Ho Chi Minh City – Bida Ba Chieu – MIK tournament au grand cadre
Ho Chi Minh City – Bida Ba Chieu – MIK tournament au grand cadre

Ho Chi Minh City – Bida Ba Chieu – MIK tournament au grand cadre

Ho Chi Minh City, premier tournoi au grand cadre d’une série de 4, organisé par le fabricant de tables coréenne MIK, avec plus de cent joueurs ou plutôt tueurs vietnamiens en distance courte de 120 points ! Ce sont les dotations posées sur la table par ce fabricant coréen qui souhaite s’implanter sur le marché vietnamien qui ont attiré tous les meilleurs joueurs du pays ! La distance courte sur des tables au format restreint rend l’exercice proche de la loterie. Un format qui favorise clairement le jeu écarté, tout de demi-distance et distance, du syle vietnamien… bien qu’en parlant de style, force est de constater avec grand plaisir une certaine évolution dans le jeu de certains, comme celui de Mr. Dong récent vainqueur à Vinh Long, mais aussi de nombreux autres joueurs qui se mettent à mieux contrôler les billes lorsqu’elles sont ensemble, même si on est encore loin du résultat escompté. Mais patience, cela viendra, d’ici peu la série de 120 sera jouée en restant du même côté de la table, puis peut-être un peu plus tard en restreignant les rappels de long, puis peut-être sans aucun rappel de long ce qui sera signe que je n’aurai plus rien à leur apprendre ! De nombreuses séries de 120 se sont produites durant ces quatres jours de compétition, un véritable marathon avec plus de cent joueurs sur seulement 5 tables. Elimination directe, pas le droit à l’erreur. Le tirage au sort m’a mis directement deux des meilleurs joueurs sur mon chemin (Hoàng Viet et Hong Son), mais j’ai survécu avec deux bonnes parties en deux reprises et une série de 120, et j’ai eu le droit de jouer avec les 32 derniers survivants. Puis avec les 16 derniers, et c’est finalement en 8ème de finale que je réalise un mauvais match, mon adversaire n’a pas gagné, il n’a pas eu grand chose à faire, c’est bien moi qui ai perdu ce match tout seul. Je n’ai tout simplement pas réussi à faire face aux conditions difficiles et à mettre en place et respecter une ligne de conduite, comme j’ai pourtant su le faire la veille. On ne se rend pas compte de ces conditions, il faut le vivre pour le croire. Mais bon, peu importe, les conditions sont les mêmes pour tous, alors tu t’adaptes ou tu meurs. Moi je suis mort ! Au final, c’est Minh Quân qui a réalisé en finale une série de 150 points extrêmement fidèle au style vietnamien, en voyageant plusieurs fois aux quatre coins de la table, mais en ne lâchant rien et en se battant comme un lion à chaque point… un style qui a payé dans ces conditions, mais qu’on sait insuffisant sur une table de match en longue distance. Bravo à Lê Quang pour sa deuxième place, et Minh Đông et Minh Vũ pour leur troisième place. J’aime cet esprit de guerrier vietnamien, de combattant qui ne lâche jamais rien, cet esprit couplé à un meilleur contrôle du jeu rendra cette nation une des plus fortes du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'aide ?