique, a été heureuse d’accueillir les meilleurs joueurs du monde et fière de leurs offrir ce qu’il y a de meilleur. Merci à Diane et à toute son équipe.

Lausanne et son Léman regardèrent ensuite partir tous ces artistes qui sont les grands joueurs de billard en leur disant non pas adieu, mais « Au revoir », car tout va être mis en ?uvre pour que l’année prochaine il y ait un 2ème Lausanne Billard Masters.

Mot d’Alfred Zehr, président de la Fédération suisse de billard :

Le président de la Fédération Suisse de Billard exprime sa reconnaissance et ses remerciements à Diane Wild et à ses proches collaborateurs du comité d’organisation de ce Lausanne Billard Masters, pour leur engagement à défendre et à promouvoir le sport du billard. Il remercie également toutes celles et tous ceux – privés entreprises, associations, collectivités, pouvoirs publics – qui, d’une manière ou d’une autre, ont accordé leur soutien à cette réalisation.

Il espère que le succès de cette manifestation permettra aux organisateurs de trouver les soutiens nécessaires pour l’organisation d’un nouveau tournoi en 2014.

Un point noir se doit toutefois d’être relevé, non pas simplement à titre de critique mais comme une déception et dans le souhait d’une correction pour une prochaine manifestation, la très faible présence des joueurs de la section, une petite vingtaine !! Pour permettre l’organisation de futures manifestations de ce genre la majorité des joueurs de la section devraient s’engager à un soutien, d’une part par une adhésion à l’Association Lausanne Billard Masters, d’autre part en assistant nombreux à l’événement, cela avec l’espoir que cet appel sera entendu.

19.03.2013 – BOCHUM TOUJOURS LEADER DU CHAMPIONNAT ALLEMAND

Ce week-end du 16 et 17 mars a marqué pour moi mon retour en Allemagne pour le championnat par équipes aux jeux de série. Mon équipe du DBC Bochum a rencontré celles de Buer et de Witten, faisant carton plein et maintenant ainsi sa place de leader dans le championnat. A Buer, le matériel extra roulant a rendu la maîtrise des billes difficile en demi distance, avec un nombre de buttages incalculable… des résultats en demi teintes effacés par de bonnes performances le dimanche dans les locaux du DBC.

Pour ma part, c’est un retour prometteur dans une situation des plus difficile, mais j’aime la compétition et elle me permet de quitter le quotidien l’espace d’un instant. Résultat, 200 en 5 reprises le samedi au cadre 47/2 avec une courte mais belle série de 105, parfaitement maîtrisée. Et 100 points en 9 reprises le dimanche à la bande, face à Markus Doemer, un joueur pour le moins particulier et bien difficile à jouer… Ce fut une belle lutte. Un excellent entraînement pour le week-end prochain et la finale du championnat suisse au cadre 47/2 à La Chaux-de-Fonds.

12.03.2013 – VENEZ TOUS AU LAUSANNE BILLARD MASTERS

Le Lausanne Billard Masters aura lieu du 15 au 17 mars 2013 au casino de Montbenon à Lausanne. Venez tous admirer les plus grandes stars mondiales du trois bandes Blomdahl, Caudron, Jaspers, Zanetti, Horn et Bury, ainsi que nos deux joueurs suisses Boulaz et Hendriksen.

06.03.2013 – UN MILLION DE VUES SUR YOUTUBE !

Depuis la création de mon compte Youtube en juillet 2008 et la mise en ligne de vidéos de billard français, tant sur la techniques que sur les séries aux différents modes de jeu, ce sont plus d’un million de vues qui ont été comptabilisées dans le monde entier. Même si la France et les Pays-Bas sont toujours très actifs, les asiatiques, surtout la Corée et le Vietnam, sont des gros consommateurs. Tout comme d’ailleurs la Colombie et d’autres pays d’Amérique du Sud. Cela me ravit puisque ces vidéos ont été créées à la base dans un but unique: le partage de la connaissance. Un grand merci à vous tous, cela me montre que mon travail a un sens et une utilité.

11.02.2013 – LA SUISSE EN COUPE D’EUROPE AUX JEUX DE SERIE

Le week-end dernier s’est déroulé la qualification de la coupe d’Europe par équipes aux jeux de série. Trois éliminatoires à Haarlo en hollande, Bochum en Allemagne et Ronchin en France. L’équipe nationale suisse s’est rendue au HCR Prinsen de Haarlo pour rencontrer l’équipe locale Cubri Etikon, ainsi que les équipes de Chartres pour la France et Centelles pour l’Espagne.

