Qui sera le plus performant à la Classic Race Challenge ?
Qui sera le plus performant à la Classic Race Challenge ?

Qui sera le plus performant à la Classic Race Challenge ?

Toujours à la l’Ile de la Réunion, c’est avec un intérêt loin de 10’000 km que je vais observer nos amis compétiteurs européens lors de cette épreuve d’un nouveau genre, qui se déroulera dans les nouveaux studios de Kozoom du 26 au 28 mars 2021. Qu’on aime le format ou pas, elle a le mérite d’exister et donc il s’agit d’abord d’applaudir Kozoom et son équipe, ainsi que la CEB, pour cette initiative qui fait du bien au moral de nos joueurs de jeux de série en cette période de pandémie. Et ce nouveau format, depuis l’océan indien, m’inspire au moins l’écriture de cet article.

Mon image et ma réputation

Dans un autre temps plus entraîné pour la compétition, j’aurais été très intéressé à participer à ce type de challenge. Je vous entend déjà rire, je sais… je suis catalogué comme un joueur plutôt lent. Et même lorsque je joue ma partie à une vitesse moyenne à l’arrivée nettement plus élevée que mes adversaires, le qualificatif de lent demeure toujours… faisant fi de la réalité des chiffres. Les forumeurs sont intraitables sur le sujet, même lorsque le chiffre vert est plus élevé que mes adversaires. Cette image reste parce que j’adapte mon rythme aux différentes phases de jeu créant ainsi un rythme parfois lent lorsque je suis en difficulté, et parfois rapide lorsque je contrôle mes billes dans un mouchoir de poche. Mais l’esprit des gens est marqué par une vingtaine de points difficiles joués lentement, et pas du tout par les 230 autres points joués plutôt rapidement. Et puis il y a aussi le personnage plutôt fermé et concentré, replié sur lui-même dans ses pensées, froid et vide donc difficile à percevoir, plutôt modéré dans ses déplacement, bref une image pas très dynamique qui contribue à terminer cette réputation de joueur lent. Je m’y suis fait avec les années ! Mais je regrette de ne pas être de la partie pour tordre le cou à cette réputation.

Les joueurs et mon pronostic

Faisons la liste des prétendants en commençant par celui que je suis ravi de revoir en compétition, je l’adore, c’est celui qui je pense est le plus fort, ou l’était tout au moins, nous verrons bien son niveau de jeu en compétition : Patrick Niessen ! Lorsqu’il est en difficulté, il peut paraître lent. Lorsqu’il a les billes, son apparence calme donne le sentiment qu’il ne joue pas particulièrement vite mais là le compteur s’affole si on y regarde bien. Donc si le matériel permet une bonne maîtrise du jeu des billes de près, il peut faire très mal de par sa maîtrise au-dessus du lot des billes lorsqu’elles sont regroupées…

L’autre “étranger”, Marek Faus, catalogué comme joueur lent. Les horloges s’en souviennent encore, il ne peut pas le nier. Mais attention, lui aussi peut jouer très vite lorsqu’il a le contrôle des billes.

Viennent ensuite 6 joueurs français… mon favori et heureux gardien de mon bébé, Willy Gérimont ! Il peut jouer vite lorsqu’il a les billes, mais peut-il conserver le contrôle aussi bien que Niessen ?… Et lorsque les billes sont plus écartées, il n’est ni plus rapide ni plus lent que ses compatriotes.

Et Johan Petit me direz-vous ? Tout va dépendre pour lui de sa forme et de son état de confiance. S’il a les deux, il peut faire aussi très mal. Dans cet état, il peut augmenter le rythme aussi tant dans les phases difficiles que dans le petit jeu où il est capable de garder le contrôle et engranger beaucoup de points en peu de temps.

Olivier Carreaux et Pascal Dessaint, je ne les perçois ni rapide, ni lent. C’est ce qui m’inquiète pour eux, mais j’avoue les connaître moins bien que les autres, mon jugement n’aurais aucune valeur. Malgré tout, je me méfierai de ces challengers comme de la peste si j’étais là-bas, je les sais capables de très bien jouer !

Viens ensuite Brahim Djoubri, surnommé Speedy… c’est celui vers qui tous les regards se tourneront, cette compétition semble calibrée pour un jeu comme le sien. Il joue vite à toutes les étapes, et lorsqu’il contrôle les billes il peut rivaliser avec les plus rapides du monde comme nos amis Swertz ou Van Etten malheureusement absents de la compétition. Je ne doute pas qu’il a les moyens de sortir du lot…j’écouterai dimanche si le bruit de sa craie franchira les océans.

