23.05.2016 – CHARTRES CONSERVE SON TITRE DE CHAMPION DE FRANCE

Gretillat, Gérimont et Justice gagnent le titre

Le dénouement d’une longue saison a eu lieu ce week-end à Chartres. L’équipe de jeux de série – ou le roux, le noir et le Suisse – a réalisé une saison presque parfaite… pllus exactement à 8 petits points près ! Après une victoire aux qualifications européennes et une médaille d’argent aux finales européennes, une victoire aux qualifications françaises, il ne manquait que le titre de champion de France pour bien terminer cette saison… Même si gagner sur ses terres un titre déjà conquis l’année précédente est bien difficile, les chartrains l’ont fait ! C’est le troisième titre de champion de France en quatre ans.

Tout a commencé samedi dernier avec les demi-finales. Chartres a rencontré Andernos, en match aller et retour. Justice a battu Baudoin 120 à 82 en 11 reprises à la bande, Gretillat a été meilleur que Arnaud en 3 reprises au 71/2, 200 à 69. Mais Gerimont a concédé une défaite face à Gerassimopoulos au 47/2, 250 à 143 en 7 reprises. Chartres a remporté le premier match 2 à 1. Au match retour, c’est d’abord Gretillat qui a terminé sa distance, 200 à 11 en 3 reprise au 71/2, puis c’est au tour de Justice d’apporter le point de la victoire en battant Baudoin 120 à 99 en 18 reprises. Gerimont a lui de nouveau subi la loi de Gerassimopoulos qui l’a battu 250 à 85 en 2 reprises. Chartres a remporté le match retour 2 à 1 est s’est qualifié pour la finale dimanche.

Jean Arnaud

L’autre demi-finale opposait Soissons à Oissel. Au match aller, Kahofer a battu Remond 120 à 94 en 15 reprises à la bande. Petit a gagné contre Soumagne 200 à 149 en 4 reprises au 71/2. Et Legros a enfoncé le clou en battant Dupond 250 à 77 en 7 reprises au 47/2. Après ce 3 à 0 sec, Soissons devait réalisé l’exploit au match retour… Remond a commencé en battant Kahofer 120 à 93 en 11 reprises, Legros a apporté le point de la qualification à son équipe en battant Dupond 250 à 128 en 5 reprises. Pour terminer, Soumagne a battu Petit 200 à 49 en 5 reprises. Oissel s’est qualifié pour la finale contre Chartres.

Justice joue, Kahofer regarde

Dimanche matin, lors de la petite finale, c’est Remond qui a battu en premier Baudoin 120 à 34 en 10 reprises. Mais Gerassimopoulos a remis les compteurs à zéro en battant Dupond 250 à 96 en 2 reprises. Soumagne a mis un point d’honneur à remporter une dernière victoire avec son équipe de Soissons et a battu un excellent Arnaud, le doyen, 200 à 190 en 8 reprises. Soissons s’est ainsi offert la troisième marche du podium.

A la finale, Gretillat a apporté la première victoire en battant Petit 200 à 98 en 4 reprises au 71/2 Et c’est Justice qui a réalisé l’excellente performance de battre Kahofer 120 à 104 en 14 reprises. Juste pour l’honneur et le public, Legros a terminé sa distance au 47/2, mais Gerimont s’est battu jusqu’au bout et a égalisé sur la reprise, 250 à 250 en 4 reprises.

Chartres a ainsi une nouvelle fois obtenu le titre de champion de France, égalant le record détenu par Soissons de trois titres nationaux. Si elle se qualifie l’année prochaine, elle pourra ainsi organiser une nouvelle fois la finale sur ses terres et qui sait, peut-être même une qualification européenne !

Le podium

« Pour ma part, je suis venu à Chartres le vendredi matin tôt pour mettre en place le Live que je me suis proposé de faire pour le club, afin de partager ces parties sur internet. Une fois le travail fini, je me suis un peu entraîné avec mes compagnons d’équipe et là surprise… Alors que je venais de passer une semaine plutôt chaotique niveau billard, je fais la partie sur mouche avec Willy à la bande, série de 120. Il gagne largement le 71/2 en 200 points et là je fais ensuite la série de 200 au 47/1… Plutôt pas mal comme entrée en matière, j’ai connu pire que ça. Encore deux bonnes parties à la bande avec Jacky et je venais de compenser ma semaine pourrie. Merci les copains.
Premier match samedi, je me sentais bien. J’avais réalisé une bonne préparation dans ma tête et j’ai joué plutôt sereinement avec une première série de 101 à la première reprise. Mais Arnaud a répliqué des plus belles manières avec certes une série plus modeste, mais par contre avec une superbe maîtrise, chapeau à lui. La seconde reprise est un zéro pointé, puis je finis la partie à la troisième avec la série arrêtée à 99. Au match retour, je me suis un peu plus méfié de cet adversaire redoutable. Je lui fait une série de 119, mais cette fois il n’a pas la même maîtrise, je termine à la troisième reprise de nouveau. Deux matchs et deux victoires en trois reprises, là encore j’ai connu pire. Mais c’est frustrant parce que j’affiche à chaque fois une belle maîtrise, mais je n’arrive pas à la conserver jusqu’au bout… En finale, je rencontre Petit pour lequel je suis plein d’admiration. La je commence avec 4 points, puis je fais une série bien menée de 120, encore une qui ne va pas jusqu’à bout. A la 3ème reprise je me bats en alternant des points larges et des billes de près, mais je n’arrive pas à les conserver. Je finis par commettre une nouvelle erreur à seulement 15 points du but. Mais Johann est à côté cette fois-ci et me laisse une nouvelle chance que je ne laisse pas passer et termine mes 200 points en 4 reprises.
Pour moi, c’est plutôt un bon championnat. J’ai démontré une bonne capacité à lutter les points écartés et aussi une belle maîtrise avec les billes regroupées, mais par contre je ne parviens pas à conserver la concentration jusqu’au bout. Mais je peux pas me plaindre, 600 points en 10 reprises, 60 de moyenne générale, c’est mon record… Niveau équipe, je suis évidemment heureux que l’équipe de Chartres puisse à nouveau offrir un titre à tous les membres de ce club, bénévoles, supporters qui le méritent par leur engagement, leur travail et leur soutien. Merci à vous tous! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*