Au premier tour, la Suisse a affronté les espagnols. Au cadre 47/2, le récent champion suisse LNA à la libre Michael Voegtlin a défié Cuenca dans un match qui a tourné à l’avantage de l’espagnol, 250 à 55 en 9 reprises. Au cadre 71/2, l’espagnol Mata a battu le sierrois Pierre-Alain Rech 200 à 44 en 11 reprises. À la bande, Gretillat a battu Albert par 120 à 64 en 13 reprises.

Au second tour, Chartres a été nettement battu par Cubri Etikon. Tillemann a atomisé Gerimont en 1 reprises, Niessen a gagné en 5 reprises et De Bruin est venu à bout de Justice en 14 reprises.

Au troisième tour la Suisse a affronté l’équipe française de Chartres et a failli créer la surprise… Si Gerimont a réalisé une belle partie en seulement 3 reprises face à Voegtlin, Girard a bien failli perdre contre Rech qui s’arrête à seulement 20 points de la victoire… Dommages. À la bande, Gretillat a vécu une partie difficile mais a quand même battu Justice en 22 reprises.

Au tour suivant, Cubri Etikon a joué contre Centelles. Belles parties en perspective… Mata et Tillemann font égalité en 4 reprises, Cuenca bat Niessen en 4 reprises, alors que De Bruin sauve son équipe en battant Albert en 8 coups.

Le dimanche, ce sont encore deux tours qui s’enchainent en commençant par Chartres qui défend une seconde place face à Centelles, toujours dans la course. Gerimont commence très fort son match avec une série de 159 au cadre 47/2 face à Mata, lequel réplique également avec une série de 150. Mais finalement Chartres l’a emporté 250 à 213 en 6 coups. Au cadre 71/2, Cuenca a facilement battu Girard, et Justice s’est imposé de la même manière en 14 reprises à la bande. Chartres endosse donc la seconde place et conserve ses chances de participer à la finale.

Au dernier tour, la Suisse a difié l’équipe sans doute la plus forte en Europe: Tillemann et Niessen sont multiples champions d’Europe dans leur discipline et De Bruin est juste le champion du monde en titre à la bande. Tillemann a effacé Voegtlin en 3 reprises, Niessen en a fait de même avec Rech en 5 coups, alors que Gretillat a dû concéder une égalité à la bande.

Cette expérience européenne s’arrête donc là pour l’équipe nationale, mais il convient de relever l’excellent esprit d’équipe qui a reigné ce week-end, j’ai évolué avec deux partenaires certes un peu tendres, mais contents d’être là, désireux d’apprendre, motivés sur la table, de bonne humeur… bref pour une fois, ce fut du régal. A l’année prochaine, mais cette fois avec Chartres !

« Pour ma part, ce championnat est un retour à la compétition après une période bien difficile. Entraîné certes, mais dans des conditions qui ne devait certainement pas me permettre de réaliser de grands résultats… pour l’instant. Mais il reste encore quelques semaines avant Brandenburg ! Donc une première expérience que je comptais bien mettre à profit. Premier match avec Albert l’espagnol, toujours très dangeureux. Un bon début de partie, puis quelques reprises difficile avant cette fois de conclure sur une jolie série de 50 points, bien menée avec l’esquisse de systèmes dans le coin et une bonne précision. Cette partie me mettait en confiance pour la suite, qui s’annonçait justement beaucoup plus difficile ! Au second match, les choses sérieuses ont commencé. Justice, mon camarade de club à Chartres est un spécialiste de la bande, capable de réaliser de grandes performances, avec un joli jeu tant dans le coin que sur toute la table. Après un bon départ, environ 40 points en 3 reprises, j’ai vécu un remake de notre partie faite à Centelles deux ans auparavant, une partie qui dure en longueur, très tendue, beaucoup de positions aérées et surtout toute notre attention vouée sur la table d’à côté où Pierre-Alain était en train de mener sur Girard. Dès que ce dernier mis un point final aux espoirs suisses, j’ai pu me remettre dans ma partie et la clôturer en trois reprises, avec une série finale de 41. J’étais content de ne pas être tomber dans les mêmes travers qu’en Espagne… Troisième match, le plus grand défi du week-end pour moi, De Bruin… LE spécialiste à la bande, très fort sur tout, le coin, la demi-distance, la distance. L’homme à battre et pour moi le moyen de savoir où j’en suis exactement. Malgré deux points assez faciles manqués aux deux premières reprises, je prends la distance avec mon adversaire en enchaînant un série de 30 et de 53 que je termine à 10 points de la fin sur un manque de lucidité qui m’aura coûté cher finalement. Je mène malgré tout 110 à 35 en 6 reprises… plus que 10 points, mais je perds a main. De Bruin revient en réalisant une belle série de 56, arrêtée aussi sur une grossière erreur qui me laisse les billes et la possibilité de finir ces 10 points… ce que je fais. Mais De Bruin reste le champion, il joue la reprise à la perfection et égalise sur une série de 30 !!!! Bravo à lui, 120 à 120 en 7 reprises, c’est pas une mauvaise partie, mais j’ai quand même rater des points trop simples à mon gouts et j’ai cruellement manqué de lucidité à la 6ème reprise. J’aurais pu faire beaucoup mieux que celà – lui aussi évidemment – et je me réjouis de notre prochaine confrontation, peut-être justement à Brandenburg. »