Et le dernier dans cette liste, Louis Edelin, il peut maîtriser les billes et jouer très vite lorsqu’il en a le contrôle, mais je ne le vois pas augmenter le rythme si les billes sont difficiles. Honnêtement, j’ai de la peine à le projeter dans un format comme celui-ci.

Photos de Kozoom

En résumé, 8 joueurs et 0 favori dans ce nouveau format ! Et n’oublions pas que le matériel sera d’une grande importance dans ce format : si le roulement, le rendement des billes et des bandes, les buttages et la planitude de la table sont aux rendez-vous, cela permettra aux joueurs plus fort dans le contrôle des billes de s’imposer. Si au contraire le matériel n’est pas propice au parfait contrôle des billes, alors là les niveaux sont lissés et nous avons 8 réels potentiels vainqueurs.

Je suis également curieux de voir le comportement des joueurs face à la pression du chronomètre. Les verrons-nous courir ou tout au moins se déplacer rapidement ? Qui se laissera emporter par cette excès de rapidité et commettra la faute qui lui coûtera 90 secondes ? Qui saura gérer son rythme, le ralentir lorsqu’il le faut et l’accélérer lorsque c’est possible, pour s’imposer dans ce difficile exercice ?

Allez je me lance finalement dans un pronostic… je vois dans le désordre Niessen, Gérimont et Djoubri plus forts que les autres, pour autant que le matériel soit à la hauteur.

Mon avis sur le format

Pour le format de jeu, je suis partagé je dois bien l’avouer. Entre révolution et évolution, il y a un monde. Peut-être que cette révolution qui nous vient tout droit de cette foutue pandémie qui paralyse le monde aura provoqué une évolution positive pour l’avenir des jeux de série.

Mais dans ce format, il me manque des éléments auxquels je tiens : la confrontation, la stratégie face à l’adversaire et la conception du jeu qui diffère selon les phases de jeu et les prises de risques, la dure réalité de la chaise, la conséquence bien plus dramatique de l’échec que simplement 90 secondes, et puis aussi la convivialité de deux joueurs de billard qui se respectent et se regardent mutuellement jouer.

Je fais partie de ces passionnés de jeux de série, mais je sens bien que l’avenir n’est pas rose pour ces jeux de série face aux trois bandes. Et je ne crois pas que la lenteur de certains matchs dans les jeux de série en soit complètement responsable… certes c’est moins intéressant, moins dynamique, plus ennuyeux, moins télégénique, mais regardez les professionnels de snooker qui marquent des audiences de fou alors que sur la table ils se tirent la bourre dans des parties parfois interminables, longues et ennuyeuses en 9 set gagnants. Comment l’expliquer si la longueur de la partie et l’ennui du spectateur en sont les causes ?

Le problème est plus complexe que cela, il est aussi politique de nos instances billardistiques dirigeantes. Bien, nous l’avons compris, le trois bandes mis en avant rapporte du profit aux joueurs, aux sponsors et aux dirigeants. Mais au lieu de tout promouvoir pour le trois bandes et laisser tranquillement mourir les jeux de série, et par là même notre histoire et ce qui fait que chacun de nous est ce qu’il est… je rêve d’une symbiose entre les deux et d’utiliser le premier pour mettre en lumière un peu le second, dans des formats impliquant les deux mondes : je rêve de revoir du triathlon par équipes, comme nous avons vécu par le passé à Essen/D, où les stars du trois bandes seront présentes et celles des jeux de série aussi, partageant ainsi la même lumière. Et pourquoi pas avec des nouveaux formats pour rendre le spectacle plus dynamique.

Ma conclusion

Je suis pour les nouveautés, les nouveaux formats, les évolutions et tout ce qui permettra aux jeux de série de vivre ou de survivre. Espérons que ce nouveau format en fasse partie et soyons devant nos écrans de Kozoom pour soutenir cette initiative.

3 commentaires

  1. Patrick Niessen

    Bravo mijn vriend een zeer mooie verklaring. Vond het zeer spijtig dat je er niet bij was , je bent een zeer mooie biljarter en een pracht mens en zeker ook een groot kampioen.Hopelijk gaat ook de UMB of misschien wel de PBA iets voor de serie spelen iets doen . WIE WEET ????.Het ga je goed Xavier en hopelijk tot snel. Grtz Patrick Niessen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Open chat
Besoin d'aide ?