21.04.2019 – OISSEL EN FINALE, CHATILLON RESTE, CHARTRES S’EN VA !

« Sale réveil que celui de ce dimanche, comme un lendemain de cuite… je me lève avec une réalité dramatique que jamais je n’aurais osé imaginer, et pourtant… c’est bel et bien la réalité en ce dimanche matin, Chartres va descendre en D2 ! Retour sur un samedi où tout pouvait basculer à tout instant !

En ce début d’après-midi, Chartres avait son premier défi… Châtillon, avec le génie hollandais Sam van Etten, un multiple champion d’Europe que j’admire Louis Edelin, et le très dangereux David Jacquet. Choix étonnant de Châtillon, Louis joue le grand cadre. Pour mon plus grand plaisir, c’était ma première victoire en finale de championnat d’Europe, c’était il y a 15 ans déjà. Le premier à apporter une victoire, c’est Jacky qui gère très bien sa partie à la bande. Pour ma part, après 3 mauvaises reprises, soit raté le point d’entrée trop plein, une fausse queue sur un rétro à la seconde, un éclatement indésirable à la troisième, je termine par une série de 193 à la quatrième. Voilà qui fait plaisir, Chartres bat Châtillon quoi qu’il arrive entre Sam et Willy. Et justement, Willy avait bien commencé avec une série de 130 environ, mais il perdra quand même son match alors que les occasions étaient là. Peu importe, Chartres gagne et il faut se mobiliser pour affronter Oissel, notre destin tiendra en une seule rencontre.

Louis Edelin, trop content de l’avoir rencontré !

A notre retour, la rencontre entre Oissel et Châtillon n’est pas terminée… van Etten a apporté la victoire à Châtillon, mais Petit a gagné pour Oissel, tout se joue au grand cadre entre ces deux équipes. Legros termine en premier, mais Louis égalise à la reprise sur une série de plus de 100.

Voilà Chartres contre Oissel, tout se joue maintenant. En cas de victoire, non seulement on sauve notre place en D1, mais en plus on accède à la finale. En cas de défaite, on redescend en D2 ! Le premier à faire son job, c’est Jacky qui gagne conte Petit, chapeau il faut le faire contre Johann à la maison ! Au grand cadre, je passe à côté. Certes de bons passages, mais je suis à côté quand même. Trop d’occasions ratées et contre Benoit toujours en forme contre moi ça ne suffit pas. Il termine son match sur une série de 120 à la 5ème. Tous les regards se tournent désormais au petit cadre. Willy et Pierre tiennent leur destin entre leurs mains. Beaucoup d’erreur entre ces deux joueurs, sous pression, et Willy passe lui aussi à côté et il n’en fait pas plus à Pierre pour terminer la distance. Willy manque l’égalisation qui n’aurait rien changé.

Ma bête noire… A l’intérieur, je ne ris pas du tout !

Voilà tout est dit désormais. Oissel va en finale de France, Chartres va redescendre en D2 ! Et dans la salle, une extraordinaire ambiance d’enterrement règne, pas un applaudissement au dernier point de Pierre, un respect quasi mortuaire des osseliens qui savent qu’ils viennent d’enterrer Chartres. Un respect sportif que j’ai encore jamais vu, comme s’ils étaient tristes eux-mêmes de ce résultat, alors qu’ils venaient de se qualifier. Merci pour votre sportivité.

Et maintenant que va devenir cette équipe de Chartres ?

Je sais que cette finalité fera plaisir à plus d’un, mais c’est le jeu et la loi du sport, il faut performer si tu veux rester. Nous on a failli, beaucoup trop de fois, moi surtout j’ai fait une bien mauvaise saison, trop de mauvaises parties, trop de défaites contre mes deux bêtes noires, une lourde responsabilité dans la finalité de cette saison catastrophe. En championnat de France, 4 défaites, 2 victoires, 26 de moyenne générale. En Coupe d’Europe, 2 défaites, 5 victoires, 38 de moyenne générale. Les extrêmes, entre la nullité 22 de moyenne et mon record personnel 63.5 de moyenne, certes des séries de 200 et 193, mais tout ça manque cruellement de constance sur l’ensemble d’une saison. Les extrêmes, entre l’argent européen et la D2 en France. Alors que mon rôle de mercenaire est d’apporter des victoires et des points, j’ai échoué.