26.01.2013 – ZANETTI EN DEMONSTRATION A LAUSANNE

Lundi 28 janvier 2013 le champion Marco Zanetti sera présent à l’Académie lausannoise de billard pour une démonstration en avant-première du Lausanne Billard Masters qui aura lieu du 15 au 17 mars 2013 au casino de Montbenon à Lausanne. Venez nombreux pour admirer le talent de cet énorme champion italien, un avant-goût de ce que vous pourrez admirer en mars prochain avec Blomdahl, Caudron, Jaspers, Horn et Bury.

17.01.2013 – MICHAEL VOEGTLIN, CHAMPION SUISSE A LA LIBRE

Le week-end dernier s’est déroulé le championnat suisse à la libre LNA avec pour participants le favori bernois Sotiris Psiskonis, et les outsiders Pierre-Alain Rech de Winterthur, Felix Wasser de Berne et Michael Voegtlin de La Chaux-de-Fonds.

Sur une distance de 300 points, limité en 10 reprises, c’est finalement le jeune Michael Voegtlin, 23 ans, qui sort victorieux de ce championnat. C’est son premier titre suisse en LNA et pour moi l’occasion de lui laisser la parole :

« Ce week-end a eu lieu la finale du championnat suisse à la Libre LNA à Berne. Le niveau de jeu fûtmalheureusement bien bas cette année. En effet, pas de moyenne en dessus de 30. De plus, la série majeure est restée bloquée à 185. Je sais que l’excuse des billards est bien facile mais ces derniers, pourtant mis à neufs, n’étaient décidément pas là pour nous aider.

Côté jeu, je gagne ma première partie contre Rech, en commençant par une série de 108 sur mouche, bien menée avec l’américaine. La jointure de l’ardoise me fût fatale pour cette série. Puis, une nouvelle série de 105 à la 3ème reprise même configuration que la précédente, malgré ma correction, à la même place l’ardoise ne me fit pas de cadeau. Le reste de la partie se finissant sur des petites séries.
Mes deux derniers matchs, contre Wasser et Psiskonis, bien loin de mes ambitions, furent une succession de points mi-distance et de tiers. Mes deux adversaires n’étant que l’ombre d’eux-mêmes pendant ces deux parties ne m’ont pas adressés la même résistance que d’habitude, me laissant ainsi la victoire.
Pas d’illusion pour ma part, malgré ma victoire, 21 de moyenne générale, le double de la saison passée, cela reste encore bien maigre. Toutefois, j’en sors grandi avec des nouvelles perspectives de travail et tout de même le contentement d’avoir gagné et d’avoir été combatif.

