France – Nice – Billiard On The Road rencontre Les Billes en Paquets !
France – Nice – Billiard On The Road rencontre Les Billes en Paquets !

France – Nice – Billiard On The Road rencontre Les Billes en Paquets !

Lorsque l’aventure de Billiard On The Road a débuté, je me suis dit que j’irai à la rencontre de ceux qui, comme moi, sont passionnés de billard et le partagent sur les réseaux. Un célèbre YouTubeur qui partage sa passion pour le billard sous forme de leçons “pour débutants faites par un débutant” s’appelle Philippe Alvarez et sa chaîne “Les Billes en Paquets” ! Alors ce qu’il y dit n’est pas toujours juste, pas toujours opportun, mais ça a le mérite d’exister et cela offre à celui qui veux apprendre une possibilité supplémentaire. Il convient donc de saluer et encourager ce travail.

Consultez sa chaîne YouTube Les Billes en paquets

Donc lorsque le vent a poussé ma barque vers le sud de la France, je me suis dit que je pourrais faire un détour par Nice… Contacté, tout s’est improvisé en une semaine, nous savions que nous allions nous rencontrer et produire ensemble, mais nous ignorions quoi… Finalement, nous avons pris partie de se porter à la disposition des abonnés des Billes en Paquets pour répondre à leurs questions.

Et puis le soir même, j’ai décidé aussi de créer une formation Billiard E-Learning d’une heure avec Philippe, à la partie libre. Preuve que ces formations ne sont pas réservées aux masters comme Willy Gérimont ou Johann Petit, mais qu’elles peuvent aussi donner sens à niveau plus modeste. Cette formation E-Learning est en préparation et sortira un peu plus tard et sera réservée aux membre de Billiard E-Learning.

Pour l’instant, Billiard E-Learning continue de produire du contenu gratuit alors délectez-vous avec Les Billes en Paquets et nos échanges pour apporter des réponses aux questions des abonnés de cette chaîne YouTube. En attendant la rencontre d’autres passionnés créateurs de contenus.

9 commentaires

  1. Jean-Claude Vuillaume

    Bonjour Xavier (et Philippe),
    vidéo très instructive…comme d’habitude !
    j’ai une amorce de réponse au sujet des angles d’incidence et de réflexions, tirée d’un livre d’un Champion et recordman de France, moniteur FFB…il a aussi été champion de Suisse…

    INCIDENCE=REFLEXION n’est vrai que pour une trajectoire rentrante inférieure à 40°-45°
    A partie d’une trajectoire rentrante supérieur à 40°-45°, la réflexion est différente de l’incidence dûe:
    – au glissement du tapis, variable selon l’âge
    – à l’effet que prend la bille sur la bande.

  2. Pour ceux que cela intéresse, merci à Gérard pour ce message :

    Essai de réponse à la question : pourquoi lors d’un choc sur la bande incidence ≠ réflexion
    (après avoir vu votre vidéo avec “les billes en paquet”)

    Le mouvement de la bille est pratiquement déterminé par son vecteur vitesse V (grandeur et direction). On décompose ce mouvement de la bille dans les deux directions : parallèle et perpendiculaire à la bande : V=Vn+Vp
    Après le choc avec la bande, la composante normale de la vitesse (perpendiculaire) est partiellement restituée avec un coefficient caractéristique de l’état de la bande (autour de 0.8 – c’est cette valeur qu’il faut tester lors de l’échauffement…), tandis que la composante parallèle est modifiée par un frottement dont la nature dépend de l’effet latéral que possède la bille (la vitesse relative du bord de la bille avec la bande).
    Sans effet, la vitesse de la bille après le choc est donc : V=0,8xVn+Vp.
    Ainsi, la tangente de l’angle d’incidence est tg(i)= Vn/Vp, alors que la tangente de l’angle de réflexion est tg(r)=0,8xVn/Vp.

    Exemples particuliers :
    1) La bille joueuse est dans la coin en bas à gauche et on vise le milieu de la grande bande opposée (plus exactement, on vise de telle sorte que la bille touche cette bande en son milieu).
    On a alors tg(i)=1 soit i=45° et tg(r)=0,8 soit r=38,66°.
    On part avec 4 mouches d’écart entre les 2 bandes, on arrive à 4×0,8 =3,2 mouches sur la petite bande d’arrivée (au lieu du coin si i=r).

    2) La bille joueuse est dans la même position et on vise la 3e mouche de la grande bande opposée.
    On a alors tg(i)=4/3 soit i=53° et tg(r)=1 soit r=45°.
    On arrive alors à la 7e mouche de la bande de départ (au lieu de la 6e si i=r).

    J’espère être assez clair ; si ce n’est pas le cas, à votre disposition pour répondre à des questions…
    Gérard

    1. Philou33

      Explication intéressante mais un peu trop simplifiée.

      En effet ( sans jeu de mots ! ), si je me réfère au livre de Régis Petit, ” Billard, théorie du jeu “, celui-ci indique page 105 que, sans effet de côté, la vitesse normale est réduite comme vous l’indiquez mais que la vitesse tangentielle est également fortement réduite par le frottement bille-bande.

      De plus la trajectoire après le choc avec la bande n’est pas rectiligne au départ mais décrit une parabole (comme après le choc avec une bille) quand la bille glisse sur le tapis pour finalement décrire une droite quand la bille atteint son état de roulement.

      Bref c’est un phénomène très complexe et la trajectoire va dépendre de la hauteur d’attaque, de la vitesse, de l’angle d’incidence, du rendement et du frottement des bandes ainsi que du frottement sur le tapis !

  3. Pour ceux que cela intéresse, merci à Jean-Michel du Mexique !

    Hello Xavier!

    pourquoi les billes ne rebondissent pas de la bande au meme angle de sortie selon l’angle d’entrée?

    response:

    l’angle de sortie depend de trois facteurs (principale):

    1: rebondissement et trajectoire géométrique symétrique a angle égal, géométrie d’Euclide (element théorique).

    2: la bille en motion veux naturellement continuer sa trajectoire en line droite (Newton), mais la bande force un changement de direction, non seulement de l’object (bille) suivant les lois géométriques d”Euclid, MAIS AUSSI le changement de direction de la force retenue dans la bille a l’impact sur la bande. (cette force est uniquement observé dans la vitesse de la bille ET le degree de deviation)
    donc l’angle de sortie de la bille qui résulte, est la somme des facteurs 1:(Euclide) symétrie de la motion, et 2: angle de deviation de la force (Newton).
    cela explique aussi pourquoi le degré de deviation change avec l’angle d’impact!

    3: plus évidement, la deformation de bande de caoutchouc au moment de l’impact de la bille, qui transforme la surface de rebondissage de la bille ajoutant le troisième facteur de deviation.

    Chers salutations du Mexique,
    Jean Michel

  4. eric.fourneau@gmx.fr

    Merci à tous les 2 pour cette vidéo, c’est toujours aussi sympa !
    l’histoire ne nous dit pas si vous avez au moins fait une petite partie après le tournage ?
    Je suis d’accord avec philou33 sur la trajectoire après la bande qui courbe un peu, le temps que la bille reprenne son adhérence au tapis, il est probable que ce contact à la bande lui donne également naturellement un peu de “bon effet”, d’où une arrivée bien plus loin que l’angle du billard ou elle est censée théoriquement arriver. Avec les moyens vidéos actuels de ralentis extrêmes, on arriverait peut-être à mettre ces phénomènes, et d’autres, en évidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Open chat
Besoin d'aide ?