Normalement, cette équipe ne devrait pas jouer en D2, le trésorier devrait me licencier pour mes mauvaises performances, le mercenaire que je suis devrait se tourner vers d’autres équipes et d’autres propositions au cadre et à la bande, en France ou en Allemagne, et Willy le meilleur joueur de France devrait retrouver très facilement une équipe de D1 et se tourner vers de nouveaux défis…

Mais voilà au sein de cette équipe de Chartres, il y a quelque chose de différent… au cours de ma carrière, j’ai joué pour un équipe hollandaise, deux équipes allemandes, douze années avec le DBC Bochum, 10 fois champion d’Allemagne, record absolu en Allemagne avec 7 reprises pour 4 matchs d’équipe, et j’ai joué avec deux équipes françaises. Je me suis toujours considéré comme un mercenaire qui joue là où on lui demande de jouer ! Mais Chartres c’est différent, j’y ai trouvé des amis, je ne joue plus comme un mercenaire, je joue avec des potes. Une famille avec qui je partage tout mon savoir sans aucune retenue et pour qui je me suis battu comme pour moi-même. Trois titres de champion de France, deux médailles d’argent européenne, cette équipe a un énorme potentiel, j’y ai vraiment cru et j’y crois toujours. Aucune équipe européenne n’a cet état d’esprit. Peut-être que cet état d’esprit ne survivra pas à cette place qui nous attend en D2, je l’accepterai sans soucis, c’est le sport. Le regret et ma responsabilité ne me feront pas oublier ce que nous avons été, bien plus qu’une équipe.

Alors quel avenir ? Jouer en D2 ? Et pourquoi pas ?… si Chartres m’appelle pour reconquérir notre place en D1, je balaie toute autre proposition et je signe, pour pas un sous ! Sinon, la vie continuera.

En attendant de connaître la suite, je voudrais remercier mes amis Willy et Jacky, nos supporters les plus fidèles Jenifer, Viviane, Jean, Mireille, tous nos supporters de Chartres qui nous ont soutenu et qui m’ont accueilli dans ce club, et bien entendu Katia l’Amour de ma vie pour sa patience, sa bonne humeur et son soutien indéfectible qu’elle a apporté dans cette équipe. »

8 réponses sur “21.04.2019 – OISSEL EN FINALE, CHATILLON RESTE, CHARTRES S’EN VA !”

  1. Bonjour Xavier,
    Je comprends que pour l’équipe, c’est une énorme déception. Mais je crois également que l’on peut et que l’on se doit passer au delà.
    Votre force, amitié et complicité, sont bien au dessus du niveau D1.
    Je souhaites de tout coeur vous revoir très vite en D1 après ce bref passage en D2.
    Je continue à vous supporter et apprécier la qualité de vos jeux respectifs.
    Amicalement,
    Jean Louis
    NB: As tu reçu le CD des photos de Douarnenez ?

  2. La dure loi du sport, encore plus dure en équipe quand on porte seul sur ses épaules la responsabilité d’une défaite .
    Il ne faut pas .
    J’espère que tu continuera dans la même ,ou une autre équipe .
    Il faut repartir avec une forte volonté de réussir et pour cela j.ai confiance.
    Bon courage

  3. Salut Xavier,
    J’ai rarement, si ce n’est jamais vu un sportif de haut niveau se remettre autant en question et être aussi critique envers lui-même que toi, c’est une grande qualité et je t’en félicite, mais je pense que mentalement c’est peut être se rajouter une pression supplémentaire, surtout lors ce que l’on joue en équipe, et de plus « étrangère ».
    Une amitié comme celle que tu as avec tes coéquipiers me touche et en me fait même envie, quels beaux moment vous devez partager ensemble, on ressent vraiment ça de la façon dont tu en parle.
    Comme Jean-Louis, j’espère de tout coeur que tu puisse continuer à jouer avec cette équipe!!!
    Je te dis les 5 lettres pour la suite!

  4. Bonjour Xavier
    (désolé, avec google traduction 🙂

    Respect, pour cette analyse honnête et très sympathique d’une saison.

    J’ai rarement vu quelqu’un qui sache mettre les lois du sport en relation avec l’amitié dans une équipe. Moi aussi, comme Jean-Louis et Roger, je vous souhaite tout le succès possible dans vos nouvelles tâches.

    Je suis un grand fan de toi et de ton équipe avec Willy & Jacky.

  5. Bonjour Xavier,
    Je n’ai pu répondre plus tôt pour envoyer une message de soutien à cette belle équipe de Chartres qui à mes yeux doit continuer à évoluer et ne doit pas disparaitre. C’est une équipe soudée sympa et cela ne doit pas s’arrêter ainsi.
    Bon , ce n’est pas la première fois que vous vous remettez en questions lors « d’un petit » passage à vide, cela arrive à tout compétiteur normal, mais se remettre en question cela fait preuve de grande humilité, et c’est donc une qualité je pense. Bravo à cette équipe, il faut continuer tout les trois, pour que l’on ai le plaisir de vous encourager

  6. Xavier
    30/4/2019
    je lis ce compte rendu le jour même de la finale 47/2 à Brandenburg.
    D2 en France peut être mais 2 finalistes chartrains aux championnats d Europe alors là c est de la revanche sur l’adversité.
    Vous avez un niveau de fou mais ce sport est décidément impitoyable ! Bravo au champion et vice champion.
    Je viendrai vous voir en D2 sur Chartres malgré tout.

Répondre à liet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*