Côté personnel, je suis parti à Berne fortement entraîné et sûr de mes moyens. En effet, je venais de réaliser la veille en entraînement deux séries de 300. De plus, ma condition mentale ne fût également pas laissée de côté grâce à un petit calepin rouge et une fameuse check-list que mon professeur, fortement averti, m’avait vivement conseillé de tenir à jour. Je peux donc dire que mes objectifs étaient clairs : une médaille d’argent minimum malgré les forts joueurs qui m’attendaient, une moyenne de 30 et une série de 200 minimums. Ma première partie, cruciale, contre Rech un adversaire de marque, je fut concentré et très appliqué jusqu’au bout. En effet, l’erreur pouvant m’être fatale à tout moment. Résultat mis à part la série, objectifs atteints, 42.85 de moyenne et surtout une victoire importante. Toutefois, déçu de tant de reprises, j’avais moyen de mieux faire surtout en commençant par une série de 118 sur mouche. » Côté personnel, je suis parti à Berne fortement entraîné et sûr de mes moyens. En effet, je venais de réaliser la veille en entraînement deux séries de 300. De plus, ma condition mentale ne fût également pas laissée de côté grâce à un petit calepin rouge et une fameuse check-list que mon professeur, fortement averti, m’avait vivement conseillé de tenir à jour. Je peux donc dire que mes objectifs étaient clairs : une médaille d’argent minimum malgré les forts joueurs qui m’attendaient, une moyenne de 30 et une série de 200 minimums. Ma première partie, cruciale, contre Rech un adversaire de marque, je fut concentré et très appliqué jusqu’au bout. En effet, l’erreur pouvant m’être fatale à tout moment. Résultat mis à part la série, objectifs atteints, 42.85 de moyenne et surtout une victoire importante. Toutefois, déçu de tant de reprises, j’avais moyen de mieux faire surtout en commençant par une série de 118 sur mouche. Ma seconde partie, contre Wasser, fut catastrophique. Le semblant bon résultat de la partie précédente est venu à bout de ma concentration et surtout de mon application. Image de cette dernière, une série de 80 en long et large en loupant plusieurs essais de prises d’américaines. L’arbitre officiel (V. Giacomini) médusé de mes erreurs, m’a même demandé si je jouais au cadre 47/2 durant cette partie. Pourtant, malgré mes erreurs je réussis et constatai que je maintenais une marge de points d’avance durant tout le match. Ma dernière partie, contre Psiskonis, alla encore plus mal. Manque de concentration, de ciblage et surtout un gros doute quasi omniprésent contre ces icônes que sont les bernois aux jeux de série. Toutefois, ce jour le doute et le manque d’application était au rendez-vous chez Psiskonis qui me lâchait du mou à force que je retournais à la table. Ma victoire m’a donc grandi et appris que le doute ne sert à rien sauf à mal jouer et qu’il faut que j’arrête de douter de moi et de ce que je produis, car cela peut, quand je joue bien, être aussi efficace que de bons joueurs. Côté objectifs final, je peux donc dire que ces derniers sont à moitié atteints. La victoire faisant contre-poids sur mes contres performances en matière de moyenne et de série.  »

09.01.2013 – COUPE D’EUROPE PAR EQUIPES JEUX DE SERIE

Le tour éliminatoire de la coupe d’Europe par équipes aux jeux de série aura lieu le 9 et 10 février 2013. Les groupes sont désormais connus:
Le groupe A à Haarlo/NL sera composé de :

– ETIKON (NL): Tilleman, Niessen, de Bruijn
– SWITZERLAND: Gretillat, Psiskonis, Voegtlin, Rech
– CENTELLES (ES): Mata, Cuenca, Bancelles, Albert T., Garriga
– CHARTRES (FR): Gerimont, Justice, Girard, Formont, Pariot.

Le groupe B à Bochum/DE se jouera avec :
– BOCHUM (DE): Blondeel, Havlik, Nockemann, Pöther, Kimmeskamp
– AUSTRIA: Kahofer, Cerovsek, Ralis, Bichler
– ANDERNOS (FR): Baudoin, Gerassimopoulos, Picart, de Backer, Arnaud, Declunder
– CORAL COLON (ES): Espinasa, Gasso, Sanchez, Mas, Crespo, Moya.

Le groupe C sera composée à Ronchin/FR de :
– RONCHIN (FR): Djoubri, Florent JF, Villiers, Dessaint, Florent J.
– CZECH REPUBLIC: Faus, Böhm, Ziogas, Baca
– IDELLA (ES): Garcia, Lacarcel, Gomez, Pico, Vera
– BILJARTSHOP LEIDEN (NL): Kenter, Bot, Heida.

08.01.2013 – RESERVEZ VOS PLACES AU LAUSANNE BILLARD MASTERS

Le Lausanne Billard Masters aura lieu du 15 au 17 mars 2013 au casino de Montbenon à Lausanne. Réservez dès à présent vos places sur le site de la manifestation et soyez au premier rang pour admirer Blomdahl, Caudron, Jaspers, Zanetti, Horn et Bury, ainsi que nos deux joueurs suisses.